. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

Commentaire de ritoyenne

25/2/2006 @ 16:10

Le vingt-et-unième siècle, dans le prolongement de la deuxième moitié du vingtième siècle, sera le siècle des titans technologiques.
Notre civilisation dansera, dans ce que j’appelle le siècle de la transe technologique, devant les totems gigantesques de la technique, de la pleine maitrise et de l’assouvissement final de la nature à des fins humains, de la pseudo-connectivité reliant chaque homme. Ces totems seront décorés de l’habit faux de la magie qui fera d’eux des objets de foi: on croira en eux comme on a cru en Dieu – avant qu’il ne décède. Le désert croît, malheur à qui croit au désert: Le lieu de culte dédié à ces totems sera un désert, où toute pensée méditative sera asséchée, où le sens de l’être ne sera plus qu’un mirage.
Ecoutez .. On ne peut parler d’aube quand il est midi, ainsi l’homme contemporain qui annonce avec pitié pour eux que le monde de demain fera de ses enfants des êtres sans racine manque de conscience, manque d’ “être au monde actuel”: alors même que du haut de sa peur justifiée pour le devenir de l’être, c’est déraciné qu’il s’exprime.
— ritoyenne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article