. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

Rastier et Faye, dans leur procès à charge y verront l’« anéantissement total » [« völligen Vernichtung »] de l’« ennemi enté/incrusté sur la racine la plus intime du peuple » (GesamtAusgabe, t. 36-37, p. 90-91). Mais il faut rappeler ceci. Illustrons cela par :

La guerre d’anéantissement (Vernichtungskrieg) est la stratégie prônée, depuis la fin du xixe siècle par l’état-major allemand, dans une référence aux travaux de Clausewitz. La guerre d'anéantissement se distingue de la guerre totale : « Vernichtung chez Clausewitz ne signifie pas la destruction totale de l’ennemi. Le mot désigne l’état dans lequel l’ennemi ne peut plus poursuivre le combat : l’adversaire sans défense, jeté à terre, etc. Pour Clausewitz, le but de la bataille est de rendre les troupes ennemies incapables de riposter, afin de contraindre la volonté de l’ennemi » (2).

Ainsi, la stratégie de la guerre d’anéantissement, qui peut se dérouler dans le cadre du droit de la guerre classique, vise à éviter une guerre longue, et à privilégier la rapidité de l'offensive. Si les deux conflits mondiaux sont devenus des guerres totales, c'est justement parce que cette stratégie de guerre d'anéantissement a échoué. 

La guerre d'anéantissement est la mise à sac, la guerre réalisée par exemple par Monsieur de Turenne et qu'on eu le temps de m"diter les Allemands.

 

Emmanuel Faye, https://skildy.typepad.com/heideggernazisme/files/Heidegger4Faye.mp3, et François Rastier, Heidegger, théoricien et acteur de l’extermination des juifs ?, site The Conversation, 1 novembre 2017,

Céline Jouin, « La notion de guerre totale », Raison publique,‎ 2012, p. 239-240 (lire en ligne)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article