. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Michel Albigens

Une intéressante video d'Usul et Ostpolitik sur René Dumont qui sort l'écologie dufranchouillard Français souhaitant maintenir (comprenez déconstruire) son cadre de vie. Avec Dumont, les écologistes sont dans ENSEMBLE, alors que tout le monde se jette la tête baissée dans EELV même si beaucoup li rendent hommage dans la vidéo comme Voinet.

Dumont dans la vidéo explique très bien la logique Zemmour, "la guerre qui engendre la famine et la famine qui engendre les guerres à venir". On le voit avec la guerre en Ukraine. "le tiers monde va se révolter, va se venger d'une manière ou d'une autre"précise Usul. Et Dumont de renchérir dès 1988 : "Nous avons créé un monde intolérable, entre le Nord et le Sud ce n'est pas possible et le Sud se venge. les armes du terrorisme seront illimitées. Il y en a pas mal qui sont déjà efficaces et elles seront de plus en plus efficaces. On ne luttera par le ghatto de l'arme atomique contre le terrorisme, ce n'est pas possible. Ils ne vont pas accepter de crever la bouche ouverte !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article