. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

Cercle de l'Oratoire

Cercle néoconservateur

Parcours
Le « Cercle de l'Oratoire » est un think tank ou groupe de réflexion français atlantiste et néoconservateur fondé en 2001, à la suite des attentats du 11 septembre. Il se réunit dans une salle du temple protestant de la rue de l'Oratoire à Paris, d'où son nom. Proche du PNAC (Project for a New American Century, le think tank néo-conservateur dont étaient issus les principaux membres de l'administration Bush), son but est de défendre la politique américaine auprès de l'opinion publique, le plus grand danger selon eux étant l'islamisme qu'ils qualifient « d'islamo-fascisme » ou de « fascisme vert ». Le Cercle de l'Oratoire a bien entendu soutenu l'invasion de l'Irak, et il assimile clairement l'anti-sionisme à de l'antisémitisme. Depuis 2006, il publie une revue intitulée « le meilleur des mondes" (éditée par les éditions Denoël).


Principaux membres :
- Michel Taubmann, directeur du service Info d'Arte-Paris
- Florence Taubmann, ancienne pasteure du Temple de l'Oratoire du Louvre, vice-présidente d'« Amitié judéo-chrétienne »,
- Bernard Kouchner, ministre de gauche puis de droite, fondateur de Médecins du Monde,
- Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo, récemment nommé directeur de France Inter,
- André Glucksmann, philosophe et essayiste,
- Pascal Bruckner, essayiste,
- Romain Goupil, cinéaste,
- Olivier Rolin, écrivain,
- Marc Weitzmann, écrivain,
- Antoine Vitkine, journaliste pour Arte,
- Élisabeth Schemla, fondatrice du site proche-orient.info,
- Jean-Luc Mouton, directeur de l'hebdomadaire protestant Réforme,
- Thérèse Delpech, directrice des affaires stratégiques au Commissariat à l'énergie atomique,
- Antoine Basbous, directeur de l'Observatoire des pays arabes,
- Frédéric Encel, géopoliticien, spécialiste du Proche-Orient
- Cécilia Gabizon, journaliste, spécialiste des questions de l'islam au Figaro,
- Mohammed Abdi, secrétaire général de l'association Ni Putes Ni Soumises,
- Jacky Mamou, ancien président de Médecins du Monde...


Leur réseau
D'autres personnalités n'en sont pas membres mais en sont néanmoins proches en soutenant des pétitions ou des meetings organisés par le Cercle de l'Oratoire. On peut citer notamment Bernard-Henri Lévy, Alexandre Adler, Guy Sorman, et Alain Finkielkraut.


Critères de reconnaissance des néoconservateurs
les néocons étaient détectables grâce à 4 critères déterminants :
- La géopolitique assujettie aux intérêts américains et à Israël.
- La narration toujours orientée vers une vision péjorative et caricaturale de l’islam.
- Le réseau relationnel près ou proche des think-tanks pro-américains, en particulier le Cercle de l’Oratoire qui a constitué une véritable tête de pont de la propagande néoconservatrice sous l’ère Bush.
- Le média et think-tank MEMRI, principale source redondante et chambre d’écho des néoconservateurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article