. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Vicky des Idées

Le 5 mai 1789 a lieu l'ouverture des États généraux, à Versailles

Le 17 juin 1789., la première assemblée constituante fut crée lors de la réunion des États généraux  par des députés des Etats et des provinces quand ils s'instituent eux-mêmes en une « Assemblée nationale ».

Le 20 juin 1789 a lieu le serment du jeu de paume. En effet, Louis XVI, constatant que les États généraux lui échappent complètement, décide de suspendre les travaux et ferme la salle où se réunissaient les députés des États généraux à Versailles. Devant ce huis clos, des députés du clergé décident de se réunir en l'église Saint-Louis de Versailles. 149 représentants du clergé et deux représentants de la noblesse rejoignent les sécessionnistes du Tiers-Etat déjà réunis à la salle du jeu de paume. Au coup de force du roi répond la fermeté des députés qui jurent de ne se séparer qu'après avoir donné à la France une constitution ; c'est le serment du Jeu de Paume. Ce n'est pas à proprement parlé un coup d'état puisqu'il n'y a pas de proscription.

Le 9 juillet 1789, cette assemblée nationale devient  l'Assemblée nationale constituante.

Le 3 septembre 1791, la prémière constitution ainsi élaborée met en place une monarchie constitutionnelle.

Le 30 septembre 1791, l’Assemblée constituante se retire du pouvoir, aux cris de « Vive le Roi ! Vive la Nation ! », l’œuvre accomplie est colossale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article