. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Jean-Charles Robin

 Le Travailleur (Der Arbeiter, 1932). Antithèse métaphysique du Bourgeois utilitariste, la Figure du Travailleur se fond dans celle du Soldat, tous deux fruits de la technique et d’une « mobilisation totale » d’icelle. Le Travailleur préfigure, en quelque sorte, dans une perspective aristocratique (élitaire et prussianiste), la Figure de l’Anarque en ce qu’il incarne le « réalisme héroïque » d’une nouvelle race d’hommes, holistes, souverains « de grand style », aptes à maîtriser la technique, cette démiurgie de la toute-puissance qui consacre le retour d’une nouvelle Titanomachie hésiodique de type universel – « planétaire », disait même Jünger.

Bien que non marxiste, Le Travailleur fut très mal reçu, tant chez les nationaux-socialistes que dans une large frange de la révolution conservatrice, preuve que cette pensée tellurique – de laquelle Jünger finira par s’écarter radicalement, sous l’influence déterminante de son frère Friedrich Georg – était aussi novatrice que déroutante. Lecteur attentif de cette œuvre « inactuelle », – « bloc erratique », selon Armin Mohler, secrétaire de Jünger –, pourvoyeuse d’un véritable mythe sorélien, Heidegger la critiquera âprement comme célébration optimiste d’un « nihilisme actif » que dépasserait l’avatar nietzschéen d’une volonté de puissance métaphysique, persistant ainsi dans « l’oubli de l’Être ». Pour Heidegger, on ne peut dépasser le nihilisme par la métaphysique ; il faut emprunter le sentier vers la demeure de l’Être.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article