bleu

Pages

Archives

Mais où veut-il en venir ? Simplement que les mots définissent nos distinctions objectivées et de là une haptique plus qu'une esthétique qui elle demeure subjective. Si les Japonais ne savent dissocier le vert du bleu (ce qui se retrouve sur leur lumières...