. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Paris8philo

article en cour d'écriture.

La philosophie indique les positivités d'une époques (le tacite), accompagne les processus (fragiles ou temporaires) qui sont peu aperçus (les devenirs). On peut dire qu'elle est indicielle ou plutôt indicatrice,

  • répétition, habitudes > pulsion de mort, morbidité.
  • répétion de la répétition > jouissance discursive. Répétition par la parole de la répétition des affections passives. On retrouve là , la dualité entre corps et langage, la dualité que dipasse le corps intensif.
  • différence ou saut qui affranchit et place dans l'évènement > sublimation au délà du "vide", de l'angoisse. C'est-à-dire une création porteuse de joie ou une soliution à un problème puisque la détresse était ce qui était problématique.

Ainsi La répétition névrose ou épuise, la facilité capture (erreur irréfutable), l'effort libère. C'est un rapport assez proche entre plaisir, juiissance et désir (voir citation d'un cours de Deleuze)

La différence que l'on peut faire entre ce qui est indiciel et ce qui est indicateur.

L'approximation dans le calcul est admise car celui-ci est indiciel et non exact. On a l'habitude, en Physique, de n'écrire d'un nombre que les chiffres que l'on emploiera dans les calculs ultérieurs BOrTR_56. Ceci se retrouve notament dans les coefficients et les indices (ex. indice de réfraction, constante de Planck). Comme le confirme Hawking : "Les scientifiques et les ingénieurs tendent à exprimer leurs idées sous formes d'équations parce qu'ils ont besoin de connaître la vleur précise des quantités qu'ils utilisent" HawTN_43Mais tant Hawking que Bohr, ou même Einstein "Nous voulons autant que possible éviter de nous servir [des formules mathématiques]" BorTR_12. Car c'est bien un image de la nature que vire la science, qui ressemblerait l'ensemble des expériences BorTR_VII, donc des expériences de vie et de travail.

L'indiciel est sérieux, sert d'assise, l'indicateur est rigoureux ou tranchant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article