. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

LOGIQUE / L'obligation et la nécessité viennent de la double négation

En droit

En littérature

En commerce international

En droit, concernant la jurisprudence des arrêtés de la cour de cassation. Ceux-ci viennent préciser la loi, pour se faire respecter, ils sont parfois accompagner de la formule "vous ne pouvez pas ne pas en tenir compte" qui fait force de loi.

En Littérature. Voici un exemple pris à Mathieu Larnaudie

Nous n’écrivons plus de la même façon aujourd’hui qu’il y a ne serait-ce qu’encore vingt ans. Pour une raison très simple, qui est que la documentation dont dispose n’importe quel auteur, à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit, est virtuellement infinie. Nous avons tous les signes à portée de main. Dès lors, les écrivains sont devenus des sémionautes : nous naviguons entre les signes, nous les choisissons, nous les trions – c’est une démarche critique –, nous nous les approprions, nous allons chercher ces matériaux en fonction des besoins de l’écriture. Cette mutation technologique ne peut pas ne pas avoir une incidence sur la littérature.

Mathieu Larnaudie

LOGIQUE / L'obligation et la nécessité viennent de la double négation

La différence entre le mondialisme (libre circulation des biens, des services et des capitaux ou libre-échange) et le cosmopolitisme (libre circulation des personnes et des pensées) repose sur une gabegie dans les traités internationaux, toute généralité  ou universalité de la loi s'accompagne d'exception ou de restrictions, et ce sont en fait celles-ci qui sont interdites concernant le libre-échange.

Dans le Traité de l'Union Européenne (TUE) et le Traite de Fonctionnement de l'Union Européenne (TFUE) qui constituent le terme du processus de Lisbonne, les articles 26 et 28 concernent les libertés fondamentales, le premier défend la liberté de circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes, mais ne dit riens des restrictions qui peuvent s'élever en barrière de contrôles, zone de protection, etc. ... C'est l'article 68, qui offre la force d'une double négation, en interdisant les restrictions aux mouvements de capitaux entre états membres et états tiers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
http://laveritenevousplaira.wix.com/laverite




Réveillons nous
Ce livre est une bombe nucléaire de connaissances !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A lire d urgence
faites tourner l 'info
"La vérité ne vous plaira pas ! Le livre interdit"
sur amazon

Vous comprendrez mieux ce qui se passe en ce moment.....
Répondre