. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

GIRONDINS / Manon Roland

Manon Roland

Egérie des Girondins, lectrice à 8 ans de la vie des hommes illustres de Plutarque ainsi que, pendant son adolescence, des philosophes libéraux comme Locke Montesquieu ou Voltaire ; admiratrice de Jean-Jacques Rousseau, elle lit La nouvelle Héloïse après le décès de sa mère

En août 1784, le couple Roland quitte Amiens et s'installe à Villefranche-sur-Saône.

En décembre 1791, le couple Roland s'installe à Paris à l'hôtel Britannique, rue Guénégaud (les époux dormant désormais dans une chambre à 2 lits)

Epouse de Roland de la Platière

A lire :
Chronologie - GlossaireSinistrisme - Babouvisme - Sans-culottes -  Enragés - Montagne - Jacobins - Cordeliers : indulgents , fripons , exagérés - Feuillants - Girondins - Plaine - Comité de sûreté générale - Comité de salut public - Assemblée nationale constituante - Assemblée nationale législative - convention nationale - Mort du roiTerreurDirectoire - Coup d'État du 18 fructidor - Coup d'état du 18 brumaire - Consulat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article