. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

En art il ne s'agit plus d'un art absolu tel que l'art classique l'a voulu ou d'un art total tel que le romantisme a voulu l'incarner (Opéra de Wagner), mais d'un art impossible, c'est-à-dire d'un matériau qui rend perceptible des forces qui ne le sont pas par elle-mêmes. L’art contemporain n’est ni métaphorique comme l’art classique ni allégorique comme l’art symbolique mais conceptuel c’est-à-dire qu’il est une transposition de la réalité pour en révéler certains aspects poussés jusqu’à l’extrême. Ainsi il s’éloigne de la figuration si ce n’est sous la forme de photos et de vidéos pour révéler davantage la condition humaine moderne et non plus l’essence de l’homme classique. Pour ce faire, cet art passe par des concepts, se confronte au non-sens et dès lors s'impose des règles, à la manière d'un Buren avec ses bandes de 11 cm ou d'un Morellet avec ses néons ou ses formes répétitives.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article