. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Après avoir réussi à déplacer la force, on peut alors la faire sortir. C'est la notion de « fa ling ». Pour mieux comprendre cette explosion, on peut donner comme image celle d'une force comprimée qui trouve un point de fuite et par lequel toute l'énergie accumulée jaillit. On ne peut donc produire cette explosion sans avoir compris dans son corps les notions de concentration d'énergie, de déplacement de force, d'énergie centripète et centrifuge. Shigueru Uemura UemMEI. Le phénomène ondulatoire de la frappe, qui la rend « magique » pour un non initié, les experts chinois l’appellent le « fa ling ». C’est essentiellement ce qu’ils recherchent : la capacité à rendre la force explosive. En karaté, à un petit niveau, on exploite essentiellement l’inertie. On lance la frappe et on suit. Cela ne va pas loin. Je dirais même que la technique commence quand on parvient à effacer l’inertie pour y substituer la force explosive. La tradition martiale en a identifié de nombreuses formes. J’arrive désormais à huit, dont trois de base : la compression, l’extension, le frottement. Rien de tout cela n’est secret ni caché. Rien n’est vraiment difficile à expérimenter. Il faut en revanche du travail pour installer cette compréhension des phénomènes dans les techniques. Je crois aussi  que c’est universel. L’une des plus belles manifestations de fa ling, c’est le knock-out de Mohammed Ali sur Georges Foreman ! Ali n’avait pas fait d’arts martiaux, mais il avait l’intuition de la frappe non pas puissante, mais  efficace. Shigueru Uemura UemRAM.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article