. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

239_Management_de_la_performance-copie-1.jpg
cliquez sur l'image
Sous le terme de "taylorisme excessif", c'est une simple critique du Toyotisme mis en place depuis la fin de Bretton Woods, avec son auto-évaluation en vue de l'amélioration des tâches (fin de l'article). C'est donc le cognitif (J'apprends beaucoup !) qui devrait faire office de réengagement ? Le surtitre indique qu'on ne sort pas du Toyotisme en fait ! sous-couvert que les salariés critiquent le taylorisme éculé ! Nous avons déjà vu les différents âges du capitalisme.
 
Toyotisme = "faire définir les indicateurs de performance [et donc de suppression de poste] par les salariés eux-mêmes", CQFD. En cela le Toyotisme a intégré une partie de cette donnée marxiste qu'est la surproduction par la performance qui vise son auto-suppression (mise en abîme marxiste, Aufhebung). Le management de la performance autre nom du toyotisme a été théorisé par un livre en 1981: Le prix de l'excellence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article