. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Emile Zola

écrivain naturaliste, 1840-1902

 

retour à la liste des auteurs

 

 

Biographie d'Emile Zola 
 
 La mort prématurée de son père, ingénieur italien, en 1847, contraint la famille d'Emile Zola à mener une vie très modeste hors de Paris où il est né, à Aix-en-Provence, où le jeune Emile étudie, en compagnie notamment du peintre Cézanne, qui sera longtemps son ami. Il poursuit ses études au lycée Saint-Louis à Paris, mais échoue au baccalauréat. De 1862 à 1866, il dirige le service de publicité de la Librairie Hachette, où il côtoie de nombreuses personnalités littéraires.
 
Peu à peu, il se consacre au journalisme, qui occupera toujours dans son activité une place essentielle, prenant parfois l'aspect de véritables "campagnes de presse" : critiques littéraires, dramatiques, artistiques, mais aussi chroniques d'actualité. Il participe notamment de façon active à la lutte contre le second Empire finissant, dénonçant aux côtés des républicains les sources illégales du pouvoir impérial.
 
En 1870, Zola se marie, et se fixe un programme de travail qui doit lui assurer une relative aisance : c'est le projet des Rougon-Macquart, conçu dès 1868, et dont les vingt titres paraîtront régulièrement (un par an), de 1871 à 1893. Soucieux d'indépendance financière, Zola assure la "rentabilité" de son œuvre (ce que Balzac n'avait pu faire) en associant successivement la publication en feuilleton et la publication en volume, et en tirant habilement parti des "scandales" qui accueillent certains de ses ouvrages.
 
Mais sa vie personnelle va être bouleversée par deux événements : la rencontre, en 1888, avec Jeanne Rozerot, qui sera sa maîtresse, et dont il aura deux enfants ; l'affaire Dreyfus ensuite, qui l'oblige à quitter la France momentanément, et qui surtout lui attire des ennemis acharnés. Haï, calomnié (en partie pour ses origines étrangères), il meurt en 1902 dans des conditions suspectes (une asphyxie qui pourrait ne pas être accidentelle).

OEuvres

L'Argent

La curée

Germinal

J'accuse

 

 

 

retour à la liste

 

 

 

 

 

 

 

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V


plus


ou


moins


 


http://phebus.journalintime.com/forum/2009-11-10-lespace-venousto



Répondre