. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Réponse à En quoi nous ne sommes pas humanistes ! de François Thyssen.


Les concepts sont des symboles reliés en figures selon la pensée classique. Il me semble que l'individu est l'association précise de deux concepts (esprit - mens conscia - et corps dont l'idée est l'âme), c'est l'aboutissment de la pensée chrétienne comme bouddhisme européen (c'est visible chez Badiou, Serres ou Faye, dans leurs livres sur Paul de Tarse). Je ne sais diagnotiquer autrement ce que tu dis. La notion de dividu en est donc l'exact contre-pied, peut-être trop tardif... Mais je croit que la pensée se fait en terme d'allure et de tempo (ce que j'appellerai des métaboles) là où les idées (spinozistes) en restent aux symboles (qui s'aoccier selon des figures et des diagrammes en systèmes ouverts).

Houellebecq est symptomatique de ce nihilisme, Deleuze aussi quand il parle de croire en le monde, et quand toute sa philosophie se base sur la croyance (comme procédure d'époque) et non la vérification (satori en japonais) et la confiance. La langue française s'est clivée entre la croyance et la créance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article