. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony avec James Lequeux

Les 3 lois de Képler

Aussi étrange qu'il y paraisse les trois lois de Képler sont enoncées par Emilie du Châtelet.
Les 3 lois de Newton sont regroupées par  mais elle ne sont pas enoncées alors sous la forme d'équation. C'est-à-dire que le modèle nomologique n'était pas encore complet et que la tentation d'une loi (en tant que relation) ou d'une équation unique n'existait pas. En s'appuyant sur Les tables putréniques de Tycho Brahé, Johannes Kepler décrit la trajectoire elliptique de Mars autour du Soleil, le Soleil occupant un des foyers de l'ellipse. Il publie ce résultat – qui constitue la première loi de Kepler – en 1609 dans son Astronomia nova (Astronomie nouvelle). Il généralise cette loi à d'autres planètes dans ses Epitome astronomiae copernicanae de 1618-1621, qui contiennent la première description correcte du système solaire et dans lesquelles est correctement formulée la deuxième loi : les aires balayées en des temps égaux par la droite joignant la planète au Soleil sont égales. La dernière loi – le carré de la période de révolution des planètes est proportionnel au cube de leur distance moyenne au Soleil – est énoncée en 1619 dans Harmonice mundi (L'Harmonie du monde). Kepler publiera en 1627 les Tables rudolphines du mouvement des planètes, qui remplaceront avantageusement les Tables pruténiques.

Les 3 lois de Newton

l’Exposition abrégée du Système du Monde et explication des principaux phénomènes astronomiques tirée des Principes de M. Newton, écrit par Émilie du Châtelet et publié en 1759, après sa mort. Sa traduction des Principes mathématiques de la philosophie naturelle de Netwon, dont Voltaire avait la prime connaissance est la seule traduction depuis le latin existante en français à ce jour. 

Le premier principe, dit « principe d'inertie » énonce dans sa version originale « Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n’agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d’état ».

Le second principe , dit « principe fondamental de la dynamique » (ou PFD) énonce dans sa version originale « Les changements qui arrivent dans le mouvement sont proportionnels à la force motrice, et se font dans la ligne dans laquelle cette force a été imprimée » .

L'influence de L'Esprit des lois de Montesquieu

L'influence du Droit naturel et de sa loi...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article