. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES - il s'agit d'un type particulier d'activité sociale visant à transférer la culture et l'expérience accumulées par l'humanité des générations plus âgées aux générations plus jeunes, en créant les conditions de leur développement personnel et en les préparant à remplir certains rôles sociaux dans la société.

CULTURE PÉDAGOGIQUE -  elle est considérée comme une partie importante de la culture générale de l'enseignant, qui se manifeste dans le système des qualités professionnelles et les spécificités de l'activité pédagogique.

POSITION DE L'ENSEIGNANT - c'est un système de ces attitudes intellectuelles, volitives et émotionnelles-évaluatives envers le monde, la réalité pédagogique et l'activité pédagogique en particulier, qui sont la source de son activité.

INTERACTION PÉDAGOGIQUE - contact personnel entre l'éducateur et le(s) élève(s), accidentel ou volontaire, privé ou public, à long terme ou à court terme, verbal ou non verbal, entraînant des changements mutuels dans leurs comportements, activités, relations, attitudes. V. p. Peut apparaître sous la formela coopération, lorsque les deux parties parviennent à un accord mutuel et à la solidarité dans la compréhension des objectifs des activités conjointes et des moyens de les atteindre, et sous la formerivalité, lorsque les succès de certains participants dans des activités conjointes stimulent ou entravent les activités plus productives et plus utiles des autres participants. Pédagogie à orientation humaniste. processus m.b. seulement par le processus de V. p. éducateur et élève, où les deux participants agissent en parité, égaux, au meilleur de leurs connaissances et capacités, partenaires.

 

 

ÉDUCATION (en tant que phénomène social) - un processus socio-historique complexe et contradictoire de transfert de l'expérience sociale et historique aux nouvelles générations, réalisé par tous les sociaux. institutions : organisations publiques, médias de masse et culture, église, famille, établissements d'enseignement de différents niveaux et directions. V. assure le progrès social et la continuité des générations.

ÉDUCATION (en tant que phénomène pédagogique) - 1) activité professionnelle ciblée d'un enseignant, contribuant au développement maximal de la personnalité de l'enfant, son entrée dans le contexte de la culture moderne, devenant un sujet de sa propre vie, la formation de ses motivations et de ses valeurs ; 2) pédagogie holistique, délibérément organisée. le processus de formation et d'éducation d'une personnalité dans des établissements d'enseignement par des spécialistes spécialement formés ; 3) un système ciblé, contrôlé et ouvert d'interaction éducative entre enfants et adultes, dans lequel l'élève est un participant paritaire et il est possible d'y apporter des changements (le système) qui contribuent au développement optimal des enfants(dans cette définition, l'enfant est à la fois objet et sujet) ; 4) offrir à l'élève des comportements alternatifs dans diverses situations, en lui laissant le droit de choisir et de trouver sa propre voie ; 5) le processus et le résultat de l'influence délibérée sur le développement de l'individu, ses relations, ses traits, ses qualités, ses opinions, ses croyances, ses comportements en société (dans cette position bébé - objet ped. impacter); 6) la création délibérée de conditions pour le développement de la culture par une personne, sa traduction en expérience personnelle à travers un impact organisé à long terme sur le développement de l'individu à partir des institutions éducatives environnantes, sociales. et l'environnement naturel, en tenant compte de ses capacités potentielles afin de stimuler son épanouissement et son indépendance ; 7) (au plus étroit, sens spécifique) éléments constitutifs d'un processus éducatif holistique : éducation mentale, morale, etc.

 

 

Éducation spirituelle - la formation d'une attitude de valeur envers la vie, assurant le développement durable et harmonieux d'une personne. V. d. Est-ce l'éducation du sens du devoir, de la justice, de la sincérité, de la responsabilité et d'autres qualités qui peuvent donner un sens plus élevé aux actes et aux pensées d'une personne.

Éducation morale - la formation de relations morales, la capacité de les améliorer et la capacité d'agir conformément aux exigences et aux normes sociales, un système solide de comportement moral habituel et quotidien.

 

Éducation politique - la formation de la conscience politique des étudiants, reflétant les relations entre les États, les nations, les partis, et la capacité de les comprendre à partir de positions spirituelles, morales et éthiques. Elle est menée sur les principes d'objectivité, de variabilité, de liberté de choix de position et d'appréciation dans les limites des valeurs universelles.

Éducation sexuelle - impact systématique, consciemment planifié et mis en œuvre sur la formation de la conscience et du comportement sexuels des enfants, les préparant à la vie de famille.

 

Formation juridique - le processus de formation d'une culture juridique et d'un comportement juridique, qui consiste en la mise en œuvre d'une éducation juridique universelle, en surmontant le nihilisme juridique, la formation d'un comportement respectueux des lois.

Éducation ouvrière - activités conjointes de l'éducateur et des élèves, visant à développer les compétences et les capacités générales de travail de ces derniers, psychol. la préparation au travail, la formation d'une attitude responsable envers le travail et ses produits, un choix conscient de profession. Voie de V. t. - l'inclusion de l'étudiant dans la structure complète du travail: sa planification, son organisation, sa mise en œuvre, son contrôle, son évaluation.

 

 

Éducation mentale - la formation de la culture intellectuelle, des motivations cognitives, des pouvoirs mentaux, de la pensée, de la vision du monde et de la liberté intellectuelle de l'individu.

L'éducation physique - un système d'amélioration de la personne, visant le développement physique, la promotion de la santé, la garantie de performances élevées et le développement du besoin constant d'amélioration physique.

Éducation artistique - la formation de la capacité des élèves à ressentir, comprendre, évaluer, aimer l'art, l'apprécier, développer les besoins d'activités artistiques et créatives et la création de valeurs esthétiques.

 

Éducation environnementale - le développement volontaire d'une haute culture écologique parmi la jeune génération, qui inclut la connaissance de la nature et une attitude humaine et responsable à son égard en tant que valeur nationale et universelle la plus élevée.

Éducation économique - interaction ciblée des éducateurs et des élèves, visant à la formation des connaissances, des capacités et des compétences, des besoins, des intérêts et du style de pensée de ces derniers, correspondant à la nature, aux principes et aux normes de la gestion et de l'organisation rationnelles de la production, de la distribution et de la consommation.

 

Éducation esthétique - interaction ciblée des éducateurs et des élèves, contribuant au développement et à l'amélioration chez la personne croissante de la capacité de percevoir, de comprendre correctement, d'apprécier et de créer la beauté dans la vie et l'art, de participer activement à la créativité, à la création selon les lois de la beauté.

Conscience esthétique - un ensemble d'idées, de théories, de points de vue, de critères de jugement artistique, de goûts, grâce auxquels une personne a la possibilité de déterminer de manière fiable la valeur esthétique des objets environnants, des phénomènes de la vie, de l'art.

 

 

Sentiment esthétique - expérience émotionnelle subjective, née d'une attitude évaluative enverssujet esthétique. EH s'exprime dans le plaisir ou le dégoût spirituel qui accompagne la perception et l'évaluation d'un objet dans l'unité de son contenu et de sa forme.

Éducation à l'éthique - interaction ciblée des éducateurs et des élèves, dans le but de développer les règles de bonne forme pour ces derniers, la formation d'une culture du comportement et des relations.

 

FORMATION GRATUITE - développement des forces et des capacités de chaque enfant, sans aucune restriction, révélation complète de son individualité. Pour V. s. caractérisé par un déni catégorique du système d'éducation et de formation basé sur la suppression de la personnalité de l'enfant, la régulation de tous les aspects de sa vie et de son comportement. Les partisans de ce modèle ont attaché et attachent toujours une importance exceptionnelle à la création de conditions pour l'expression de soi et le libre développement de l'individualité des enfants, en minimisant l'éducation physique. intervention, et a fortiori hors K.-L. violence et contrainte. Ils croient qu'un enfant ne peut qu'imaginer ce qu'il a vécu intérieurement, donc le rôle principal dans son éducation et son apprentissage devrait être joué par les expériences de l'enfance et l'accumulation d'enfants. expérience personnelle... Cette orientation est directement liée au concept de gratuité scolaire de J. J. Rousseau. Cependant, ces écoles ne se sont pas généralisées en Occident. En Russie, l'expérience la plus marquante de création d'écoles pour l'enseignement gratuit a été la "Maison d'un enfant libre", créée par KN Wentzel en 1906. Il a soutenu les idées de V. s. L. N. Tolstoï, organisant la vie et l'éducation des enfants des paysans de l'école Iasnaya Polyana. Il y a eu d'autres tentatives: "L'école des coquins" d'A. Radchenko à Bakou, l'école familiale moscovite d'O. Kaidanovskaya-Bervi, les complexes éducatifs "Règlement" et "Travail et repos des enfants" proches de cette direction, dirigés en premier lieu par A. U. Zelenko, puis ST Shatskiy. À l'heure actuelle, l'intérêt pour les idées de V. s. A repris. Des écoles Waldorf et des centres M. Montessori ont été ouverts à Moscou et dans un certain nombre d'autres villes, et des modèles domestiques d'éducation libre et non violente sont en cours de développement.

 

 

ÉDUCATION SOCIALE - le processus et le résultat de l'interaction humaine spontanée avec le milieu de vie immédiat et les conditions d'une éducation intentionnelle (familiale, spirituelle, morale, civile, juridique, religieuse, etc.) ; le processus d'adaptation active d'une personne à certains rôles, attitudes normatives et schémas sociaux. manifestations ; création systématique de conditions pour le développement relativement ciblé d'une personne en cours de socialisation.

Parentalité - le niveau de développement de la personnalité, manifesté par la cohérence entre les connaissances, les croyances, les comportements et caractérisé par le degré de formation de qualités socialement significatives. La discorde, un conflit entre ce qu'une personne sait, comment elle pense et comment elle agit réellement, peut conduire à une crise de personnalité. V. - le niveau actuel de développement de la personnalité, contrairement àéducabilité - le niveau potentiel de la personnalité, la zone de son développement proximal.

 

TRAVAIL ÉDUCATIF - activité ciblée pour organiser la vie des adultes et des enfants, dans le but de créer les conditions pour le plein développement de la personnalité. Par V. p. le processus éducatif est mis en œuvre.

SYSTÈME ÉDUCATIF DE L'ÉCOLE - un ensemble de composantes interdépendantes (objectifs éducatifs, personnes qui les réalisent, leurs activités et communication, relations, espace de vie), constituant un ensemble socio-pédagogique intégral. structure de l'école et servant de facteur d'éducation puissant et agissant en permanence. Panneauxorienté vers l'humanisme Vs. w.: la présence d'un concept unifié pour le développement du système éducatif scolaire, la formation façon saine la vie, une combinaison de formes d'influence et d'interaction frontales, collectives et individuelles, assurant les fonctions protectrices des activités collectives, diverses et diverses conjointes de collectifs et d'associations d'âges différents. Exemples de V. de page à orientation humaniste. ch. il peut y avoir des écoles de V. Karakovsky, A. Tubelsky, etc.

 

RELATION ÉDUCATIVE - une sorte de relation entre les personnes, résultant d'une interaction éducative, visant le développement et l'amélioration spirituels, moraux, etc.

CAPACITÉ DE FORMATION - préparation d'une personne à la formation relativement rapide de nouvelles compétences et capacités cognitives, émotionnelles ou comportementales.

 

FORMATION ÉDUCATIVE - l'enseignement, avec lequel une connexion organique est établie entre l'acquisition de connaissances, de capacités, de compétences et la formation d'une attitude émotionnellement intégrale envers le monde, les uns envers les autres, envers le matériel d'apprentissage appris.

 

NORME ÉDUCATIVE DE L'ÉTAT -1) le document principal qui détermine le niveau d'éducation, to-ry doit être atteint par les diplômés, quelle que soit la forme d'enseignement. Comprend des composantes fédérales et nationales-régionales ; 2) le document principal, dans lequel sont déterminés les résultats finaux de l'enseignement dans la matière académique. Compilé pour chaque étape de l'enseignement. La norme définit les buts et objectifs de l'enseignement des matières, les idées, les capacités et les compétences que les étudiants doivent maîtriser, la technologie de vérification des résultats de l'enseignement ; 3) composantes fédérales G. o. Avec. déterminer le minimum obligatoire du contenu des programmes d'enseignement de base, le volume maximum de la charge d'étude des étudiants, les exigences relatives au niveau de formation des diplômés.

 

L'ALPHABÉTISATION - la possession par une personne des compétences de parole orale et écrite conformément aux normes de la langue littéraire. L'un des indicateurs de base du développement social et culturel de la population, et par rapport à l'école - l'une des conditions et des indicateurs les plus importants de la qualité de l'éducation. G. a une interprétation plus large - comme un certain degré de possession de connaissances dans un domaine particulier et la capacité de les appliquer.

Connaissances en informatique - une partie de l'enseignement technologique. La structure du complexe géologique comprend : la connaissance des concepts de base de l'informatique et de la technologie informatique ; connaissance de la structure et des fonctionnalités fondamentales de la technologie informatique; connaissance de la modernité systèmes d'exploitation et l'appropriation de leurs équipes de base ; connaissance des shells logiciels modernes et des outils d'exploitation généralistes (Norton Commander, Windows, leurs extensions) et maîtrise de leurs fonctions ; possession d'au moins un éditeur de texte ; compréhension initiale des algorithmes, des langages et des packages de programmation ; première expérience de l'utilisation d'applications utilitaires.

 

DIDACTIQUE (du grec didaktikos - recevoir, se référant à la formation) - la théorie de l'éducation et de la formation, une branche de la pédagogie. Le sujet de l'enseignement est l'enseignement en tant que moyen d'éducation et d'éducation d'une personne, c'est-à-dire l'interaction de l'enseignement et de l'apprentissage dans leur unité, qui garantit l'assimilation du contenu de l'éducation par les étudiants, organisé par l'enseignant. Fonctions D :théorique (diagnostic et pronostic) etpratique (normatif, instrumental).

 

Didactique des cours - un système de règles pour préparer, conduire et analyser les résultats de la leçon.

 

Système didactique de l'enseignant - un ensemble de documents et de matériels didactiques, à l'aide desquels l'enseignant effectue la formation, le développement et l'éducation des enfants en classe et des activités parascolaires. Comprend : norme éducative, programme d'études, calendrier et plans thématiques, notes de cours, plans de travail pédagogiques, manuels, aides visuelles, etc.

Règles didactiques - des lignes directrices, to-rye divulguent des aspects individuels de l'application de tel ou tel principe pédagogique. Par exemple, l'une des règles de mise en œuvre du principe de visibilité est la suivante : utiliser différents types de visibilité, mais ne pas se laisser emporter par leur excès.

 

Principes didactiques - les principales dispositions qui déterminent le contenu, les formes d'organisation et les modalités du processus éducatif conformément à ses Buts communs et des motifs.

Capacité didactique - la capacité d'enseigner.

LE COLLECTIF (de lat.collectivus - collectif) - un groupe de personnes qui s'influencent mutuellement et sont interconnectées par une communauté de social. objectifs déterminés, intérêts, besoins, normes et règles de comportement, activités menées conjointement, communauté de moyens d'activité, unité de volonté exprimée par la direction de K., en vertu de cela, atteignant un niveau de développement plus élevé qu'un simple groupe. Parmi les signes de K. figurent également la nature consciente de l'association de personnes, sa relative stabilité, une structure organisationnelle claire et la présence d'organismes de coordination des activités. K. sontprimaire etsecondaire. Il est d'usage de référer K. aux primaires, dans lesquels un contact interpersonnel direct entre ses membres est observé. Le secondaire K. est de composition plus complexe; il se compose d'un certain nombre de K primaires.

 

Identification collectiviste - une forme de relations humaines résultant d'activités communes, dans lesquelles les problèmes de l'un des membres du groupe deviennent les motifs du comportement des autres.

L'équipe éducative des enfants - 1) le système créé est collectiviste, hautement moral et esthétiquement éducatif relations publiques, activités et communication dans un environnement pour enfants, contribuant à la formation de la personnalité et au développement de l'individualité; 2) un groupe d'un niveau élevé de développement, où les relations interpersonnelles sont médiatisées par le contenu socialement précieux et personnellement significatif des activités communes.

 

 

Autodétermination collective - le mécanisme psychique des individus accédant à la liberté dans une équipe, lorsque diverses opinions et points de vue individuels ne sont pas supprimés par les mécanismes d'imitation et de suggestion, comme dans un simple groupe, mais se voient offrir la possibilité d'une existence relativement libre.

Cohésion de l'équipe - le degré d'unité collective, manifesté dans l'unité d'opinions, de croyances, de traditions, la nature des relations interpersonnelles, les humeurs, etc., ainsi que dans l'unité d'activité pratique. Formation de S. à. Est réalisée dans des activités conjointes.

 

COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS - la possession par l'enseignant de la quantité nécessaire de connaissances, de compétences et d'aptitudes qui déterminent la formation de son ped. activités, péd. communication et personnalité de l'enseignant en tant que porteur de certaines valeurs, idéaux et pédagogie. conscience.

CONTRÔLER (fr. controle) - 1) observation à des fins de surveillance, de vérification et de détection des écarts par rapport à l'objectif fixé et de leurs causes ; 2) une fonction de gestion qui fixe le degré de conformité des décisions prises avec la réalité.

 

CULTURE (de Lat.cultura - culture, éducation, développement, vénération) - un niveau de développement historiquement déterminé de la société, des forces créatives et des capacités d'une personne, exprimé dans les types et les formes d'organisation de la vie et des activités des personnes, dans leurs relations , ainsi que dans les valeurs matérielles et spirituelles. La culture dans l'éducation agit comme sa composante significative, une source de connaissances sur la nature, la société, les méthodes d'activité, l'attitude émotionnelle-volontaire et valorisante d'une personne envers les personnes qui l'entourent, le travail, la communication, etc.

 

Culture intellectuelle - la culture du travail mental, qui détermine la capacité à fixer des objectifs pour l'activité cognitive, la planifier, effectuer des opérations cognitives différentes façons, travailler avec des sources et du matériel de bureau.

Culture de la personnalité - 1) le niveau de développement et de mise en œuvre des forces essentielles d'une personne, ses capacités et ses talents ; 2) un ensemble de compétences : politiques et sociales, liées à la capacité de prendre des responsabilités, de participer à la prise de décision conjointe, de régler les conflits de manière non violente, de participer à la prise de décision conjointe concernant le fonctionnement et le développement des institutions démocratiques ; compétences liées à la vie dans une société multiculturelle (compréhension des différences entre les représentants de différentes cultures, langues et religions, respect des traditions, croyances d'autrui), etc. K. l. formé dans le processus d'éducation et de formation, sous l'influence du social. l'environnement et le besoin personnel de développement et d'amélioration continus.

 

 

Culture informationnelle de la personnalité - un ensemble de règles de comportement humain dans la société de l'information, des méthodes et normes de communication avec les systèmes d'intelligence artificielle, le dialogue dans les systèmes homme-machine d'« intelligence hybride », l'utilisation de la télématique, des réseaux informatiques mondiaux et locaux d'information. Cela inclut la capacité d'une personne à réaliser et à maîtriser l'image informationnelle du monde en tant que système de symboles et de signes, à diriger et à inverser les connexions informationnelles, à naviguer librement dans la société de l'information et à s'y adapter. Formation K.l. et. est réalisée principalement dans le processus de formation organisée en informatique et en technologie de l'information à l'école et l'inclusion de moyens électroniques modernes de transmission d'informations dans le processus éducatif.

 

Culture de masse - une culture accessible et compréhensible à toutes les couches de la population et ayant moins de valeur artistique qu'une culture élitiste ou populaire. Par conséquent, il perd rapidement de sa pertinence et se démode, mais est très populaire parmi les jeunes, ce qui leur rend souvent difficile la maîtrise du véritable art.Culture pop - nom d'argot de M. k.,kitsch - c'est gentil.

Culture de la pensée - le degré de maîtrise par une personne des techniques, des normes et des règles de l'activité mentale, exprimé par sa capacité à formuler avec précision des tâches (problèmes), à choisir les meilleures méthodes (voies) pour leur solution, à tirer des conclusions éclairées et à utiliser correctement ces conclusions en pratique. Augmente la concentration, l'organisation, l'efficacité de tout type d'activité.

 

Culture populaire (synonyme - folklore) - culture créée par des créateurs anonymes sans formation professionnelle. Comprend des mythes, des légendes, des épopées, des légendes, des chansons, des danses, des contes de fées, etc. K. n. liée aux traditions du territoire et démocratique, puisque tout le monde est impliqué dans sa création. Ses caractéristiques et ses tendances doivent être prises en compte lors du choix du contenu de l'enseignement.

Culture de la communication - un système de connaissances, de compétences et de capacités de comportement adéquat dans diverses situations de communication.

 

Culture du comportement - le respect des exigences et des règles de base de la communauté humaine, la capacité de trouver le bon ton dans la communication avec les autres.

Une culture de la parole - le degré de perfection de la parole orale et écrite, caractérisé par le respect de sa normativité, son expressivité, sa richesse lexicale, la manière de traiter poliment les interlocuteurs et la capacité de leur répondre avec respect.

Culture d'auto-éducation (culture d'auto-éducation) - un niveau élevé de développement et de perfection de toutes les composantes de l'auto-éducation. Le besoin d'auto-éducation est une qualité caractéristique d'une personnalité développée, un élément nécessaire de sa vie spirituelle. Considérée comme la forme la plus élevée de satisfaction des besoins cognitifs d'un individu, l'auto-éducation est associée à la manifestation d'efforts volontaires importants, d'un degré élevé de conscience et d'organisation d'une personne, assumant la responsabilité intérieure de son auto-amélioration.

 

 

La culture physique - le niveau de formation de l'attitude correcte d'une personne envers sa santé et sa condition physique, en raison du mode de vie, du système de préservation de la santé et de la culture physique et des activités sportives, la connaissance de l'unité d'harmonie du corps et de l'esprit, sur le développement des forces spirituelles et physiques.

Culture de la lecture - un ensemble de compétences pour travailler avec un livre, y compris un choix conscient des sujets, la systématique et la séquence de lecture, ainsi que la capacité de trouver la littérature nécessaire à l'aide d'aides bibliographiques, d'utiliser un appareil de référence et bibliographique, d'appliquer les techniques rationnelles, assimilent au maximum et perçoivent en profondeur ce qui a été lu (thèse, prise de notes, annotation, relecture, etc.), manipulent les ouvrages imprimés avec soin.

 

Culture scolaire - un système de relations utilisé pour réguler le comportement des pédagogues. l'équipe et ses membres individuels dans des conditions et circonstances différentes ; état d'esprit collectif, mentalité, commun à ped. le personnel de cette école. K. sh. définit des méthodes standard de résolution de problèmes, aide à réduire le nombre de difficultés dans des situations nouvelles, m. axé sur les rôles, les tâches, sur une personne, sur le pouvoir (la force).

ENVIRONNEMENT CULTUREL DE L'ENFANT - l'environnement d'apprentissage et la vie de l'enfant, constitués par les composantes culturelles du contenu de toutes les matières du curriculum ; la culture de leurs propres activités éducatives et auto-éducatives actives ; l'espace multiculturel de l'établissement d'enseignement ; culture de la communication entre enfants et adultes, associations d'enfants et d'adolescents, culture de l'environnement de l'enseignement complémentaire.

 

THÉORIE CULTURELLE ET HISTORIQUE DU DÉVELOPPEMENT HUMAIN - le concept de développement mental humain, développé dans les années 20-30 par L. S. Vygotsky avec la participation de ses étudiants A. N. Leontyev et A. R. Luria. Cette théorie affirme la primauté dans le développement mental de l'homme sot. commencé au début de la biologie naturelle. Selon Vygotsky, la détermination du développement ontogénétique humain comporte les étapes suivantes : activité collective et communication - culture (connaissance) - appropriation culturelle (formation et éducation) - activité individuelle - développement mental humain. A différentes époques et dans différentes cultures cette structure abstraite est remplie de contenu concret, ce qui donne une originalité historique au développement de la psyché de l'individu.

 

MÉTHODE (du grec methodos - la voie de la recherche ou de la cognition) - un ensemble de méthodes relativement homogènes, opérations de développement pratique ou théorique de la réalité, subordonnées à la solution d'un problème spécifique. En pédagogie, le problème de l'élaboration des méthodes d'éducation et de formation et de leur classification est l'un des principaux.

MÉTHODE D'ESSAI ET D'ERREUR - l'un des types d'apprentissage, avec lequel les compétences et les capacités sont acquises à la suite de la répétition répétée des mouvements qui leur sont associés et de l'élimination des erreurs commises.

 

 

MÉTHODE DU PROJET - un système d'apprentissage, dans lequel les étudiants acquièrent des connaissances et des compétences dans le processus de planification et d'exécution de tâches pratiques progressivement plus complexes -projets. Elle est apparue dans la seconde moitié du XIXe siècle. aux États-Unis. Dans les années 1920, il s'est répandu dans l'école soviétique.

MÉTHODE DE NOTATION - Détermination du bilan des activités du Dr-L. personnalités ou événements. V dernières années commence à être utilisé comme méthode de contrôle et d'évaluation dans le processus éducatif.

 

METHODE DE CONTROLE - un ensemble de méthodes et de moyens d'influence délibérée du sujet de gestion sur l'objet de gestion.

MÉTHODOLOGIE DE LA PÉDAGOGIE - basé sur la méthodologie générale de la science et de la recherche sur les tendances développement social le système de connaissances sur les positions de départ du ped. théorie, sur les principes d'approche de la prise en compte de la pédagogie. phénomènes et méthodes de leur recherche, ainsi que les moyens d'introduire les connaissances acquises dans la pratique de l'éducation, de la formation et de l'éducation.

 

MÉTHODES D'APPRENTISSAGE - modes de pédagogie socialement conditionnés. interaction appropriée entre adultes et enfants, contribuant à l'organisation de la vie, des activités, des relations, de la communication des enfants, stimulant leur activité et régulant leurs comportements. Le choix des méthodes d'éducation dépend de l'objectif de l'éducation ; type d'activité dominant ; contenu et modèles d'éducation; tâches spécifiques et conditions de leur solution ; l'âge, les caractéristiques individuelles et de genre des élèves ; bon élevage (éducation), motivation comportementale. Les conditions qui déterminent l'utilisation réussie de M. de siècle sont les caractéristiques individuelles de l'éducateur en tant que personne, le niveau de sa compétence professionnelle.

 

Méthodes de contrôle et d'autocontrôle - les moyens d'obtenir des informations sur l'efficacité des influences éducatives. Ceux-ci inclus:péd. observation, conversation, péd. consultation, sondages, analyse des résultats des activités des élèves, création de situations de contrôle, psychodiagnostic, formations.

Méthodes d'organisation des activités et expérience du comportement - les manières d'isoler, de consolider et de former des manières et des formes positives de comportement et de motivation morale dans l'expérience des enfants. Mis en œuvre à traversdevoirs, exercices, création d'une situation pédagogique, KTD (travail créatif collectif).

 

Méthodes d'auto-éducation - méthodes visant au changement conscient d'une personne de sa personnalité conformément aux exigences de la société et du plan de développement personnel. Ce groupe de méthodes comprend :auto-observation, introspection, auto-ordre, auto-évaluation, auto-approbation (encouragement), auto-condamnation (punition). L'éducateur conduit l'élève à l'auto-éducation en réalisant ses propres actions à travers l'évaluation externe, puis à travers l'estime de soi formée et le besoin d'y correspondre, et enfin à travers les activités d'auto-éducation et de perfectionnement.

 

 

Méthodes pour stimuler l'activité et le comportement - les moyens d'encourager les élèves à améliorer leur comportement, le développement de leur motivation comportementale positive.

"Explosion" - la méthode d'éducation dont l'essence est que le conflit avec l'élève est porté à sa dernière limite, lorsque la seule occasion de désamorcer la situation est K.-L. une mesure tranchante et inattendue capable de « faire exploser », surmonter la fausse position de la pupille. L'application réussie de cette méthode, introduite par A. S. Makarenko, est possible avec le soutien inconditionnel de l'équipe, la haute compétence de l'enseignant et une extrême prudence afin de ne pas nuire à l'élève.

 

Méthode des conséquences naturelles - la méthode d'éducation, qui consiste dans le fait que l'élève est invité à éliminer les conséquences de la faute, et les exigences pour les deux parties sont bien évidentes et justes (sale - propre, cassé - réparé, etc.).

Châtiment - inhibition des manifestations négatives de la personnalité à l'aide d'une évaluation négative de ses actions, génération de sentiments de culpabilité et de remords.

Promotion - stimulation des manifestations positives de l'individu à l'aide d'une évaluation élevée de ses actions, générant un sentiment de plaisir et de joie à partir de la conscience de reconnaître les efforts et les efforts de l'individu.

 

Compulsion - péd. influence fondée sur la manifestation active de la volonté de l'éducateur vis-à-vis des élèves qui n'ont pas une conscience suffisante et ignorent les normes de comportement social. Les types de P. comprennent: l'élaboration des caractéristiques de l'étudiant, dans laquelle les traits négatifs de l'étudiant et les conséquences de ses activités sont exagérés; interdictions d'actions et d'actes souhaitables pour l'élève ; encouragement à des comportements non désirés par l'élève.

Exigence - péd. impact sur la conscience de l'élève afin de provoquer, stimuler ou inhiber certains types de ses activités. T. se réalisent dans les relations personnelles entre enseignants et enfants. T. arrivedirect - direct (ordre, interdiction, indication) et indirect (conseil, demande, indice, condition) - etmédiatisé, exprimé à travers l'actif (groupe d'initiative) et l'opinion publique.

 

Méthodes de formation de la conscience - méthodes d'éducation, visant à la formation de concepts, d'évaluations, de jugements, d'une vision du monde corrects.

Analyse des situations parentales - une manière de montrer et d'analyser les moyens de surmonter les contradictions morales qui surgissent dans certaines situations et conflits, ou de créer la situation elle-même, dans laquelle l'élève est impliqué et il a besoin de vraiment faire un choix moral et de prendre les mesures appropriées.

 

Conversation - une méthode de questions-réponses pour attirer les élèves vers la discussion et l'analyse des actions et le développement des évaluations morales.

Discussion - discussion collective par K.-L. problèmes ou une série de questions afin de trouver la bonne réponse. En péd. processus est l'une des méthodes d'apprentissage actif. Le sujet de D. est annoncé à l'avance. Les stagiaires doivent étudier la littérature pertinente et obtenir les informations nécessaires. Au cours de D., chacun a le droit d'exprimer son point de vue. Les discussions forment la capacité de raisonner, prouver, formuler un problème, etc.

 

 

Contestation - la contestation, la manière de mobiliser l'activité des élèves pour développer des jugements et des attitudes justes ; une manière d'enseigner la lutte contre les idées et concepts erronés, la capacité de mener des polémiques, de défendre leurs points de vue, d'en convaincre les autres.

La conférence (péd.) - discussion collective de livres, performances, films afin de mettre en évidence les normes morales déclarées dans l'œuvre, et de former une certaine attitude à leur égard.

 

Conférence - une présentation cohérente du système d'idées morales et de leur preuve et illustration.

Exemple - une méthode de formation de la conscience d'une personne, qui consiste à illustrer un idéal personnel sur des modèles concrets convaincants et à présenter un échantillon d'un programme tout fait de comportement et d'activité. Construit sur la propension des enfants à imiter.

Récit (comme méthode de formation de la conscience des élèves) - une petite présentation cohérente (sous une forme narrative ou descriptive) d'événements contenant une illustration ou une analyse de certains concepts et évaluations moraux.

 

MÉTHODES DE COMMUNICATION NON DIRIGEÉES - méthodes de socialisation. pédagogie utilisée dans le travail avec inadaptés, ped. enfants et adolescents délaissés, consistant à utiliser des métaphores, des histoires, des contes de fées, des proverbes, des dictons, des anecdotes, etc. afin de clarifier le sens des problèmes de l'enfant et les moyens de les résoudre.

MÉTHODES D'ENSEIGNEMENT - un système d'actions cohérentes et interdépendantes de l'enseignant et des élèves, assurant l'assimilation du contenu de l'éducation, le développement des pouvoirs et des capacités mentales des élèves, leur maîtrise des moyens d'auto-éducation et d'auto-apprentissage. M. o. désigner le but de l'apprentissage, le mode d'assimilation et la nature de l'interaction des sujets d'apprentissage.

 

Méthodes de contrôle et de maîtrise de soi en formation - les méthodes d'information de l'enseignant et des élèves sur l'efficacité du processus d'apprentissage. Ils permettent d'établir dans quelle mesure les élèves sont prêts à la perception et à l'assimilation de nouvelles connaissances, d'identifier les causes de leurs difficultés et erreurs, de déterminer l'efficacité de l'organisation, des méthodes et moyens d'enseignement, etc.oral (sondages individuels, frontaux et condensés) ;écrit (œuvres écrites, dictées, déclarations, compositions, résumés, etc.) ;pratique (travaux pratiques, expériences);graphique (graphiques, diagrammes, tableaux);programmé (sans machine, machine);observation; maîtrise de soi.

 

Modalités d'organisation et de mise en œuvre des activités éducatives et cognitives - un ensemble de méthodes pédagogiques visant à organiser l'activité éducative et cognitive des élèves, identifiée par Yu. K. Babansky et comprenant toutes les méthodes pédagogiques existant selon d'autres classifications sous forme de sous-groupes. 1) Sous-groupe par source d'information et perception :méthodes verbales (histoire, conférence, conversation, conférence, débat, explication) ;méthodes visuelles (méthode d'illustration, méthode de démonstration) ;méthodes pratiques (exercices, expériences en laboratoire, travaux à effectuer). 2) Sous-groupe sur la logique de la pensée :méthodes d'enseignement inductives (la logique de divulgation du contenu du matériel étudié du particulier au général);méthodes d'enseignement déductives (la logique de divulgation du contenu du sujet étudié du général au spécifique). 3) Sous-groupe selon le degré d'indépendance et d'activité de l'activité cognitive des élèves :méthodes de reproduction (perception active, mémorisation et reproduction (reproduction) de l'information éducative rapportée par des méthodes et techniques verbales, pratiques ou visuelles);méthodes d'enseignement par recherche de problèmes (l'assimilation des connaissances, le développement des compétences et des capacités sont effectués dans le cadre d'activités de recherche ou de recherche partielles des stagiaires. Mis en œuvre par des méthodes d'enseignement verbales, visuelles et pratiques, interprétées dans la clé de la définition et de la résolution d'une situation problématique).

 

 

Méthodes d'auto-apprentissage - travail autonome effectué par les élèves sur les instructions de l'enseignant et réalisé avec son encadrement direct (en cours, autoapprentissage en groupe de jour prolongé) ou indirect, et travail autonome effectué à l'initiative de l'élève (atteinte du niveau de auto-éducation).

Méthodes pour stimuler et motiver l'apprentissage - un groupe de méthodes visant à la formation et à la consolidation d'une attitude positive envers l'apprentissage et la stimulation de l'activité cognitive active des étudiants, identifiés selon la classification des méthodes d'enseignement proposée par Yu. K. Babansky, et comprend deux sous-groupes.Méthodes pour stimuler et motiver l'intérêt pour l'apprentissage (création d'expériences morales émotionnelles, situations de nouveauté, d'imprévu, de pertinence ; jeux cognitifs ; théâtralisation et dramatisation ; discussions, analyse de situations de vie ; création d'une situation de réussite dans l'apprentissage) ;méthodes pour stimuler la dette et la responsabilité (clarification de la signification personnelle et sociale de la doctrine ; exigences, récompenses et punitions).

 

MÉTHODES DE RECHERCHE PÉDAGOGIQUE - un ensemble de méthodes et techniques de connaissance des lois objectives de la formation, de l'éducation et du développement.

Méthode d'analyse de documents - une étude des résultats des activités dans le domaine de l'éducation, réalisée sur la base d'une analyse de plans de nature et d'objectifs divers, programmes, matériels pédagogiques, matériels de certification, de licence et d'accréditation, etc.

Méthode de conversation - obtenir des informations verbales sur une personne, une équipe, un groupe à la fois du sujet de recherche lui-même et des personnes qui l'entourent. Dans ce dernier cas, B. agit comme un élément de la méthode de généralisation des caractères indépendants.

 

Méthode des jumeaux - une étude comparative de psychol. caractéristiques et développement des enfants ayant la même hérédité (jumeaux homozygotes) et différente (hétérozygote). Il est utilisé pour la solution scientifique de la question du degré d'influence des gènes ou de l'environnement sur la formation de la psychologie. propriétés et caractéristiques du comportement humain.

La méthode d'étude des produits de la créativité - diagnostic des caractéristiques mentales humaines au moyen de l'inclusion dans une activité créative standardisée. Exemples de M. et. etc. t : épreuve de dessiner une figure humaine (variante de Goodenough et Machover), épreuve de dessiner un arbre (Koch), épreuve de dessiner une maison, un animal hypothétique fictif, etc. La méthode de la psychologie, mais est très largement utilisée en péd. recherche et dans le processus d'étude de la personnalité des étudiants par un enseignant ou un éducateur.

 

Méthode d'observation - fixation volontaire et systématique de la spécificité du parcours de certains ped. phénomènes, manifestations de la personnalité, collectif, groupe de personnes en eux, les résultats obtenus. Observations m. B. :solide etsélectif; inclus etFacile; incontrôlé etcontrôlé (lors de l'enregistrement des événements observés selon une procédure préalablement élaborée);domaine (lorsqu'il est observé in vivo) etlaboratoire (dans des conditions expérimentales), etc.

Méthode de généralisation des caractéristiques indépendantes - des études fondées sur la généralisation du plus grand nombre possible d'informations sur l'individu étudié, obtenues auprès du plus grand nombre possible de personnes l'observant dans le plus grand nombre possible de types de ses activités ; dresser une caractérisation d'une personne ou d'un événement par différents experts indépendamment les uns des autres.

 

Méthode sociométrique - étude de la structure, de la nature des relations humaines à partir de la mesure de leur choix interpersonnel. Cette mesure s'effectue selon un certain critère sociométrique, et ses résultats prennent la forme d'une matrice sociométrique, ou sociogramme. L'utilisation de cette méthode par un enseignant en train de former un collectif d'enfants lui permet de trouver des moyens plus productifs d'influencer à la fois l'ensemble du collectif ou de petits groupes, et ses membres individuels.

 

Méthode terminologique - fonctionnement avec les concepts de base et périphériques du problème, analyse pédagogique. phénomènes par l'analyse de concepts fixés dans le langage de la théorie de la pédagogie.

 

Méthode d'essai - recherche de la personnalité au moyen de diagnostics (psycho-pronostic) de ses états mentaux, fonctions basées sur l'exécution du doctorat. affectation standardisée.

La modélisation (dans ped.) - copies de construction, modèles ped. matériaux, phénomènes et procédés. Utilisé pour une représentation schématique du ped examiné. systèmes. Dans ce cas, un "modèle" est compris comme un système d'objets ou de signes qui reproduit certaines propriétés essentielles de l'original, capable de le remplacer de telle manière que son étude donne nouvelle informationà propos de cet objet.

 

ÉDUCATION - 1) le processus et le résultat de l'assimilation d'un certain système de connaissances dans l'intérêt d'une personne, de la société et de l'État, accompagné d'une déclaration de réussite par un citoyen (étudiant) de niveaux d'éducation (qualifications) établis par l'État. O. sont reçus principalement dans le processus d'enseignement et d'éducation dans les établissements d'enseignement sous la direction des enseignants. Cependant, un rôle de plus en plus important est joué par l'auto-éducation, c'est-à-dire l'acquisition d'un système de connaissances de manière autonome ; 2) un système spécialement organisé de conditions dans la société et d'organismes et d'institutions éducatifs, méthodologiques et scientifiques nécessaires au développement humain ; 3) le processus de changement, de développement, d'amélioration du système existant de connaissances et de relations tout au long de la vie, une forme absolue de maîtrise sans fin et continue de nouvelles connaissances, compétences et capacités liées à l'évolution des conditions de vie, accélérant le progrès scientifique et technologique ; 4) diverses activités axées sur la personnalité qui assurent l'autodétermination, le développement personnel et la réalisation de soi d'une personne dans un environnement socioculturel dynamique ; formation, développement, croissance de la personnalité elle-même en tant que telle; 5) la formation du mode de pensée, les actions humaines dans la société ; la création d'une personne conformément à sa qualité, sa mesure, son essence, révélée dans chaque segment historique spécifique à un certain niveau (N.P. Pi-shchulin).

 

Éducation mondiale - la formation des élèves à la compréhension du monde basée surholistique (perception du monde dans son ensemble) ethumaniste vues. Le concept d'OG est axé sur le développement de la conscience des élèves que la Terre est une maison commune pour tous les habitants de la planète, que tous les gens forment une seule famille et que chaque personne est capable de participer activement à l'ordre mondial.Communication, contact, compréhension, empathie, sympathie, solidarité, coopération sont les concepts de base d'O.

L'éducation supplémentaire ■ - programmes et services éducatifs mis en œuvre afin de répondre pleinement aux besoins éducatifs des citoyens, de la société et de l'État dans les établissements d'enseignement enseignement professionnel en dehors des principaux programmes éducatifs qui déterminent leur statut, dans les établissements d'enseignement d'OD.: établissements de formation supérieure, cours, centres d'orientation professionnelle, écoles de musique et d'art, écoles d'art, maisons de la créativité pour enfants, stations pour jeunes techniciens, stations pour jeunes naturalistes , etc. (Loi RF "Sur l'éducation").

 

Enseignement classique - un type d'enseignement secondaire général, prévoyant l'étude systématique des langues anciennes et des mathématiques comme matières principales.

Formation continue - l'acquisition intentionnelle par une personne de connaissances, de compétences et de capacités tout au long de sa vie dans des établissements d'enseignement et par le biais d'une auto-éducation organisée. Le but de O. de n. - maintenir le niveau socialement et individuellement nécessaire de culture, d'enseignement général et de formation professionnelle. Il est organisé sur les principes d'universalité, de démocratie, d'accessibilité, de continuité, d'intégrabilité, de continuité, le principe d'auto-éducation, de flexibilité et d'efficacité.

 

 

Enseignement polytechnique - un enseignement axé sur la familiarisation des étudiants avec les principes de base de l'organisation fabrication moderne, technologies sans déchets et respectueuses de l'environnement, formation aux compétences de manipulation des équipements informatiques et aux outils modernes les plus simples du travail mécanisé et automatisé.

ÉDUCATION - 1) un processus d'interaction spécialement organisé et contrôlé entre les enseignants et les étudiants, visant à l'assimilation des connaissances, des compétences et des capacités, la formation d'une vision du monde, le développement des forces mentales et des capacités potentielles des étudiants, le développement et la consolidation de soi -des compétences pédagogiques conformes aux objectifs fixés ; 2) éveiller et satisfaire l'activité cognitive d'une personne en l'initiant aux connaissances générales et professionnelles, aux moyens de les obtenir, de les conserver et de les appliquer dans la pratique personnelle ; 3) influence délibérée sur le développement de la sphère d'information et opérationnelle d'une personne; 4) un processus bidirectionnel mené par l'enseignant (enseignement) et l'élève (enseignement).

 

Formation incluse - des activités pédagogiques spécialement organisées et planifiées visant à obtenir un résultat pratique, et les connaissances nécessaires à cet effet sont assimilées en cours de route.

Apprentissage à distance - la technologie éducative, avec une réduction, chaque personne vivant dans n'importe quel endroit a la possibilité d'étudier le programme de n'importe quel collège ou université. La réalisation de cet objectif est assurée par l'ensemble le plus riche des technologies de l'information modernes : manuels et autres publications imprimées, transmission de matériels étudiés sur télécommunications informatiques, bandes vidéo, discussions et séminaires menés par télécommunications informatiques, diffusion de programmes éducatifs à la télévision nationale et régionale et stations de radio, télévision par câble et messagerie vocale, visioconférence bidirectionnelle, diffusion vidéo unidirectionnelle avec retour téléphonique, etc. OD offre aux étudiants une flexibilité dans le choix du lieu et de l'heure des études, la possibilité d'étudier sans interrompre leurs activités principales, y compris pour ceux qui vivent dans les zones les plus reculées, la liberté de choix des disciplines, la possibilité de communiquer avec des représentants éminents de la science, de l'éducation et de la culture, contribue à l'interaction interactive des étudiants et des enseignants, à l'activation du travail indépendant et à la satisfaction de soi-même. besoins éducatifs des élèves.

 

Formation intégrée - l'éducation conjointe d'enfants handicapés et d'enfants porteurs de handicaps mineurs et de troubles du développement avec des enfants sains afin de faciliter leur processus de socialisation et d'intégration dans la société de ces derniers. O. et. arrivecombiné (l'élève étudie dans une classe/groupe d'enfants sains et reçoit l'assistance systématique d'un enseignant-défectologue),partiel (certains enfants passent une partie de la journée dans des groupes spéciaux, et d'autres dans des groupes réguliers),temporaire (les enfants qui étudient dans des groupes spéciaux et les élèves des classes ordinaires se réunissent pour des promenades communes, des vacances, des concours, des affaires séparées),Achevée (1-2 enfants ayant une déficience intellectuelle rejoignent les groupes habituels de la maternelle, des classes, des écoles, les parents fournissent une aide correctionnelle sous la supervision de spécialistes).

 

Formation contextuelle - la formation, dans laquelle le sujet et le social sont liés. le contenu du futur travail professionnel et fournir ainsi les conditions pour le transfert de l'activité éducative de l'étudiant dans l'activité professionnelle d'un spécialiste. O. à. Permet de surmonter la contradiction principale de la formation professionnelle, une coupure est que la maîtrise des activités d'un spécialiste devrait être fournie dans le cadre et les moyens d'une activité éducative qualitativement différente. Cette contradiction est surmontée dans les établissements d'enseignement par la mise en place d'un modèle dynamique de déplacement des activités des étudiants : de l'activité éducative elle-même (sous la forme d'un cours magistral par exemple) en passant par le quasi-professionnel (formes de jeu) et l'enseignement et professionnel (la recherche travail des étudiants, pratique industrielle, etc.) à l'activité professionnelle proprement dite. Développé par A. A. Verbitsky.

 

 

Formation polytechnique - une formation axée sur l'assimilation par les étudiants des principes scientifiques généraux de la production moderne, la maîtrise des techniques pratiques et des compétences dans la manipulation des moyens techniques de production et des outils de travail et la formation de la capacité de naviguer dans technologie moderne et technologies, dans leurs tendances de développement. Pendant la période soviétique, toutes les écoles secondaires du pays étaient des écoles polytechniques. À l'heure actuelle, la formation pédagogique est dispensée dans des établissements d'enseignement spécialisés qui forment des spécialistes des métiers techniques.

 

Problème d'apprentissage - une formation évolutive active basée sur l'organisation des activités de recherche des stagiaires, sur l'identification et la résolution de contradictions réelles ou pédagogiques. Le fondement de la théorie de l'éducation est l'avancement et la justification d'un problème (une tâche cognitive complexe d'intérêt théorique ou pratique). Si les stagiaires sont intéressés par un problème, alors une situation problématique surgit. Trois niveaux de problématique dans le processus éducatif sont possibles :problématique présentation,recherche partielle etrechercher niveaux. Le système d'exploitation a été développé par S. L. Rubinstein, N. A. Menchinskaya, A. M. Matyushkin, M. N. Skatkin, M. I. Makhmutov, I. Ya. Lerner et d'autres.

 

Apprentissage programmé - l'un des types de formation, réalisé selon un programme de formation pré-compilé, les bords sont généralement mis en œuvre à l'aide de manuels scolaires programmés et de machines d'apprentissage. Dans O. p. Le matériel et l'activité du stagiaire sont divisés en portions (doses) et étapes (étapes de formation); l'exécution de chaque étape est contrôlée, le passage à l'assimilation de la partie suivante du matériel dépend de la qualité d'assimilation de la précédente. Une telle structure d'enseignement assure une assimilation plus profonde et plus complète de la matière par les étudiants. O. p. A été développé par B.F. A. Samarin, T. A. Ilyina et d'autres

 

Développer l'éducation - l'orientation du processus éducatif vers le potentiel d'une personne et vers sa mise en œuvre. Dans le concept d'O. r. l'enfant n'est pas considéré comme un objet des influences pédagogiques de l'enseignant, mais comme un sujet d'apprentissage qui change lui-même.

OBJET D'ÉTUDE (dans ped.) - ped. l'espace, la superficie, dans le cadre d'un essaim est (contient) ce qui sera étudié. O. et. péd. la science est le domaine de l'enseignement et de l'éducation des gens, etmatière - les modèles de processus se produisant dans ce domaine. Dans le cadre de O. et. nous pouvons parler de divers sujets de recherche.

 

LA PÉDAGOGIE - 1) une science qui étudie les lois objectives du développement d'un processus historique d'éducation spécifique, organiquement liées aux lois du développement des relations sociales et de la formation de la personnalité de l'enfant, ainsi que l'expérience d'une véritable éducation sociale et la pratique pédagogique de la formation des jeunes générations, les caractéristiques et les conditions de l'organisation pédagogique. traiter; 2) un ensemble de sciences théoriques et appliquées qui étudient l'éducation, l'éducation et la formation ; 3) la science des relations éducatives résultant du processus d'interconnexion de l'éducation, de l'éducation et de la formation avec l'auto-éducation, l'auto-éducation et l'auto-apprentissage et visant le développement humain ; 4) un cours de formation, qui est enseigné en ped. établissements d'enseignement et autres institutions pour les programmes de profilage.

 

PROCESSUS PÉDAGOGIQUE - un processus éducatif intégral dans l'unité et l'interconnexion de l'éducation et de la formation, caractérisé par des activités conjointes, la coopération et la co-création de ses matières, contribuant au développement le plus complet et à la réalisation de soi de la personnalité de l'élève. Le processus qui réalise les objectifs de l'éducation et de l'éducation dans les conditions de ped. les systèmes dans lesquels les éducateurs et les éducateurs interagissent de manière organisée (établissements éducatifs, éducatifs, professionnels et éducatifs, associations et organisations d'enfants).

 

SITUATION PÉDAGOGIQUE - 1) un ensemble de conditions et de circonstances spécialement fixées par l'enseignant ou survenant spontanément en pédagogie. traiter. But de la création: la formation et le développement de l'étudiant en tant que futur sujet actif dans les activités sociales et professionnelles, sa formation en tant que personne; 2) interaction à court terme d'un enseignant avec un élève (groupe, classe) basée sur des normes, des valeurs et des intérêts opposés, accompagnée de manifestations émotionnelles importantes et visant à restructurer les relations existantes.

 

 

ENSEIGNEMENT - les activités professionnelles spéciales des adultes visant à transférer aux enfants la somme des connaissances, des compétences et des capacités et leur éducation dans le processus d'apprentissage ; activités ordonnées de l'enseignant pour mettre en œuvre l'objectif d'apprentissage (tâches éducatives) et assurer l'information, la sensibilisation et l'application pratique des connaissances.

PRINCIPES DE L'ÉDUCATION SOCIOCULTURELLE - les dispositions initiales de la pédagogie de la culture, qui se résument à ceci : la mise en œuvre du développement de la personnalité n'est possible que dans un environnement culturel ; la mise en œuvre des concepts d'éducation au développement, de pédagogie et de psychologie du développement est impossible sans une organisation ciblée de l'environnement culturel d'un établissement d'enseignement ; l'environnement culturel crée une variété de zones de développement et de situation de leur choix, ce qui présuppose la liberté d'autodétermination culturelle de l'enfant ; l'environnement culturel d'un établissement d'enseignement n'apparaît que dans les activités conjointes des enfants et des adultes.

 

PRINCIPES DES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES TECHNOLOGIQUES - les principales dispositions du ped. technologies qui déterminent le succès de la mise en œuvre de la pédagogie. interactions :en tenant compte du niveau d'éducation des enfants et des adolescents (la présentation de ces seules exigences de seigle sont adéquates au niveau de connaissances morales et de comportement des élèves) ;se concentrer sur la relation de l'enfant avec le monde qui l'entoure (seule l'attitude de l'élève vis-à-vis de tel ou tel phénomène détermine le degré de moralité ou d'immoralité des actions qu'il accomplit) ;principe de mesure (tout impact sur l'élève ou interaction avec lui n'est efficace que lorsque la mesure est observée dans les émotions, la variété des moyens pédagogiques, des formes et des méthodes utilisées) ;le principe du dynamisme ped. postes (les positions pédagogiques de l'enseignant et de l'élève, de l'éducateur et de l'élève sont mobiles et interdépendantes : tant l'enseignant que l'élève peuvent agir soit comme sujets, soit comme objets d'interaction) ;principe compensatoire (tous les enseignants ne disposent pas de l'ensemble des capacités pédagogiques, il est donc nécessaire de résoudre les problèmes aux dépens des capacités pédagogiques qui se manifestent le plus pleinement et le plus vivement);le principe d'originalité et d'impact de nouveauté nécessite un réapprovisionnement et une expansion constants de l'arsenal pédagogique. méthodes et moyens, to-rye rendra chaque rencontre avec l'élève extraordinaire et mémorable;principe culturologique péd. L'activité implique l'utilisation d'outils, de méthodes et de techniques en ped. interactions de divers domaines connexes : art, psychothérapie, médecine, etc.;principe sensoriel ped technologique. l'activité détermine que le succès du ped. l'interaction dépend des sensations qui l'accompagnent : couleur, odeurs, sons, etc. Développé par N.E.Shchurkova.

 

LES PRINCIPES DE TOUTE UNE PROCÉDURE PÉDAGOGIQUE (péd.) - les positions de départ qui déterminent le contenu, les formes, les méthodes, les moyens et la nature de l'interaction dans une pédagogie holistique. traiter; idées directrices, exigences réglementaires pour son organisation et sa mise en œuvre. Ils sont de la nature des directives, règles, normes les plus générales régissant l'ensemble du processus.

Accessibilité dans la formation et l'éducation (in ped.) - le principe selon lequel le travail éducatif et éducatif est construit en tenant compte de l'âge, des caractéristiques individuelles et de genre des étudiants, de leur niveau de formation et d'éducation. Conformément à ce principe, l'enseignement de la matière est conduit avec une augmentation progressive des difficultés du simple au complexe, du connu à l'inconnu. Mais ce principe ne peut être interprété comme une diminution des exigences, il oriente l'enseignant vers les perspectives immédiates de développement de l'enfant.

 

Approche individuelle de l'éducation - la mise en œuvre du processus pédagogique, en tenant compte des caractéristiques individuelles des élèves (tempérament, caractère, capacités, inclinations, motivations, intérêts, etc.) par rapport à chaque enfant.

Le caractère collectif de l'éducation et de la formation, conjugué au développement des caractéristiques individuelles de la personnalité de chaque enfant- la mise en œuvre de ce principe est l'organisation d'un travail à la fois individuel et frontal, ainsi que d'un travail de groupe, qui nécessite que les participants soient capables de coopérer, de coordonner des actions communes, et d'être en interaction constante. La socialisation dans le processus d'interaction éducative unit les intérêts de l'individu avec le public.

 

 

Visibilité (in ped.) - le principe selon lequel l'enseignement est basé sur des échantillons spécifiques, directement perçus par les étudiants non seulement à travers des sensations visuelles, mais aussi motrices, ainsi que tactiles. N. dans le processus pédagogique, fourni à l'aide d'une variété d'illustrations, de démonstrations, de TCO, de travaux pratiques de laboratoire et d'informatisation, enrichit l'éventail des idées des étudiants, développe l'observation et la réflexion et aide à mieux assimiler le matériel pédagogique.

La science dans l'enseignement et l'éducation - le principe selon lequel les stagiaires ne sont proposés à l'assimilation que les positions solidement ancrées dans la science et les méthodes d'enseignement, qui par nature sont proches des méthodes de la science dont les bases sont étudiées. Il est nécessaire de familiariser les stagiaires avec l'histoire des découvertes les plus importantes et des idées et hypothèses modernes ; utiliser activement les méthodes d'enseignement de la recherche de problèmes, la technologie d'apprentissage actif. N'oubliez pas qu'aussi élémentaire que puisse être la connaissance transmise, elle ne doit pas contredire la science.

 

Le principe de conformité culturelle - l'utilisation maximale dans l'éducation et l'éducation de la culture de cet environnement, nation, société, pays, région, dans lequel se trouve un établissement d'enseignement particulier.

Le principe de conformité - la position de départ, exigeant que le maillon principal de toute interaction pédagogique et pédagogique. le processus a été effectué par un enfant (adolescent) avec ses caractéristiques et son niveau de développement spécifiques. La nature de l'élève, son état de santé, physique, physiologique, mental et social. le développement est le facteur principal et déterminant de l'éducation, jouant le rôle de protection de l'environnement d'une personne.

 

Principe de coopération - orientation dans le processus d'éducation à la priorité de l'individu ; création Conditions favorables pour son autodétermination, sa réalisation personnelle et son mouvement personnel dans le développement ; organisation d'activités de vie conjointes d'adultes et d'enfants sur la base de connexions intersubjectives, d'interaction dialogique, de la prédominance de l'empathie dans les relations interpersonnelles.

Force, sensibilisation et efficacité des résultats de l'éducation et de la formation - le principe, dont l'essence réside dans le fait que la maîtrise des connaissances, des compétences, des compétences et des idées de vision du monde n'est acquise que lorsqu'elles sont bien comprises et bien maîtrisées, sont conservés en mémoire pendant longtemps. Ce principe est réalisé par la répétition, l'exercice, la consolidation, la vérification et l'évaluation constants, réfléchis et systématiques des connaissances, des compétences, des compétences, des normes et des règles de comportement.

 

Relation entre théorie et pratique - un principe qui exige une connexion harmonieuse des connaissances scientifiques avec la pratique de la vie quotidienne. La théorie fournit la connaissance du monde, la pratique enseigne comment l'influencer efficacement. Il est mis en œuvre en créant des conditions pour la transition dans le processus d'enseignement et d'éducation de la pensée pratique concrète à la théorie abstraite et vice versa, en appliquant les connaissances acquises dans la pratique, en comprenant que la pratique agit comme une source de pensée abstraite et comme un critère. pour la vérité de la connaissance obtenue.

 

Cohérence et cohérence - le respect des liens logiques dans le processus d'apprentissage, ce qui assure l'assimilation du matériel pédagogique dans un volume plus important et plus fermement. S. et P. Permettent d'obtenir d'excellents résultats en moins de temps. Elles sont mises en œuvre sous diverses formes de planification et d'une certaine manière en formation organisée.

Conscience, activité, performance amateur - le principe, dont l'essence se résume au fait que l'activité cognitive propre de l'apprenant et de l'élève est un facteur important d'apprentissage et d'éducabilité et a une influence décisive sur le rythme, la profondeur et la force de maîtrise de la quantité de connaissances transmises et normes et la vitesse de développement des compétences, des compétences et des habitudes. La participation consciente au processus éducatif renforce son influence sur le développement. Les méthodes et techniques d'amélioration de l'activité cognitive et la technologie de l'apprentissage actif contribuent à la mise en œuvre de ce principe.

 

Le respect de la personnalité de l'enfant, combiné à des exigences raisonnables à son égard - le principe obligeant l'enseignant à respecter l'élève en tant que personne. L'exigence raisonnable est une forme particulière de respect de la personnalité de l'enfant, le potentiel éducatif d'une coupe augmente considérablement si elle est objectivement opportune, dictée par les besoins du processus éducatif, les tâches de développement à part entière de la personnalité. L'exigence des élèves doit être combinée avec l'exigence du maître envers lui-même, en tenant compte des opinions de ses élèves sur eux-mêmes. Le respect de l'individu présuppose la confiance dans le positif d'une personne (voir.Motivation pour la réussite).

 

 

PROFESSIOGRAMME DES ENSEIGNANTS - un document dans lequel est donnée une qualification complète caractéristique d'un enseignant du point de vue des exigences de ses connaissances, compétences et capacités ; à sa personnalité, ses capacités, ses capacités psychophysiologiques et son niveau de formation.

PROCESSUS D'APPRENTISSAGE - processus pédagogique. interaction, dans laquelle, conformément aux exigences de la personnalité et de la société elle-même, surgit une influence éducative organisée, qui a pour objectif la formation de la personnalité, l'organisation et la stimulation de l'activité vigoureuse des éduqués pour les maîtriser services sociaux . et les expériences, valeurs et attitudes spirituelles.

 

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL - le processus de changement naturel de la personnalité à la suite de sa socialisation. Possédant des prérequis anatomiques et physiologiques naturels pour la formation de la personnalité, dans le processus de socialisation, l'enfant interagit avec le monde qui l'entoure, maîtrisant les réalisations de l'humanité. Les capacités et les fonctions qui se développent au cours de ce processus reproduisent les qualités humaines historiquement formées dans la personnalité. La maîtrise du réel chez un enfant s'exerce dans son activité avec la médiation d'adultes : ainsi, le processus d'éducation est le premier dans le développement de sa personnalité. R.l. s'exerce dans une activité contrôlée par un système de motivations inhérentes à une personnalité donnée. Dans la forme la plus générale R. l. peut être présenté comme le processus d'entrée d'une personne dans un nouveau social. l'environnement et l'intégration dans celui-ci à la suite de ce processus. Après avoir réussi son intégration dans une communauté prosociale hautement développée, la personnalité développe des qualités telles que l'humanité, la confiance dans les gens, la justice, l'autodétermination, l'auto-exigence, etc., etc.

 

Développement professionnel - croissance, formation de qualités et de capacités personnelles significatives sur le plan professionnel, connaissances et compétences professionnelles, transformation qualitative active par une personne de son monde intérieur, conduisant à une structure et à un mode de vie fondamentalement nouveaux - réalisation de soi créative dans la profession.

Développement mental - un système dynamique complexe de changements quantitatifs et qualitatifs survenant dans l'activité intellectuelle d'une personne en raison de sa maîtrise de l'expérience, correspondant aux conditions socio-historiques dans lesquelles elle vit, à l'âge et aux caractéristiques individuelles de son psychisme.Niveau RU. - un ensemble de connaissances, de compétences et d'actions mentales formées lors de leur assimilation, leur libre fonctionnement dans les processus de réflexion, assurant l'assimilation de nouvelles connaissances et compétences dans une certaine mesure. Informations sur le niveau de R. mb. obtenu soit par psychol.-ped à long terme. observations ou en effectuant des tests de diagnostic à l'aide de techniques spéciales.

 

AUTO-ALIMENTATION - Activité humaine consciente et déterminée pour former et améliorer les qualités positives et éliminer en soi les qualités négatives. La condition principale pour S. est la présence d'une véritable connaissance de soi, d'une estime de soi correcte, d'une conscience de soi, d'objectifs, d'idéaux et de significations personnelles clairement réalisés. S. est inextricablement lié à l'éducation.

AUTO-EDUCATION - activité cognitive spécialement organisée, amateur et systématique visant à atteindre certains objectifs éducatifs personnellement et (ou) socialement significatifs : satisfaire les intérêts cognitifs, les besoins culturels et professionnels généraux et le développement professionnel. Il est généralement construit sur le modèle des formes d'enseignement systématisées, mais est régulé par le sujet lui-même.

 

Autoformation professionnelle d'un enseignant - activité cognitive indépendante multicomposante significative sur le plan personnel et professionnel d'un enseignant, y comprisd'enseignement général, disciplinaire, psychologique et pédagogique etauto-éducation méthodique. S. contribue à la formation d'un style individuel d'activité professionnelle, aide à comprendre ped. l'expérience et leur propre activité indépendante, est un moyen de se connaître et de s'améliorer. les types de S. P. :formation générale de base, formation pédagogique, perspective etréel. Développé par G.M. Kod-Zhaspirova.

 

AUTO-APPRENTISSAGE - le processus d'acquisition de connaissances par une personne à travers ses propres aspirations et des moyens choisis de manière indépendante.

AUTODÉTERMINATION PERSONNELLE - le processus et le résultat d'un choix conscient par une personne de sa propre position, de ses objectifs et de ses moyens de réalisation de soi dans des circonstances spécifiques de la vie.

 

AMOUR PROPRE - l'appréciation d'une personne sur elle-même, ses mérites et ses défauts, ses opportunités, ses qualités, sa place parmi les autres. S. arriveréel (comment une personne se voit et s'évalue à l'heure actuelle),rétrospective (comment une personne se voit et s'évalue par rapport aux étapes précédentes de la vie),idéal (comment une personne aimerait se voir, ses idées de référence sur elle-même),réfléchissant (comment, du point de vue d'une personne, son entourage l'évalue).

 

RÉALISATION DE SOI PERSONNELLE - l'identification la plus complète par une personne de ses capacités individuelles et professionnelles.

SYSTÈME PÉDAGOGIQUE - un ensemble d'outils, de méthodes et de processus interdépendants nécessaires pour créer un ped organisé et ciblé. influence sur la formation d'une personnalité avec des qualités données.

MOYENS PÉDAGOGIQUES - objets matériels et objets de culture spirituelle, destinés à l'organisation et à la mise en œuvre de la pédagogie. le processus et l'exécution des fonctions de développement des élèves ; support sujet ped. processus, ainsi qu'une variété d'activités, dans lesquelles les élèves sont inclus : travail, jeu, apprentissage, communication, cognition.

 

Outils logiciels pédagogiques - ensembles de programmes appliqués à utiliser dans le processus d'apprentissage dans diverses matières.

Aides techniques à la formation (TCO) - appareils et appareils utilisés pour améliorer la pédagogie. processus, augmentant l'efficacité et la qualité de l'enseignement par la démonstration de moyens audiovisuels.

MATIÈRE (de Lat. subjectum - sujet) - le porteur de l'activité et de la connaissance sujet-pratique, effectuant un changement chez les autres et en lui-même. La subjectivité d'une personne se manifeste dans sa vie, sa communication, sa conscience de soi.

 

TECHNOLOGIE D'ENSEIGNEMENT ET D'ÉDUCATION (TECHNOLOGIE PÉDAGOGIQUE) - une nouvelle direction (depuis les années 50) en pédagogie. science, une coupe est engagée dans la conception de systèmes de formation optimaux, la conception de processus éducatifs. C'est un système de méthodes, de techniques, d'étapes, dont la séquence de mise en œuvre assure la solution des problèmes d'éducation, de formation et de développement de la personnalité de l'élève, et l'activité elle-même est présentée de manière procédurale, c'est-à-dire comme un certain système de Actions; développement et mise en œuvre procédurale des composants ped. processus sous la forme d'un système d'actions qui fournit un résultat garanti. L'item de T. Sert de concrétisation de la technique. Au cœur de T.o. et en. réside l'idée de contrôlabilité complète du processus pédagogique, de conception et de reproductibilité des cycles d'enseignement et d'enseignement.

 

Assimilation - la maîtrise par une personne en processus d'apprentissage d'actions, de concepts, de comportements développés par la société. Il se déroule en plusieurs étapes :perception, compréhension, mémorisation, possibilité d'utilisation pratique (application).

ENSEIGNEMENT - la cognition organisée d'une manière spéciale ; activité cognitive des stagiaires, visant à maîtriser la quantité de connaissances, les capacités et les compétences, les méthodes d'activité éducative.

 

FORMER (in ped.) - un mode d'existence du processus éducatif, une coquille pour son essence intérieure, sa logique et son contenu. F. est principalement associé au nombre de stagiaires, à l'heure et au lieu de la formation, à l'ordre de sa mise en œuvre.

Formes d'organisation du processus éducatif - les formes, dans le cadre desquelles s'effectue le processus éducatif ; un système d'organisation opportune des activités collectives et individuelles des élèves. F. o. v. etc. sont ajoutés en fonction dedirections travail éducatif (formes d'éducation esthétique, physique, etc.);quantité participants (groupe, masse, individuel).

 

Formes d'organisation de la formation - une expression externe de l'activité coordonnée de l'enseignant et des élèves, réalisée dans un certain ordre et mode :cours, excursions, devoirs, consultations, séminaire, cours au choix, ateliers, cours supplémentaires.

BUT - 1) l'un des éléments du comportement, l'activité consciente, qui se caractérise par l'anticipation dans la conscience, la réflexion sur le résultat de l'activité et les moyens, les moyens d'y parvenir ; 2) une image consciente du résultat attendu, pour atteindre lequel l'action d'une personne est dirigée.

 

Fixation d'objectifs pédagogiques - le processus conscient d'identification et de définition des buts et objectifs ped. Activités; le besoin de l'enseignant de planifier son travail, la volonté de changer les tâches en fonction du ped. situations; la capacité de transformer des objectifs publics en objectifs d'activités communes avec les élèves.

 

Opportunité pédagogique - mesure ped. interventions, suffisance raisonnable. Offrir à l'élève lui-même une indépendance et des possibilités d'expression.

 

Le but de l'éducation - généralisation théorique et expression des besoins de la société dans un certain type de personnalité, exigences idéales pour son essence, son individualité, ses propriétés et ses qualités, son développement mental, physique, moral, esthétique et son attitude envers la vie.

But de l'éducation - l'idéal éducatif fixé par le social. par ordre et mis en œuvre par diverses approches.Modèle étendu Ts. À propos. - le transfert de la plus grande quantité possible d'expérience accumulée, de réalisations culturelles, d'aide à l'élève à l'autodétermination sur cette base culturelle.Modèle productif - préparation des étudiants pour ces types d'activités, to-ry il sera engagé, et à cette structure d'emploi, bords soutient le développement social. communauté et son propre développement.Modèle intensif - préparation des étudiants sur la base du développement de leurs qualités universelles non seulement pour le développement de certaines connaissances, mais aussi pour leur amélioration constante et le développement de leur propre potentiel créatif.

 

Objectif pédagogique - le résultat de l'interaction de l'enseignant et de l'élève, formé dans l'esprit de l'enseignant sous la forme de représentations mentales généralisées, selon lesquelles toutes les autres composantes de la pédagogie sont ensuite sélectionnées et corrélées les unes avec les autres. traiter.

Objectif de la recherche pédagogique - identification des relations de cause à effet et des modèles en pédagogie. phénomènes et le développement de théories et de techniques basées sur eux.

 

Autoritarisme(de Lat. autoritas - influence, pouvoir) - une caractéristique d'une personne, ou un style de leadership, exercé par elle, exprimé dans le désir de subordonner au maximum à ses partenaires d'influence dans l'interaction et la communication, les subordonnés.

Parentalité autoritaire- concept pédagogique, prévoyant la subordination de l'élève à la volonté de l'éducateur. Supprimant l'initiative et l'indépendance, l'éducation autoritaire empêche le développement de l'activité des enfants, leur individualité conduit à l'émergence d'une confrontation entre l'éducateur et les élèves.

 

Style autoritaire d'enseignement du leadership est un système éducatif stressant basé sur des relations de pouvoir, ignorant les caractéristiques individuelles des élèves, négligeant les manières humanistes d'interagir avec les élèves.

Adaptation- un processus dynamique grâce auquel les systèmes mobiles des organismes vivants, malgré la variabilité des conditions, maintiennent la stabilité nécessaire à l'existence, au développement et à la procréation. En psychologie, le concept d'adaptation se révèle comme un ensemble de caractéristiques d'une espèce biologique qui lui confèrent un mode de vie spécifique dans certaines conditions environnementales. Dans la pédagogie préscolaire, le concept d'« adaptation sociale » est interprété comme l'assimilation active des normes en vigueur dans la société et la maîtrise des formes de communication et d'activité correspondantes.

 

Activité cognitive- un état actif de l'individu, caractérisé par le désir d'apprendre, l'effort mental et la manifestation d'efforts volontaires dans le processus de maîtrise des connaissances.

Méthodes d'enseignement actives- des méthodes qui stimulent l'activité cognitive des élèves. Elles reposent principalement sur un dialogue qui présuppose un libre échange de vues sur les moyens de résoudre un problème particulier. Les méthodes d'enseignement actives se caractérisent par un niveau élevé d'activité des étudiants.

 

Approbation- des tests pour confirmer telle ou telle hypothèse en cours d'étude ; vérification expérimentale.

Certification des enseignants- une évaluation globale du niveau de qualification, du professionnalisme pédagogique et de la productivité des agents de l'Etat, des communes les établissements d'enseignement... Elle est réalisée afin d'établir la conformité du niveau de qualification du personnel enseignant aux exigences des catégories de qualification (première ou supérieure) ou de confirmer la conformité du personnel enseignant à leur poste sur la base d'une évaluation de leurs activités professionnelles.

 

Enseignement Valéologique(de Lat.Vale - être en bonne santé) - un processus déterminé d'éducation et d'enseignement des enfants âge préscolaire des moyens de renforcer et de maintenir votre santé ; c'est un processus et le résultat de leur maîtrise d'un système de connaissances et de compétences et capacités cognitives, la formation sur la base de leur conscience valéologique (je peux et veux être en bonne santé).

Interaction pédagogique- contact personnel entre l'éducateur et le(s) élève(s), accidentel ou volontaire, privé ou public, à long terme ou à court terme, verbal ou non verbal, entraînant des changements mutuels dans leurs comportements, activités, relations, attitudes.

 

 

Impact pédagogique- l'influence de l'enseignant sur la conscience, la volonté, les émotions des élèves, sur l'organisation de leur vie et de leurs activités dans l'intérêt de former en eux les qualités requises et d'assurer la réussite des objectifs fixés.

L'approche par âge dans l'éducation- prendre en compte et utiliser les schémas de développement de la personnalité (physique, mental, social), ainsi que les caractéristiques socio-psychologiques des groupes d'élèves, du fait de leur composition par âge.

 

Imaginaire (fantaisie)- un processus mental, qui consiste à créer de nouvelles idées, pensées et images basées sur les connaissances et l'expérience existantes.

L'éducation (en tant que phénomène pédagogique) :

1) activité professionnelle ciblée de l'enseignant, contribuant au développement maximal de la personnalité de l'enfant, son entrée dans le contexte de la culture moderne, devenant un sujet de sa propre vie, la formation de ses motivations et de ses valeurs;

 

2) un processus pédagogique intégral et consciemment organisé de formation et d'éducation d'une personnalité par des spécialistes spécialement formés ;

3) le processus et le résultat de l'influence intentionnelle sur le développement de la personnalité, ses relations, ses traits, ses qualités, ses opinions, ses croyances, ses comportements en société (dans cette position, l'enfant est l'objet d'une influence pédagogique);

- moral - la formation de relations morales, la capacité de les améliorer et la capacité d'agir conformément aux exigences et aux normes sociales, un système solide de comportement moral habituel et quotidien;

- social - le processus et le résultat de l'interaction spontanée d'une personne avec le milieu de vie immédiat et les conditions d'une éducation intentionnelle (familiale, spirituelle, morale, civile, juridique, religieuse, etc.) ; le processus d'adaptation active d'une personne à certains rôles, attitudes normatives et modèles de manifestation sociale; la création planifiée de conditions pour le développement relativement ciblé d'une personne en cours de socialisation;

- travail - l'activité conjointe de l'éducateur et des élèves, visant à développer les compétences et les capacités générales de travail, la préparation psychologique au travail, la formation d'une attitude responsable envers le travail et ses produits et le choix conscient d'une profession ;

- mental - la formation de la culture intellectuelle, des motivations cognitives, des pouvoirs mentaux, de la pensée, de la vision du monde et de la liberté intellectuelle de l'individu ;

- physique - un système d'amélioration humaine, visant le développement physique, la promotion de la santé, garantissant des performances élevées et développant le besoin de s'améliorer constamment sur le plan physique ;

- artistique - la formation de la capacité des élèves à ressentir, comprendre, évaluer, aimer l'art, l'apprécier ; le développement des besoins d'activités artistiques et créatives et la création de valeurs esthétiques ;

- écologique - développement ciblé d'une haute culture écologique parmi la jeune génération, qui comprend la connaissance de la nature et une attitude humaine et responsable à son égard en tant que valeur nationale et universelle la plus élevée ;

- esthétique - interaction ciblée des éducateurs et des élèves, contribuant au développement et à l'amélioration chez une personne en croissance de la capacité de percevoir, de comprendre correctement, d'apprécier et de créer la beauté dans la vie et l'art, de participer activement à la créativité, à la création selon les lois de la beauté ;

- éthique - interaction ciblée entre les éducateurs et les élèves, qui a pour objectif le développement de règles de bonne forme pour ces derniers, la formation d'une culture du comportement et des relations.

Bon élevage- le niveau de développement de la personnalité, manifesté par la cohérence entre les connaissances, les croyances, les comportements et caractérisé par le degré de formation de qualités socialement significatives.

Travail pédagogique- activité ciblée pour organiser la vie des adultes et des enfants, dans le but de créer les conditions pour le plein développement de la personnalité. Le processus éducatif est réalisé à travers le travail éducatif.

Le système d'éducation d'un établissement d'enseignement- un ensemble de composantes interdépendantes (objectifs éducatifs, personnes qui les réalisent, leurs activités et communication, relations, espace de vie), qui constitue une structure sociale et pédagogique intégrale d'un établissement d'enseignement et agit comme un facteur puissant et agissant en permanence dans l'éducation.

 

Hypothèse- la base, l'hypothèse avancée pour expliquer les causes, les propriétés et l'existence des phénomènes de réalité. En règle générale, la formulation d'une hypothèse dans la recherche pédagogique vise à déterminer les conditions du déroulement de certains processus et phénomènes pédagogiques.

Préparation de l'enfant pour l'école- un concept complexe, qui comprend deux blocs. Le premier bloc (préparation générale) comprend la maturité physiologique du corps de l'enfant, la préparation sociale, personnelle et intellectuelle. Le deuxième bloc (préparation spéciale) constitue les prérequis pour l'activité éducative et la préparation à maîtriser l'écriture, le calcul et la lecture comme matières principales à l'école primaire.

Citoyenneté- la qualité morale de l'individu, qui détermine l'accomplissement conscient et actif des obligations et devoirs civiques envers l'État, la société, le peuple ; l'utilisation raisonnable de leurs droits civils, la stricte observance et le respect des lois du pays.

Humanisation de l'éducation et de la formation- mise en œuvre dans le processus de construction des relations entre un enseignant et un élève des principes d'une vision du monde, qui est basée sur le respect des personnes, l'attention à elles ; placer au centre de l'attention pédagogique les intérêts et les problèmes de l'enfant ; la formation chez les enfants d'une attitude envers la personne humaine comme la plus haute valeur du monde.

Tâche pédagogique- une tâche formulée par un enseignant et visant à la formation de certains traits de personnalité positifs d'un élève ou d'un groupe d'élèves. Elles sont subdivisées en tâches pédagogiques proprement dites et en tâches fonctionnelles-pédagogiques. Les premiers sont associés à un changement de personnalité de l'élève, à son passage d'un état à un autre, plus élevé dans le niveau d'enseignement, formé ™, développement ; les secondes (pédagogiques fonctionnelles) - sont associées au choix des formes, méthodes et moyens de mise en œuvre des premières, tâches pédagogiques proprement dites.

Retard mental (TED)- violation du rythme normal de formation de la personnalité de l'enfant. Elle se manifeste par le retard du développement psychophysiologique, mental et social par rapport aux normes d'âge.

Classer- une forme d'organisation de la formation, réalisée sous la direction d'un enseignant à une heure fixe, avec une composition constante d'enfants, au cours de laquelle sont résolues des tâches didactiques découlant des objectifs de la formation.

Zone de développement proximal- l'écart entre le niveau de développement réel (l'enfant peut résoudre le problème tout seul) et le niveau de développement potentiel que l'enfant est capable d'atteindre sous la direction d'adultes et en coopération avec ses pairs. La zone de développement proximal (ce concept a été introduit par L.S.Vygotsky) témoigne du rôle prépondérant de l'éducation dans le développement mental des enfants. L'éducation au développement est centrée sur la zone de développement proximal.

Le jeu:

- sujet - jeu d'enfants avec des objets environnants, dans lequel l'enfant apprend à les utiliser aux fins prévues ;

- jeu de rôle - un jeu de groupe commun dans lequel les enfants assument divers rôles sociaux (mère, père, éducateur, médecin, enfant, étudiant, etc.) dans des conditions d'intrigue spécialement créées;

- symbolique - un jeu dans lequel la réalité est reproduite sous forme de symboles, de signes et d'actions sont exécutées sous une forme abstraite et symbolique ;

- intrigue - un jeu dans lequel l'enfant reproduit des scènes de la vie réelle des gens, des histoires, des contes de fées, etc.

Invariants pédagogiques- vérités pédagogiques, non révisables.

Individualisation de la formation :

1) l'organisation du processus éducatif, en tenant compte des caractéristiques individuelles des élèves ; permet de créer des conditions optimales pour la réalisation du potentiel de chaque enfant;

2) l'un des principes didactiques, prévoyant une telle approche de l'organisation du processus éducatif, qui prend en compte les caractéristiques personnelles des enfants, leur expérience sociale, ainsi que le niveau de développement intellectuel, les intérêts cognitifs, le statut social, mode de vie et d'autres facteurs qui influent sur la réussite de l'apprentissage.

Innovation pédagogique (innovation):

1) changement intentionnel, introduisant des éléments stables (innovations) dans l'environnement éducatif, améliorant les caractéristiques des parties individuelles, des composants et du système éducatif lui-même dans son ensemble ;

 

2) le processus de maîtrise d'une innovation (un nouvel outil, méthode, technique, technologie, programme, etc.) ;

3) la recherche de méthodes et de programmes idéaux, leur introduction dans le processus éducatif et leur repense créative.

La méthode de recherche de l'enseignement est l'organisation de la recherche, de l'activité cognitive des étudiants par l'enseignant définissant des tâches cognitives et pratiques qui nécessitent des solutions créatives indépendantes.

La qualité de l'enseignement- une caractéristique globale de l'éducation, exprimant le degré de sa conformité avec les normes éducatives de l'État fédéral et les exigences de l'État fédéral (normes et exigences éducatives établies par les universités) et (ou) les besoins du client des services éducatifs, les attentes sociales et personnelles d'un personne.

Développement cognitif- le processus de formation et de développement de la sphère cognitive d'une personne, en particulier sa perception, son attention, son imagination, sa mémoire, sa pensée et sa parole.

L'équipe éducative des enfants- le système créé de relations sociales, d'activités et de communication collectivistes, hautement morales et esthétiquement nourrissantes dans l'environnement des enfants, contribuant à la formation de la personnalité et au développement de l'individualité.

Collectivisme:

1) la capacité d'une personne à répondre activement aux besoins d'autrui, à vivre dans l'intérêt public ;

2) le principe d'éducation, qui affirme la priorité des intérêts du collectif sur les aspirations de l'individu. Favorise la formation chez une personne des idéaux de fraternité, d'entraide, de respect d'autrui.

Travail de création collective (KTD)- est organisé de telle sorte que l'idée proposée par l'éducateur soit perçue par le collectif d'enfants comme la leur ; afin que les activités des enfants aient une orientation pratique au profit de leurs propres ou d'autres collectifs, d'autres personnes - aient un but humaniste et altruiste ; afin que tous les membres de l'équipe, sur la base du volontariat, intéressés et désireux de s'impliquer dans la mise en œuvre du dossier, puissent révéler leur potentiel créatif.

Etapes du KTD : acceptation d'une idée, attribution d'un conseil de cas, mise en œuvre collective créative, analyse et évaluation collectives, acceptation d'une nouvelle idée d'entreprise.

Communication (communication) non verbale- le transfert d'informations à une autre personne ou à un groupe de personnes sans recours à la parole. Types de communication non verbale : kinésique (ensemble de mouvements corporels, gestes, expressions faciales, pantomimes, manière de s'habiller, de se peigner, etc.) ; proxémique (lieu et moment de la communication) ; para- et extralinguistique (tonalité, timbre de voix, volume et vitesse de parole, pauses) ; communication visuelle (contact visuel) et takehika (toucher).

Compétence pédagogique- la possession par l'enseignant de la quantité nécessaire de connaissances, de compétences et d'aptitudes qui déterminent la formation de son activité pédagogique, la communication pédagogique et la personnalité de l'enseignant en tant que porteur de certaines valeurs, idéaux et conscience pédagogique.

Conseil pédagogique- une réunion, une consultation des enseignants dans le but d'approfondir l'étude des progrès et du comportement des étudiants et des élèves et de développer la manière correcte de travailler avec eux pour éliminer les lacunes découvertes dans leur formation, leur développement et leur éducation.

Résumé de la leçon contient la formulation du sujet, les tâches de la leçon, les étapes de la leçon, l'équipement, les tâches pour les élèves à chacune des étapes, les algorithmes pour accomplir les tâches, des fragments du discours de l'enseignant ou le texte intégral d'un nouveau matériel.

La créativité(de la créativité anglaise) - le niveau de douance créative, la capacité de créer, constituant une caractéristique relativement stable de la personnalité

Crise de l'âge(du grec. crise - tournant) est un nom conventionnel pour les étapes de transition d'une période d'âge à une autre. Une caractéristique des périodes de crise est que certains des enfants à cette époque deviennent difficiles à éduquer, entrent dans des conflits aigus avec les autres, vivent des expériences difficiles, les écoliers ont une baisse de leurs performances scolaires, de leur efficacité et de leur intérêt pour l'apprentissage. Les crises de vieillesse sont des processus normaux nécessaires au développement progressif d'un individu.

Critère- un signe sur la base duquel une évaluation, une définition ou une classification de quelque chose est faite ; une mesure de jugement, l'évaluation de tout phénomène.

Culture:

- communication - un système de connaissances, de compétences et d'aptitudes à adopter un comportement adéquat dans diverses situations de communication ;

 

- comportement - respect des exigences et règles de base de la vie humaine, capacité de trouver le bon ton dans la communication avec les autres;

- discours - le degré de perfection du discours oral et écrit, caractérisé par le respect de sa normativité, son expressivité, sa richesse lexicale, la manière de traiter poliment les interlocuteurs et la capacité de leur répondre avec respect ;

- auto-éducation (culture d'auto-éducation) - un niveau élevé de développement et de perfection de toutes les composantes de l'auto-éducation. Le besoin d'auto-éducation est une qualité caractéristique d'une personnalité développée, un élément nécessaire de sa vie spirituelle ;

- physique - le niveau de formation de l'attitude correcte d'une personne envers sa santé et sa condition physique, en raison du mode de vie, du système de maintien de la santé et de la culture physique et des activités sportives, la connaissance de l'unité d'harmonie du corps et de l'esprit , sur le développement des forces spirituelles et physiques.

Environnement culturel de l'enfant- l'environnement d'apprentissage et la vie de l'enfant, constitués par les composantes culturelles du contenu de toutes les matières du curriculum ; la culture de leurs propres activités éducatives et auto-éducatives actives ; l'espace multiculturel de l'établissement d'enseignement ; culture de la communication entre enfants et adultes, associations d'enfants et d'adolescents, culture de l'environnement de l'enseignement complémentaire.

Compétence pédagogique- un haut niveau de maîtrise des activités d'enseignement ; un ensemble de connaissances, d'aptitudes et de compétences particulières, des traits de personnalité importants sur le plan professionnel qui permettent à l'enseignant de gérer efficacement les activités éducatives et cognitives des élèves et d'exercer une influence et une interaction pédagogiques ciblées.

Mental "(mentalité)- une humeur stable du monde intérieur des personnes, les rassemblant dans des communautés sociales et historiques ; un ensemble d'attitudes et de prédispositions des personnes à un certain type de pensée et d'action.

Méthode- un ensemble de techniques relativement homogènes, opérations de maîtrise pratique ou théorique du réel, subordonnées à la solution d'un problème précis :

- analyse de documents - une étude des résultats des activités dans le domaine de l'éducation, réalisée sur la base d'une analyse de plans de nature et de finalité différentes, programmes, matériel pédagogique, matériel de certification, de licence et d'accréditation, etc.

- conversations - recevoir des informations verbales sur une personne, une équipe, un groupe, à la fois du sujet de recherche lui-même et des personnes qui l'entourent ;

- étude des produits de la créativité - diagnostic des caractéristiques mentales d'une personne par l'inclusion dans une activité créative standardisée ;

- observations - fixation délibérée et systématique des spécificités du déroulement de certains phénomènes pédagogiques, manifestations de la personnalité, du collectif, du groupe de personnes en eux, des résultats obtenus;

- essai et erreur - l'un des types d'entraînement dans lequel les compétences et les capacités sont acquises à la suite de la répétition répétée des mouvements qui leur sont associés et de l'élimination des erreurs commises;

- projets - un système d'apprentissage dans lequel les enfants acquièrent des connaissances et des compétences dans le processus de planification et d'exécution de tâches pratiques progressivement plus compliquées - projets;

- les tests - l'étude d'une personne en diagnostiquant ses états mentaux, fonctions basées sur l'exécution de toute tâche standardisée.

Méthodologie en éducation- une description des techniques spécifiques, des méthodes, des techniques d'activité pédagogique dans les processus éducatifs individuels.

Méthodologie de la recherche pédagogique- un ensemble de techniques, de méthodes d'organisation et de régulation de la recherche pédagogique, la procédure de leur application et l'interprétation des résultats obtenus pour atteindre un certain objectif scientifique.

Méthodes parentales- méthodes socialement conditionnées d'interaction pédagogique opportune entre adultes et enfants, contribuant à l'organisation de la vie, des activités, des relations, de la communication, de la communication, de la stimulation de leur activité et de la régulation du comportement des enfants. Le choix des méthodes d'éducation dépend : du but de l'éducation ; type d'activité dominant ; contenu et modèles d'éducation; tâches spécifiques et conditions de leur solution ; l'âge, les caractéristiques individuelles et de genre des élèves ; bon élevage (éducation), motivation comportementale.

Méthodes de contrôle et d'autocontrôle- les moyens d'obtenir des informations sur l'efficacité des influences éducatives. Ceux-ci comprennent : l'observation pédagogique, la conversation, la consultation pédagogique, l'enquête, l'analyse des résultats des activités des élèves, la création de situations de contrôle, le psychodiagnostic, les formations.

Méthodes d'enseignement- un système d'actions cohérentes et interdépendantes de l'enseignant et des élèves, assurant l'assimilation du contenu de l'éducation, le développement des pouvoirs et des capacités mentales des élèves, leur maîtrise des moyens d'auto-éducation et d'auto-apprentissage. La méthode d'enseignement se caractérise par trois caractéristiques : elle désigne le but de l'enseignement, le mode d'assimilation et la nature de l'interaction des sujets d'apprentissage.

 

Méthodes d'organisation des activités et expérience du comportement- les manières d'isoler, de consolider et de former des manières et des formes positives de comportement et de motivation morale dans l'expérience des enfants. Ils sont réalisés à travers des devoirs, des exercices, la création d'une situation pédagogique, KTD (travail collectif de création).

Méthodes d'auto-éducation- méthodes visant au changement conscient d'une personne de sa personnalité conformément aux exigences de la société et du plan de développement personnel. Ce groupe de méthodes comprend : l'auto-observation, l'introspection, l'auto-ordre, l'auto-évaluation, l'auto-approbation (encouragement), l'auto-condamnation (punition).

Méthodes d'auto-apprentissage- méthodes de stimulation et de motivation de l'intérêt pour l'apprentissage (création d'expériences morales émotionnelles, situations de nouveauté, d'imprévu, de pertinence ; jeux cognitifs ; théâtralisation et dramatisation ; discussions, analyse de situations de vie ; création d'une situation de réussite dans l'apprentissage) ; méthodes de stimulation du devoir et de la responsabilité (clarification de la signification personnelle et sociale de la doctrine ; exigences, récompenses et punitions).

Méthodes pour stimuler l'activité et le comportement- des moyens d'encourager les élèves à améliorer leur comportement, à développer une motivation positive pour leur comportement :

—- « explosion » - est que le conflit avec l'élève est amené à sa dernière limite, lorsque le seul moyen de désamorcer la situation est une mesure brutale et inattendue qui peut « exploser », surmonter la fausse position de l'élève ;

- la méthode des conséquences naturelles - est que l'élève est invité à éliminer les conséquences de la faute, et les exigences pour les deux parties sont assez évidentes et justes (sale - nettoyer, cassé - réparer, etc.) ;

- punition - l'inhibition des manifestations négatives de la personnalité à l'aide d'une évaluation négative de ses actions, la génération de sentiments de culpabilité et de remords;

- encouragement - stimulation des manifestations positives de la personnalité à l'aide d'une évaluation élevée de ses actions, générant un sentiment de plaisir et de joie à partir de la conscience de reconnaître les efforts et les efforts de l'individu ;

- coercition - influence pédagogique basée sur la manifestation active de la volonté de l'éducateur vis-à-vis des élèves qui n'ont pas une conscience suffisante et ignorent les normes de comportement social ;

- exigence - influence pédagogique sur la conscience de l'élève afin de provoquer, stimuler ou ralentir certains types de ses activités. La demande peut être directe - directe (ordre, interdiction, instruction), indirecte (conseil, demande, indice, condition) et indirecte, exprimée à travers un atout (groupe d'initiative) et l'opinion publique.

Méthodes de formation de la conscience- méthodes d'éducation visant à la formation de concepts, d'évaluations, de jugements, de vision du monde corrects :

- l'analyse des situations d'éducation - une manière de montrer et d'analyser les moyens de surmonter les contradictions morales qui surgissent dans certaines situations et conflits, ou de créer la situation même dans laquelle l'élève est inclus lorsqu'il a besoin de faire vraiment un choix moral et d'effectuer des actions appropriées ;

- conversation - une méthode de questions-réponses pour attirer les élèves à la discussion et à l'analyse des actions et au développement d'évaluations morales;

- discussion - discussion collective de tout problème ou série de questions afin de trouver la bonne réponse ;

- dispute - une dispute, un moyen de mobiliser l'activité des élèves pour développer des jugements et des attitudes corrects ; une manière d'enseigner la lutte contre les idées et concepts erronés, la capacité de mener des polémiques, de défendre leurs points de vue, d'en convaincre les autres ;

- conférence (péd.) - discussion collective de livres, performances, films afin de mettre en évidence les normes morales déclarées dans l'œuvre, et de former une certaine attitude à leur égard ;

- conférence - une présentation cohérente du système d'idées morales et de leur preuve et illustration ;

- exemple - la méthode de formation de la conscience humaine, qui consiste dans le fait. afin d'illustrer un idéal personnel sur des modèles concrets convaincants et présenter un échantillon d'un programme de comportement et d'activité tout fait. Construit sur la propension des enfants à imiter;

- histoire (comme méthode de formation de la conscience des élèves) - une petite présentation cohérente (sous une forme narrative ou descriptive) d'événements contenant une illustration ou une analyse de certains concepts et évaluations moraux.

Modélisation pédagogique- construction de copies, modèles de matériels pédagogiques, phénomènes et procédés. Il est utilisé pour une représentation schématique des systèmes pédagogiques étudiés.

Suivi dans l'éducation- un suivi constant de tout processus en éducation afin d'identifier sa conformité avec le résultat souhaité ou les hypothèses initiales.

Motif(de Lat. moveo - mettre en mouvement, pousser) - une raison subjective (consciente ou inconsciente) de l'un ou l'autre comportement, action humaine; un phénomène mental qui incite directement une personne à choisir l'une ou l'autre méthode d'action et sa mise en œuvre. Les instincts et les pulsions peuvent servir de motif.

 

Environnement de motivation- un ensemble de conditions qui déterminent la direction et la quantité d'efforts déployés pour atteindre les objectifs de l'activité. Selon la nature de l'environnement motivationnel, les participants développent des comportements dits d'initiative, performants, consommateurs, absents.

Motivation- l'ensemble des motivations persistantes, des impulsions qui déterminent le contenu, la direction et la nature de l'activité de l'individu, son comportement.

Motivation- une explication consciente par une personne des raisons de ses actions. La motivation peut ne pas coïncider avec le vrai motif, surtout lorsque, ayant commis un acte inconvenant, une personne ne veut pas perdre le respect des autres.

En pensant- activité cognitive d'une personne, caractérisée par un reflet généralisé et indirect de la réalité :

- pédagogique - une certaine vision et compréhension par l'enseignant de l'élève, de lui-même, du monde qui l'entoure, servant de base pour isoler et résoudre les problèmes en interaction pédagogique ;

- pratique - un type de réflexion associé à la définition d'objectifs, à l'élaboration de plans, de projets dans le cadre d'activités pratiques directes et se développant souvent dans des conditions de manque de temps ;

- pratique pédagogique - l'analyse de situations pédagogiques spécifiques à l'aide de schémas théoriques du développement de l'interaction pédagogique et l'adoption sur la base de celle-ci d'une véritable décision pédagogique, qui s'incarne ;

- syncrétique (du grec synkretismos - connexion) - pensée enfantine et primitive, dans laquelle une variété d'idées sont liées de manière indifférenciée;

- enseignant de diagnostic - analyse des traits individuels de l'enfant et les relier entre eux, en tenant compte de la prédiction du développement de la personnalité.

Observation- la capacité d'une personne à concentrer son attention sur un objet particulier, à remarquer et à percevoir les propriétés essentielles, caractéristiques et subtiles des phénomènes et des objets.

Compétence- action intentée pour automatisme ; formé par la répétition répétée.

Orientation de la personnalité- un ensemble de motivations stables, indépendantes de la situation actuelle, qui guident le comportement et les activités de l'individu. L'orientation de la personnalité est caractérisée par ses intérêts, ses inclinations, ses convictions, ses idéaux, dans lesquels s'exprime la vision du monde d'une personne. Formé par l'éducation.

L'orientation est pédagogique- le désir de l'individu de devenir, d'être et de rester enseignant, l'aidant à surmonter les obstacles et les difficultés dans son travail.

Persistance- une qualité volontaire d'une personne, visant de manière cohérente et décisive, malgré les difficultés et les obstacles, à atteindre l'objectif. Une persistance inappropriée et dénuée de sens se transforme en entêtement.

Moral:

1) une forme particulière de conscience sociale et un type de relations sociales, l'un des principaux moyens de réguler les actions humaines dans la société à l'aide de normes. Contrairement aux normes ou traditions simples, les normes morales sont justifiées sous la forme des idéaux du bien et du mal, du devoir, de la justice, etc. ;

2) le système des droits humains internes, basé sur les valeurs humanistes de gentillesse, justice, décence, compassion, volonté d'aider.

Éducation- un bien socialement significatif, qui s'entend comme un processus déterminé d'éducation et d'éducation dans l'intérêt d'une personne, de la famille, de la société, de l'État, ainsi qu'un ensemble de connaissances, d'aptitudes, d'aptitudes, d'attitudes de valeur, d'expérience et de compétences acquises, d'un certain volume et complexité.

Éducation- la qualité d'une personnalité développée, qui maîtrise l'expérience, à l'aide de laquelle elle devient capable de naviguer dans environnement, s'y adapter, le protéger et l'enrichir, acquérir de nouvelles connaissances à son sujet et ainsi s'améliorer continuellement.

Activités éducatives- Actions séquentielles ciblées menées par une personne morale autorisée ou un entrepreneur individuel pour organiser et mettre en œuvre le processus éducatif (formation) afin de mettre en œuvre des programmes éducatifs, des programmes de formation professionnelle, ainsi que la fourniture de services éducatifs supplémentaires.

Programme éducatif- un ensemble d'exigences qui déterminent les principales caractéristiques (volume, contenu, résultats attendus), ainsi que les conditions organisationnelles et pédagogiques pour l'obtention d'un enseignement d'un certain niveau et (ou) orientation.

Services éducatifs- les services rendus par un organisme exerçant des activités éducatives ou un entrepreneur individuel pour l'organisation et la mise en œuvre du processus éducatif (formation) dans le but de maîtriser par les étudiants des programmes éducatifs ou des programmes de cours de formation individuels, sujets, disciplines (modules), s'ils ne se terminent pas par la délivrance d'un document donnant droit à une formation continue au niveau supérieur et à l'exercice d'activités professionnelles.

Processus éducatif- processus d'enseignement, d'éducation et de développement fondé sur la pédagogie, organisé par le sujet de l'activité éducative, mettant en œuvre le programme éducatif (fournir des services éducatifs).

Apprentissage- indicateurs individuels de la vitesse et de la qualité de l'assimilation par une personne des connaissances, des capacités et des compétences dans le processus d'apprentissage.

Éducation- un processus déterminé d'organisation des activités éducatives des étudiants pour acquérir des connaissances, des aptitudes, des aptitudes, des compétences, acquérir de l'expérience, développer des capacités.

Formation- le résultat d'une formation (organisée ou spontanée), comprenant à la fois le stock de connaissances disponibles à ce jour, et les méthodes et techniques établies pour les acquérir.

la communication- interaction de deux ou plusieurs personnes, consistant en l'échange d'informations cognitives ou émotionnelles, d'expériences, de connaissances, de compétences et d'aptitudes entre elles. La communication est une condition préalable au développement et à la formation des individus et des groupes.

Communication pédagogique- la communication professionnelle entre un enseignant et les enfants dans une démarche pédagogique holistique, se développant dans deux directions : organiser les relations avec les élèves et gérer la communication au sein de l'équipe des enfants.

Le montant total de la partie obligatoire du programme principal d'enseignement général de l'enseignement préscolaire- temps alloué:

- sur les activités éducatives réalisées dans le processus d'organisation de divers types d'activités pour enfants (jeu, communication, travail, recherche cognitive, productive, musicale et artistique, lecture) ;

- les activités éducatives réalisées pendant les moments de régime ;

- interaction avec les familles d'enfants sur la mise en œuvre du principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire.

Le volume total de la partie obligatoire du programme d'enseignement général principal pour enfants handicapés, qui devrait être mis en œuvre en groupes d'orientation compensatoire et combinée, est calculé en tenant compte de l'orientation du programme, en fonction de l'âge des élèves, les grandes orientations de leur développement, les spécificités de l'enseignement préscolaire et comprend le temps imparti :

- pour les activités éducatives menées dans le cadre de l'organisation de divers types d'activités pour enfants (jeu, communication, travail, cognitif et recherche, productif, musical et artistique, lecture) avec correction qualifiée des déficiences du développement physique et (ou) mental de enfants;

- des activités éducatives avec correction qualifiée des déficiences du développement physique et (ou) mental des enfants, réalisées pendant les moments du régime ;

- activité indépendante des enfants;

- interaction avec les familles d'enfants sur la mise en œuvre du programme d'enseignement général de base de l'éducation préscolaire pour les enfants handicapés.

Le montant total de la partie obligatoire du programme d'enseignement général principal de l'enseignement préscolaire est calculé en fonction de l'âge des élèves, des principales orientations de leur développement, des spécificités de l'enseignement préscolaire et comprend le temps,

Sociabilité- un trait de caractère qui exprime le besoin et la capacité d'une personne à communiquer avec d'autres personnes, à établir une compréhension mutuelle avec elles.

Objet d'étude- l'espace pédagogique, l'espace à l'intérieur duquel se trouve (contient) ce qui sera étudié.

Surdoué :

1) une combinaison qualitativement unique de capacités, assurant le bon déroulement de l'activité ;

2) capacités générales ou des moments généraux d'aptitudes qui déterminent l'étendue des capacités d'une personne, le niveau et l'originalité de ses activités ;

3) le potentiel mental, ou l'intelligence, une caractéristique individuelle holistique des capacités cognitives et des capacités d'apprentissage ;

4) un ensemble d'inclinations, de données naturelles, de caractéristiques de la sévérité et de l'originalité des prérequis naturels des capacités ;

5) talents ;

6) la présence de conditions internes pour des réalisations exceptionnelles dans les activités.

Enfants surdoués- les enfants qui découvrent des douances générales ou spéciales (pour la musique, le dessin, la technique, etc.). Il est d'usage de diagnostiquer la douance par le taux de développement mental - le degré de dépassement de l'enfant, toutes choses égales par ailleurs, de ses pairs (les tests de douance mentale et le QI du quotient intellectuel sont basés sur cela).

Signal de référence- un moyen de visualisation (schéma, dessin, dessin, cryptogramme), contenant des informations pédagogiques nécessaires à la mémorisation à long terme, établi selon les règles de la mnémonique (l'art de la mémorisation).

Optimalité- obtenir le meilleur résultat dans les conditions données avec le minimum de temps et d'efforts des participants.

Expérience pédagogique- le développement créatif et actif et la mise en œuvre par l'enseignant dans la pratique des lois et principes de la pédagogie, en tenant compte des conditions spécifiques, des caractéristiques des enfants, du collectif d'enfants et de leur propre personnalité.

Le principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire- un programme élaboré, approuvé et mis en œuvre dans un établissement d'enseignement sur la base de programmes approximatifs d'enseignement général de base pour l'enseignement préscolaire, dont l'élaboration est assurée par un organisme d'État fédéral autorisé sur la base des exigences fédérales. Ce programme détermine le contenu et l'organisation du processus éducatif pour les enfants d'âge préscolaire et vise la formation d'une culture générale, le développement physique. qualités intellectuelles et personnelles, la formation des conditions préalables à des activités éducatives qui assurent la réussite sociale, la préservation et le renforcement de la santé des enfants d'âge préscolaire, la correction des déficiences du développement physique et (ou) mental des enfants.

Le programme éducatif principal de l'organisation éducative- une documentation pédagogique et méthodologique approuvée de la manière prescrite, qui détermine, sur la base de la norme éducative de l'État fédéral (norme éducative), les principales caractéristiques et conditions organisationnelles et pédagogiques pour obtenir une formation d'un certain niveau dans cette organisation éducative, en prenant compte de son type (catégorie) et des caractéristiques de son activité.

Une responsabilité- la capacité de l'individu à contrôler ses activités conformément aux normes et règles sociales, morales et juridiques acceptées dans la société ou le collectif, et le sens du devoir.

Les relations interpersonnelles- les relations subjectivement vécues entre les personnes. Ils se manifestent dans la nature et les méthodes des influences mutuelles exercées par les personnes les unes sur les autres dans le processus d'activités conjointes et de communication.

La pédagogie(Grecpaidagogike learnne, lit. - compétence "enfantine", de pais, genus. cas depaidos - enfant, enfant et il y a - je dirige) moyens et moyens pratiques d'augmenter leur efficacité.

Pédagogie de la coopération- la direction de la pédagogie domestique, dans laquelle dans la 2e moitié du XXe siècle. les idées humanistes progressistes commencèrent à renaître. Les principales dispositions de la pédagogie de la coopération sont : les relations de coopération et d'interaction avec les élèves ; enseigner sans contrainte; idées d'un objectif difficile, soutien, libre choix, anticipation, grands blocages, introspection et estime de soi, créant un bagage intellectuel élevé, une approche personnelle.

Diagnostic pédagogique- un ensemble de techniques de contrôle et d'évaluation visant à résoudre les problèmes d'optimisation du processus éducatif, de différenciation des élèves, ainsi que d'amélioration des programmes éducatifs et des méthodes d'influence pédagogique.

Situation pédagogique- un ensemble de conditions et de circonstances spécialement fixées par l'enseignant ou surgissant spontanément dans le processus pédagogique.

Processus pédagogique- un processus éducatif intégral dans l'unité et l'interconnexion de l'éducation et de la formation, caractérisé par des activités conjointes, la coopération et la co-création de ses matières, contribuant au développement le plus complet et à la réalisation de soi de la personnalité de l'élève.

Comportement- un système d'actions réflexes et conscientes (physiques et mentales) interdépendantes menées par une personne lorsqu'un certain objectif est atteint, une certaine fonction est réalisée au cours de son interaction avec l'environnement. Il existe trois types de comportement (aspect psychologique) : instinctif, habile et raisonnable.

Imitation- type d'entraînement, conscient ou inconscient suivant un exemple, un modèle d'action, un comportement, une communication, etc.

Cognition- le processus de réflexion et de reproduction de la réalité dans la pensée humaine, conditionné par le développement des pratiques sociales et historiques, dont le résultat est une nouvelle connaissance du monde. Une cognition spécialement organisée est l'essence du processus éducatif.

Besoins- le besoin de quelque chose d'objectivement nécessaire pour maintenir la vie et le développement de la personnalité humaine, de la société dans son ensemble. Les besoins sont divisés en besoins biologiques et sociaux, qui dépendent du niveau de l'économie et de la culture. L'éducation des besoins est l'une des tâches centrales de la formation de la personnalité.

Continuité dans l'éducation- une connexion ininterrompue entre les différentes étapes et étapes du développement historique de la théorie et de la pratique éducatives, basée sur la préservation et l'enrichissement constant des traditions communes et des expériences positives plus privées, sur leur renouvellement qualitatif constant, en tenant compte des changements qui s'opèrent dans le vie de la société et le nouveau contenu des besoins éducatifs.

Accueil- un élément d'une méthode, sa partie constitutive, une étape distincte dans la mise en œuvre d'une méthode.

Exemple de programme éducatif- la documentation pédagogique et méthodologique qui détermine le volume et le contenu de l'éducation, structurée par les cours académiques, les matières, les disciplines (modules), les exigences correspondantes pour les conditions du processus éducatif et les résultats prévus du développement du programme.

Principes d'un processus pédagogique holistique- les dispositions initiales qui déterminent le contenu, les formes, les modalités, les moyens et la nature de l'interaction dans une démarche pédagogique holistique ; idées directrices, exigences réglementaires pour son organisation et sa mise en œuvre (accessibilité ; approche individuelle ; caractère collectif de l'éducation et de l'éducation en combinaison avec le développement des caractéristiques individuelles de la personnalité de chaque enfant ; visibilité ; approche scientifique ; congruence culturelle ; congruence avec la nature) ; coopération ; force, conscience et efficacité des résultats de l'éducation et de la formation ; lien entre théorie et pratique ; systématique et cohérent ; conscience, activité, initiative ; respect de la personnalité de l'enfant, combiné à des exigences raisonnables à son égard).

Le problème de la recherche pédagogique- une question qui se pose dans le processus d'étude des processus et des phénomènes pédagogiques et à laquelle il faut répondre.

Situation problématique(du grec Problema - tâche, tâche et latin situatio - position) - le rapport des circonstances et des conditions dans lesquelles se déroule l'activité d'une personne ou d'un groupe, contenant une contradiction et n'ayant pas de solution univoque.

Prévision- l'activité cognitive de l'enseignant, visant à révéler les caractéristiques et les caractéristiques des processus de développement futur de la personnalité de l'élève et les conséquences attendues d'eux, en prédisant la voie et les conditions de mise en œuvre de la prospective.

Processus d'éducation- le processus d'interaction pédagogique, dans lequel, conformément aux exigences de l'individu et de la société elle-même, une influence éducative organisée surgit, qui a pour objectif la formation de la personnalité, l'organisation et la stimulation de l'activité vigoureuse de ceux qui sont amenés jusqu'à maîtriser l'expérience, les valeurs et les relations sociales et spirituelles.

Climat psychologique- les relations interpersonnelles, typiques d'une équipe de travail ou d'éducation, qui déterminent son humeur de base.

Psychologie pédagogique(du grec pais (paidos) - enfant et il y a - diriger, éduquer) - une branche de la psychologie qui étudie les problèmes psychologiques de l'enseignement et de l'éducation des enfants et les fondements psychologiques de l'activité pédagogique des enseignants, des éducateurs, des parents, des collectifs pédagogiques .

Développement personnel- le processus de changement naturel de la personnalité à la suite de sa socialisation.

Variant- la localisation dans une certaine séquence (diminution ou augmentation) des indicateurs enregistrés au cours de la recherche pédagogique ; détermination de la place (cote) dans cette série d'objets à l'étude.

Le résultat du processus éducatif- les changements dans les connaissances, les capacités, les attitudes, les orientations holistiques, la condition physique des élèves.

Réflexion pédagogique- la capacité de l'enseignant à se donner et à évaluer ses actions de manière objective, à comprendre comment les enfants, les autres le perçoivent, notamment ceux avec qui l'enseignant interagit dans le processus de communication pédagogique.

Auto-analyse des activités d'enseignement- l'étude de l'état par l'enseignant, les résultats de son travail pédagogique, l'établissement de relations de cause à effet entre les éléments des phénomènes pédagogiques, la détermination des moyens d'améliorer encore la formation et l'éducation des étudiants.

Auto-éducation- l'éducation acquise en dehors des établissements d'enseignement par le travail indépendant.

Amour propre- l'évaluation d'une personne sur elle-même, ses forces et ses faiblesses, ses opportunités, ses qualités, sa place parmi les autres. L'estime de soi est pertinente (comment une personne se voit et s'évalue à l'heure actuelle), rétrospective (comment une personne se voit et s'évalue par rapport aux étapes précédentes de la vie), idéale (comment une personne aimerait se voir, sa référence idées sur lui-même), réflexif (comment, du point de vue d'une personne, il est évalué par les autres).

Réalisation de soi de la personnalité- - l'identification la plus complète par une personne de ses capacités individuelles et professionnelles.

Autorégulation(en psychol.) (de Lat. requlare - mettre en ordre, établir) - un système d'actes conscients, d'actions visant à maintenir, à atteindre l'état mental nécessaire, à contrôler son psychisme. Il peut être atteint par l'auto-persuasion, l'auto-hypnose, l'auto-commande, l'auto-coercition, ainsi que par un entraînement autogène systématique, etc.

Connaissance de soi- une des faces de la conscience d'une personne, sa conscience de soi en tant que personne, ses sentiments, ses désirs, ses besoins, ses idéaux, ses avantages et ses inconvénients.

Affirmation de soi- l'atteinte d'une satisfaction subjective du résultat et (ou) du processus de réalisation de soi.

Séminaire(du lat. séminaire - crèche) - un type de cours en groupe sur tout problème scientifique, éducatif ou autre, discussion par les participants de messages, de rapports, etc.

Sensibilité(de Lat. sensus - sentiment, sensation) - une caractéristique caractéristique d'une personne, se manifestant par une sensibilité accrue aux événements en cours. La sensibilité liée à l'âge est la capacité d'une personne à périodes d'âge de manière optimale, maîtriser rapidement certains types d'activité, activité mentale (enseignement de la parole, d'une langue étrangère, etc.). Les périodes sensibles de développement sont des périodes de sensibilité accrue de l'enfant à certains types d'influences de l'environnement extérieur.

Système éducatif- un ensemble de programmes éducatifs successifs interactifs et de normes éducatives d'état de divers niveaux et directions ; un réseau d'établissements d'enseignement les mettant en œuvre, différents par leurs formes, types, types organisationnels et locaux ; le système des autorités éducatives et leurs institutions, entreprises et organisations subordonnées.

Système pédagogique- un ensemble de moyens, de méthodes et de processus interdépendants nécessaires pour créer une influence pédagogique organisée et ciblée sur la formation d'une personnalité avec des qualités données.

Dépendance- une disposition stable à une certaine activité, le désir de s'y engager. La détection précoce des inclinations chez les enfants, la création des conditions de leur développement est la tâche de tout établissement d'enseignement.

Le contenu du principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire- un ensemble de domaines éducatifs qui assurent le développement diversifié des enfants, en tenant compte de leur âge et de leurs caractéristiques individuelles dans les principaux domaines - physique, social et personnel, cognitif et de la parole et artistique et esthétique. Le programme doit :

- respecter le principe de l'éducation au développement, dont la finalité est le développement de l'enfant ;

- combiner les principes de justification scientifique et d'applicabilité pratique (le contenu du programme doit correspondre aux principales dispositions de la psychologie du développement et de la pédagogie préscolaire, tout en pouvant mettre en œuvre l'éducation préscolaire dans la pratique de masse);

- respecter les critères d'exhaustivité, de nécessité et de suffisance (permettre de résoudre les buts et objectifs fixés uniquement sur le matériel nécessaire et suffisant, aussi proche que possible d'un "minimum" raisonnable) ;

- assurer l'unité des buts et objectifs éducatifs, de développement et d'enseignement du processus d'éducation des enfants d'âge préscolaire, dans le processus de mise en œuvre desquels se forment ces connaissances, compétences et capacités qui sont directement liées au développement des enfants d'âge préscolaire ;

- être construit en tenant compte du principe d'intégration des espaces éducatifs en fonction des capacités d'âge et des caractéristiques des élèves, des spécificités et des capacités des espaces éducatifs ;

- reposer sur un principe thématique complexe de construction du processus éducatif ;

- prévoir la solution des tâches éducatives du programme dans les activités conjointes d'un adulte et des enfants et l'activité indépendante des enfants, non seulement dans le cadre d'activités éducatives directement, mais aussi pendant les moments de régime conformément aux spécificités de l'éducation préscolaire ;

- assumer la construction du processus éducatif sur des formes de travail adaptées à l'âge avec les enfants.

Le contenu du travail psychologique et pédagogique avec les enfants dans un établissement d'enseignement préscolaire implique le développement des domaines éducatifs suivants par les enfants: "Culture physique", "Santé", "Sécurité", "Socialisation", "Travail", "Cognition", "Communication", "Lecture fiction"," Création artistique "," Musique ". Les tâches du travail psychologique et pédagogique sur la formation des qualités physiques, intellectuelles et personnelles des enfants sont résolues de manière intégrée au cours du développement de tous les domaines éducatifs, ainsi que les tâches reflétant les spécificités de chaque espace pédagogique, avec un soutien psychologique obligatoire.

Conscience pédagogique- l'ensemble des connaissances et des valeurs de l'enseignant, qui détermine la nature de toute son activité pédagogique et son attitude envers le métier et les enfants.

Statut sociométrique- la position d'une personne dans le système des relations interpersonnelles intragroupe, déterminée à l'aide d'un test sociométrique.

Test sociométrique- une méthodologie d'identification, d'images visio-graphiques et de présentation d'index des relations interpersonnelles en petit groupe.

Cohésion de l'équipe- le degré d'unité collective, manifesté dans l'unité d'opinions, de croyances, de traditions, la nature des relations interpersonnelles, les humeurs, etc., ainsi que dans l'unité d'activité pratique.

Capacités- les traits de personnalité psychologique individuels, qui sont une condition pour la mise en œuvre réussie d'une activité productive particulière. Le niveau et le degré de développement des capacités expriment les concepts de talent et de génie.

Environnement parental- un ensemble de conditions naturelles et sociales dans lesquelles se déroulent l'activité vitale de l'enfant et sa formation en tant que personne. Comprend le groupe, la maternelle, la salle de classe, l'école et les environnements familiaux. Types d'organisation de l'environnement éducatif : spontané, autoritaire et optimal, dans lequel les règles générales de la vie et de l'environnement collectifs ne limitent pas le développement de l'autonomie et de la créativité chez les enfants.

Environnement pédagogique- spécialement, conformément aux objectifs pédagogiques, le système créé de conditions d'organisation de la vie des enfants, visant à la formation de leur relation au monde, aux personnes et les uns aux autres.

Moyens d'éducation- objets matériels et objets de nature naturelle, ainsi que créés artificiellement par l'homme, utilisés dans le processus éducatif en tant que supports d'informations éducatives et outil pour les activités de l'enseignant et des étudiants afin d'atteindre les objectifs d'éducation, d'éducation et de développement.

Norme d'éducation :

1) le document principal, qui définit les résultats finaux de l'enseignement dans la matière académique. Compilé pour chaque étape de l'enseignement. La structure de la norme comprend : le but et les objectifs de l'enseignement de la matière, les termes et modèles, les connaissances et les perceptions, les capacités et les compétences, la technologie pour vérifier les résultats de l'enseignement ;

Statut de la personnalité- un concept qui désigne la position d'une personne dans le système des relations interpersonnelles et la mesure de son influence psychologique sur les membres du groupe.

Style de communication pédagogique- un ensemble de caractéristiques individuelles, de modalités et de nature de la mise en œuvre de l'interaction pédagogique.

La structure du principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire se compose de deux parties- obligatoire et partie formée par les participants du processus éducatif. La partie obligatoire du programme doit être mise en œuvre dans tout établissement d'enseignement qui met en œuvre le programme principal d'enseignement général de l'enseignement préscolaire. Il veille à ce que les élèves atteignent la maturité scolaire, c'est-à-dire le niveau de développement nécessaire et suffisant de l'enfant pour maîtriser avec succès les programmes d'enseignement général de base de l'enseignement général primaire. Dans les groupes d'orientation compensatoire et combinée, la partie obligatoire du programme comprend des activités pour la correction qualifiée des handicaps dans le développement physique et (ou) mental des enfants handicapés.

La partie du programme, formée par les participants du processus éducatif, reflète :

- la diversité des espèces des institutions, la présence de domaines d'activité prioritaires, notamment en garantissant l'égalité des chances de départ pour l'enseignement des enfants dans les établissements d'enseignement, pour la mise en œuvre de mesures et de procédures sanitaires et hygiéniques, préventives et d'amélioration de la santé, pour les aspects physiques, sociaux et personnels, discours cognitif, artistique - le développement esthétique des enfants (à l'exception des activités de correction qualifiée des handicaps dans le développement physique et (ou) mental des enfants handicapés);

- les spécificités des conditions nationales-culturelles, démographiques, climatiques dans lesquelles se déroule le processus éducatif,

Le temps nécessaire à la mise en œuvre du programme varie de 65 à 80 % du temps que les enfants passent dans des groupes de 12 heures de séjour, selon l'âge des enfants, leurs caractéristiques et besoins individuels, et le type de groupe dans lequel le programme est en cours d'exécution. Le volume de la partie obligatoire du programme représente au moins 80% du temps nécessaire à sa mise en œuvre et la partie formée par les participants au processus éducatif ne dépasse pas 20% du volume total du programme.

La structure de la partie obligatoire du programme doit contenir les sections suivantes :

- note explicative;

- l'organisation du régime de séjour des enfants dans un établissement d'enseignement ;

- les résultats attendus de la maîtrise par les enfants du principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire ;

- un système de suivi de l'atteinte des résultats escomptés du développement du programme par les enfants.

La structure du processus pédagogique- un ensemble de ses éléments constitutifs, correspondant aux éléments du système pédagogique. Composantes : cible, contenu, opérationnel et activité, évaluatif et efficace.

Structure de la leçon- un ensemble d'éléments de la leçon, assurant son intégrité et la préservation des caractéristiques principales avec diverses combinaisons.

Sujet(de Lat. subjectum - sujet) - le porteur de l'activité et de la cognition du sujet-pratique, effectuant un changement chez les autres et en lui-même. La subjectivité d'une personne se manifeste dans sa vie, sa communication, sa conscience de soi.

Sujets d'activité éducative- les personnes, groupes de personnes, agences gouvernementales et autres organisations impliquées dans le fonctionnement et le développement du système éducatif. Subdivisé en cinq catégories :

1) les décideurs en matière d'éducation ;

2) les sujets prenant des décisions sur son contenu, ses orientations, ses modalités de mise en œuvre ;

3) les organisateurs de l'éducation aux niveaux national, régional, local ;

4) les établissements d'enseignement ;

5) les personnes réalisant une formation et d'autres types d'activités pédagogiques.

Créativité pédagogique- développement et mise en œuvre par l'enseignant dans les conditions en constante évolution du processus éducatif, en communication avec les enfants, des solutions pédagogiques optimales et non standard.

Tempérament(du latin temperamentum - le bon rapport des parties, proportionnalité) - un ensemble de caractéristiques individuelles stables qui caractérisent la dynamique de l'activité mentale d'une personne: intensité, vitesse, rythme et rythme des processus et états mentaux.

Théorie parentale- une section de pédagogie qui révèle l'essence, les modèles, les forces motrices de l'éducation, ses principaux éléments structurels et méthodes.

Théorie de l'éducation- un enseignement complet et raisonné sur le phénomène de l'éducation, son rôle dans la vie de la société, les modèles de développement et les moyens d'accroître son efficacité.

Test(de l'anglais test - test, vérification) est une méthode de recherche standardisée conçue pour des évaluations quantitatives et qualitatives précises des caractéristiques psychologiques individuelles et du comportement humain en comparant ces évaluations avec certaines normes prédéterminées - normes de test.

Essai- une méthode de contrôle diagnostique des connaissances, des compétences et des capacités des testés.

Technique pédagogique- un ensemble de compétences pédagogiques et psychologiques générales de l'enseignant, assurant sa maîtrise de son propre état psychophysiologique, de son humeur, de ses émotions, de son corps, de sa parole et de l'organisation d'une communication pédagogiquement opportune.

Technologie d'apprentissage actif- une telle organisation du processus éducatif dans laquelle la non-participation au processus cognitif est impossible : soit chaque élève a un rôle spécifique tâche dont il doit rendre compte publiquement, soit la qualité de l'exécution de la tâche cognitive assignée au groupe dépend sur ses activités.

Technologie d'apprentissage- un système intégratif complexe qui comprend un ensemble ordonné d'opérations et d'actions qui fournissent des objectifs pédagogiques, des informations significatives sur le sujet et des aspects procéduraux visant à assimiler les connaissances, à acquérir des compétences professionnelles et à façonner les qualités personnelles des étudiants fixés par les objectifs d'apprentissage.

Type d'établissement d'enseignement- un ensemble d'établissements d'enseignement ayant une spécificité commune. Il est déterminé par les programmes éducatifs principaux et (ou) complémentaires mis en œuvre.

Tolérance(de lat. tolérance - patience) - absence ou affaiblissement de la réponse à tout facteur défavorable en raison d'une diminution de la sensibilité à ses effets ; la capacité d'une personne à supporter toutes sortes de difficultés de la vie sans perte d'adaptation psychologique. La tolérance repose sur la capacité de la personne à évaluer adéquatement la situation réelle, d'une part, et la capacité à prévoir une issue à la situation, d'autre part.

Anxiété- une tendance accrue d'une personne à ressentir de l'anxiété, de l'anxiété dans diverses situations.

Entraînement- une forme d'apprentissage interactif, dont le but est de développer la compétence du comportement interpersonnel et professionnel en communication.

Difficile à éduquer- la résistance consciente ou inconsciente de l'enfant à une influence pédagogique intentionnelle, causée par diverses raisons.

Croyance:

1) une méthode d'éducation, représentant un impact intellectuel et émotionnel sur la conscience, les sentiments, la volonté des élèves, basée sur la logique, l'évidence, afin de développer leurs propres points de vue et critères moraux. Contrairement à la suggestion, la persuasion est basée sur une acceptation significative par une personne de toute information ou idée, sur son analyse et son évaluation ;

2) le besoin conscient de l'individu, l'incitant à agir conformément à ses orientations de valeurs, ses opinions ;

3) le processus et le résultat d'une personne gagnant confiance dans l'exactitude de ses propres jugements et conclusions, confirmés par elle par ses propres références aux faits et arguments pertinents.

Compétence- préparation à des actions pratiques et théoriques, exécutées rapidement, avec précision, consciemment, sur la base des connaissances acquises et de l'expérience de vie.

Compétences pédagogiques - un ensemble d'actions pratiques basées sur la compréhension du but, des principes, des conditions, des moyens, des formes et des méthodes d'organisation du travail avec les enfants ; il existe trois groupes de compétences : associées à la fixation des tâches et à l'organisation de la situation ; avec l'utilisation de méthodes d'influence et d'interaction, avec l'utilisation de l'introspection pédagogique.

L'exercice- l'exécution répétée d'une action afin de l'assimiler.

Niveau de réclamation :

1) l'attitude de l'individu envers un certain statut, le succès, le résultat de l'activité, qui dépend du niveau d'estime de soi de l'individu;

2) le degré de complexité des tâches choisies par une personne ; le niveau de difficulté des objectifs à atteindre par l'individu ;

3) le niveau souhaité d'estime de soi de l'individu (niveau "I").

Niveau d'évolution- un ensemble d'aptitudes, de connaissances, de compétences et d'aptitudes qu'une personne donnée possède par rapport à un groupe suffisamment important et représentatif d'autres personnes ou de lui-même à une autre période de la vie.

Assimilation- la maîtrise par une personne en processus d'apprentissage d'actions, de concepts, de comportements développés par la société.

Stabilité mentale- la capacité du psychisme à maintenir une activité fonctionnelle élevée dans des situations difficiles, y compris stressantes.

Activités éducatives- le processus d'acquisition de nouvelles connaissances, compétences et capacités par une personne ou de modification des anciennes ; activités pour résoudre des problèmes d'éducation.

Tâches de développement pédagogique- des tâches spécifiques visant à développer les compétences intellectuelles.

Enseignement- la cognition organisée d'une manière particulière ; activité cognitive des stagiaires, visant à maîtriser la quantité de connaissances, les capacités et les compétences, les méthodes d'activité éducative.

Exigences de l'État fédéral (FRG)- les exigences établissant les normes et règlements obligatoires dans la mise en œuvre du principal programme d'enseignement général de l'enseignement préscolaire par les établissements d'enseignement agréés par l'État (ci-après dénommés établissements d'enseignement), en termes de détermination de la structure du principal enseignement général programme d'enseignement préscolaire, y compris le rapport de ses parties, leur volume, ainsi que le rapport entre la partie obligatoire du programme d'enseignement général principal et la partie formée par les participants au processus éducatif.

Personnage ( du grec. charakter - impression, poursuite) est un ensemble de traits mentaux stables d'une personne, qui détermine son attitude envers le monde qui l'entoure, les autres, lui-même, exprimant l'identité individuelle de la personnalité et se manifestant dans le style d'activité et de communication.

Charisme(du grec charis - un cadeau) - la dotation d'une personne avec des propriétés qui suscitent son admiration et une foi inconditionnelle en ses capacités.

Fixation d'objectifs dans l'éducation- le processus de définition des tâches prometteuses et de choix des moyens de les accomplir.

Fixation d'objectifs pédagogiques- le processus conscient d'identification et de fixation des buts et objectifs de l'activité pédagogique ; le besoin de l'enseignant de planifier son travail, sa disposition à changer de tâche en fonction de la situation pédagogique ; la capacité de transformer des objectifs publics en objectifs d'activités communes avec les élèves.

Opportunité pédagogique- une mesure d'intervention pédagogique, une suffisance raisonnable. Offrir à l'élève lui-même une indépendance et des possibilités d'expression.

Cibler:

- éducation - la formation des connaissances, des compétences et des capacités de l'apprenant, familiarisant une personne avec la culture, la préparant au travail;

- éducation - généralisation théorique et expression des besoins de la société dans un certain type de personnalité, exigences idéales pour son essence, son individualité, ses propriétés et ses qualités, son développement mental, physique, moral, esthétique et son attitude envers la vie ;

- pédagogique - le résultat de l'interaction entre l'enseignant et l'élève, formé dans l'esprit de l'enseignant sous la forme de représentations mentales généralisées, selon lesquelles toutes les autres composantes du processus pédagogique sont ensuite sélectionnées et corrélées ;

- la recherche pédagogique - l'identification des relations et des modèles de cause à effet dans les phénomènes pédagogiques et le développement de théories et de méthodes sur leur base.

Concept de soi- un système d'idées d'une personne sur lui-même, sur la base duquel il construit son interaction avec les autres et se rapporte à lui-même.

GLOSSAIRE

Système de formation automatisé- un complexe de supports techniques, pédagogiques, méthodologiques, linguistiques, logiciels et organisationnels sur base informatique, conçu pour l'individualisation de la formation

Autonomieétablissement d'enseignement - l'un des principes de base de la politique de l'État dans le domaine de l'éducation. Signifie une expansion significative des droits autonomes, des pouvoirs, des compétences, ainsi que de la responsabilité d'un établissement d'enseignement

abc- Ouvrages de référence manuscrits anonymes russes des XVIe et XVIIe siècles, dans lesquels le matériel est présenté par ordre alphabétique

Académique gymnasium est la première école secondaire publique laïque en Russie, ouverte en 1726 à Saint-Pétersbourg

Académieà l'origine, c'était le nom de la première école philosophique strictement organisée de Platon, fondée en 338 av. e.

Algorithme- une méthode de résolution de problèmes, qui prescrit précisément comment et dans quel ordre obtenir un résultat uniquement déterminé par les données initiales

Analyse- considération, étude de quelque chose à partir du démembrement du sujet, du phénomène en ses composantes

Questionnaire- méthode de collecte massive de matériel à l'aide d'un questionnaire

Conversation- une méthode de recherche indépendante ou complémentaire utilisée afin d'obtenir les informations nécessaires ou de clarifier ce qui n'était pas assez clair lors de l'observation

Fraternelécoles - établissements d'enseignement qui existaient aux XVIe-XVIIIe siècles. avec des fraternités : associations nationales-religieuses de citoyens orthodoxes d'Ukraine, de Biélorussie, de République tchèque. Les activités de ces écoles ont contribué à l'essor de la vie culturelle et à la préservation de l'identité nationale de ces peuples.

Brigade-Apprentissage individuel - un système d'apprentissage individualisé, développé dans une université américaine en relation avec l'enseignement des mathématiques dans les classes primaires.

Brigade-méthode de laboratoire - l'une des formes d'organisation de la formation, utilisée dans les établissements d'enseignement de l'URSS au début du 20. 30s., Sous l'influence du plan colorton, construit sur la base du travail individuel des élèves

Validité recherche - une évaluation de la recherche empirique menée du point de vue de l'exactitude de son organisation et de la possibilité de considérer les résultats et les conclusions tirés comme fiables

Âge- la période de développement humain, caractérisée par un ensemble de modèles de formation du corps et de la personnalité

Âge approche dans l'éducation - prenant en compte et utilisant les modèles de développement de la personnalité, les caractéristiques socio-psychologiques des groupes d'enfants, en raison de leur composition par âge

dimancheécoles - établissements d'enseignement pour adultes et enfants travailleurs; historiquement la première forme d'éducation extrascolaire. Elles se subdivisent en deux grands types : les écoles confessionnelles de diverses confessions pour l'enseignement religieux et moral et l'enseignement général

Éducation- dans un sens social large - un ensemble d'influences formatrices de toutes les institutions sociales, assurant le transfert de génération en génération de l'expérience socioculturelle accumulée, des normes morales et des valeurs ; dans un sens pédagogique large - le processus de formation ciblée de la personnalité dans les conditions d'un système éducatif spécialement organisé qui assure l'interaction des éducateurs et des enfants; au sens pédagogique étroit - activités éducatives spéciales dans le but de former certaines qualités, propriétés et relations d'une personne

Bon élevage- la capacité de se comporter en société, les bonnes manières ; comportement courtois et poli d'une personne qui se distingue par de bonnes manières, un discours correct, la capacité de communiquer avec les gens autour dans différentes situations

Éducateur- une personne effectuant l'éducation, prenant en charge les conditions de vie et le développement de la personnalité d'une autre personne

Éducatif activité - activité spontanée ou intentionnelle pour transférer l'expérience sociale d'une personne à l'autre, d'une génération à l'autre

Éducatif le travail est un type d'activité pédagogique visant à organiser l'environnement éducatif et à gérer divers types d'activités des élèves afin de résoudre les problèmes de développement harmonieux de la personnalité

Éducatif système - un système d'activités, des méthodes, des conditions et des moyens pédagogiques visant à atteindre les résultats prévus, exprimés dans le concept initial de l'éducation, pour la réalisation duquel il est créé

Gymnase- un établissement d'enseignement secondaire général, généralement une direction humanitaire et philologique. Le terme est emprunté à la Grèce antique. La formation des gymnases européens des temps modernes est associée à l'émergence aux XVe-XVIe siècles. Écoles latines

Hypothèse- hypothèse scientifiquement fondée qui nécessite une vérification expérimentale et théorique supplémentaire

État politique de l'éducation - un ensemble d'actes législatifs et de mesures pratiques dans le domaine de l'éducation et de l'éducation de la jeune génération, ainsi que l'éducation des adultes

État norme éducative (norme éducative fédérale de l'État, FSES) - un système de paramètres de base pris comme norme d'éducation de l'État, reflétant l'idéal social et tenant compte des possibilités d'une personne réelle et du système éducatif pour atteindre cet idéal

Grammaticalécoles - le nom latin du type d'écoles, utilisé depuis le XIIe siècle. Ces écoles enseignaient le latin, les matières religieuses et la jurisprudence. Dans la Grèce antique, c'était le nom des écoles élémentaires (grammar schools), dans la Rome antique, des écoles supérieures ; écoles gréco-latines de certains monastères de Russie XVIIe v.

Grouper- un ensemble de personnes librement unies et également utiles les unes aux autres, dans le processus d'interaction coopérative satisfaisant les besoins et intérêts personnels

Humaniste pédagogie du XXe siècle. En Occident, ses représentants les plus éminents : K. Rogers, R. Barth, C. Rathbone. La tendance principale de cette direction pédagogique est le désir de donner à l'éducation un caractère axé sur la personnalité, de surmonter l'autoritarisme dans l'éducation et la formation, de rendre le processus de maîtrise par les étudiants des connaissances, des compétences et des capacités de l'activité reproductive et créative colorée émotionnellement.

Dalton-plan est un système d'apprentissage individualisé apparu aux États-Unis au début du 20e siècle. Selon ce système, les étudiants n'étaient pas liés par un travail de classe commun, ils déterminaient indépendamment l'ordre d'étude des matières individuelles et l'ordre d'utilisation de leur temps de travail.

Démocratique style de gestion - un style caractérisé par l'implication des subordonnés, le public à participer à la préparation et à la prise de décision

De bébé mouvement - un mouvement social d'enfants, un ensemble d'activités de diverses organisations publiques d'enfants et d'associations publiques d'enfants

Didactique- partie intégrante de la pédagogie, la théorie de l'éducation et de la formation, révélant les schémas du processus d'apprentissage, les enjeux du contenu de l'éducation, les principes, les objectifs, les méthodes et les formes d'organisation de la formation, les problèmes méthodologiques de la leçon, les schémas de général, enseignement polytechnique et professionnel

Didactique jeu - un jeu conçu pour atteindre les objectifs d'apprentissage

Discussion- la manière d'organiser des activités communes afin d'intensifier le processus de prise de décision dans le groupe ; une méthode d'enseignement qui augmente l'intensité et l'efficacité du processus éducatif en impliquant activement les étudiants dans la recherche collective de la vérité

Supplémentaire l'éducation fait partie intégrante du système éducatif pour les enfants, les adolescents et les étudiants, axée sur le choix indépendant et le développement de programmes éducatifs supplémentaires par les étudiants

vieux russe la pédagogie s'est tournée vers les valeurs humaines universelles interprétées chrétiennement, considérant l'homme lui-même comme la couronne de la création divine, l'élevant et le rabaissant ainsi simultanément. Elle a concentré une personne sur l'auto-éducation et l'amélioration de soi, comprenant par cela non pas la réalisation de soi d'une personne, mais le dépassement de son propre péché par l'humilité, le salut de l'âme basé sur la foi, l'espérance et l'amour de Dieu

Gestion d'un seul homme- une forme d'organisation de gestion, dans laquelle une personne, se tenant à la tête d'une organisation ou d'un organe, prend des décisions juridiquement contraignantes dans les limites de sa compétence et assume la responsabilité personnelle de l'état général

Tâche- le résultat prospectif localisé de la recherche, y compris les exigences, conditions, connues et recherchées, formulées dans la question

Connaissance- le résultat de la connaissance de la réalité, qui s'est confirmée dans la pratique ; son reflet adéquat dans l'esprit humain sous forme d'idées, de concepts, de jugements, de théories

Individualité- l'originalité de la psyché et de la personnalité de l'individu, son unicité, manifestée dans les traits de tempérament et de caractère, dans les sphères émotionnelle, intellectuelle et volontaire, dans les intérêts, les besoins et les capacités d'une personne

Inspection- une fonction spéciale des autorités éducatives et des établissements d'enseignement pour l'organisation et la conduite des inspections, observations, enquêtes effectuées dans l'ordre de la surveillance et du contrôle relevant de leur compétence

Informatisation l'éducation - un complexe de transformations sociales et pédagogiques associées à la saturation systèmes éducatifs produits, outils et technologies d'information

Étudier en pédagogie - le processus et le résultat de l'activité scientifique visant à acquérir de nouvelles connaissances sur les lois, la structure, le mécanisme d'enseignement, d'éducation et de développement ; méthodologie d'organisation du travail pédagogique

Super- un système de cours - une forme collective d'organisation de la formation, dans laquelle des élèves du même âge et du même niveau de formation (salle de classe) étudient pendant l'année selon un programme et un programme annuels uniques avec l'unité principale de cours - une leçon

Chic le chef d'établissement est un enseignant qui organise, coordonne et conduit le travail pédagogique parascolaire

club- une forme d'éducation complémentaire pour les enfants et les adolescents

Équipe- un groupe organisé de personnes unies par des objectifs communs, des intérêts professionnels et sociaux, des orientations de valeurs, des activités et une communication communes, une responsabilité mutuelle

Compétence- les capacités personnelles d'un fonctionnaire, ses qualifications (connaissances et expérience), lui permettant de participer à l'élaboration d'un certain éventail de solutions ou de résoudre lui-même des problèmes du fait de ses connaissances et compétences

Contrôler- l'une des actions de gestion de base (fonctions), le processus de détermination de la qualité et de correction du travail effectué, afin d'assurer la mise en œuvre des plans prévus

Concept développement d'un établissement d'enseignement - une image, un modèle, un ensemble d'idées, des idées sur le processus de développement d'un établissement d'enseignement particulier en tant que processus de transition vers l'état souhaité

Krujkovaya le travail est une forme d'éducation supplémentaire pour les enfants; organisation de cercles, sections et clubs de divers types; forme de travail extrascolaire et extrascolaire

La culture comportement - un ensemble de traits de personnalité formés et socialement significatifs, les actions quotidiennes d'une personne dans la société, basées sur les normes de moralité, d'éthique, de culture esthétique

La culture travail de gestion - un ensemble de qualités personnelles et professionnelles d'un leader qui assurent une gestion efficace avec une dépense minimale de ressources intellectuelles, physiques et matérielles

Latinécoles - établissements d'enseignement pour l'enseignement primaire ou supérieur avec la langue latine d'enseignement, apparus en Europe au cours de la période début du moyen âge et ont existé jusqu'au 13ème siècle, quand ils ont été remplacés par des écoles urbaines avec leur langue maternelle d'enseignement

Conférence- la forme traditionnelle de formation pour l'enseignement supérieur ; présentation systématique, cohérente et monologique du matériel théorique par l'enseignant

Direction- l'influence prépondérante d'un membre du groupe - un leader - sur le groupe dans son ensemble

Linéaire structure de gestion - un type de structure organisationnelle de gestion de type hiérarchique, dans laquelle les supérieurs hiérarchiques exercent un contrôle exclusif sur les subordonnés

Lycée type d'établissement d'enseignement secondaire ou supérieur. Historiquement, le premier lycée (lyceum) est une ancienne école philosophique grecque près d'Athènes, fondée par Aristote en 335 av. e. et a existé pendant environ 8 siècles. Le nom "lyceum" a survécu à ce jour à la fois dans le système éducatif étranger et dans le système éducatif national moderne

Licence- un document donnant le droit à un établissement d'enseignement de mener des activités éducatives

Personnalité- une personne en tant que sujet de relations et d'activité consciente, capable de se connaître et de se développer ; un système stable de traits, d'attitudes, d'attitudes et de motivations socialement significatifs qui caractérisent une personne en tant que membre de la société

Éducation aux médias- une orientation pédagogique prônant l'étude des lois de la communication de masse par les écoliers

Mentalité- un ensemble de propriétés et de qualités spécifiques, un mode de pensée généralisé, la capacité de percevoir uniformément la réalité socio-politique environnante, de l'évaluer et d'y agir conformément à certaines normes et modèles de comportement établis dans la société, caractéristiques des groupes sociaux, strates et classes de la population

Méthode parentale- une méthode d'interaction ciblée entre un enseignant et un élève pour la formation et le développement des qualités personnelles chez un élève

Méthode de recherche- réception, procédure et exploitation des connaissances empiriques et théoriques et étude des phénomènes de la réalité

Méthode d'enseignement- une méthode d'activité interdépendante conjointe de l'enseignant et des étudiants, au cours de laquelle des tâches didactiques sont résolues

Méthode projet- un système d'apprentissage dans lequel les étudiants acquièrent des connaissances et des compétences dans le processus de planification et d'exécution des tâches pratiques progressivement plus complexes des projets. Surgit au deuxième étage. XIXème siècle. aux États-Unis. Dans les années 20. s'est répandu dans l'école soviétique

Méthodologie- un ensemble de recommandations didactiques générales qui ne garantissent pas un résultat précis

Méthodologie- enseignement des principes de construction, formes et méthodes de l'activité scientifique et cognitive

Méthodologie de la pédagogie- l'enseignement des savoirs pédagogiques, du processus d'obtention, des modes d'explication et d'application pratique pour transformer ou améliorer le système de formation et d'éducation

La modélisation- construction et étude d'un modèle d'objets réels, de phénomènes et d'objets construits.

Modèle- image, description, schéma d'un objet, d'un processus ou d'un phénomène, utilisé comme "substitut", "substitut"

Module- un système fonctionnel intégral, limité par un certain cadre, qui assure la mise en œuvre d'une fonction spécifique du début à la fin ; unité fonctionnellement et constructivement indépendante, partie indépendante

Programme modulaire- un système de moyens, de techniques, avec l'aide et à travers lequel un objectif didactique intégrateur est atteint dans l'ensemble de tous les modules d'une discipline académique spécifique ; technologie modulaire de base

Musicheskaya l'école est originaire de la Grèce antique. L'objectif principal est l'éducation mentale et esthétique, une grande attention a été accordée à la musique

Observation- la capacité de mettre en évidence, d'évaluer les signes individuels des événements

Observation- perception intentionnelle de tout phénomène pédagogique, au cours duquel le chercheur reçoit du matériel factuel spécifique

Compétence- compétence portée à l'automatisme, un haut degré de perfection

Enseignement- le processus d'acquisition de connaissances, de capacités et de compétences, la formation d'une expérience individuelle à la suite d'un apprentissage ciblé ou spontané

École nationale- un établissement d'enseignement général qui dispense un enseignement dans la langue maternelle des étudiants, avec des objectifs, un programme et un contenu pédagogique spécifiques

Continu l'éducation est un phénomène d'éducation qui englobe tout dans son intégralité, individualisé dans le temps, le rythme et l'orientation, offrant à chacun la possibilité de mettre en œuvre son propre programme pour l'obtenir

Éducation- en tant que processus - la maîtrise dans les établissements d'enseignement préscolaire, général, professionnel et complémentaire, ainsi que le résultat de l'auto-éducation du système de connaissances, de compétences, d'expérience d'activités cognitives et pratiques, d'orientations de valeurs et de relations; en conséquence - le niveau atteint dans le développement des connaissances, des compétences, de l'expérience, des activités et des relations ; en tant que système - un ensemble de normes éducatives successives, un réseau d'établissements d'enseignement les mettant en œuvre, des autorités éducatives

Domaine ou champ éducatif - l'une des divisions acceptées des disciplines scientifiques représentant le contenu de l'éducation, unies par l'unité interne caractéristiques communes; ensemble de disciplines académiques pertinentes et de cours intégratifs

Programme éducatif  - un document éducatif ou professionnel qui détermine le niveau et l'orientation du contenu de l'enseignement général et professionnel

Technologie éducative  - est, dans un cadre comportementaliste ou pus largement évolutif, un complexe composé d'une présentation des résultats d'apprentissage prévus, d'outils de diagnostic pour l'état actuel des apprenants, d'un ensemble de modèles d'apprentissage, de critères pour choisir le modèle optimal pour des conditions spécifiques données

Institution éducative - une institution enregistrée de la manière établie par la loi en tant qu'institution éducative et réalisant ou ayant l'intention de réaliser le processus éducatif selon un ou plusieurs programmes éducatifs de base et (ou) complémentaires et (ou) fournissant le contenu de la formation et éducation des étudiants (élèves)

Éducation- un processus spécialement organisé, qui comprend deux activités organiquement interdépendantes : l'enseignement - l'organisation du travail éducatif des étudiants, la formation de leur motivation et de leur expérience de l'activité cognitive, le transfert systématique et systématique du contenu de l'éducation et de l'apprentissage - l'assimilation du contenu de l'enseignement et l'activité d'apprentissage des élèves

Sont communs des principes politique de l'État dans le domaine de l'éducation - les principes fondamentaux de la réglementation étatique de la sphère éducative

Objet d'étude- connexions, relations, propriétés d'un objet réel, qui sont inclus dans le processus de cognition ; un certain ensemble de propriétés et de relations, qui existe indépendamment du connaisseur, mais est reflété par lui, sert de champ de recherche spécifique

Objet de pédagogie- les phénomènes de réalité qui déterminent le développement de l'individu humain dans le processus d'activité intentionnelle

Opération- un élément distinct d'influence pédagogique, une unité d'influence sur les enfants, réalisée à travers l'appareil psychophysique de l'enseignant

Art oratoire(rhétorique) - la science de l'éloquence comme art de la parole

Structure organisationnelle de la gestion- interconnexion ordonnée des parties (éléments) du système de contrôle

Palaestra- une école de gymnastique en Grèce antique, établissement d'enseignement fermé, public ou privé, où étudiaient les garçons de 12 à 16 ans. Le programme d'entraînement comprenait du pentathlon : course, lutte, saut, javelot et lancer du disque. Les professeurs étaient des gymnastes qui possédaient des connaissances théoriques et universelles, et des pédotribes - spécialistes de certains types de gymnastique

Panthéiste vision du monde, panthéisme - une doctrine philosophique qui unit Dieu et le monde (nature), et les identifie parfois

Éducateur- une personne qui effectue des travaux pratiques sur l'éducation, l'éducation et la formation des enfants et des jeunes et a entraînement spécial dans cette zone

La pédagogie- une science qui étudie l'essence, les modèles, les tendances et les perspectives de développement du processus pédagogique (éducation) en tant que facteur et moyen de développement humain tout au long de sa vie

Pédagogie de la civilisation extrême-orientale basé sur la tradition confucéenne,

Pédagogie postindustrielle société (de l'information) dans les conditions de la formation d'une société post-industrielle, le rôle principal passe des éléments matériels et matériels de la production à l'idéal spirituel, du travail matérialisé au vivant. Le développement et l'enrichissement de l'intellect humain, de l'énergie créatrice, des forces spirituelles et morales deviennent la "mesure de toutes les choses sociales", la condition fondamentale pour la production et la reproduction de l'intégrité sociale

Pédagogie de l'éducation la science y acquiert des fonctions de vision du monde, la priorité de la raison est proclamée. L'idée directrice est devenue l'idée de la possibilité de transformer la société par l'illumination du peuple, l'éducation d'une "race spéciale de peuple" capable d'organiser la vie sociale sur une base raisonnable (XVIIIe siècle)

Pédagogie du christianisme Le christianisme a affirmé la perception dynamique d'une personne, dans la formation de laquelle l'influence pédagogique s'est vu attribuer un rôle exceptionnel dans sa signification. Le bienheureux Augustin a joué un rôle important dans la formation de la tradition pédagogique chrétienne. Il a lié les tâches de l'éducation, tout d'abord, à la compréhension de la révélation divine par le cœur et à l'amour de Dieu basé sur cela.

Pédagogique l'axiologie est une direction dans le domaine de l'éducation, qui examine la doctrine des valeurs, le contenu des principales idées pédagogiques, théories, concepts à diverses périodes historiques dans le domaine de l'éducation nationale et étrangère

Pédagogique activité - un type d'activité sociale visant à transférer la culture et l'expérience accumulées par l'humanité des générations plus âgées aux générations plus jeunes, créant les conditions de leur développement personnel et se préparant à l'accomplissement de certains rôles sociaux dans la société

Pédagogique régularité - l'expression de lois pédagogiques dans des conditions spécifiques; connexions objectives, essentielles, stables et répétitives entre les parties constitutives, les composants du processus pédagogique

Pédagogique la culture fait partie de la culture humaine universelle, dans laquelle les valeurs spirituelles et matérielles, les méthodes d'activité pédagogique créative des personnes, nécessaires à l'humanité pour servir le processus historique de changement générationnel et de socialisation (grandir) de l'individu, sont le plus imprimées

Pédagogique technique - possession de l'appareil psychophysique, fournissant à l'enseignant la compétence d'influence éducative

Pédagogique technologie - un ensemble ordonné d'actions, d'opérations et de procédures qui assurent de manière instrumentale la réalisation du résultat prévu dans les conditions changeantes du processus éducatif ; un modèle bien pensé d'activité pédagogique conjointe pour la conception, l'organisation et la conduite du processus éducatif avec la fourniture inconditionnelle de conditions confortables pour les étudiants et les enseignants

Pédagogique lois - une expression de connexions universelles, essentielles, souvent répétées d'objets et de phénomènes de la réalité pédagogique, reconnues comme obligatoires

Pédagogique valeurs - normes qui régulent l'activité pédagogique et agissent comme un système efficace sur le plan cognitif qui sert de lien médiateur et de connexion entre la vision sociale du monde existante dans le domaine de l'éducation et les activités d'un enseignant

Pédagogique processus - l'interaction en développement des éducateurs et des élèves, visant à atteindre un objectif donné et conduisant à un changement pré-planifié de l'état, la transformation des propriétés et des qualités de l'éduqué

Pédagogique tact - le principe de la mesure de l'influence appropriée, que l'enseignant doit observer dans le processus de communication avec les enfants

Pédagogique expérimentation - activité de recherche visant à étudier les relations causales dans les phénomènes pédagogiques, qui implique la modélisation expérimentale d'un phénomène pédagogique et les conditions de son déroulement

Pédagogique impact - un acte séparé d'un acte délibéré d'un enseignant envers un enfant ou un groupe d'enfants (un autre sujet) en tant que moment d'interaction avec un enfant ou des enfants organisé par l'enseignant

Pédagogique la maîtrise est un complexe de traits de personnalité qui offre un haut niveau d'auto-organisation de l'activité pédagogique professionnelle

Pédagogique la créativité est la forme d'activité la plus élevée et l'activité spirituelle-pratique et scientifique-organisationnelle indépendante de l'enseignant, associée à la conception et à la création par l'enseignant de son expérience dans l'éducation, la formation et le développement des étudiants

Pédagogique compétence - un ensemble d'actions se déroulant de manière séquentielle, dont certaines peuvent être automatisées (compétences), basées sur des connaissances théoriques et visant à résoudre des problèmes pédagogiques

Pédocentrique pédagogie - le processus pédagogique vise à développer les talents naturels des enfants, leur croissance naturelle, à révéler les potentialités inhérentes aux enfants, les enseignants suivent la nature des enfants. Cette approche de l'éducation exclut l'autoritarisme, fait de l'enseignant un assistant pour l'enfant, organise l'environnement dans lequel il se forme.

Pictographiqueécriture - une écriture picturale primitive dans laquelle les objets et les actions étaient représentés en utilisant une combinaison de leurs images simplifiées

Planification- une fonction de gestion, impliquant l'avancement des buts, des objectifs et un ensemble de mesures pour assurer la réalisation des buts

Cognitif activité - l'unité de la perception sensorielle, de la pensée théorique et de l'activité pratique

Polisny l'idéal de l'éducation - des approches originales fondamentalement nouvelles de la formulation et de la solution des problèmes d'éducation et d'éducation, qui diffèrent des traditions des sociétés orientales primitives tardives et antiques, sont nées en Occident dans les cités-États de la Grèce antique au cours de la ère de la soi-disant « révolution culturelle » (VIII-V siècles. BC.)

Concept- réflexion sur les qualités générales et spécifiques des objets, qui est enregistrée dans le mot ou la phrase correspondant

Portefeuille- un ensemble de méthodes ou de moyens par lesquels un spécialiste peut montrer l'ensemble des domaines de son travail et de ses réalisations ; une collection d'œuvres qui témoignent des efforts, des progrès, des réalisations ; collecte systématique et spécialement organisée de preuves utilisées pour surveiller les activités d'apprentissage

Orthodoxe-le courant religieux dans la pédagogie russe comprenait deux courants : l'orthodoxe (état protecteur) et l'opposition (religieux-philosophique). Le premier courant fusionnait avec les cercles gouvernementaux les plus conservateurs, s'appuyait sur un vaste réseau d'écoles religieuses, cultivait le fanatisme religieux-orthodoxe, l'obéissance et l'obéissance. Les représentants du mouvement d'opposition, s'appuyant sur l'anthropologie chrétienne orthodoxe, ont poursuivi la tradition des slavophiles dans le développement de problèmes pédagogiques, partant de l'idée de la voie originale du développement de la Russie

Chose recherche - l'aspect de l'étude d'un objet; perspective qui vous permet de voir les côtés individuels spécialement mis en évidence, les connexions de l'étude

Chose pédagogie - l'éducation en tant que véritable processus pédagogique holistique, organisé à dessein dans des institutions sociales spéciales (institutions familiales, éducatives, culturelles et éducatives)

Enseignement- un type d'activité pédagogique visant à gérer l'activité à prédominance cognitive des élèves ; les activités de l'enseignant dans le processus d'apprentissage

Accueil l'éducation est une manifestation privée de la méthode, une action distincte, une partie intégrante de la méthode d'éducation

Accueil l'enseignement fait partie intégrante de la méthode d'enseignement, qui a un caractère privé par rapport à celle-ci

Principe pédagogie autoritaire - l'enseignant est le sujet et l'élève est l'objet de l'éducation et de la formation. Les moyens de contrôle de l'enfant sont soigneusement élaborés (menace, surveillance, ordre, interdiction, punition). La leçon est très réglementée, l'accent est mis sur l'enseignement de l'éducation

Principeéducation naturelle - un désir constant de donner à l'éducation et à la formation un caractère conforme à la nature de l'enfant, et d'assurer le développement des potentialités qui lui sont inhérentes (J.J. Rousseau, I.G. Pestalozzi)

Des principes le processus pédagogique - les exigences de base pour l'organisation de l'activité pédagogique, indiquant ses orientations

Programme- contenu, plan d'activités, travaux ; résumé contenu du sujet

Compétence professionnelle d'un enseignant- l'unité de la préparation théorique et pratique de l'enseignant à mener des activités pédagogiques et les caractéristiques de son professionnalisme

Professionneléducation - un système de connaissances, de compétences pratiques et d'aptitudes dans un domaine de travail spécifique

Procédure- la procédure établie pour la conduite, en considérant tous les cas

Traiter apprentissage - un changement séquentiel délibéré des tâches éducatives et des éléments d'apprentissage (enseignement et apprentissage), se produisant selon des lois objectives et entraînant la formation de certaines propriétés des apprenants

Développement- le processus de changements quantitatifs et qualitatifs dans le corps, la psyché, la sphère intellectuelle et spirituelle d'une personne, dus à l'influence de facteurs externes et internes, contrôlés et incontrôlables; le processus de réalisation des inclinations immanentes (inhérentes), des propriétés humaines

abstrait- un résumé des principales dispositions du livre, de la doctrine ou du problème scientifique par écrit ou oralement

Réformé pédagogie - s'oppose à la séparation de la pédagogie d'un sujet spécifique d'influence éducative, contre l'intellectualisme excessif dans l'enseignement, contre la privation de l'élève du droit à l'indépendance, limitant ses activités à des cadres étroits et réglementés (fin du XIXe siècle).

Rhétoriqueécole - dans l'ancien système éducatif, un établissement d'enseignement qui formait des orateurs et des politiciens

russe l'école nationale de l'idée d'un courant national de la pédagogie au XIXe siècle. ont été présentés par K.D. Ushinsky, N.M. Karamzine, I.I. Martynov, I.V. Kireevsky, I.M. Yastrebtsov et d'autres. Leurs discours, en particulier les idées sur la nationalité de l'éducation d'Oushinsky, ont suscité l'intérêt des contemporains et ont formé la position nationale de construire une école populaire et ont déterminé l'attitude envers l'expérience étrangère dans le domaine de l'éducation

Auto-éducation- activité humaine consciente et ciblée visant à l'auto-développement, à l'auto-éducation, à l'amélioration des qualités personnelles positives et négatives

Maîtrise de soi- la criticité des appréciations de leurs actions, la capacité à corriger, restructurer l'action

Introspection- type d'observation, dont l'objet sont les états mentaux et les actions du sujet observateur lui-même

Auto-éducation- activité cognitive active et ciblée d'une personne associée à la recherche et à l'assimilation de connaissances dans le domaine qui l'intéresse

Autogestion- des élus auxquels l'équipe délègue (transfère) des pouvoirs, le droit de planifier les activités de vie commune, de répartir les missions, de contrôler et d'évaluer la qualité de leur mise en œuvre ; le principe selon lequel la gouvernance s'inscrit dans les systèmes sociaux

Certificat sur l'accréditation d'État - un document qui donne à un établissement d'enseignement le droit de délivrer à ses diplômés un document reconnu par l'État à l'issue d'un certain niveau d'enseignement

Certificat sur l'enregistrement par l'État - un document confirmant le fait de l'enregistrement d'un établissement d'enseignement en tant que personne morale, qui donne le droit d'inclure un établissement d'enseignement dans le système de financement du budget, de recevoir des prestations établies par l'État, d'exercer des activités financières et économiques visant à assurer le futur processus éducatif

Libérerécole (« éducation gratuite ») - l'aile la plus radicale de la direction qui a développé les idées de l'éducation gratuite. Les idéologues de l'école gratuite attachaient une importance exceptionnelle à la création des conditions d'expression de soi et au libre développement de l'individualité des enfants, en minimisant au minimum les interférences pédagogiques et en excluant toute violence et coercition, tout en reconnaissant l'absolue nécessité de l'éducation et de la formation.

Familleéducation - éducation des enfants par les parents ou les personnes qui les remplacent, visant à former des idées sur les objectifs et les valeurs de la vie, les règles, les normes et les habitudes de comportement, la communication quotidienne, les critères d'évaluation du bien et du mal, l'indépendance, la discipline, le transfert de l'expérience de la vie familiale

Séminaire- un des types de formation pratique au lycée école polyvalente et à l'université ; favorise une étude approfondie du sujet

Sept gratuit arts - matières pédagogiques (sciences) du Moyen Age lycée et les départements "artistiques" (préparatoires) des universités. Inclus 2 cycles : grammaire trivium (trivium), rhétorique, dialectique et arithmétique quadrivium (quatre voies), géométrie, astronomie et musique

Famille- un petit groupe social fondé sur le mariage et la consanguinité, dont les membres sont liés par des relations d'entraide et de responsabilité morale mutuelle

Système gestion intra-scolaire - un ensemble de composants humains, informationnels, matériels et autres interconnectés de manière à ce que les fonctions de gestion puissent être exécutées dans un établissement d'enseignement

Systèmeéducation - un ensemble d'organes directeurs, d'établissements d'enseignement, de formes d'enseignement, de programmes d'enseignement, qui, dans leur ensemble, assurent la mise en œuvre de la norme éducative de l'État

Slavophilisme- l'idéologie, qui n'acceptait pas le rationalisme et l'individualisme de la pédagogie occidentale, soulevait la question d'une vision de l'éducation, propre à la Russie, comme le développement holistique d'une personne, pris dans le contexte de ses sentiments moraux et religieux

cathédraleécoles - au Moyen Âge, établissements d'enseignement secondaire dans les grandes villes d'Europe occidentale, organisés dans les cathédrales avec des chaises épiscopales

Conseilsétablissement d'enseignement - un organe de gestion collégiale d'un établissement d'enseignement qui résout les tâches les plus globales, à grande échelle et prometteuses

Sorbonne- le nom commun de l'Université de Paris. Aux XIII-XVI siècles. dortoir des étudiants de la faculté de théologie de l'Université de Paris. Du nom du fondateur du confesseur du roi Louis IX, Robert Sorbonne

Sophistes- des professeurs rémunérés (parfois itinérants) de philosophie, mathématiques, mythologie, poétique, éthique, politique et rhétorique dans la Grèce antique à l'apogée de la démocratie athénienne. Dans leurs vues philosophiques, ils adhéraient au relativisme (Protagoras : « L'homme est la mesure de toutes choses ») et au scepticisme (Gorgias : « S'il y a quelque chose qui existe, alors c'est inconnaissable »)

Socialisation- assimilation par une personne de valeurs, normes, attitudes, modèles de comportement inhérents à le temps donné une société, une communauté sociale, un groupe donnés et la reproduction des liens sociaux et de l'expérience sociale par celui-ci

Social

Social l'éducation est un processus de socialisation relativement maîtrisé, réalisé dans des structures éducatives spécialement créées

Cohésion- le degré d'unité de l'équipe, du fait de la communauté d'objectifs, d'orientations de valeurs, de l'interdépendance des membres du groupe dans le processus d'activités communes et de leur sympathie mutuelle, l'attractivité du groupe lui-même pour chacun de ses membres

Veux direéducation - un matériau ou un objet idéal utilisé dans le processus d'éducation et servant à des fins d'éducation

Veux dire apprentissage - un matériel ou un objet idéal utilisé pour résoudre des problèmes didactiques

Itinérant enseignants - enseignants et scientifiques qui se sont rendus dans les villes et les villages dans le but d'enseigner aux enfants, ainsi que de mener des conversations et des différends avec la population. Les enseignants itinérants étaient : des gourous en Inde, de nombreux sophistes et pythagoriciens dans la Grèce antique, des rhéteurs dans l'Empire romain, etc. En Russie, les enseignants itinérants étaient appelés maîtres de l'alphabétisation.

Scolastique- le courant dominant de la philosophie médiévale, dont les représentants considéraient leur tâche contexte théorique Les dogmes chrétiens, une méthode particulière de présentation d'une vision religieuse du monde

Théorie technologie pédagogique - développer systématiquement des connaissances sur les lois profondes de la réalité éducative ; un système intégral de connaissances sur la technologie pédagogique associé au traitement créatif de l'expérience pédagogique accumulée, à la découverte de nouvelles perspectives éducatives

Technologique approche - un renouvellement radical des moyens instrumentaux et méthodologiques de la pédagogie et de la méthodologie, à condition que la continuité dans le développement de la science et de la pratique scolaire soit maintenue

La technologie- un ensemble de méthodes de traitement des matières premières et des procédés de production, leur description scientifique ; un système de connaissances scientifiques dont l'utilisation permet de réaliser un concept créatif spécifique, modélisant certaines conditions didactiques, des moyens et des méthodes d'enseignement

La technologie apprentissage - une variété d'activités pédagogiques qui mettent en œuvre un projet scientifiquement fondé du processus didactique et ont un degré d'efficacité, de fiabilité et de garantie de résultat nettement plus élevé que les méthodes d'enseignement traditionnelles

Tolérance- tolérance pour les opinions, le comportement, le mode de vie des autres; la capacité de tolérer des conditions physiques ou mentales défavorables sans réduire les capacités d'adaptation en réduisant la sensibilité à leurs effets

Tuteur- enseignant-consultant

Uyezdnoyeécole - une école élémentaire avancée, le deuxième niveau d'enseignement après l'école paroissiale en Russie au 19ème siècle. Selon la Charte de 1804, des écoles d'uyezd ont été ouvertes dans les villes de province et d'uyezd pour préparer les étudiants de "tout rang" à l'admission au gymnase.

Compétence- maîtriser par les étudiants la manière d'accomplir certaines connaissances et compétences, formées par des exercices réguliers et assurant l'accomplissement de divers types d'actions motrices, sensorielles ou mentales dans des conditions familières et nouvelles

L'Université- un établissement d'enseignement supérieur qui met en œuvre des programmes éducatifs de formation professionnelle supérieure et post-universitaire dans un large éventail de domaines de formation (spécialités)

Contrôler- élément, fonction du système pour préserver la structure, maintenir le régime ; actions scientifiquement fondées de l'administration, des collectifs pédagogiques et étudiants visant à atteindre les objectifs fixés

Cours- la principale forme d'organisme de formation ; complet en sémantique, et organisationnellementétape du processus éducatif

Entraînement programme - une publication éducative qui détermine le contenu, le volume, la procédure d'étude et d'enseignement de toute discipline académique ou de sa section, partie

Cahier de texte- un livre pour l'enseignement aux écoliers, contenant d'une certaine manière du matériel sélectionné et systématisé pour l'étude à un stade particulier de l'enseignement, adapté au niveau de formation pédagogique des élèves, à leurs capacités d'âge

Entraînement plan général de l'établissement d'enseignement - un document qui comprend le programme lui-même et le programme de travail et rédigé conformément aux normes du programme de base

Enseignement- activités humaines visant à assimiler des connaissances, des capacités et des compétences différentes formes l'expérience socio-historique et leur application à la résolution de nouveaux problèmes à la suite d'un processus d'apprentissage conscient ou à travers l'expérience de la vie

Prof - nom abrégé pour profession d'enseignant ou poste dans le système d'enseignement général et professionnel

 

Instituts pédgogiques de formation des maîtres - En France ce sontles IUFM : établissements d'enseignement pédagogique qui forment des enseignants pour les classes de maternelle et de primaire des écoles d'enseignement général. En Russie, le premier institut des enseignants a été ouvert en 1817 à l'Institut pédagogique principal de Saint-Pétersbourg et a formé des enseignants pour les écoles de district et de paroisse. Auparavant en Russie, il y a eu Le séminaire, un établissement d'enseignement pédagogiquex qui prépare les enseignants pour les écoles primaires. Le premier séminaire a été créé en 1779 à l'Université de Moscou. On a aussi la Classe des professeurs pour le lycée (gymnase) - c'est un établissement d'enseignement à Saint-Pétersbourg, ouvert en 1803 pour la formation des enseignants des écoles urbaines. En 1804, il a été transformé en Institut pédagogique, qui en 1816 est devenu l'Institut pédagogique principal.

Former - l'éducation est une expression externe de l'interaction entre l'éducateur et l'élève, réglée par des méthodes et des moyens d'éducation délibérés. Organisation de la formation - une expression externe des activités coordonnées de l'enseignant et des étudiants, menées d'une manière et d'un mode prédéterminés

Formation- le processus de formation de la personnalité d'une personne, les normes, les attitudes, les modèles de comportement inhérents à un moment donné dans une société, une communauté sociale, un groupe donné et la reproduction des liens sociaux et de l'expérience sociale par celui-ci

Fixation d'objectifs- un système de compréhension professionnelle de la nécessité socio-psychologique et culturologique objective d'un certain niveau de développement de la personnalité d'une personne moderne ; rechercher la formulation la plus précise de l'image idéale générale d'une telle personne

Cibler - au niveau de l'éducation en général,  c'est le résultat par lequel la société est guidée dans le développement du contenu de l'éducation, dans la construction de programmes éducatifs, les objectifs ultimes du processus éducatif. Au niveau de l'apprentissage - c'est le résultat d'un apprentissage spécifique et intermédiaire que les élèves atteignent dans les domaines cognitif (cognitif), affectif (valeur émotionnelle) ou psychomoteur

Écoles paroissiales - écoles élémentaires dans la Russie pré-révolutionnaire qui étaient dirigées par des paroisses. Les enseignants de ces écoles étaient des prêtre et des diacres.

Atelier-écoles - écoles élémentaires pour les fils d'artisans dans les villes d'Europe occidentale. Ils ont commencé à émerger aux XIII-XIV siècles. à l'initiative des magasins et ont été soutenus par leurs fonds

Écoles numériques - écoles publiques primaires dans la Russie pré-révolutionnaire. Par le décret de Pierre Ier en 1714, ils ont été créés dans de nombreuses provinces pour l'éducation des enfants de nobles, fonctionnaires, citadins aisés, etc. âgés de 10 à 15 ans.

L'école- organisation et établissement d'enseignement réalisant un processus éducatif

L'école kypharista - une école privée payante dans la Grèce antique (Athènes), où les garçons apprenaient à chanter, la musique et apprenaient les œuvres d'Homère par cœur

L'école des sciences mathématiques et de la navigation - la première véritable école publique en Europe. Il a été ouvert par le décret de Pierre Ier en 1701 pour former des spécialistes des affaires militaires et navales, des constructeurs de navires, des géomètres, etc.

L'école travail - une école dans laquelle l'éducation complète des enfants est combinée avec le développement d'un certain ensemble de compétences et d'aptitudes au travail, avec l'une ou l'autre forme d'orientation professionnelle

Écoles communes - établissements d'enseignement créés dans la RSFSR en 1918 dans le but de développer concrètement les problèmes de la nouvelle pédagogie et des écoles du travail. Il se composait d'une école de 1er et 2e niveau et d'un internat avec elle. Parfois, un jardin d'enfants a été ouvert à l'école.

Évolutionniste pédagogie - (V.P. Vakhterov) compréhension de l'apprentissage en tant que processus d'activité cognitive, correspondant aux lois naturelles du développement de l'enfant

Expérience- expérience scientifiquement formulée de transformation de la réalité pédagogique dans des conditions précisément décrites

Expérimental La pédagogie est l'une des directions qui ont surgi dans la pédagogie occidentale au tournant des XIXe et XXe siècles. Ses représentants les plus célèbres étaient : les professeurs et psychologues allemands A. Lai, E. Meiman, l'américain S. Hall, E. Thorndike et le psychologue russe A.P. Nechaev

Expert groupe - un groupe de personnes, des spécialistes étroits, dont la tâche est de corréler les indicateurs existants d'un établissement d'enseignement avec les indicateurs établis dans la Fédération de Russie (région)

Expert grade - une évaluation donnée par un groupe d'experts sur la base des résultats d'un audit (examen), par exemple, lors de l'agrément d'un établissement d'enseignement

v Abstraction- le processus de pensée, à la suite duquel une personne, distraite de l'inessentiel, forme des concepts, passant du concret à l'abstrait, remplissant l'abstrait d'un contenu concret.

v L'autorité de l'enseignant- une position professionnelle particulière qui détermine l'influence sur les étudiants, qui donne le droit de prendre des décisions, d'exprimer une appréciation et de donner des conseils. Véritable A. y. ne repose pas sur les privilèges de l'emploi et de l'âge, mais sur les qualités personnelles et professionnelles élevées de l'éducateur : un style démocratique de coopération avec les élèves, l'empathie, la capacité à communiquer ouvertement, une image de soi positive d'un enseignant, son désir d'amélioration continue, érudition, compétence, équité et gentillesse, culture commune. Irradiation de l'autorité de l'enseignant- le transfert d'autorité à ces domaines de la vie où le droit de l'enseignant à l'influence autoritaire n'a pas encore été vérifié. Spécification de l'autorité- la reconnaissance de l'autorité d'une personne uniquement dans l'une des sphères, et dans d'autres, elle n'agit pas en tant qu'autorité.

v Adaptation- adaptation de l'individu au changement d'environnement à l'aide de divers moyens d'influence.

v Acméologie(du grec ame - pic, sommet, le plus haut degré de quelque chose) est une science interdisciplinaire qui est née à la jonction des disciplines naturelles, sociales et humanitaires. Étudie les modèles et les mécanismes du développement humain au stade de sa maturité (période d'environ 30 à 50 ans) et lorsqu'il atteint le plus haut niveau de ce développement - acmé. Une tâche importante de A. est de découvrir ce qui devrait être formé chez une personne à chaque stade d'âge de l'enfance et de l'adolescence, afin qu'elle puisse réaliser avec succès son potentiel au stade de la maturité.


 

v Accélération- accélération de la croissance et de la puberté chez les enfants et adolescents par rapport aux générations précédentes.

v Axiologie- un enseignement philosophique sur les aspects matériels, culturels, spirituels, moraux et psychologiques. valeurs de l'individu, du collectif, de la société, leur relation avec le monde de la réalité, changements dans le système normatif de valeurs dans le processus de développement historique. Dans la pédagogie moderne, il sert de base méthodologique, qui détermine le système pédagogique. vues, qui sont basées sur la compréhension et l'approbation de la valeur de la vie humaine, de l'éducation et de la formation, ped. activités et éducation.

v Talent artistique- dons artistiques, capacités créatives exceptionnelles, haute habileté créative, virtuosité dans toutes les affaires, ainsi que grâce particulière des manières, grâce des mouvements (dictionnaire explicatif moderne de la langue russe par T.F. Efremova).

v Talent artistique- un langage particulier, figuratif et émotionnel de la création du nouveau ; le style émouvant de co-création entre l'enseignant et l'élève, axé sur la compréhension et le dialogue avec l'Autre, une autre dominance ; dentelle gracieuse et délicate de création de sentiment vivant, de connaissance et de sens, née "ici et maintenant"; c'est la capacité de basculer presque instantanément vers de nouvelles situations, d'être dans une nouvelle image, la capacité de vivre selon les idées enseignées aux élèves dans la leçon, de vivre sincèrement ; c'est une richesse de manifestations personnelles, une manière figurative de poser et de résoudre un problème, l'imagination, la grâce, la spiritualité, un sentiment de liberté intérieure (V.I. Zagvyazinsky).

v Talent artistique est une manifestation du riche monde intérieur de l'individu, est formé au cours du processus de développement spirituel et pratique par une personne de certains types d'activité créative afin de satisfaire le besoin d'amélioration personnelle et d'auto-éducation professionnelle (SD Yakusheva) .

v Artistique - c'est la qualité personnelle d'un enseignant qui est inhérente aux caractéristiques esthétiques d'un mode de vie et d'une activité, créativement riche et aimant son métier (S.D. Yakusheva).

v Culture artistique- une qualité de personnalité intégrée, réalisant l'unité de la culture générale et de l'art, des principes axiologiques et esthético-éthiques dans divers types d'activité professionnelle et de communication (S.D. Yakusheva).

v Aspects des besoins éducatifs... Il convient de distinguer les aspects suivants des besoins éducatifs : étatique, public et individuel - selon le sujet des besoins en question. Il convient de souligner que tous les types de besoins éducatifs énumérés sont considérés comme des besoins sociaux. Ce n'est pas le sujet (« celui qui veut ») qui les rend sociaux, mais le sujet — leur attribution à la sphère de l'éducation et à la « nature » du besoin en tant que rapport social. En d'autres termes, il est possible de parler de demandes individuelles, sociales et étatiques uniquement comme des aspects différents des besoins sociaux, selon qui exactement a présenté ces demandes (FSES).

v Affectif- émotionnellement coloré.

v Base de données- un système de données unifié organisé selon certaines règles qui principes généraux description, stockage et traitement des données.

v Base de connaissances- un système formalisé d'informations sur un certain domaine, contenant des données sur les propriétés des objets, des modèles de processus et des règles d'utilisation de ces données dans des situations données pour prendre de nouvelles décisions.

v Plan du programme d'études de base (éducatif)- un document normatif qui définit la structure du contenu de l'enseignement, le rapport entre la partie obligatoire du programme éducatif principal et la partie formée par les participants du processus éducatif (invariant et variable) ; déterminer la charge maximale admissible pour une semaine scolaire de 5 et 6 jours par classe, ainsi que le nombre d'heures hebdomadaires pour le financement (FSES).

v Besoins de base déterminer l'activité éducative d'une partie importante de la population dans la situation sociale actuelle. Les besoins fondamentaux se manifestent dans des orientations (attitudes) dominantes ou primaires (FSES).

v Barrière psychologique- un état mental, se manifestant par une passivité inadéquate de l'individu, qui l'empêche d'accomplir certaines actions. Les raisons de l'émergence de B. p. peuvent être la nouveauté et le danger de la situation, des informations inattendues ou négatives, un manque de flexibilité et une réflexion rapide.

v Validité- le degré de correspondance de l'indicateur mesuré avec ce qui devait être mesuré dans les recherches sociologiques ou psychopédagogiques.

v La partie variable du plan (pédagogique) du curriculum de base- une partie du programme d'études de base (éducatif), obligatoire pour la mise en œuvre dans les établissements d'enseignement, est représentée par le nombre d'heures allouées pour répondre aux besoins et demandes individuels des étudiants, y compris ethnoculturels, intérêts des établissements d'enseignement, entités constitutives de la Fédération de Russie . Remplir cette partie du plan (pédagogique) de base avec un contenu spécifique est de la compétence des participants au processus éducatif (FSES).

v Verbal- oral, verbal.

v Système informatique vidéo- un ensemble d'équipements permettant à l'utilisateur de présenter différents types d'informations perçues (texte, graphismes dessinés à la main, vidéo, images animées, son), assurant un dialogue interactif entre l'utilisateur et le système.

v Impact pédagogique- l'influence de l'enseignant sur la conscience, la volonté, les émotions des éduqués, sur l'organisation de leur vie et de leurs activités dans le but de former en eux les qualités requises et d'assurer la réussite des objectifs fixés.

v Bon élevage- le niveau de développement de la personnalité, manifesté par la cohérence entre les connaissances, les croyances, les comportements et caractérisé par le degré de formation de qualités socialement significatives. La discorde, un conflit entre ce qu'une personne sait, comment elle pense et comment elle agit réellement, peut conduire à une crise de personnalité. V. - le niveau actuel de développement de la personnalité, contrairement à éducabilité- le niveau potentiel de la personnalité, la zone de son développement proximal.

v Travail pédagogique- activité ciblée pour organiser la vie des adultes et des enfants, dans le but de créer les conditions pour le plein développement de la personnalité. Par V. p. le processus éducatif est mis en œuvre.

v Système éducatif de l'école- un ensemble de composantes interdépendantes (objectifs éducatifs, personnes qui les réalisent, leurs activités et communication, relations, espace de vie), constituant un ensemble socio-pédagogique intégral. structure de l'école et servant de facteur d'éducation puissant et agissant en permanence. Panneaux orienté vers l'humanisme Vs. w.: la présence d'un concept unifié pour le développement du système éducatif scolaire, la formation d'un mode de vie sain, une combinaison de formes d'influence et d'interaction frontales, collectives et individuelles, assurant les fonctions de protection du collectif, divers et divers activités conjointes de groupes et d'associations d'âges différents. Exemples de V. de page à orientation humaniste. ch. il peut y avoir des écoles de V. Karakovsky, A. Tubelsky, etc.

v Relation parentale- une sorte de relation entre les personnes, résultant d'une interaction éducative, visant le développement et l'amélioration spirituels, moraux, etc.

v Apprentissage nourricier- l'enseignement, dans lequel une connexion organique est établie entre l'acquisition de connaissances, de compétences et de compétences par les étudiants et la formation d'une attitude émotionnellement holistique envers le monde, les uns envers les autres, envers le matériel d'apprentissage appris.

v Gabitarny(lat. habitus- apparence) la culture- la culture de la personnalité, qui inclut l'individualité, qui détermine le spectre des couleurs, les caractéristiques physiques et psychophysiologiques ; style (romantique, sportif, dramatique), définissant une caractéristique créative individuelle conformément aux exigences de la profession ; mode, reflétant les tendances de développement et aidant l'enseignant à être moderne et reconnu parmi ses collègues et étudiants (S.D. Yakusheva).

v Hypothèse- déclaration sur des faits, des connexions empiriques ou des principes de fonctionnement et de développement de phénomènes qui n'ont pas de fondement ou sont reconnus comme insuffisamment justifiés.

v Épistémologie- Théorie de la connaissance.

v Humanisation de l'éducation- diffuser les idées de l'humanisme dans les contenus, les formes et les méthodes d'enseignement ; assurer le processus éducatif du développement libre et complet de l'individu, sa participation active à la vie de la société.

v Humanisme- le principe de vision du monde, qui repose sur la reconnaissance de l'infinité des capacités d'une personne et de sa capacité à s'améliorer, les droits d'un individu à manifester librement ses capacités, ses croyances, et l'affirmation du bien d'une personne comme critère pour évaluer le niveau des relations sociales. Elle devient aujourd'hui l'un des principes de base de la pédagogie.

v Humanitarisation de l'éducation- Etablir un équilibre harmonieux entre les cycles naturels-mathématiques et humanitaires dans la formation dans le but de développer en chaque étudiant une personnalité spirituellement riche qui peut résister à la technocratie et à l'inhumanité.

v Enseignement des arts libéraux- développement prioritaire des composantes culturelles générales dans le contenu de l'enseignement, visant à la formation de la maturité personnelle des étudiants.

v Humanitaire- relatif à la société humaine, à l'homme et à sa culture.

v Humanité(du lat. humanus - humain) - humanité, philanthropie, respect des personnes et de leurs expériences. L'une des principales valeurs morales qui devraient être formées chez une personne moderne dans le processus d'éducation et de formation.

v Données(dans le domaine) - présentation des informations sous une forme formalisée, pratique pour l'envoi, la collecte, le stockage et le traitement.

v Comportement déviant- un comportement différent de la norme.

v Approche pro-active- 1) le principe d'étude de la psyché, qui repose sur la catégorie d'activité objective (I. Fichte, G. Hegel, M.Ya.Basov, S.L. Rubinstein, A.N. Leontiev, etc.); 2) une théorie qui considère la psychologie comme la science de la génération, du fonctionnement et de la structure de la réflexion mentale dans les processus d'activité des individus (A.N. Leont'ev).

v Activité- une forme d'activité mentale d'une personne, visant à la cognition et à la transformation du monde et de la personne elle-même. D. se compose d'unités plus petites - des actions, chacune ayant son propre objectif ou sa propre tâche. D. comprend un objectif, un motif, des méthodes, des conditions, un résultat.

v Activités pédagogiques- les activités professionnelles visant à créer des ped. le processus de conditions optimales pour l'éducation, le développement et l'auto-développement de la personnalité de l'étudiant et le choix des opportunités d'expression libre et créative. Le principal problème de la formation des enseignants est de combiner les exigences et les objectifs de l'enseignant avec les capacités, les désirs et les objectifs des élèves ; la réussite de la mise en œuvre de l'éducation pédagogique est déterminée par le niveau de conscience professionnelle de l'enseignant et sa maîtrise de la pédagogie. technologie, péd. technique. Trois modèles de P. d. : pédagogie de la coercition(pédagogie autoritaire), pédagogie de la liberté totale, pédagogie de la coopération.

v Diagnostique- analyse de l'état des objets et des processus, identification des problèmes de leur fonctionnement et de leur évolution.

v Didactique(du grec. didaktikos- recevoir, lié à la formation) - la théorie de l'éducation et de la formation, branche de la pédagogie. Le sujet de l'enseignement est l'enseignement en tant que moyen d'éducation et d'éducation d'une personne, c'est-à-dire l'interaction de l'enseignement et de l'apprentissage dans leur unité, qui garantit l'assimilation du contenu de l'éducation par les étudiants, organisé par l'enseignant. Fonctions D : théorique(diagnostic et pronostic) et pratique(normatif, instrumental).

v Apprentissage à distance- formation à distance à l'aide de manuels, d'ordinateurs personnels et de réseaux informatiques.

v Document- les informations enregistrées sur un support matériel, qui comportent des éléments permettant de les identifier.

v Dominance- autorité, inclination et capacité à occuper une position dominante.

v Protection des données- actions et moyens pour empêcher la fuite, le vol, la déformation ou la falsification des informations.

v Connaissance(sur le domaine) - l'ensemble des informations utiles et des procédures qui peuvent lui être appliquées afin de générer de nouvelles informations sur le domaine.

v Identité- Unité consciente et continuité des actions humaines, processus mentaux.

v Identique- identique, le même.

v Image- un ensemble de significations et d'impressions sur une personne, un style et une forme de comportement, une image symbolique d'un sujet créé au cours du processus d'interaction ; - un processus psychologique universel effectué par chaque personne lors de son entrée dans certains groupes sociaux (V.G. Gorchakova).

v Image du professeur- qualité de personnalité intégrative, synthèse de la culture intellectuelle, habituelle, cinétique, de la parole, environnementale et artistique (S.D. Yakusheva).

v Individualisme- trait de personnalité, déterminé par la prédominance des buts d'activité, visant à ne satisfaire que les besoins personnels de son « je » en ignorant le public.

v Image individuelle- un phénomène intégral, holistique et dynamique délibérément formé, dû à la correspondance et à l'interpénétration des qualités individuelles internes et externes, personnelles et individuelles du sujet, conçu pour assurer l'interaction harmonieuse du sujet avec la nature, la société et lui-même (VN Cherepanova ).

v Individualité- un trait de personnalité unique et irremplaçable, un ensemble de caractéristiques mentales individuelles inhérentes à elle seule. I. se manifeste dans les spécificités du tempérament, du caractère, des intérêts, de l'intelligence, des besoins et des capacités. La condition préalable à la formation de l'humain I. sont les inclinations anatomiques et physiologiques, qui sont transformées et pleinement révélées au cours du processus d'éducation.

v Style individuel d'activité et de communication de l'enseignant- un ensemble de tâches, de moyens et de méthodes de pédagogie. l'activité et la communication, ainsi que des caractéristiques plus particulières, telles que le rythme de travail, caractéristique et stable pour un enseignant donné. Depuis I. s. est déterminé par le rapport des tâches et des méthodes d'activité, alors il peut changer.

v Culture innovante- les connaissances, les compétences et l'expérience d'une formation ciblée, d'une mise en œuvre intégrée et d'un développement global d'innovations dans divers domaines de la vie humaine tout en maintenant l'unité dynamique de l'ancien, du moderne et du nouveau dans le système d'innovation ; en d'autres termes, c'est une création libre de quelque chose de nouveau dans le respect du principe de continuité (A.I. Nikolaev).

v Culture innovante- un système stable de normes, de règles et de modes de mise en œuvre des innovations dans diverses sphères de la société, typique d'une communauté socioculturelle donnée (O. Kobyak).

v Pensée créative innovante- l'accent mis par l'enseignant sur le développement personnel et l'auto-éducation, la combinaison du logique et du figuratif, l'intégration du conceptuel et du visuel, la recherche de solutions nouvelles et originales tâches professionnelles, la formation de l'imagerie intellectuelle et du modelage sensuel (S.D. Yakusheva).

v Culture intellectuelle- flexibilité de la pensée, de la réflexion et de la conscience de soi associées au développement de la créativité et à la croissance des compétences professionnelles de la personnalité de l'enseignant (S.D. Yakusheva).

v Intonation- élever et abaisser le ton de la voix lors de la prononciation (interrogatif, narratif, dominateur, correct, faux) ; mode de prononciation, reflétant les sentiments de l'orateur, ton; la précision du son d'un instrument de musique en jouant ou d'une voix en chantant (S.I. Ozhegov).

v Intuition- la composante centrale de l'activité de l'enseignant-maître, basée sur la perception sensorielle de la situation pédagogique, l'intégration de la qualité créative-créative et improvisée de la personnalité (S.D. Yakusheva).

v Intuition - connaissance qui survient sans comprendre les voies et conditions de son acquisition, capacité spécifique (par exemple, artistique ou scientifique), "couverture holistique" des conditions d'une situation problématique (intuition sensorielle, intellectuelle), le mécanisme de l'activité créatrice (intuition créatrice ) (dictionnaire encyclopédique pédagogique, éd. .M. Bim-Bada).

v Intuition- flair, compréhension subtile, pénétration dans l'essence même de quelque chose sans justification logique détaillée (G.M. Kodzhaspirova).

v Informatique- une discipline scientifique qui étudie les lois et les modes d'accumulation, de traitement et de transmission de l'information à l'aide d'ordinateurs.

v Informatique- un système de connaissances scientifiques et techniques, ainsi que des méthodes et des outils, qui sont utilisés pour créer, collecter, transférer, stocker et traiter des informations dans le domaine.

v L'informatisation de l'enseignement- le processus consistant à fournir au secteur de l'éducation une méthodologie et une pratique pour le développement et l'utilisation optimale des technologies de l'information modernes axées sur la mise en œuvre des objectifs psychologiques et pédagogiques de l'éducation et de l'éducation. Ce processus initie, d'une part, l'amélioration des mécanismes de gestion du système éducatif basé sur l'utilisation de banques de données automatisées d'informations scientifiques et pédagogiques, de matériels d'information et méthodologiques, ainsi que de réseaux de communication ; deuxièmement, l'amélioration de la méthodologie et de la stratégie de sélection des contenus, des méthodes et des formes d'organisation de la formation, de l'éducation, correspondant aux tâches de développement de la personnalité de l'étudiant dans les conditions modernes d'informatisation de la société ; troisièmement, la création de systèmes d'apprentissage méthodologiques axés sur le développement du potentiel intellectuel de l'étudiant, sur la formation de compétences pour acquérir des connaissances de manière autonome, mener des activités d'information et de recherche éducatives, expérimentales, divers types de traitement indépendant de l'information;
quatrièmement, la création et l'utilisation de tests informatiques, de méthodes de diagnostic pour le suivi et l'évaluation du niveau de connaissance des stagiaires.

v Informatisation de la société est un processus social global, dont la particularité est que le type d'activité dominant dans la sphère de la production sociale est la collecte, l'accumulation, la production, le traitement, le stockage, la transmission et l'utilisation d'informations, effectués sur la base de moyens modernes de microprocesseur et informatique, ainsi que divers moyens d'échange d'informations.

v Formation en informatique- technologie pédagogique utilisant des méthodes spéciales, des logiciels et du matériel (cinéma, audio et vidéo, ordinateurs, réseaux de télécommunication) pour travailler avec l'information.

v Centre d'information et de méthodologie organisé dans le but d'introduire le SNIT dans le processus éducatif des établissements d'enseignement ; il doit être doté d'une base pédagogique et matérielle pour l'informatisation de l'enseignement.

v Processus d'information- les processus de collecte, de traitement, d'accumulation, de stockage, de recherche et de diffusion de l'information.

v Information(sur le domaine) - tout type d'informations sur des sujets, des faits, des concepts du domaine.

v La qualité de l'enseignement- une caractéristique globale reflétant la gamme et le niveau des services éducatifs fournis à la population (d'âge, de sexe, d'état physique et mental différents) par le système d'enseignement primaire, général, professionnel et complémentaire conformément aux intérêts de l'individu, de la société et l'état. Un enseignement de qualité doit permettre à chacun de poursuivre ses études selon ses intérêts (FSES).

v Traits de personnalité- la totalité de toutes les composantes socialement et biologiquement déterminées de la personnalité qui prédéterminent son comportement durable dans le social. et le milieu naturel.

v La qualité de l'enseignement- un certain niveau de connaissances et de compétences, de développement mental, moral et physique, que les stagiaires atteignent à un certain stade conformément aux objectifs fixés ; le degré de satisfaction des attentes des différents participants au processus éducatif vis-à-vis des services éducatifs fournis par l'établissement d'enseignement. K. o. elle se mesure tout d'abord à sa conformité à la norme pédagogique. K. o. dépend du niveau de prestige de l'éducation dans la conscience publique et du système de priorités de l'État, du financement et de l'équipement matériel et technique des établissements d'enseignement, technologie moderne les gérer.

v Catégories de qualification des travailleurs de l'éducation- le niveau de qualification, de professionnalisme et de productivité correspondant aux critères normatifs. et (ou) un travail de gestion, qui offre à l'employé la possibilité de résoudre des problèmes professionnels.

v Qualification professionnelle- le niveau de préparation professionnelle de l'employé, lui permettant d'exercer des fonctions de travail d'un certain niveau et complexité dans un type d'activité spécifique. Indicateur K. p. Sont catégories de qualification, qui sont attribuées à un salarié conformément aux caractéristiques normatives d'une profession donnée.

v Mot-clé(Mot-clé) - un mot ou une phrase que l'utilisateur entre dans le formulaire de recherche lorsqu'il recherche des informations sur un sujet d'intérêt dans le système pour trouver des informations.

v Cognitif- informatif.

v Contrôle dans les activités éducatives- assurer l'efficacité des activités de formation en détectant les écarts par rapport à l'échantillon de référence et en apportant les ajustements appropriés à l'action. Critères d'évaluation de la formation d'actions éducatives universelles : respect des exigences réglementaires âge-psychologiques ; conformité des propriétés des actions universelles avec des exigences prédéterminées; la formation de l'activité éducative chez les étudiants, reflétant le niveau de développement des actions métasujets qui remplissent la fonction de gestion de l'activité cognitive des étudiants (FSES).

v Potentiel de communication- il s'agit d'une caractéristique de personnalité complexe qui détermine la disposition d'une personne à communiquer, le besoin d'activité de communication, d'activité et de confort (I.I. Zaretskaya).

v CD- un disque optique utilisé pour le stockage permanent de grandes quantités d'informations.

v Compétence culturelle générale- le niveau d'éducation suffisant pour l'auto-éducation et la solution indépendante des problèmes cognitifs qui se posent dans ce cas et la détermination de sa position.

v Compétence professionnelle des enseignants- la possession par l'enseignant de la quantité nécessaire de connaissances, de compétences et d'aptitudes qui déterminent la formation de son ped. activités, péd. communication et personnalité de l'enseignant en tant que porteur de certaines valeurs, idéaux et pédagogie. conscience.

v Culture communicative de l'enseignant- une certaine position de la personnalité de l'enseignant, une caractéristique qualitative de son activité pédagogique, couvrant le système de connaissances, d'aptitudes et de compétences communicatives, ainsi que déterminant l'efficacité et le succès des compétences professionnelles (S.D. Yakusheva).

v la communication- connexion informationnelle du sujet avec tel ou tel objet - homme, animal, machine (M.S.Kagan).

v Compétence- la personne a la compétence appropriée, y compris son attitude personnelleà elle et le sujet de l'activité (L.V. Zanina, N.P. Menshikova).

v Concept- le système de vues : l'idée maîtresse d'un ouvrage ou d'un ouvrage scientifique.

v Credo- croyances : vues, fondements de la vision du monde.

v Critère- un signe sur la base duquel une évaluation, une définition ou une classification de quelque chose est faite ; une mesure de jugement, appréciations de K.-L. phénomènes. L'élaboration de critères pour certains phénomènes en pédagogie présente certaines difficultés dues au fait que le sujet même de la pédagogie est complexe et diversifié dans ses manifestations.

v La culture(de Lat.cultura - culture, éducation, développement, vénération) - un niveau de développement historiquement déterminé de la société, des forces créatives et des capacités d'une personne, exprimé dans les types et les formes d'organisation de la vie et des activités des personnes, dans leurs relations , ainsi que dans les valeurs matérielles et spirituelles. La culture dans l'éducation agit comme sa composante significative, une source de connaissances sur la nature, la société, les méthodes d'activité, l'attitude émotionnelle-volontaire et valorisante d'une personne envers les personnes qui l'entourent, le travail, la communication, etc.

v Culture intellectuelle- la culture du travail mental, qui détermine la capacité de fixer des objectifs pour l'activité cognitive, de la planifier, d'effectuer des opérations cognitives de diverses manières, de travailler avec des sources et du matériel de bureau.

v Culture de la personnalité- 1) le niveau de développement et de mise en œuvre des forces essentielles d'une personne, ses capacités et ses talents ; 2) un ensemble de compétences : politiques et sociales, liées à la capacité de prendre des responsabilités, de participer à la prise de décision conjointe, de régler les conflits de manière non violente, de participer à la prise de décision conjointe concernant le fonctionnement et le développement des institutions démocratiques ; compétences liées à la vie dans une société multiculturelle (compréhension des différences entre les représentants de différentes cultures, langues et religions, respect des traditions, croyances d'autrui), etc. K. l. formé dans le processus d'éducation et de formation, sous l'influence du social. l'environnement et le besoin personnel de développement et d'amélioration continus.

v Culture informationnelle de la personnalité- un ensemble de règles de comportement humain dans la société de l'information, des méthodes et normes de communication avec les systèmes d'intelligence artificielle, le dialogue dans les systèmes homme-machine d'« intelligence hybride », l'utilisation de la télématique, des réseaux informatiques mondiaux et locaux d'information. Cela inclut la capacité d'une personne à réaliser et à maîtriser l'image informationnelle du monde en tant que système de symboles et de signes, à diriger et à inverser les connexions informationnelles, à naviguer librement dans la société de l'information et à s'y adapter. Formation K.l. et. se déroule principalement dans le cadre d'une formation organisée en informatique et en technologie de l'information à l'école et de l'inclusion de moyens électroniques modernes de transmission d'informations dans le processus éducatif (G.M. Kodzhaspirova).

v Culture de la pensée- le degré de maîtrise par une personne des techniques, des normes et des règles de l'activité mentale, exprimé par sa capacité à formuler avec précision des tâches (problèmes), à choisir les meilleures méthodes (voies) pour leur solution, à tirer des conclusions éclairées et à utiliser correctement ces conclusions en pratique. Augmente la concentration, l'organisation, l'efficacité de tout type d'activité (G.M. Kodzhaspirova).

v Culture d'auto-éducation(culture d'auto-éducation) - un niveau élevé de développement et de perfection de toutes les composantes de l'auto-éducation. Le besoin d'auto-éducation est une qualité caractéristique d'une personnalité développée, un élément nécessaire de sa vie spirituelle. Considérée comme la forme la plus élevée de satisfaction des besoins cognitifs d'un individu, l'auto-éducation est associée à la manifestation d'efforts volontaires importants, d'un degré élevé de conscience et d'organisation d'une personne, assumant la responsabilité interne de son auto-amélioration (GM Kodzhaspirova) .

v Conférence- une méthode d'enseignement et d'éducation, une présentation monologue cohérente d'un système d'idées dans un certain domaine (G.M. Kodzhaspirova).

v Personnalité- il y a autorité supérieure soi, personnalisé, autodéterminé parmi les autres, pour les autres et donc pour soi-même (V.I.Slobodchikov et E.I. Isaev).

v Personnalité- un produit relativement tardif du développement socio-historique et ontogénétique de l'homme (S.L. Rubinstein).

v Culture personnelle- qualité, réalisant l'unité de la culture générale et fondamentale, intellectuelle et communicative, la créativité et la compétence de l'enseignant (S.D. Yakusheva).

v Approche personnelle(in ped.) - une approche individuelle de l'enseignant envers chaque élève, l'aidant à se réaliser en tant que personne, à identifier des opportunités qui stimulent l'autodétermination, l'affirmation de soi et la réalisation de soi.

v Compétence pédagogique- un haut niveau de maîtrise ped. Activités; un complexe de connaissances, d'aptitudes et de compétences particulières, des traits de personnalité importants sur le plan professionnel, qui permettent à l'enseignant de gérer efficacement les activités éducatives et cognitives des élèves et de mener à bien des éducations ciblées. impact et interaction (GM Kodzhaspirova).

v Gestion pédagogique- un ensemble de principes, de méthodes, de normes organisationnelles et de méthodes technologiques de gestion du processus éducatif, visant à accroître son efficacité.

v Résultats du métasujet de l'activité éducative- méthodes d'activité, applicables à la fois dans le processus éducatif et dans la résolution de problèmes réels situations de la vie maîtrisés par les étudiants sur la base d'une, de plusieurs ou de toutes les matières académiques (FSES).

v Méthode(du grec methodos - la voie de la recherche ou de la cognition) - un ensemble de méthodes relativement homogènes, opérations de développement pratique ou théorique de la réalité, subordonnées à la solution d'un problème spécifique. En pédagogie, le problème du développement des méthodes d'éducation et de formation et de leur classification est l'un des principaux (G.M. Kodzhaspirova).

v Méthodologie en éducation - description de techniques spécifiques, méthodes, techniques pédagogiques. activités dans certains processus éducatifs.

v Méthodologie d'enseignement comme didactique privée - un ensemble de connaissances ordonnées sur les principes, le contenu, les méthodes, les moyens et les formes d'organisation du processus éducatif dans les disciplines académiques individuelles qui assurent la solution des tâches assignées.

v Méthodologie de la recherche pédagogique- un ensemble de techniques, de méthodes d'organisation et de régulation de la pédagogie. recherche, la procédure pour leur application et l'interprétation des résultats obtenus dans la réalisation d'un certain objectif scientifique.

v Méthodologie de la pédagogie - partant de la méthodologie générale de la science et de l'étude des tendances du développement social, le système de connaissances sur les positions de départ de ped. théorie, sur les principes d'approche de la prise en compte de la pédagogie. phénomènes et méthodes de leur recherche, ainsi que les moyens d'introduire les connaissances acquises dans la pratique de l'éducation, de la formation et de l'éducation.

v Méthodes de contrôle et d'autocontrôle- les moyens d'obtenir des informations sur l'efficacité des influences éducatives. Ceux-ci inclus: péd. observation, conversation, péd. consultation, sondages, analyse des résultats des activités des élèves, création de situations de contrôle, psychodiagnostic, formations.

v Méthodes d'enseignement- un système d'actions cohérentes et interdépendantes de l'enseignant et des élèves, assurant l'assimilation du contenu de l'éducation, le développement des pouvoirs et des capacités mentales des élèves, leur maîtrise des moyens d'auto-éducation et d'auto-apprentissage. M. o. désigner le but de l'apprentissage, le mode d'assimilation et la nature de l'interaction des sujets d'apprentissage.

v La méthode d'étude des produits de la créativité- diagnostic des caractéristiques mentales humaines au moyen de l'inclusion dans une activité créative standardisée. Exemples de M. et. etc. t : épreuve de dessiner une figure humaine (variante de Goodenough et Machover), épreuve de dessiner un arbre (Koch), épreuve de dessiner une maison, un animal hypothétique fictif, etc. La méthode de la psychologie, mais est très largement utilisée en péd. recherche et dans le processus d'étude de la personnalité des étudiants par un enseignant ou un éducateur.

v Méthode d'observation- fixation volontaire et systématique de la spécificité du parcours de certains ped. phénomènes, manifestations de la personnalité, collectif, groupe de personnes en eux, les résultats obtenus. Observations m. B. : solide et sélectif; inclus et Facile; incontrôlé et contrôlé(lors de l'enregistrement des événements observés selon une procédure préalablement élaborée); domaine(lorsqu'il est observé in vivo) et laboratoire(dans des conditions expérimentales), etc.

v Méthode de généralisation des caractéristiques indépendantes- des études fondées sur la généralisation du plus grand nombre possible d'informations sur l'individu étudié, obtenues auprès du plus grand nombre possible de personnes l'observant dans le plus grand nombre possible de types de ses activités ; dresser une caractérisation d'une personne ou d'un événement par différents experts indépendamment les uns des autres.

v Méthode sociométrique- étude de la structure, de la nature des relations humaines à partir de la mesure de leur choix interpersonnel. Cette mesure s'effectue selon un certain critère sociométrique, et ses résultats prennent la forme d'une matrice sociométrique, ou sociogramme. L'utilisation de cette méthode par un enseignant en train de former un collectif d'enfants lui permet de trouver des moyens plus productifs d'influencer à la fois l'ensemble du collectif ou de petits groupes, et ses membres individuels.

v Méthode terminologique- fonctionnement avec les concepts de base et périphériques du problème, analyse pédagogique. phénomènes par l'analyse de concepts fixés dans le langage de la théorie de la pédagogie.

v Méthode d'essai- recherche de la personnalité au moyen de diagnostics (psycho-pronostic) de ses états mentaux, fonctions basées sur l'exécution du doctorat. affectation standardisée.

v La modélisation(dans ped.) - copies de construction, modèles ped. matériaux, phénomènes et procédés. Utilisé pour une représentation schématique du ped examiné. systèmes. Dans ce cas, un "modèle" est compris comme un système d'objets ou de signes qui reproduit certaines propriétés essentielles de l'original, capable de le remplacer de telle sorte que son étude donne de nouvelles informations sur cet objet.

v Expressions faciales(du grec mimikos - imitatif) - mouvement expressif des muscles du visage, l'une des formes de manifestation des sentiments humains. Souvent, le M. de l'enseignant agit sur les élèves beaucoup plus fortement que les mots. Les enfants "lisent" le visage de l'enseignant, devinant son humeur, son attitude, afin que l'enseignant ne puisse montrer que ce qui est pertinent (GM Kodzhaspirova).

v Motivation- l'ensemble des motivations persistantes, des impulsions qui déterminent le contenu, la direction et la nature de l'activité de l'individu, son comportement.

v Multimédia(Multimédia) - systèmes informatiques avec prise en charge intégrée des enregistrements sonores et vidéo.

v Gestion scientifique et pédagogique- la méthodologie de gestion de l'espace gestion-marketing et ingénierie des modèles, basée sur les principes de caractère scientifique, de synergie, de multiplicativité, d'innovation, de variabilité et de déterminisme, basée sur la convergence et l'intégration de la science, de l'éducation et de la pratique conformément aux exigences et les besoins de la société (SD Yakusheva) ...

v Charme de l'homme- la sociabilité, l'empathie, la réflexivité, l'éloquence, ainsi que l'attractivité extérieure, l'adaptation facile aux nouvelles conditions, la capacité à maintenir la confiance dans un cercle étrangers, tolérance pour la dissidence (N.A. Moreva).

v la communication- caractéristiques individuelles-typologiques de l'interaction socio-psychologique d'un enseignant et d'étudiants (V.A.Kan-Kalik).

v L'éducation supplémentaire- programmes et services éducatifs mis en œuvre afin de répondre pleinement aux besoins éducatifs des citoyens, de la société et de l'État dans les établissements d'enseignement général de l'enseignement professionnel en dehors des principaux programmes d'enseignement qui déterminent leur statut, dans les établissements d'enseignement de OD.: établissements de formation supérieure, cours , centres d'orientation professionnelle, écoles de musique et d'art, écoles d'art, maisons d'art pour enfants, stations pour jeunes techniciens, stations pour jeunes naturalistes, etc. (Loi RF "Sur l'éducation").

v Enseignement classique- un type d'enseignement secondaire général, prévoyant l'étude systématique des langues anciennes et des mathématiques comme matières principales.

v Formation continue- l'acquisition intentionnelle par une personne de connaissances, de compétences et de capacités tout au long de sa vie dans des établissements d'enseignement et par le biais d'une auto-éducation organisée. Le but de O. de n. - maintenir le niveau socialement et individuellement nécessaire de culture, d'enseignement général et de formation professionnelle. Il est organisé sur les principes d'universalité, de démocratie, d'accessibilité, de continuité, d'intégrabilité, de continuité, le principe d'auto-éducation, de flexibilité et d'efficacité.

v Environnement éducatif- un ensemble de facteurs formé par le mode de vie de l'école : les ressources matérielles de l'école, l'organisation du processus éducatif, la nutrition, les soins médicaux, le climat psychologique (FSES).

v Systèmes logiciels orientés objet sont des systèmes logiciels, qui sont basés sur un certain modèle de l'objet "monde de l'utilisateur".

v Le paradigme est pédagogique(du grec paradeigma - exemple, échantillon) - un ensemble d'attitudes théoriques, méthodologiques et autres adoptées par le pédagogue scientifique. communauté à chaque étape du développement de la pédagogie, qui sont guidés comme un modèle (modèle, standard) lors de la résolution de ped. problèmes; un certain ensemble de prescriptions (règlements). Le concept de « paradigme » a été introduit par Amer. l'historien T. Kuhn, qui a distingué différentes étapes du développement de la discipline scientifique : le préparadigme (antérieur à l'établissement de P.), la domination de P. (« science normale »), l'étape de la crise de la révolution scientifique, consistant en le changement de P., le passage d'un P . aux autres

v Art pédagogique- la capacité d'émotion et impact psychologique un enseignant sur les élèves basé sur les éléments de compétences théâtrales, qui libèrent, interagissent et co-créent les participants au processus pédagogique dans la résolution de certains problèmes éducatifs (S.D. Yakusheva).

v Professeur principal- un spécialiste de la haute culture, un maître dans son métier, maîtrisant la discipline enseignée, les méthodes d'enseignement et d'éducation, possédant des connaissances psychologiques, ainsi que des connaissances dans diverses branches de la science et de l'art (S.D. Yakusheva).

v Culture pédagogique- une culture particulière, mais présente comme élément dans chacun des types de culture, la reliant au système de recherche sociale (V.L. Bénin).

v Culture pédagogique- le niveau de maîtrise de la théorie et de la pratique pédagogiques, des technologies pédagogiques modernes, des méthodes d'autorégulation créative des capacités de la personnalité individuelle dans l'activité pédagogique (V.A.Mizherikov, T.A. Yuzefavichus).

v Influence pédagogique ardente- le résultat du phénomène de synergie d'influence pédagogique, centré sur : l'initiation du développement de la pensée ; développement de la mémoire, de l'attention, de l'observation ; apprendre à prendre la meilleure décision dans une situation difficile, la formation d'une réponse à des situations imprévues; suppression des barrières psychologiques, complexes; favoriser les qualités d'un leader capable de diriger des activités organisationnelles et managériales; éducation esthétique; éducation à la culture de l'information; formation à la présentation de soi et à l'extraction de connaissances ; la formation de compétences et d'aptitudes pour la mise en œuvre d'activités de recherche expérimentale.

v Compétence pédagogique d'un enseignant- l'unité de sa préparation théorique et pratique à l'exercice de ses activités professionnelles (S.D. Yakusheva).

v Excellence pédagogique- la capacité professionnelle à optimiser tous les types d'activités d'enseignement et d'éducation visant au développement et à l'amélioration complets de la personnalité, à la formation de sa vision du monde et de ses capacités (S.D. Yakusheva).

v Enseignant-responsable- une personne intégrative qui a une formation en orientation psychologique et pédagogique, a une culture professionnelle et artistique, une pensée créative innovante, des compétences et une image, des compétences organisationnelles et managériales, possédant des compétences et des connaissances professionnelles dans le domaine de l'ingénierie pédagogique professionnelle (SD Yakusheva) .

v Communication pédagogique- une forme spécifique de communication, qui a ses propres caractéristiques et obéit en même temps aux lois psychologiques générales inhérentes à la communication en tant que forme d'interaction humaine avec d'autres personnes (M.V. Bulanova-Toporkova).

v Communication pédagogique- un processus multiforme d'organisation, d'établissement et de développement de la communication, de la compréhension mutuelle et de l'interaction entre enseignants et étudiants, généré par les objectifs et le contenu de leurs activités communes (V.A. Slastenin).

v Synergétique pédagogique- un système complexe ouvert et auto-organisé, non équilibré et non linéaire qui révèle les principes généraux et les modèles du processus éducatif, définit les étapes de bifurcation comme des phases instables d'existence, suggère une multiplicité de scénarios pour son développement ultérieur S.D. Iakouchev).

v Direction pédagogique- gestion d'un processus éducatif harmonieusement holistique qui a une unité scientifique et artistique et une logique émotionnelle et psychologique, réalisant les activités d'un enseignant pour développer et mettre en œuvre le concept d'interaction pédagogique (S.D. Yakusheva).

v Technique pédagogique- un ensemble de compétences et d'aptitudes pédagogiques générales de l'enseignant, garantissant sa maîtrise de son propre état psychophysiologique, de son humeur, de ses émotions, de son corps, de sa parole et l'organisation d'une communication pédagogiquement opportune, c'est-à-dire le comportement optimal de l'enseignant et son interaction efficace avec des élèves dans diverses situations pédagogiques (GM Kojaspirova).

v Perceptuel- sensible.

v Représentation des connaissances- un moyen d'expression formelle, représentation de tous les types de connaissances (représentables pour le traitement machine), qui est utilisé pour traiter les connaissances dans les systèmes d'intelligence artificielle.

v Exemples de programmes d'études pour des matières académiques sélectionnées- des programmes à caractère orientant, comprenant une notice explicative, qui détermine les objectifs d'étude de la matière à chaque étape de l'enseignement, les caractéristiques du contenu ; le contenu de l'enseignement, y compris une liste du matériel étudié ; planification thématique approximative avec la définition des principales activités des écoliers; résultats prévus des programmes de maîtrise des matières ; recommandations pour l'équipement matériel et technique du processus éducatif (FSES).

v Processus de gestion- une séquence continue d'actions menées par le sujet de la gestion, à la suite de laquelle l'image de l'objet contrôlé est formée et modifiée, les objectifs des activités conjointes sont établis, les moyens de les atteindre sont déterminés, le travail est divisé entre ses participants et leurs efforts sont intégrés. C'est l'enseignant qui planifie, organise, dirige et contrôle le processus d'enseignement, d'éducation et de développement des élèves (M.M. Potashnik).

v Le professiogramme de l'enseignant- un document qui donne une qualification complète caractéristique d'un enseignant du point de vue des exigences de ses connaissances, compétences et capacités ; à sa personnalité, ses capacités, ses capacités psychophysiologiques et son niveau de formation.

v Orientation professionnelle- un système scientifique et pratique pour préparer les jeunes à un choix professionnel libre, conscient et indépendant, tenant compte des caractéristiques et des besoins individuels de l'individu et du marché du travail et réalisé à travers prof. informations, prof. diagnostic, prof. consultation, prof. sélection, prof. adaptation.

v Recherche de données- sélection de données pour une combinaison spécifique de fonctionnalités.

v Moteur de recherche, moteur de recherche(v L'Internet)- un logiciel qui collecte et classe automatiquement les informations sur les sites dans Internet le délivrer à la demande des utilisateurs. Exemples: AltaVista, Google, Excite, Northern Light etc. En Russie - Rambler, Yandex, Appart.

v Position du mot clé sur la page- une métrique qui prend en compte la proximité du haut de la page avec un mot-clé donné. En règle générale, plus le mot recherché est proche du haut de la page, plus cette page est pertinente et significative lors de la recherche de ce mot.

v Domaine - un ensemble d'objets du monde réel ou supposé, considérés dans un contexte donné, qui est compris comme un raisonnement séparé, un fragment d'une théorie scientifique ou d'une théorie dans son ensemble et est limité par le cadre des technologies de l'information du domaine sélectionné .

v Complexe logiciel-méthodique (PMK)- un ensemble de logiciels et d'outils méthodologiques pour soutenir le processus d'enseignement d'une certaine matière académique (cours) ou de son sujet.

v Appui logiciel et méthodologique (PMO)- processus éducatif - un complexe, qui comprend : un logiciel à des fins éducatives ou un ensemble de logiciels à des fins éducatives ; instruction pour l'utilisateur de logiciels éducatifs ou de progiciels éducatifs; description de la méthodologie (lignes directrices) pour l'utilisation de logiciels éducatifs ou de progiciels éducatifs.

v Outil logiciel éducatif (PS)- un outil logiciel, qui reflète un certain domaine, à un degré ou un autre, la technologie de son étude est mise en œuvre, des conditions sont prévues pour la mise en œuvre de divers types d'activités éducatives. PS à des fins éducatives est destiné à être utilisé dans le processus éducatif, dans la préparation, le recyclage et la formation avancée du personnel dans le domaine de l'éducation, afin de développer la personnalité de l'étudiant, d'intensifier le processus d'apprentissage. L'utilisation de logiciels pédagogiques est axée sur : la résolution d'un problème pédagogique spécifique nécessitant son étude et (ou) sa résolution ( PS orienté problème ); effectuer une activité avec l'environnement objet ( systèmes logiciels orientés objet ); mener des activités dans un certain environnement disciplinaire ( PS orienté vers le sujet).

v Programme pour la formation d'actions éducatives universelles- un programme conçu pour réguler divers aspects de la maîtrise des compétences méta-matières, c'est-à-dire des méthodes d'activité applicables à la fois dans le cadre du processus éducatif et lors de la résolution de problèmes dans des situations réelles ; contient une description des valeurs à chaque niveau d'enseignement; description de la continuité du programme de formation d'actions éducatives universelles aux niveaux de l'enseignement général ; connexion des actions éducatives universelles avec le contenu des matières académiques; caractéristiques des actions éducatives universelles personnelles, régulatrices, cognitives, communicatives (FSES).

v Métier il y a une activité qui a son propre but, qui a son propre produit, ses normes et ses moyens, qui, en dernière analyse, sont déterminés par la fonction sociale et la technologie de cette sphère de la vie publique, que cette activité sert (EI Rogov) .

v Compétence professionnelle- un ensemble de traits de personnalité individuels, consistant en une sensibilité spécifique à l'objet, aux moyens, aux conditions de travail pédagogique et à la création de modèles productifs pour la formation des qualités souhaitées dans la personnalité de l'étudiant (L.V. Zanina, N.P. Menshikova).

v Professionnalisme personnel- un ensemble de changements psychophysiologiques et personnels se produisant en lui au cours du processus de maîtrise et d'exécution à long terme des activités, offrant un niveau qualitativement nouveau et plus efficace de résolution de problèmes professionnels complexes dans des conditions particulières (EI Rogov).

v Communication professionnelle et pédagogique- l'interaction de l'enseignant-éducateur avec ses collègues, les élèves et leurs parents, avec les représentants des autorités éducatives et du public, réalisée dans le domaine de son activité professionnelle, dépassant le contact « enseignant-élève » et implique l'interaction de l'enseignant avec d'autres matières du processus pédagogique (A. A. Lobanov).

v Erreur pédagogique professionnelle- l'inexactitude involontaire de procédures éducatives spécifiques, se manifestant par l'incohérence de ces procédures avec les normes généralement acceptées d'activité pédagogique professionnelle (V.A.Mizherikov, T.A. Yuzefavichus).

v Développement personnel professionnel- le processus d'intégration de la formation professionnelle externe et du mouvement interne, développement personnel d'une personne (V.A. Slastenin).

v Développement personnel d'un enseignant-maître- un processus continu d'amélioration de son "moi", qualités et capacités professionnelles, réalisation de soi créative, qui est un moyen de connaissance de soi et de transformation du monde intérieur (SD Yakusheva).

v Psychodiagnostic- une branche de la psychologie de la personnalité dont le sujet est l'évaluation des capacités potentielles d'individus spécifiques ou de leurs types pour certains types d'activité.

v Divulgation des fondements objectifs du système de K.S. Stanislavski, sensibilise l'enseignant aux divers aspects de l'action et de la créativité artistiques (intention du réalisateur, transformation du jeu) en tant que forme professionnelle-pédagogique, culturelle et communicative spéciale (S.D. Yakusheva).

v Éditeurs de texte- des programmes pour la préparation et l'édition de textes sur ordinateur.

v Intimé(du répondant anglais) - un participant à la recherche en tant que répondant. Selon la nature de la recherche, R. agit en différentes qualités : le sujet, le client, l'informateur, le patient, l'interlocuteur, etc. (GM Kodzhaspirova).

v Culture de la parole- la possibilité de l'ensemble du système linguistique, qui exprime le contenu spécifique dans chaque situation réelle de communication vocale, développe la capacité de sélectionner et d'utiliser des moyens linguistiques dans le processus de communication vocale, aide à cultiver une attitude consciente envers leur utilisation dans la pratique de la parole (AN Ksenofontova).

v Culture de la parole- la culture personnelle, qui se développe sur la base du principe des connexions existant objectivement entre le langage et les processus cognitifs, présupposant un sens du style, un goût développé et une érudition (S.D. Yakusheva).

v Étiquette de discours- un élément de la compétence de l'enseignant, constitué d'un ensemble de formules de discours, de règles et de la qualité du discours pédagogique utilisé dans son activité professionnelle lors de la résolution de problèmes pédagogiques dans diverses situations (S.D. Yakusheva).

v Réflexion- la connaissance de soi sous forme de réflexions sur ses propres expériences, sentiments, pensées.

v Réflexion en pédagogie - le processus et le résultat des participants fixant les caractéristiques essentielles de son développement, son développement personnel, ainsi que la détermination des motifs de leur apparition (S.D. Yakusheva).

v Auto-éducation- activité humaine systématique et consciente visant à l'auto-développement et à la formation de la culture de base de l'individu (I.P. Podlasy).

v Connaissance de soi- le processus de connaissance de soi, de ses propriétés potentielles et réelles, de ses caractéristiques personnelles, intellectuelles, de ses traits de caractère, de ses relations avec les autres, etc. (V.G. Maralov).

v La connaissance de soi comme processus- découvrir en soi toutes les qualités, caractéristiques personnelles et comportementales, les fixer, analyse complète, évaluation et acceptation (V.G. Maralov).

v Soi- la qualité intégrale de la personnalité, la capacité de l'enseignant à se développer professionnellement, à se connaître, à s'autodéterminer, à se réaliser, à s'autoréguler et à s'améliorer (S.D. Yakusheva).

v Sensorique- la technique de conception et d'utilisation de capteurs de paramètres physiques.

v Synergie d'influence pédagogique- le résultat de l'action combinée de ses facteurs et (ou) influences constitutifs, dans laquelle l'effet additionné dépasse l'action exercée par chacun d'eux séparément.

v Réflexion synergique dans le processus éducatif - la réflexion de l'impact de l'enseignant sur l'élève (enseignement des sciences) et de l'élève sur l'enseignant (autodétermination, co-création) à travers le canal de communication, qui est formé par la résonance de la réflexion multidirectionnelle et la réalisation de l'unisson à travers : l'habileté, la réflexion, l'auto-observation, l'introspection et l'auto-organisation (SD Yakushev).

v Un système d'aides pédagogiques (SSO), qui comprend des aides pédagogiques fonctionnant sur la base des BAT (SSO sur la base des BAT), un ensemble d'éléments interdépendants et interactifs (et dans le cadre de la méthodologie de leur utilisation) et ( ou) des composants du système qui forment une certaine intégrité, unité. MTR de composant- une partie intégrante de la MTR, remplie d'objets ; élément SSO- un élément constitutif du MTR, invariant vis-à-vis du remplissage. La composition du système SSO : supports pédagogiques destinés à soutenir l'enseignement d'une matière (cours), comprenant un support logiciel et méthodologique ; des systèmes logiciels orientés objet conçus pour former une culture de l'information ; un équipement pédagogique de démonstration interfacé avec un ordinateur, qui permet à l'étudiant de mettre en œuvre la gamme de capacités du SNIT (contrôler des objets réels, saisir et manipuler des informations textuelles et graphiques, recevoir et utiliser des informations sur un paramètre ou un processus physique contrôlé à des fins pédagogiques) ; des systèmes d'intelligence artificielle conçus pour organiser le processus d'auto-apprentissage ; environnements d'apprentissage et de développement axés sur la matière.

v Système(dans le domaine) - un ensemble d'éléments interconnectés, dont chacun est connecté directement ou indirectement à tous les autres éléments, et deux sous-ensembles de cet ensemble ne peuvent pas être indépendants sans violer l'intégrité, l'unité du système.

v Système de gestion de base de données (SGBD)- un ensemble de logiciels et d'outils linguistiques conçus pour gérer les données d'une base de données, maintenir cette base de données et fournir un accès multi-utilisateurs aux données.

v Professeur moderne- individualité brillante, personnalité créative, capable de développer une culture personnelle et intellectuelle, une pensée créative innovante, une connaissance et une compréhension de soi, capable de résoudre des situations problématiques, ainsi que d'intéresser et de captiver le processus de développement personnel (S.D. Yakusheva).

v Sociogramme- un diagramme spécial illustrant une image des relations interpersonnelles dans un groupe ou une classe, identifiée grâce à une recherche spéciale.

v Moyens d'informatisation de l'enseignement- les moyens des nouvelles technologies de l'information conjointement (utilisées ensemble) avec des matériels pédagogiques-méthodiques, normatifs-techniques et organisationnels-instructifs qui assurent la mise en œuvre de la technologie optimale de leur utilisation pédagogiquement opportune.

v Tri des données- l'ordonnancement des données sur une base spécifique.

v Devenir- l'acquisition de nouvelles fonctionnalités et formes en cours de développement, l'approche d'un certain état. Vous pouvez parler de la formation du caractère, de la personnalité, de la pensée (G.M. Kodzhaspirova).

v Formation de la personnalité d'un enseignant- un processus continu de développement de la personnalité sous l'aspect de la socialisation, de la connaissance de soi et de l'amélioration de soi de l'essence du « moi », la variabilité des transformations des vecteurs de compétence professionnelle (SD Yakusheva).

v la formation du monde intérieur de l'individu sur la base des sphères épistémologique, émotionnelle, spirituelle et créative-créative est fondamentale pour le développement de la capacité de se réincarner, l'empathie, la co-création, l'empathie, l'expressivité, l'expressivité et l'art de s'exprimer dans les activités professionnelles et pédagogiques de Dakota du Sud Iakouchev).

v Structure(systèmes) - un ensemble de connexions stables, des modes d'interaction entre les éléments du système, qui détermine son intégrité et son unité.

v La structure du processus pédagogique- un ensemble de ses éléments constitutifs correspondant aux composants du ped. systèmes. Composantes : cible, contenu, opérationnel et activité, évaluatif et productif (G.M. Kodzhaspirova).

v Structure de la leçon- un ensemble d'éléments de la leçon, assurant son intégrité et la préservation des caractéristiques principales avec diverses combinaisons. Ces éléments comprennent : organisation du début de cours, fixation des objectifs et tâches de cours, explication, consolidation, répétition, devoirs, résumant les résultats de la leçon. Le type de cours est déterminé par la présence et l'enchaînement des éléments structurels.

v Sujets du processus éducatif- les étudiants, leurs familles, les groupes sociaux et professionnels, les institutions administratives et de la société civile (FSES).

v Tact- Il s'agit d'un sens des proportions, qui crée la capacité de se comporter de manière décente et convenable (S.I. Ozhegov).

v Création- penser dans sa forme la plus élevée, aller au-delà de ce qui est nécessaire pour résoudre le problème par les voies déjà connues.

v Activité créative- une activité dans laquelle la créativité en tant que composante dominante est incluse dans la structure soit de ses objectifs, soit de ses méthodes.

v Créativité pédagogique- élaboration et mise en œuvre par l'enseignant dans les conditions en constante évolution du processus éducatif, en communication avec les enfants, pédagogie optimale et hors normes. solutions. T. p. Caractérise la présence d'un enseignant de connaissances approfondies et complètes et leur traitement et compréhension critiques; la capacité de traduire les dispositions théoriques et méthodologiques en ped. Actions; la capacité d'auto-amélioration et d'auto-éducation; développement de nouvelles techniques, formes, techniques et moyens et leurs combinaisons originales ; dialectique, variabilité, variabilité du système d'activité ; application efficace de l'expérience existante dans de nouvelles conditions; la capacité d'une évaluation réflexive de sa propre activité et de ses résultats, pour la formation d'un style individuel d'activité professionnelle basé sur la combinaison et le développement de traits de personnalité standard et individuellement uniques de l'enseignant ; la capacité d'improviser basée sur la connaissance et l'intuition; la possibilité de voir le "fan d'options".

v Thésaurus- 1) dictionnaire linguistique de la langue avec une information sémantique complète ; 2) un ensemble complet de données systématisées sur K.-L. un domaine de connaissances qui permet à une personne ou à une machine d'y naviguer librement ; 3) vocabulaire de la discipline, niveau d'enseignement de l'état.

v Théorie parentale- une section de pédagogie qui révèle l'essence, les modèles, les forces motrices de l'éducation, ses principaux éléments structurels et méthodes.

v Théorie générale du développement dans le processus d'apprentissage(L.V. Zankov) - la théorie de l'éducation au développement, qui présuppose un niveau théorique élevé de difficulté d'apprentissage; rythme d'apprentissage rapide, répétition continue du matériel pédagogique dans de nouvelles conditions (répétition et consolidation concomitantes); favoriser une motivation positive pour l'apprentissage et les intérêts cognitifs des élèves ; humanisation de la relation entre enseignants et élèves dans le processus éducatif ; construction linéaire de programmes éducatifs.

v Tolérance(de lat. tolerantia - patience) - absence ou affaiblissement de la réponse à k.-l. un facteur défavorable résultant d'une diminution de la sensibilité à ses effets ; la capacité d'une personne à supporter toutes sortes de difficultés de la vie sans perdre en psychologie. adaptation. Par exemple, T. à l'anxiété se manifeste par une augmentation du seuil de réponse émotionnelle à une situation menaçante, et extérieurement - dans la maîtrise de soi, la maîtrise de soi, la capacité de supporter des influences négatives pendant une longue période sans réduire les capacités d'adaptation. L'une des qualités professionnelles les plus importantes d'un enseignant. T. repose sur la capacité de l'enseignant à évaluer adéquatement la situation réelle, d'une part, et la capacité à prévoir une issue à la situation, d'autre part. La formation de T. est l'une des tâches importantes de l'enseignant. éducation professionnelle.

v Entraînement- une forme d'apprentissage interactif, dont le but est de développer la compétence du comportement interpersonnel et professionnel en communication. C'est l'une des méthodes les plus importantes du système de formation des enseignants.

v Tuteur- Gardien.

v Compétences managériales- des capacités dont la structure enrichit les capacités d'organisation et de communication d'une excellente connaissance de la spécificité des phénomènes objets de gestion.

v Base de données d'apprentissage (UBD), axé sur un certain domaine, offre la possibilité de : former des ensembles de données, créer, enregistrer et utiliser des données, des informations sélectionnées par conjonction et (ou) disjonction de fonctionnalités ; traiter les ensembles de données disponibles, effectuer une recherche (sélection, tri), analyser et modifier des informations selon des critères spécifiés ; à l'aide d'un module de technologie de service qui vous permet d'utiliser un éditeur d'images, un éditeur de texte, de contrôler les résultats d'une solution et de réguler le travail.

v Base de connaissances pédagogiques (UBZ), axé sur une certaine matière, suppose la présence de : Une base de données pédagogique d'une certaine matière et une méthodologie d'enseignement centrée sur un certain modèle d'étudiant. Cela garantit : la vérification de l'exactitude des réponses ; formation de réponses correctes; gestion du processus d'apprentissage.

v Complexe pédagogique-méthodique (TMC) basé sur le SNIT- les supports pédagogiques, y compris ceux fonctionnant sur la base de la NIT, en liaison avec les matériels didactiques (manuels, supports pédagogiques pour les étudiants, aides à l'enseignement, recommandations pour l'enseignant), formant une sorte d'intégrité, représentée par une certaine composition et structure. La structure du complexe d'enseignement et d'apprentissage basé sur le SNIT a une certaine relation, l'interposition de ses éléments constitutifs.

v Enseignant-animateur- un enseignant qui travaille dans le paradigme de la pédagogie axée sur la personnalité et est guidé par les lignes directrices suivantes dans le travail avec les enfants : ouverture à leurs propres pensées, sentiments, expériences ; encouragement, confiance en tant qu'expression de la confiance personnelle intérieure de l'enseignant dans les capacités et les capacités des élèves ; « Compréhension empathique » (voir le comportement de l'élève, ses réactions, ses actions, ses compétences). Le concept a été introduit par K. Rogers.

v Déposer- un ensemble de données organisé nommé sur un support de stockage magnétique.

v Facteur- la raison, la force motrice de tout processus, qui détermine sa nature ou certaines de ses caractéristiques.

Le style autoritaire est un style de communication entre un enseignant et les élèves, lorsque l'enseignant décide seul de toutes les questions liées à la vie de la classe et de chaque élève. Sur la base de ses propres attitudes, il détermine les objectifs de l'interaction, évalue subjectivement les résultats des activités.

Programmes de formation d'auteur- les programmes d'études, qui, compte tenu des exigences de la norme de l'État, peuvent contenir une logique différente pour construire une matière académique, leurs propres points de vue sur les phénomènes et les processus étudiés, s'il y a un examen des scientifiques dans ce domaine , enseignants, psychologues, méthodologistes, ils sont agréés par le conseil pédagogique de l'école.

L'acméologie est une science qui étudie les lois et les faits permettant d'atteindre les sommets du professionnalisme et de la longévité créative d'une personne.

Analyse- méthode recherche scientifique en décomposant un objet en ses éléments constitutifs ou en démembrant mentalement un objet par abstraction logique.

Programme de base d'une école polyvalente- le principal document normatif de l'État, qui fait partie intégrante de la norme de l'État dans ce domaine de l'éducation. Il sert de base à l'élaboration de programmes d'études standard et fonctionnels et de document initial pour le financement de l'école. Le programme d'études de base dans le cadre de la norme d'enseignement pour les écoles de base est approuvé par la Douma d'État, et pour les écoles complètes et secondaires - par le ministère de l'Enseignement général et professionnel de la Fédération de Russie.

Conversation- une méthode de questions-réponses d'interaction active entre un enseignant et des étudiants, qui est utilisée à toutes les étapes du processus éducatif : pour communiquer de nouvelles connaissances, pour consolider, répéter, tester et évaluer des connaissances.

Gestion intra-école- interaction délibérée et consciente des participants dans un processus pédagogique holistique sur la base de la connaissance de ses lois objectives afin d'obtenir un résultat optimal.

Éducation - spécifiquement activité organisée entre enseignants et élèves pour la réalisation des objectifs de l'éducation dans les conditions du processus pédagogique.

Comportement déviant - comportement qui s'écarte de la norme.

Méthodes déductives - méthodes logiques de généralisation de données obtenues empiriquement, suggérant le mouvement de la pensée d'un jugement général à une conclusion particulière.

Actions- des processus dont les motifs se trouvent dans l'activité dans laquelle ils s'inscrivent.

Style démocratique- le style de communication entre l'enseignant et les étudiants, axé sur l'amélioration du rôle subjectif de l'étudiant dans l'interaction, et attirant tout le monde à la solution des affaires communes. Pour les enseignants qui adhèrent à ce style, des attitudes actives et positives envers les élèves, une évaluation adéquate de leurs capacités, leurs succès et leurs échecs sont caractéristiques, ils se caractérisent par une compréhension profonde de l'élève, des objectifs et des motifs de son comportement, la capacité de prédire le développement de sa personnalité.

 

Activité - activité humaine interne (mentale) et externe (physique), régulée par un but conscient.

Diagnostic en pédagogie -évaluation de l'état général du processus pédagogique ou de ses composantes individuelles à un moment ou à un autre de son fonctionnement sur la base d'un examen complet et holistique.

La didactique est une partie de la pédagogie qui pose les fondements théoriques de l'éducation et de la formation.

Tâches didactiques - tâches de gestion éducative et cognitive

Matériel didactique - un système d'objets, dont chacun est destiné à être utilisé dans le processus d'apprentissage en tant que modèle matériel ou matérialisé d'un système particulier, alloué dans le cadre de la connaissance et de l'expérience sociales, et sert de moyen de résoudre un problème didactique.

Contestation- la méthode de formation des jugements, des évaluations et des croyances dans le processus d'activité cognitive et axée sur les valeurs, ne nécessite pas de décisions définitives et définitives. La dispute correspond parfaitement aux caractéristiques d'âge d'un lycéen, dont la personnalité émergente se caractérise par une recherche passionnée du sens de la vie, un désir de ne rien prendre sur la foi, un désir de comparer les faits afin d'établir la vérité.

Apprentissage à distance est une forme de réception de services éducatifs à distance sans se rendre dans des établissements d'enseignement utilisant des technologies modernes de l'information et de l'éducation et des systèmes de télécommunication, tels que le courrier électronique, la télévision et Internet.

Apprentissage dogmatique - un type d'organisation collective de l'activité cognitive, répandu au Moyen Âge, il se caractérise par un enseignement en latin, les principaux types d'activité étudiante étaient l'écoute et la mémorisation.

Cours supplémentaires - l'une des formes d'organisation d'activités éducatives, qui est réalisée avec des étudiants individuels ou un groupe d'étudiants afin de combler les lacunes dans les connaissances, de développer des compétences et des capacités et de satisfaire un intérêt accru pour le sujet. Dans des cours supplémentaires, les enseignants pratiquent différents types d'assistance : clarification des questions individuelles, rattachement des élèves faibles aux élèves forts, réexplication du sujet.

Identification- établir l'identité d'un objet.

Méthodes inductives- méthodes logiques de généralisation des données empiriquement obtenues, suggérant le mouvement de la pensée de jugements particuliers à une conclusion générale.

L'induction est un raisonnement logique passant d'énoncés de nature moins générale à un énoncé de nature plus générale.

Innovation- un changement intentionnel qui introduit de nouveaux éléments relativement stables dans une certaine unité sociale - une organisation, un établissement, une société, un groupe.

Compte rendu- une des méthodes qui fournit une explication et une démonstration aux étudiants du but, des tâches et de la méthode d'exécution de certaines actions, une séquence d'opérations qui composent une compétence particulière.

Entrevue- la méthode de collecte d'informations la plus souple, qui consiste à mener une conversation (selon un plan précis) basée sur un contact direct et personnel.

Méthode de recherche- une manière d'organiser la recherche, l'activité créative des étudiants pour résoudre de nouveaux problèmes pour eux. L'enseignant présente tel ou tel problème pour une recherche indépendante, connaît son résultat, le cours de la solution et les caractéristiques de l'activité créatrice qui doivent être montrées au cours de la solution.

Contrôle combiné- un des types de contrôle, dont l'essence est que plusieurs élèves sont appelés au tableau pour une réponse à la fois, dont un répond oralement, deux ou plus préparent une réponse au tableau, certains élèves effectuent des travaux écrits sur les cartes, et le reste participe au sondage. Les avantages de cette méthode sont qu'elle permet un examen approfondi de plusieurs étudiants dans un court laps de temps ; il est utilisé lorsque toute la matière est maîtrisée et qu'il est nécessaire de tester les connaissances de plusieurs étudiants à la fois.

Consultations- une des formes d'organisation d'activités pédagogiques, qui est réalisée avec des étudiants individuels ou un groupe d'étudiants afin de combler des lacunes dans les connaissances, développer des compétences, satisfaire un intérêt accru pour la matière, mais contrairement aux cours supplémentaires, elles sont généralement épisodiques, car ils sont organisés selon les besoins. Distinguer les consultations actuelles, thématiques et généralistes (par exemple, lors de la préparation d'examens ou de tests).

Travaux de laboratoire- un groupe indépendant de méthodes de pratique qui combinent des activités pratiques avec l'observation organisée des étudiants. Dans un environnement scolaire, un travail de laboratoire frontal et individuel est généralement effectué. L'expérience en laboratoire se termine par la compilation de brefs rapports contenant des croquis, des schémas, des dessins, des tableaux et des conclusions théoriques.

Conférence (à l'école)- la forme de base du système de cours et de séminaires adaptée aux conditions de l'école. Les cours magistraux sont utilisés avec succès dans l'étude des sciences humaines et naturelles. En règle générale, il s'agit de cours d'introduction et de généralisation. Dans un environnement scolaire, une conférence est à bien des égards proche d'une histoire, mais beaucoup plus longue dans le temps, elle peut prendre tout le temps de la leçon.

Contrôle des machines- une sorte de contrôle programmé, lorsqu'il est demandé aux étudiants de choisir le bon parmi plusieurs options de réponses possibles.

Méthode d'illustration et de démonstration- l'une des méthodes d'organisation des activités des écoliers, dont l'essence réside dans la présentation visuelle (montrer) aux étudiants d'objets naturels, de phénomènes, de processus ou de leurs mises en page, modèles et images, en fonction de tâches pédagogiques et éducatives spécifiques.

Méthode d'énoncé du problème- une méthode d'organisation des activités des écoliers, dont l'essence est que l'enseignant pose un problème et le résout lui-même, montrant ainsi aux élèves la manière de le résoudre dans ses contradictions authentiques, mais accessibles aux élèves, révélant le train de la pensée lorsqu'ils avancent sur le chemin de la cognition, tandis que les étudiants suivent mentalement la logique de la présentation, maîtrisant les étapes de la résolution du problème.

Techniques méthodiques- les éléments constitutifs (parties, détails) de la méthode, qui par rapport à la méthode sont de nature subordonnée privée, n'ont pas de tâche pédagogique indépendante, mais sont subordonnés à la tâche poursuivie par cette méthode.

Méthodes de contrôle- les modalités de détermination de l'efficacité des activités éducatives, cognitives et autres des élèves et du travail pédagogique d'un enseignant.

Méthodes d'enseignement- les modes d'interaction professionnelle de l'enseignant et des étudiants avec le but. Solutions pour les tâches éducatives.

Méthodes de recherche pédagogique- les manières d'étudier les phénomènes pédagogiques, d'obtenir des informations scientifiques à leur sujet afin d'établir des connexions, des relations régulières et de construire des théories scientifiques.

Observation- perception intentionnelle d'un phénomène pédagogique, au cours duquel le chercheur reçoit un matériel factuel spécifique.

Châtiment- un tel impact sur la personnalité de l'étudiant, qui exprime la condamnation d'actions et d'actes contraires aux normes de comportement social, et oblige les étudiants à les suivre indéfectiblement.

Éducation- un processus unique de formation physique et spirituelle de la personnalité, le processus de socialisation, consciemment focalisé sur quelques images idéales, sur des normes sociales historiquement conditionnées, plus ou moins clairement fixées dans la conscience publique.

L'éducation comme phénomène social- un système relativement indépendant, dont les fonctions sont la formation et l'éducation des membres de la société, axé sur la maîtrise de certains savoirs (principalement scientifiques), valeurs idéologiques et morales, compétences, compétences, normes de comportement, dont le contenu est finalement déterminé par la structure socio-économique et politique d'une société donnée et le niveau de son développement matériel et technique.

Système éducatif- un complexe d'établissements d'enseignement.

Éducation- un mode d'éducation spécifique visant le développement personnel en organisant l'assimilation des connaissances scientifiques et des méthodes d'activité par les étudiants.

Un objet la pédagogie sont des phénomènes de réalité qui déterminent le développement de l'individu humain dans le processus d'activité intentionnelle de la société.

Méthode explicative et illustrative- la méthode d'organisation des activités des écoliers, dont l'essentiel est que l'enseignant communique des informations toutes faites par divers moyens, et que les élèves perçoivent, réalisent et fixent ces informations dans leur mémoire. L'enseignant communique des informations à l'aide d'une parole orale (histoire, conférence, explication), d'une parole imprimée (manuel, manuels complémentaires), d'aides visuelles (images, schémas, films et pellicules), d'une démonstration pratique de méthodes d'activité ( démonstration d'expérience, travail sur machine, exemples de déclinaison, méthode de résolution du problème, etc.).

Opérations- des processus dont les buts sont dans l'action dont ils sont.

La pédagogie- une science qui étudie l'essence, les modèles, les tendances et les perspectives de développement du processus pédagogique (éducation) en tant que facteur et moyen du développement d'une personne tout au long de sa vie.

Activités pédagogiques- un type particulier d'activité sociale (professionnelle) visant à réaliser les objectifs de l'éducation.

Tâche pédagogique- il s'agit d'une situation matérialisée d'éducation et de formation (situation pédagogique), caractérisée par l'interaction d'enseignants et d'élèves dans un but précis.

Système pédagogique- de nombreuses composantes structurelles interdépendantes, unies par un seul objectif éducatif de développement de la personnalité et de fonctionnement dans un processus pédagogique holistique.

Technologie pédagogique- un système cohérent et interdépendant d'actions de l'enseignant associées à l'utilisation d'un ensemble particulier de méthodes d'éducation et de formation et réalisées dans le processus pédagogique afin de résoudre divers problèmes pédagogiques : structurer et concrétiser les objectifs du processus pédagogique ; transformation du contenu éducatif en matériel éducatif; analyse des connexions inter-sujets et intra-sujets ; choix des méthodes, des moyens et des formes d'organisation du processus pédagogique, etc.

Le processus pédagogique est une interaction spécialement organisée (d'un point de vue systémique) des enseignants et des élèves (interaction pédagogique) sur le contenu de l'éducation en utilisant des moyens d'enseignement et d'éducation (moyens pédagogiques) afin de résoudre des problèmes éducatifs visant à répondre aux besoins des à la fois la société et l'individu dans son développement et son auto-développement.

Expérience pédagogique- les activités de recherche visant à étudier les relations de cause à effet dans les phénomènes pédagogiques, ce qui implique la modélisation expérimentale d'un phénomène pédagogique et les conditions de son déroulement ; influence active du chercheur sur le phénomène pédagogique ; mesurer les résultats de l'influence et de l'interaction pédagogiques.

Interaction pédagogique- contact volontaire (de longue durée ou temporaire) entre l'enseignant et les élèves, qui se traduit par des changements mutuels dans leurs comportements, leurs activités et leurs relations.

Sondage écrit- une méthode de contrôle, qui s'effectue de la manière suivante : des étudiants individuels sont proposés tâches de contrôle par cartes.

Promotion - une façon d'exprimer une évaluation publique positive du comportement et des activités d'un élève ou d'un groupe .

Style permissif - le style de communication d'un enseignant qui adopte une position passive, qui a choisi la tactique de la non-ingérence dans le processus pédagogique créatif, ne s'intéresse pas aux problèmes de l'école et des étudiants, se soustrayant généralement à la responsabilité de la finale, en règle générale, résultats négatifs dans l'enseignement et l'éducation des écoliers.

Ateliers- une des formes d'organisation d'activités pédagogiques ; sont utilisés dans l'étude des disciplines du cycle des sciences naturelles, ainsi que dans le processus de travail et de formation professionnelle; sont réalisées dans des laboratoires et des ateliers, dans des salles de classe et sur des sites de formation et d'expérimentation, etc.

Contrôle pratique- une méthode de contrôle utilisée pour identifier la formation de certaines compétences et capacités Travaux pratiques ou des habiletés motrices matures. Il est utilisé dans les cours de dessin (dans les classes primaires), le travail, l'éducation physique, les mathématiques, la physique, la chimie.

Contrôle préliminaire- contrôle visant à identifier les connaissances, les capacités et les compétences des étudiants dans la matière ou la section à étudier.

Le sujet de la pédagogie- l'éducation en tant que véritable processus pédagogique holistique, organisé à dessein dans des institutions sociales spéciales (institutions familiales, éducatives et culturelles).

Habituer- l'organisation de la réalisation planifiée et régulière de certaines actions par les enfants afin d'en faire des comportements sociaux habituels.

Travailler avec un livre- une des méthodes verbales d'organisation d'activités éducatives. Le travail avec le livre s'effectue à toutes les étapes de la formation, il est généralement associé à l'utilisation d'autres méthodes, principalement des méthodes de présentation orale des connaissances.

Programmes de travail- programmes élaborés en tenant compte des exigences de la norme nationale pour les domaines éducatifs, mais en tenant compte en plus de la composante nationale-régionale, des possibilités de méthodologie, d'information, soutien technique processus éducatif, le niveau de préparation des élèves.

Récit- une présentation séquentielle de matériel à prédominance factuelle réalisée sous une forme descriptive ou narrative. Il est largement utilisé dans l'enseignement des matières humanitaires, ainsi que dans la présentation de matériel bibliographique, caractérisant des images, décrivant des objets, phénomène naturel, événements de la vie publique.

Méthodes de reproduction- les méthodes d'organisation des activités des écoliers, qui impliquent la reproduction et la répétition de la méthode d'activité sur les instructions de l'enseignant.

Auto-éducation- activité humaine systématique et consciente visant à l'auto-développement et à la formation de la culture de base de l'individu. L'auto-éducation est conçue pour renforcer et développer la capacité à remplir volontairement des obligations, à la fois personnelles et fondamentales, en fonction des exigences de l'équipe, pour former des qualités morales et volitives, les habitudes de comportement nécessaires.

Séminaires- l'une des formes d'organisation d'activités éducatives, qui est utilisée dans les classes supérieures dans l'étude des matières humanitaires. L'essence des séminaires est une discussion collective des questions proposées, des messages, des résumés, des rapports préparés par les étudiants sous la direction d'un enseignant.

La synthèse- la méthode d'étude du sujet dans son intégrité, dans l'unité et l'interconnexion de ses parties.

Socialisation- le processus d'assimilation par un individu au cours de sa vie des normes sociales et des valeurs culturelles de la société à laquelle il appartient. Il s'agit d'un processus d'apprentissage difficile tout au long de la vie.

Climat socio-psychologique dans l'équipe- un système d'états émotionnels et psychologiques de l'équipe, reflétant la nature de la relation entre ses membres dans le processus d'activités conjointes et de communication.

Style de communication pédagogique- une unité stable de méthodes et de moyens des activités de l'enseignant et des stagiaires, leur interaction sujet-subjectif.

Structure de la leçon- le rapport des éléments de la leçon dans leur certaine séquence et la relation les uns avec les autres.

Contrôle courant- le contrôle, qui est effectué dans le travail quotidien afin de vérifier l'assimilation de la matière précédente et d'identifier les lacunes dans les connaissances des étudiants ; s'effectue principalement à l'aide de l'observation systématique par l'enseignant du travail de la classe dans son ensemble et de chaque élève individuellement à toutes les étapes de l'apprentissage.

Contrôle thématique- le contrôle, qui s'effectue périodiquement au fur et à mesure du passage d'un nouveau sujet, section et a pour objectif de systématiser les connaissances des étudiants.

Technologie de construction de l'information pédagogique- le processus de prise de décisions pédagogiques dans le contexte d'un système de restrictions et de prescriptions dictées par les normes établies (quoi et dans quelle mesure à partir des informations données les étudiants devraient apprendre), le niveau initial de préparation des étudiants à la perception de informations pédagogiques, les capacités de l'enseignant lui-même, ainsi que l'école dans laquelle il travaille.

Programme type- ce programme, qui est développé sur la base du programme de base de l'État et est approuvé par le ministère de l'Enseignement général et professionnel de la Fédération de Russie et est de nature recommandée.

Programmes de formation typiques- les programmes, qui sont élaborés sur la base des exigences de la norme éducative de l'État pour un domaine éducatif particulier, sont approuvés par le ministère de l'Enseignement général et professionnel de la Fédération de Russie et sont de nature recommandée.

Contrôler- activités visant à prendre des décisions, organiser, contrôler, réguler l'objet du contrôle conformément à un objectif donné, analyser et résumer sur la base d'informations fiables.

Culture managériale du chef d'établissement- la mesure et la méthode d'autoréalisation créative de la personnalité du chef d'établissement dans divers types d'activités de gestion visant à maîtriser, transférer et créer des valeurs et des technologies en gestion scolaire.

L'exercice- activité systématiquement organisée, impliquant la répétition répétée de toute action afin de former certaines compétences et capacités ou de les améliorer.

Sondage oral- une méthode de contrôle, qui est effectuée sur une base individuelle afin d'identifier les connaissances, les capacités et les compétences de l'enseignant de chaque élève. L'étudiant est invité à répondre à une question générale, qui est ensuite décomposée en un certain nombre de questions plus précises et éclairantes.

Enquête frontale orale- une méthode de suivi du niveau de connaissances, d'aptitudes et de compétences des étudiants, qui nécessite une série de questions logiquement liées sur une petite quantité de matériel. Avec un interrogatoire frontal simultané de plusieurs élèves, l'enseignant attend d'eux des réponses brèves et laconiques du terrain.

Conférence de formation- une forme d'organisation du processus pédagogique, dans le but de généraliser la matière sur n'importe quelle section du programme et nécessitant une grande travail préparatoire (conduite d'observations, synthèse de matériel d'excursion, mise en place d'expériences, étude de sources littéraires, etc.). Les conférences peuvent être organisées dans toutes les matières académiques et en même temps aller bien au-delà du programme d'études.

Programme de formation- un document normatif qui révèle le contenu des connaissances, des compétences et des capacités de la matière académique, la logique d'étude des principales idées de vision du monde, indiquant l'ordre des sujets, des questions et le dosage général du temps pour leur étude.

Discussions éducatives- l'une des méthodes verbales, dont le préalable est la présence d'au moins deux opinions opposées sur la question en discussion. Naturellement, dans une discussion pédagogique qui permet aux étudiants d'apprendre avec une certaine profondeur et conformément le dernier mot devrait être pour l'enseignant, bien que cela ne signifie pas que ses conclusions sont la vérité ultime.

Matériel pédagogique- un système de modèles idéaux, représentés par des modèles matériels ou matérialisés de matériel didactique et destinés à être utilisés dans des activités éducatives.

Programme général du secondaire- le curriculum, qui est élaboré conformément aux normes du curriculum de base. Il existe deux types de programmes scolaires : le propre programme de l'école (développé par elle sur la base du programme de base de l'État pendant une longue période et reflétant les caractéristiques d'une école particulière) et le programme de travail (développé en tenant compte des conditions actuelles et approuvé par le conseil pédagogique de l'école chaque année).

Sujet- un système de connaissances scientifiques, de compétences et d'aptitudes pratiques, avec leurs capacités cognitives liées à l'âge, les principaux points de départ de la science ou des aspects de la culture, du travail, de la production.

Un cours au choix est l'une des formes d'éducation et d'éducation différenciées, dont la tâche principale est d'approfondir et d'élargir les connaissances, de développer les capacités et les intérêts des étudiants. L'option fonctionne selon un programme spécifique qui ne fait pas double emploi avec le curriculum.

Intégrité du processus pédagogique- la qualité synthétique du processus pédagogique, qui caractérise le plus haut niveau de son développement, résultat de la stimulation des actions et activités conscientes des sujets qui y fonctionnent.

Le but de l'éducation moderne- le développement des traits de personnalité nécessaires pour qu'elle et la société soient incluses dans des activités socialement utiles.

Excursion- une leçon spécifique d'enseignement et d'éducation, transférée selon un but pédagogique ou pédagogique déterminé à une entreprise, à un musée, à une exposition, dans un champ, à une ferme, etc.

 Ioannes Amos Comenius; 28 mars 1592, Nivnice, Moravie du Sud – 15 novembre 1670, Amsterdam)était unpédagogue humaniste tchèque, écrivain,religieux et personnalité publique, évêque de l’Église des Frères tchèques,fondateur de la pédagogie en tant que discipline indépendante, systématicien et vulgarisateur du système de classe.

Le travail théorique le plus célèbre de Comenius sur la pédagogie est la « Didactique », c’est-à-dire la théorie générale de l’apprentissage. Il a été écrit à l’origine en tchèque, puis traduit sous une forme révisée en latin, à l’époque la langue internationale de la science, sous le nom de « La Grande Didactique »[12].

Chapitre 16. Exigences générales de l’enseignement et de l’apprentissage, c’est-à-dire comment enseigner et apprendre.

Mise à la terre 1

L’éducation humaine devrait commencer au printemps de la vie, c’est-à-dire dans l’enfance.
Les heures du matin pour les cours sont les plus pratiques.
Tout ce qui doit être étudié doit être distribué en fonction des stades de l’âge - de sorte que seul ce qui est disponible pour la perception à un âge donné soit offert à l’étude.
Fondation 2

Préparation du matériel: livres et autres manuels - à l’avance.
Développez l’esprit avant le langage.
Les matières académiques réelles sont précédées de matières formelles.
Les exemples sont précédés de règles.
Mise à la terre 3

Les écoles devraient mettre en place une procédure dans laquelle les élèves en même temps ne seraient engagés que dans une seule matière.
Base de référence 6

Dès le début, les jeunes hommes qui ont besoin d’être éduqués devraient recevoir les bases de l’éducation générale (distribuer le matériel éducatif afin que les classes suivantes n’introduisent rien de nouveau, mais ne représentent qu’un certain développement des connaissances acquises).
Toute langue, toutes les sciences doivent d’abord être enseignées dans les éléments les plus simples, afin que les étudiants aient des concepts généraux d’eux dans leur ensemble.
Mise à la terre 7

L’ensemble des séances d’entraînement doit être soigneusement divisé en classes - de sorte que la précédente ouvre toujours la voie à la suivante et éclaire son chemin.
Le temps doit être alloué avec la plus grande précision – afin que chaque année, mois, jour et heure ait son propre travail spécial.
Chapitre 17. Principes de base de la facilité d’apprentissage et d’enseignement

Mise à la terre 1

L’éducation des jeunes doit commencer tôt.
Un même élève ne devrait avoir qu’un seul enseignant dans la même matière.
À la volonté de l’éducateur, tout d’abord, la morale doit être mise en harmonie.
Fondation 2

De toutes les manières possibles, il est nécessaire d’affirmer chez les enfants un désir fervent de connaissance et d’apprentissage.
La méthode d’enseignement devrait réduire les difficultés d’enseignement, afin qu’elle ne suscite pas le mécontentement des étudiants et ne les détourne pas de la poursuite d’études.
Mise à la terre 3

Chaque science doit être enfermée dans les règles les plus concises mais précises.
Chaque règle doit être énoncée en quelques-unes, mais les mots les plus clairs.
Chaque règle doit être accompagnée de nombreux exemples pour montrer clairement à quel point son application est diverse.
Chapitre 18 Principes fondamentaux de l’apprentissage et de l’enseignement des forces

Seules les choses qui peuvent être utiles doivent être soigneusement considérées.
Tout ce qui suit devrait être basé sur le précédent.
Tout devrait être fixé par des exercices constants.
Tout doit être étudié séquentiellement, en se concentrant sur une chose.
Chaque sujet doit être arrêté jusqu’à ce qu’il soit compris.
Chapitre 26 Sur la discipline scolaire

« Une école sans discipline est un moulin sans eau »
Pour maintenir la discipline, laissez-vous guider par :
Avec des exemples constants, l’éducateur lui-même doit montrer un exemple.
Exhortations, exhortations, et parfois réprimandes[13].
9 règles pour l’art d’enseigner
Tout ce que vous devez savoir doit être enseigné.
Tout ce que vous enseignez doit être présenté aux étudiants comme une chose qui existe vraiment et apporte certains avantages.
Tout ce que vous enseignez doit être enseigné directement, pas de manière détournée.
Tout ce que vous enseignez doit être enseigné tel qu’il est et se produit, c’est-à-dire en étudiant les relations causales.
Tout ce qui est sujet à étude, qu’il soit d’abord proposé sous une forme générale, puis en partie.
Les parties d’une chose doivent tout considérer, même les moins importantes, sans en manquer, en tenant compte de l’ordre, de la position et de la connexion dans laquelle elles se trouvent avec les autres parties.
Tout doit être étudié séquentiellement, en concentrant l’attention à un moment donné sur une seule chose.
Chaque sujet doit être arrêté jusqu’à ce qu’il soit compris.
Les différences entre les choses doivent bien transmettre afin que la compréhension de tout soit claire.
16 règles de l’art de développer la moralité
Les vertus doivent être inculquées aux jeunes sans exception.
Tout d’abord, les vertus fondamentales, ou comme on les appelle « cardinales » : sagesse, modération, courage et justice.
La sagesse du jeune homme doit être tirée d’une bonne instruction, en étudiant la vraie différence des choses et leur dignité.
Que la modération s’apprenne tout au long de la période d’entraînement, en s’habituant à observer la modération dans la nourriture et les boissons, le sommeil et l’éveil, dans le travail et les jeux, dans la conversation et le silence.
Laissez-les apprendre le courage en se surmontant, en limitant leur attirance pour la course excessive ou en jouant à l’extérieur ou en dehors du temps imparti, en freinant l’impatience, la grogne, la colère.
La justice s’apprend sans insulter personne, en donnant à chacun le sien, en évitant les mensonges et les tromperies, en faisant preuve de diligence et de courtoisie.
Les types de courage sont particulièrement nécessaires pour les jeunes: la noble franchise et l’endurance dans le travail.
La noble franchise est obtenue par une communication fréquente avec des personnes nobles et l’exécution de toutes sortes de tâches sous leurs yeux.
Les jeunes hommes acquerront l’habitude du travail s’ils sont constamment engagés dans des affaires sérieuses ou divertissantes.
Il est particulièrement nécessaire d’inculquer aux enfants une vertuliée à la justice - une volonté de servir les autres et une volonté de le faire.
Le développement des vertus doit commencer à un très jeune âge, avant que le vice ne s’empare de l’âme.
Les vertus s’apprennent en faisant constamment preuve d’honnêteté !
Que les exemples d’une vie décente de parents, d’infirmières mouillées, d’enseignants et de camarades brillent constamment devant nous.
Cependant, il est nécessaire d’accompagner les exemples d’instructions et de règles de vie afin de corriger, compléter et renforcer l’imitation.
Le moyen le plus prudent est de protéger les enfants de la communauté des personnes gâtées, afin qu’ils ne soient pas infectés par eux.
Et comme il est peu probable qu’il soit possible d’être si vigilant que tout mal ne puisse pénétrer les enfants, la disciplineest absolument nécessaire pour contrer les mauvaises mœurs.

Nous reprenons ici les travaux de Jean-Pierre Astolfi sur les Trois modèles pour enseigner in L’école pour apprendre, ESF, Paris, 1992.

Modèle transmissif ou dit de « l’empreinte »
Cette pédagogie, appelée « magistrale » ou « frontale » s'inspire des travaux de John LOCKE. La connaissance est transmise par l'enseignant. Elle viendrait s'imprimer dans la tête de l'élève comme dans de la cire molle.
Cette première position en éducation, au-delà de la particularité des matières enseignées, ignore les conceptions préalables de l’élève. Elle considère que l’élève est vierge de tout savoir initial à celui visé dans le cadre de l’acte d’enseignement ou de la délivrance d’une information. L’élève demeure passif dans un schéma de type émetteur/récepteur où l’enseignant est au centre de l’activité de transmission du savoir. Posant par principe que l’élève est vierge de toute connaissance, la conformation au modèle transmissif suppose qu’un éducateur ou un médiateur adopte le postulat qu’un élève serait intrinsèquement ignorant de tout en art. Des définitions préalables et culturellement dominantes des notions d’art et d’œuvre priment sur tout autre substrat. En conséquence, ce qu’un élève peut se représenter a priori de la chose artistique n’est pas reçu. Il doit être éduqué à une norme et apprendre à en manipuler les codes. Dans le jeu des valeurs culturelles, cette conception tend à écarter des préalables (pré-requis) qui infèrent pourtant sur les apprentissages artistiques. En effet, des représentations mentales sur l’idée d’art ou d’œuvre coexistent dans la classe. Profondément inscrites dans la société, elles sous-tendent de possibles divergences entre les individus qui peuvent ressurgir dans les apprentissages scolaires. Potentiellement acquises dans l’environnement familial ou au sein d’un groupe social, ces représentations peuvent même avoir été enrichies par un travail antérieur de l’école.

Modèle comportementaliste ou dit de « conditionnement » 
Cette théorie, appelée béhaviorisme, prend appui sur les travaux de THORNDIKE, PAVLOV, SKINNER et WATSON. L'apprentissage résulte d'une suite de conditionnements « stimulus-réponse ». Les connaissances sont définies en termes de comportements observables attendus en fin d'apprentissage.
Cette position en éducation consiste à éviter les conceptions préalables. Il s’agit d’une approche de l’activité intellectuelle qui s’attache aux corrélations entre des stimuli extérieurs et des comportements de l’élève. Selon cette théorie de l’apprentissage, la personnalité et le comportement résultent de l’expérience vécue dans l’environnement. Les étapes de l’apprentissage sont programmées de façon rationnelle par l’enseignant. Il s’agit, d’une part de conditionner des comportements de réponse chez l’élève, d’autre part d’élaborer des situations de travail incitatrices aux activités préparées. Dans ce cadre, l’expérience et l’observation sont au cœur des processus pédagogiques. L’expérience sensible y est considérée au même titre que le réel. L’élève est actif.

On retrouve cela dans les approches d’éducation artistique dites par « imprégnation » ont pu trouver un terreau fertile de développement dans le modèle comportementaliste. Par exemple : adopter, à leur contact, les manières de faire des artistes pour amorcer une pratique artistique à visée personnelle ; répliquer des comportements artistiques, à partir d’images d’œuvres, pour induire un geste ou un processus de production. L’enseignant ou le médiateur stimule les élèves (leur imaginaire ?). Il exacerbe leur potentiel de créativité. Il se passerait alors quelque chose dont le résultat formel est envisagé comme relevant de l’expression artistique. L’expression personnelle de l’élève est l’objectif essentiel à atteindre.

Modèle constructiviste 
Cette pédagogie est centrée sur l'apprenant. C'est l'élève qui apprend par l'intermédiaire de ses représentations. Les conceptions initiales ne sont pas seulement le point de départ et le résultat de l'activité, elles sont au coeur du processus d'apprentissage. Elle s’est appuyée sur les travaux d’AUSUBEL, PIAGET, GIORDAN, poursuivis par LAVE, BROWN, COLLINS et DUGUID.
Cette troisième position en éducation tient compte des conceptions préalables. Le constructivisme en pédagogie se fonde sur le principe qu’un nouveau savoir n'est effectif que s'il est reconstruit pour s'intégrer dans un réseau de notions acquises par l’élève. Il met l'accent sur l'activité de l’élève pour appréhender les phénomènes dont la compréhension s'élabore à partir des ses représentations initiales. L’élève est actif et son autonomie est renforcée. Le rôle de l'enseignant est primordial. Il doit élaborer et mettre en place, de manière stratégique, une pédagogie où la situation de travail proposée permet l’expérimentation, la résolution de problème ou le franchissement d’obstacles. Il en fait des conditions utiles aux changements de conceptions qui sont visés.
Croisant dans l’apprentissage des entrées pratiques et théoriques, ils veillent à placer l’élève en situation d’expérimentation. L’apprentissage se construit au sein d’une production de travaux réalisés par l’élève, stratégiquement structurée par l’enseignant sur la base d’une proposition ouverte de travail. Les étapes et le résultat de la démarche sont argumentés dans un but de formalisation et de rationalisation des acquis puis situées au regard de problématiques ancrées dans différents "domaines" dans une perspective d’ouverture.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article