. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Gauche radicale et populisme sont-ils compatibles ?

Sortira-t-on du souvrainisme, du peuple souverain, de la domination qu'il exerce, de cette volonté de dominaiton et d'exploitation à tous égards ?

Plus que des questions ce sont des apories de l'histoire en train de se faire. Par aporie comprenez chemins étroites, gués, idioties singulières.

Ceci est une réponse pour Zones subversives

C'est antinomique de parler de gauche et de populisme !!! ce sont deux stratégie différente qu'un ùyhe fait remonter à la révolution ! Alors qu'on y parlait plutôt de Montagne, de Plaine et d'estuaire (La Gironde en lieu est place des Girondins), qu'il n'y aivait pas de partis mais des clubs au public ouvert  (Club 89, Les Feuillants, les Cordeliers, les Jacobins etx. ... et de la presse afidée Le Moniteur... etc...). On Missionnait les députés ; chose intéressante. Pas de populisme/souverainisme, pas de gauche ou de droite; la gache naît après 1870, car a-t-elle eyu le temps en 1848-52 ? Le radicalisme n'est qye l'autre nom du républicanisme (une fois que l'on sort de l'Angleterre où il n'aît avec Bentham principalement s'appuyant sur Locke, l'influenceur principal de Voltaire et Montesquieu et quelque Napoléon puisqu'il a tout repris aux Anglais au niveau institutionnel). Radical fut le nom porté par les républicains honnis sous la restauration, c'est-à-dire reveir aux idées et à leurs racines que sont les principes. Mais ne peut-on pas sortir e cet idéalisme et de cet eudémonisme (encore une fois Bentham surgit en inventeur du truc, le fabricant de prison en partenariat privé-public, je caricature à peine).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article