. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Sylvain Rakotoarison

Tiens un article, intitulé "L’avènement de la Russie et du nouveau monde", signé par Piotr Akopov, a été publié le 26 février pour célébrer la victoire de la Russie sur l'Ukraine soit deux jours après le début de la guerre d'Ukraine. RIA Novosti a prématurément publié le 26 février 2022 cet éditorial de Piotr Akopov qui devait consacrer la victoire de la Russie sur l'Ukraine,  il a été retiré aussitôt. On peut lire la traduction d'Inna Uryvskaya pour Fondapol avec le lien ci-dessous. Cliquer sur ce lien pour télécharger la traduction par Fondapol (fichier .pdf) : https://www.fondapol.org/app/uploads/2022/03/fondapol-decryptage-pyotr-akopov-ria-novosti-03-2022.pdf

Voici les lignes croustillantes :

« La Russie est rétablie dans son intégralité historique (…). Abandonner l’idée de cette réunification, laisser cette division temporaire s’installer pendant des siècles, c’est trahir la mémoire de nos ancêtres et se faire maudire par nos descendants pour avoir laissé la terre russe se désintégrer. Vladimir Poutine a assumé, sans exagération aucune, une responsabilité historique en prenant la décision de ne pas laisser la question ukrainienne aux générations futures. »

« La question de la sécurité nationale de la Russie (…) n’est pas la raison la plus importante. La raison principale est un éternel complexe des peuples divisés, un complexe d’humiliation nationale dû au fait que le foyer russe a d’abord perdu une partie de ses fondations (Kiev), et doit supporter l’existence de deux États, de deux peuples. »

« Si les atlantistes se réjouissent que la "menace russe" unifie le bloc occidental, Berlin et Paris doivent comprendre qu’ayant perdu tout espoir d’autonomie, le projet européen s’effondrera à moyen terme. »

« Un monde multipolaire est enfin devenu une réalité. Dans cette opération en Ukraine, seul l’Occident s’oppose à la Russie, parce que le reste du monde comprend parfaitement : c’est un conflit entre la Russie et l’Occident. »

la conclusion : « La Russie n’a pas seulement défiée l’Occident, elle a démontré que l’ère de la domination occidentale mondiale peut être considérée comme complètement et définitivement révolue. ».

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article