. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Gilles Andecq

Article ibtéressant sur le génocide Rwandais où l'on comprend pouruoi la France et l'Eglise catholique l'on appuyé, pour éviter que ce ne soit un autre qui soit commis. Pourtant il n'y a eu aucune dépfence de la part des Tutsis. Argument invalidant peut-être le texte, sur l'imminence d'un génocides prtiqué par les Tutsis envers les Houtous.

Le génocide des Tutsis du Rwanda est une réalité indéniable. Mais aussi effroyable qu'il puisse paraître, ce génocide dans sa version officielle est à plusieurs égards contestable,et ne constitue que la partie visible de l'iceberg : le contre-point apporté à l'offensive d'influence planifiée par Museveni. L’agression de l’Ouganda contre le Rwanda a été orientée dans un certain sens, celui de la reconnaissance du génocide des seuls Tutsis alors que celui-ci s'inscrit indiscutablement dans le plan d'une plus large extermination qui, initialement, visait plutôt les Hutu du Rwanda. 
Un plan ambitieux d'une « guerre de libération régionale » ayant pour objectif de fédérer dix pays africains sous l'autorité du Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni. 

Réunifiés, ces 10 pays devaient former une région vitrine dénommée « Grande Région Unifiée » et devant disposer d’une « Armée Rouge de Réserve » comptant 2.000.000 hommes et prête à assujettir le reste de l’Afrique subsaharienne.  C'est pourtant sur foond de commerce et d'échange de matière première (Pétrole) qu'une confédération puis une fédération d'états unitaires s'est faite. On peut penser que les plans de soutien de la France et de l'Eglise catholique venait en réaction aux plans de Yoweri Kaguta Museveni. Ne tarissant pas d'éloges pour le chef de l'Allemagne nazie Adolf Hitler, Museveni entendait agir avec le soutien des puissances anglo-saxonnes et protestantes (Royaume-Uni et Etats-Unis) manifestement décidées à chasser la France de l'Afrique où elles espéraient en outre contrer l'influence des puissances émergentes comme la Chine et l'Inde et imposer un ordre politique, économique et militaire totalement anglo-saxon sur le continent africain.  
  
On a acquis l'habitude trop simpliste d'analyser tout conflit qui se déroule en Afrique sous l'angle étroit de l'ethnisme et/ou du régionalisme. Ainsi plus de 7 millions de morts dans la RAGL en l'espace de 17 ans seraient à mettre sur le compte d'incessantes luttes ethniques et régionales dont le continent africain détiendrait le triste record! Des experts autoproclamés n'hésiteront pas à réduire la tragédie rwandaise à la résultante d'une haine atavique et séculaire entre les Hutus et les Tutsis. 

C'est oublier que, de l'aveu même du Ministre français des Affaires étrangères et européennes M. Bernard Kouchner, au Rwanda, la France s'est heurtée aux Belges, aux Anglais et aux Américains [et même aux casques leus canadiens].   
Le responsable français précise que cette confrontation se déroulait sur fond du jeu d'influences multiformes sur la RDC. Comment, dans un tel contexte, expliquer que près de 5 millions de Congolais tués en l'espace de 10 ans ne seraient que des dégâts collatéraux d'une guerre sans merci que se livreraient Hutus et Tutsis du Rwanda depuis des siècles ?

fin de citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article