. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Bonjour
 

Je me permets de prendre mon compte public pour annoncer à (suite à vos vidéos sur Léo grasset, la paresse des français ou les RER dans dix métropoles qui m'ont beaucoup interpellées et je vous en remercie) que je comptais sur mon blog faire plusieurs révélations concernant différents sujets mas que je compte espacer pour que mon propos n'apparaisse pas comme confus parce que je synthétiserai trop vite tout cela ou compresserait trop ces différents aspects divulgués.

Cela touche à l'ubérisation d'architectes au sein de la société AREP, filiale par SNCF participation (et l'APE ?) de la SNCF, même s'il y a des "cheminots". (j'en ai parlé à Olivier Gandois du Parisien mais précisément parce qu'on me colle une rumeur à la MeToo). Les cadres de cette société risqueraient . J'essaye simplement d'avertir sur les morts de personnes de mon ancien atelier Marta Sudy (+2018) et Pascal Buy (+2019) ainsi que la mort par cancer foudroyant de M. Devoty, un des directeurs (on trouve toujours son linkedin)... Mon père est une victime collatérale puisqu'il est mort un mois et 18 jours après la réception de la lettre recommandée de licenciement (je ne sais l'appeler autrement au vu du mélange des genres de cette situation d'illégalité). Par ailleurs l'URSSAF était au courant et n'a pas assuré sa mission qiu consiste à pourchassé le salariat déguisé, on peut même soupçonner des accointances et que certains avertis ait directement contacté la nouvelle direction d'AREP invitant les cadres à faire le ménage dans les relations de prestation. Ce qui la fait mal pour une entreprise inscrite au RSE et qui par ailleurs pratique la sophrologie en interne. Bref il faut être dans l'acceptation mais toutefois voir le résultat de l'inertie et de l'incompétence lorsque celle-ci est influencé par le néo-libéralisme qui a bien compris que les RER permettaient d'achalander les travailleurs mais qui maintient le réseau de train dans l'idéal du seul couloir rhodanien - reste des voies hanséatiques où il s'agit de lier la "banane bleue" à la péninsule italienne. Passons mais cela est simplement la marque d'une vision colonialiste extérieure comme les Français la pratiquait avec une seule voie ferrée par colonie qui ramenait les matières premières vers la côte.

 

Pour moi, c'est directement, sous la forme d'un harcèlement moral dont je n'entrerai pas ici dans les ressort psychologique sauf à citer Orwell et sa dénonciation de la social-démocratie (Socialisme britannique ou socing) que l'on prend pour une dénonciation du totalitarisme alors que c'est plus dans la ferme des animaux. Un de mes collègues me nomme depuis hier soir Quasimodo parce que je suis trop généreux à aider (sauver les bureaux des inondations - former les gens sur les nouveaux logiciels alors que je n'étais légalement pas salarié de la boîte et n'avait pas cette mission). Ceci me permet d'indiquer que beaucoup de Youtubeurs comme Michou par exemple et contrairement à Hugo, ou à ATE Chouet, ou à NES production, profitent de la relation de prestation pour ne pas payer de retraite à leur monteurs déléguant cela même à d'autres prestataires... Certains anciens freelance ou libéraux (sociétés en noms propres) ont parfois débarqué dans l'atelier pour dénoncer leur situation à la retraite : l'un d'eux à haranguer sur le fait qu'après 24 ans de salariat et 20 ans de prestation il ne touchait que le minimum vieillesse soit 850 euros. Ceci pour avertir les jeunes génération (ou sinon cela donne des Yves Frémion incapables d'avoir leur propre retraite et qui tyrannise les jeunes générations tout en prétendant s'intéresser à l'humour, pour prendre un cas précis mais qui adore la tyrannie en Art plutôt que la démocratie chez les écologistes - simple illustration concrète de cet avenir qu'on nous prépare - la Londres de Jack l'éventreur où les française se prostitueront cf Emma Becker, La Maison ou Robinson, Génie du proxénétisme même si le paris de la troisième république s'est construit aussi une solide réputation de courtisane cf. pour les britanniques et cela parlera à Hugo la tradition du Grand Tour, le passage obligé par Paris...).

 
 

Je ferai aussi des révélations sur le département de philosophie de Paris 8 et la présence en son sein et dans la proximité immédiate. C'est simplement qu'une série de cancers foudroyant et de suicide qu'on associe trop vite à l'institution philosophie (comme si la recherche philosophique était une posture au bord de l'abîme - vision romantique qu'utilise ce qu'i faut appeler tout bonnement des pervers narcissiques très différents des pervers sexuels en ce que ces derniers comme Léo Grasset agissent directement sur leurs victimes). Je dis cela tout en faisant acte de prophylaxie plus que de dénonciation pour la simple raison que les certificats de consentement poussent les pervers narcissiques à se camoufler plus à l'extrême droite (par expérience je sais que leur orientation politique est labile : il se dirige vers les situations permissives ) Enfin pour poursuivre sur cette libéralisation de l'économie qui a compris que de manière perverse elle devait s'appuyer sur l'arrivée au puvoir de l'extrême droite, je me permets aussi de faire remarquer à l'équipe ce qui se passe sur Twitter an ce que plusieurs comptes progressistes sont supprimés alors que Monsieur Elon Musk arrête un sondage quand le résultat de celui-ci lui convient : il réactive le compte de Donald Trump qui prenait dimanche 5 millions d'abonnés par heure ! 82 millions à 18 h en partant de zéro le matin ou la veille. Ceci réserve des moments obscurs pour notre humanité, car il ne faut pas oublier que ce n'est pas en exportant sur la lune un modèle qui ne marche pas terre. La pollution au lithium restera si elle est à grande échelle...



En guise d'ouverture, j'espère avoir bien séparer les points et rendu mon propos à peu près audible. Notre société n'est pas condamné à la fabrique des pervers en ce que ceux-ci relève d'une certaine éducation et relation intrafamiliale (cf. le livre de Georges Barbier). Il y a la possibilité d'une éducation qui prenne en compte les HPI, les TDAH, les hypersensibles, toutes ces nouvelles générations évoquées par Michel Serres dans son livre Petite Poucette et qui représentent 30 à 38 % de la population car il faut compter sur un temps long, propre à la bienveillance et à la maturation générationnelle.



En guise de remerciements, je voulais répondre dès hier soir, mais je voulais un propos clair pour espérer être lu de Hugo (en ce que je tiens à la remercier pour La paresse en France, pour les 10 nouveaux RER métropolitains et pour les enquêtes sur Leo Grasset, et donc la posture éditoriale de la chaîne). L'évocation du problème des bus de la grand couronne serait pas mal, en ce qu'elle impacte le futur écologique de Paris en détruisant ce qui marche jusque là pour des questions de mise en concurrence alors que les RER eux ne seront pas privatisés (où alors il n'y aura pas de Réseau à proprement parlé avec uniformité du matériel roulant). Passons. Merci Encore. J vous laisse traiter mon trop d'information qui pour moi relève avant d'une expression de ce qu'est notre époque, sauf à avoir des oeillères.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article