Pages

Archives

Publié par La Philosophie

Bonjour

 

Si existe une révolution silencieuse qui a débuté en Allemagne à l'époque de Bismarck et c'est socialisée en France au moment du Conseil National de la Résistance, faisant de notre pays un pays communiste, par l'extension du régime général de la sécurité sociale, s'il existe une révolution délicieuse qui touche à toute nos pratiques conviviales de partage, à l'exemple des banquets philosophiques antiques, il existe actuellemnte une révoloution vienveillante qui tient à la prise en compte de la richesse pour le futur que constituent les haut potentiels qui sont souvent des gauchers, qui ont un troubles dysfonctionnel de l'attention avec hyperactivité qui s'accompagne de beaucoup de doute et donc parfois d'anxiété si on ne leur apporte la confiance suffisante ou que l'on ne saisi pas où ielles ventunt an venir.

Ces personnes semlbe être déterminés par une génétique qui produit peu de sérotonine, comme en parle Boris Cyrulnik dans Un merveilleux malheur, et doivent être soumises à un régime carné.

Les différentes formes de capiltalisme s'état lorque la domination du Capital était formelle mais pas encore réelles cotoujours en ombre chinoise mme à présent. Ce qui risque de ce passer c'est l'annihilation du monde, du terme monde qui désignait un immonde, un inhumain, l'annihilation du monde en tant que terme, nous faisant basucler dans l'acosmisme, avec peut-être une transformation aussi  des relations sociales plus distantes, plus ochlophobiques. On devra produire danvantage de merveilles - ce terme adméttant difficilement un contraire - certainement en usant plus d'énergie et par notre biomasse inflationniste - celle de nos élevage - 

Pour l'instant cet humain nouveau, surefficient en ce qu'il est adapté à la technologie hypertexte, teechnologie qui facilite l'usage des termes puisqu'on accède très vite à leur définition et donc de là, produisant un changement politique car celle-ci est avant tout une affaire de noms communs qui circulent et de la définition qui s'y rapporte. L'usage des termes, en somme, est le politique, c'est-à-dire l'ingiéniérie jusqe-là sociale qui aménage les brayards et les flegmatiques, les grandes gueules narcissiques et insatisfaites - dans les revenus mêmes que leur procure la corruption - et les introverties vissionnaires du temps longs ou les simples de la multitude.

Nulle part la notion de peuple n'a échappée à . Pourtant pragmatiqus, indéniablement u vu des statistiques de ce qui releve de ce qu'on appelait . Très problablement par la méthode de la synthèse intégrative, présentemtn énoncée, arrive-t-on. Si l'on sort de la société de l'aveu et de la punition - où ces dimension subsiste de manière marginale et non dérerminante - comme avec le dépérissment de l'Eglise vaticane. Il peut y avaoir un lent dépérissement de l'Etat, les anarchistes étant à la manoeuvre pour la constitution des blockchains - regostre par pairs et non plus assuré par l"état donc encore moins corruptible par l'argent... à l'image des historique des articles wikipédia qui notent tout. Cela se manifeste dès à present par la constitution du Cadastre comme au Pérou ou l'usage de cryptomonnaies (Bitcion) aujourd'hui communément répandu au Salvador.

L'expression oxymorique un merveilleux malheur est intéressante car elle fait événemnt en tenant à distance le passé et en empêchant toute morale de l'escalve et du ressentiment de s'y imolanter. Ce que parfois nous désignons sous le terme de fachosphère, terme venant de Victor Corneau et qui depuis et de manière sous-jacente s'est répandu sur internet puis dans la sphère journalistique. La Fachosphère regroupant toutes les personnes qui, à la suite d'Alain Soral et de son pendant de la révolution conservatrice Alain de Benoist, ont dépassé le cadre national, sont à la fois antisémite et islamophobe et de fait se targue de ne pas être un raciste boilogique mais qui esquive par le deni leur racisme culturel sous la forme d'une discrimnation confessionels à l'image de la personne sous pseudonyme Michel Drac. Ce n'est là qu'un philistinisme qui désigne ses incultes, ses barbares. Les barbares viennent toujours des steppes, de la campagne, de la forêt tropical et ils déboulent armés en villes - bref ce ne sont des banlieusards mais des maquisards. On les a vus avec certains guerilleros, qui eux étaient éduqués, ce sont surtout les khmers rouge de la révolution verte ou les talibans de la première période.  Il brident la ville, voire ils l'a dépeuple, car pour eux la vie simple leur paraît être la plus saine.

Le monde est idiot, comprenez singulier, unique, bref idiot au sens premier du terme. et le Capital qui en est la limite (thèse deleuzio-marxiste) par sa propre révolution, entraînée par ses contradiction, en indique la limite. Les deux première phase de la mondialistation qui ont constitué l'accumualtion primitive du Capital et la mise en place des assurances, des socitété par action (cf. Amsterdam) et des bourses de commerces (cf. Nantes, sa "FNAC" et sa place du commerce) vis-à-vis

L'uberisation - que l'on voyait dans Eloge du proxénétisme car une vieille pute ou un vieux putain ne rapporte plus grand chose et c'est ce que dit l'auto-entrepreneuriat vis-à-vis des retrites que l'on ne peut constituer - est la constitution d'un nouveau prolétzriat qui annule la distinction entre marché de l'empoli (salariat) et marché des biens et des services (dont les youtubeurs sont les parangons, une mani_re subtile comme avec le plan marchall d'iruebter la socitété en en toucant qu'une part minime - 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article