. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

Fabrice Di Vizio proposait un nouveau numéro de l’émission « DIVIZIONAIR », animée par Éric Morillot sur Youtube, et il s’est lâché sur Pascal Praud, Eric Zemmour et il a dit pour la première fois quel candidat il soutient pour la Présidentielle de 2022.

Alors que l’interview tournait autour de l’affaire Mc Kinsey, Fabrice Di Vizio a dit ce qu’il pense du journaliste de CNews Pascal Praud qui avait parlé de Laurent et Victor Fabius dans son émission lundi : « Je ne dis rien, je ne parle pas à Pascal Praud, je me fiche de ce que dit Pascal Praud, ce n’est personne Pascal Praud… les expertises socio-politiques de Pascal Praud, elles valent… Bref, on va rester un peu sérieux quand même… Un jour, je vais expliquer à Pascal Praud ce qu’est une impartialité objective et une impartialité subjective. Un jour, je vais expliquer à Pascal Praud que, fondamentalement, la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour de justice de l’Union depuis des années, dit que, au fond, il faut faire attention à l’apparence de l’impartialité. Alors que là, on a l’apparence de la partialité surtout. »

Concernant Eric Zemmour, alors que l’interview tournait autour de Jacline Mouraud qui était l’une de ses invitées dans l’émission « Vendredi on approfondit ! » avec Mike Borowski : « Elle est venue défendre l’indéfendable parce que clairement, le programme d’Éric Zemmour… c’est de la m**de. Le programme santé d’Eric Zemmour, s’est fait entre deux bières sur un coin de table… Mais ce n’est pas bosser… Eric Zemmour est un imposteur… Je ne sais pas si c’est un imposteur, mais disons-le différemment, il se comporte comme un imposteur. »

Il continue : « Eric Zemmour, il a cru, parce qu’il était à CNews avant et parce qu’il avait une forme de notoriété, ça le dispensait de travailler. La politique, à défaut d’être un métier, c’est une, c’est une fonction. Et à ce titre, quand vous briguez un mandat aussi important que la présidence, le minimum c’est de bosser et pas se contenter de dire n’importe quoi, n’importe comment, n’importe où… Moi je commence à comprendre qu’Eric Zemmour chute dans les sondages. La vérité c’est qu’il est en train de se rétamer parce qu’il ne bosse pas. »

Fabrice Di Vizio annonce qu’il soutient et votera Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle de 2022 : « Mon soutien à Nicolas Dupont-Aignan est un soutien qui est inconditionnel, absolu et sans faille. Ça s’appelle l’honnêteté. Et si Florian Philippot avait été candidat réel, il aurait eu mon soutien absolu, inconditionnel et sans faille. Je ne veux pas enseigner à mes enfants que le courage ne paie pas en politique, que l’honnêteté ne paie pas en politique, je me fiche bien de savoir combien il fera, mais il aura ma voix et j’espère effectivement celle de ma famille. Ce n’est pas à moi de décider ce qu’ils feront, évidemment. Mais pour le coup, si l’honnêteté ne paye pas en politique, alors on est tous foutus… J’invite les gens qui pensent qu’on a un problème dans ce pays majeur à se demander s’ils veulent des ouvriers de la première heure ou des ouvriers de la dernière heure. Est-ce qu’ils veulent des gens qui se sont démarqués par leur constance ou est-ce qu’ils veulent des gens dont on peut se demander s’ils se démarquent par leur opportunisme ? C’est la question. »

Fabrice di Vizio, sur un platrau TV

Fabrice di Vizio, sur un platrau TV

Fabrice di Vizio, posant sur canapé

Fabrice di Vizio, posant sur canapé

Fabrice di Vizio, en robe d'avocat, son ancien métier.

Fabrice di Vizio, en robe d'avocat, son ancien métier.

Fabrice di Vizio, en robe d'avocat, son ancien métier.

Fabrice di Vizio, en robe d'avocat, son ancien métier.

Fabrice di Vizio, manifestant.

Fabrice di Vizio, manifestant.

Fabrice di Vizio, comme à son habitude.

Fabrice di Vizio, comme à son habitude.

Fabrice di Vizio, narquois.

Fabrice di Vizio, narquois.

Fabrice di Vizio quitta,t pour la deuième fois le plateau de TPMP de Ciryl Hanouna

Fabrice di Vizio quitta,t pour la deuième fois le plateau de TPMP de Ciryl Hanouna

Fabrice di Vizio avec Florian Philipot

Fabrice di Vizio avec Florian Philipot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article