. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

Quand Michel Onfray se plante ! 

Michel Onfray dit de l'extrême droite qu'elle arrive au pouvoir par la violence or ni Mussolini ni Hitler ne sont arrivé au pouvoir en enfreignant la constitution. Dans le premier cas Victor Emanuele III n'a pas décrété l'état de siège et l'a appelé au pouvoir. 

Si on pense à De Gaulle il est arrivé au pouvoirpar les manoeuvre militiares des généraux en Algérie, c'est assez simmilaire avec Mussolini quoique partiqué depuis les colonies (des départements français en fait). D'où le livre de Mitterrand , s'où le rééquilibrage qui consiste à quitter le pouvoir en cas d'échc électoral (ce qui serait dans l'ADN Gaulliste, mais de Gaulle n'est jamais arrivé au poivoir par les élections en 44-46 et en 58-65).

L'extrême droite se base sur une idéologie décliniste.

Il y a aussi une romantisation de la dimension agraire, bucolique, georgique, terrienne, du bon sens du sol.

Il y a une défense de propriété individuelle avec une vision renversée du marché llimité quii est le seule à rendre l'idéal de liberté individuel possible (l'occident depuis l'an mil repose sur cela) mais cela nécessite d'avoir un gouvernement mondiale ce àà quoi ce sont opposés tant Hitler, Mussolini que Mchel Onfray.

Il y a un maintien du cadre économique d'exploitation et de domination : c'est une parti de l'ordre et en quelque sorte un dernier recours face à la révolution.

L'extrême droite développe en anti-comminsme primaire, quitte à faire passer la résistance communiste comme ayant collaborer avec les nazis.

Il y a une nécessité de réécrire l'histoire, de la manipuler à son intérêt : ce qu'on retrouve tant chez Zemmour que chez Onfray.

La réalité de demain sera capitaliste ... Nous, libéraux en économie, ne le seront pas en politique.

Etrangement Michel Onfray, legirondin libéral avec ses guerres fédéralistes , le défenseur de l'égalité anti-égalitariste,  le défenseur de l'autorité anti-autoritariste

Il se déclare sociaiste proudhonien pourtant il n'est pas antithéiste, c'est-à-dire que posant l'hypothèse de Dieu, il devrait combattre ce dieu mauvais (sorte de semi-manichéisme et de relecture opposée à Saint_Paul du messianisme de Jésus). Pour Proudhon il faut être bête pour être athée. Proufhon pose l'rréductibilité du rapport social face à absolutisme individuel, c'est un anti-indivualiste.

Michel Onfray ne comprend pas que personne n'ait cherché à faire un épicurisme nietzschéen et tout repus de sa suffisance il se dit être le premier à le faire. C'est tout simplement impossible, il suffit de lire les premiers aphorismes de l'Antéchrist sur notamment Socrate, Epicure '(l'hédonisme).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article