. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Paris 8 philo

Connaissez-vous la demeure du Chaos ?



En remontant la Saône depuis Lyon, à quelques encablures du célèbre restaurant de Paul Bocuse, un petit village : Saint-Romain au Mont d'or. C’est là que Thierry Ehrmann, PDG du groupe Serveur et d'Artprice.com, a entrepris de "déconstruire" sa propriété toute en pierres dorées sur un terrain de 10 000 m² pour en faire… « La Demeure du Chaos », elle qui autrefois s'appelait le domaine de la Source. Depuis quelques années, les murs d’enceinte de cette propriété sont les premiers témoins de « l’œuvre » de leur propriétaire. Si vous avez déjà vu « New York 1997 » de John Carpenter, vous pouvez avoir une petite idée de la vision de désolation apocalyptique que l’on peut y voir. Tout part d’une réplique du World Trade Center après le 11 Septembre, ou plutôt de Ground Zero, enchevêtrement de métal de 10 mètres de haut. Plus loin, des voitures calcinées, des cratères creusés ici et là, des pierres dorées du mur d’enceinte liquéfiées en une boue informe qui entourent des signes ésotériques et divers portraits tagués, noircis, tordus. Il y a même un avion « planté » dans le jardin et calciné… Bref, c’est une vision sans compromis de la destruction, du chaos, de la laideur et du glauque, un désir de matérialiser la vision de l’effondrement du monde qu’Hermann voit autour de lui, voit dans les guerres et la violence qui jaillit chaque jour et nous agresse sans que l’on s’en rende forcément compte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
BIEN...MAIS?
Répondre
M
Je suis sûr qu'il y a plein de gens intelligents qui viennent visiter ce site et qui seraient prêts à détruire mon argumentation comme l'éléphant écrase une brindille...
Répondre
P
Réponse philosophique : Dieu est mais Dieu n'existe pas sinon il perd de son infinie puissance. C'est la distinction que l'on peut faire entre le dieu métaphysique et le dieu vivant. Spinoza et Descartes dans leur argumentation ont recours métaphysiquement et malheureusement à Dieu. Quant à Bergson s'appuyant sur Descartes il réclamera un Dieu sensible aux aspirations humaines. Qu'importe les démonstrations, ce que l'on peut dire c'est que l'on peut vivre sans croire en Dieu ce qui permet de se simplifer la vie et par ailleurs de l'enrichir autrement. Je pourrais te détruire haineusement ton argumentation mais elle tient plus de la croyance ou de la conviction, car tout ce qui relève de l'argumentation est démontable par l"argumentation adverse. Mais on ne sort pas des discours or ce qui relève de l'existence s'affirme autrement que dans les discours.