. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Pour vous dissuader de lire le livre d'esclave et médiologue qu'est Régis Dedray et vous inviter à d'autres voyages.

 

Il peut y avoir de l'épaisseur dans la frontière mais pas d'essence. Je vous renvoie à un livre pour comprendre le no man's land entre deux check point : homo disparitus, le chapiter sur Chypre ;). La frontière alors ne sépare plus mais protège ce qui la peuple (comme pour Tchernobyl qu'un jour on remerciera peut-être pour ce qui s'y passe actuellement d'endémique) car la forntière est démilitarisée.

Petit parenthèse. L'Economie du désastre ou de la rareté s'est approprié le polique et par là l'armée et politise ainsi la science en définissant comme le dit Latour ce qui est digne d'être étudié. C'est tout l'inverse avec la frontière, le no man's land puisque les naturalistes à Chypre reprennent leur droit. Bref les hommes ne maîtrisent pas comme entre les deux Corées, l'épaisseur des frontières.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article