Pages

Archives

Publié par La Philosophie

C’est quoi le referencement ?

Au sens large, le référencement est l’action de référencer une chose (produits dans un magasin, informations, fichiers), c’est à dire de le mentionner dans un système. Sur internet, le terme référencement a été repris pour définir l’action d’inscrire un site sur un moteur de recherche ou un annuaire. Le référencement internet (search engine) ne se limite pas aux sites ou aux pages web. On peut en effet aussi référencer tout type de fichier des images, des documents (.doc, .pdf, .rar..), des vidéos, des produits, des lieux ou encore des applications.

Le référencement passe nécessairement par une phase d’indexation, durant laquelle une base de données est constituée. Le référencement défini donc aussi l’action d’inscrire une chose dans une base de données pour que cette dernière puisse ensuite être retrouvée / consultée.

 

 

Quels méthodes pour se faire référencer ?

Sur la toile, il existe deux modes de référencement distincts. Le référencement monnayé (SEM) ou sponsorisé (SEA) et le référencement naturel (SEO). Ce ne sont pas les mêmes règles car elles ne répondent pas aux mêmes besoins.

Un site internet peut se faire référencer en mode naturel SEO ou peut combiner les deux pratiques si besoin. Un référencement exclusivement payant ou monnayé n’est pas viable à long terme. Le référencement naturel est nécessaire à la prospérité de votre site internet.

Nous allons voir les deux types de référencement web en développant cependant plus en détails le référencement naturel : plus important, plus vaste et plus complexe.

 

 

Référencement Google

Les résultats de recherches sur Google

Référencement Google

Avant de rentrer dans les détails, il est nécessaire de visualiser comment les résultats indexés par les moteurs de recherches sont présentés aux internautes. Nous prendrons l’exemple du leader de la recherche sur Internet : Google (plus de 93% de parts de marché en France).

 

 

Dans la majeur partie des cas, c’est à cela que ressemblera la page web que verra un internaute après avoir effectué une recherche. On repère très simplement la présence des deux types de référencement.

Dans l’encadré en rouge, comprenant les premiers liens, on retrouve les résultats du référencement payant. Dans l’encadré en bleu, sous les liens sponsorisés, on retrouve les résultats du référencement naturel. Ici, la présence de liens sponsorisés indique que des entreprises ont achetés ces mots clés pour apparaître en premier sur la page de résultats. Toutes les recherches ne présentent pas obligatoirement de liens sponsorisés, car certaines expressions ne sont pas du tout exploitées par les entreprises (manque d’intérêt ou de retour sur investissement).

Les pages de résultats ou SERPs (Search Engine Results Page) peuvent aussi présenter bien plus de données que cela grâce à des optimisations particulières (produit à acheter en ligne, lieu pour un commerce, …) . Nous vous conseillons cette excellente infographie du Telegraph pour observer une page de résultats dans toute sa complexité (les différents modules ont étés réunis sur une même image, une page de résultats ne présentera jamais toutes ces informations en une seule fois).

Le référencement payant dit SEA
Définition du SEA

Lorsque l’on parle de référencement payant ou référencement sponsorisé, on pense aux liens sponsorisés ou aux campagnes Google Ads (anciennement Google AdWords). Pour apparaître dans les annonces Google, il faut acheter des mots clés aux enchères. Le coût payé dans ce système se fait au clic. C’est à dire que le site publiant son annonce va payer l’enchère prévue à chaque fois qu’un internaute clique sur l’annonce.

Par exemple, si je place mon enchère à 2€ pour l’expression « agence seo » et que je suis dans la moyenne des enchères pour ce mot clé, lorsqu’un internaute effectuera la recherche « agence seo », mon annonce apparaîtra dans les encarts réservés aux liens sponsorisés. Si l’internaute clique sur mon annonce (et uniquement dans ce cas) alors je devrais payer la somme de 2€.

Pourquoi utiliser le référencement payant ?

Le prix d’un mot clé peut varier de quelques centimes à plusieurs dizaines d’euros pour un terme très concurrencé. Il est donc très important de faire des essais et de calculer son taux de transformation et son retour sur investissement.

On met généralement en place une stratégie de référencement payant pour :

  • Les sites e-commerce
  • Positionner son site très rapidement
  • Le lancement d’un nouveau site encore mal référencé naturellement
  • Une période spéciale de l’année
  • Se positionner sur une recherche très concurrentielle
  • Compenser une mauvaise position dans les résultats naturels

​​​
Pourquoi utiliser le référencement payant ?

A l’inverse du référencement payant et de son immédiateté, le référencement naturel est un travail de fond qui assure un positionnement à long terme dans les résultats de recherche Google. Il est donc indispensable à tout site internet. Mettre en place la plus belle boutique du monde alors que personne ne peut la trouver est inutile.

 

 

Gagner en visibilité sur Google

La notion de référencement seo ne peut pas être considérée de façon autonome. Elle est indissociable d’une notion capitale : la notion de visibilité.

Si la notion de référencement définit l’action d’être référencé et donc présent dans une base de donnée, la notion de visibilité elle définit la capacité de la chose référencée à être trouvée. C’est une notion essentielle à toujours avoir en tête lorsque l’on parle de référencement. Imaginez un grand magasin sur 3 étages, votre produit y est référencé, mais au fond d’une allée du troisième étage au niveau du sol et en un unique exemplaire. Vous conviendrez que l’utilité de la chose est très réduite. Alors que si votre produit est référencé en tête de gondole prêt de l’entrée du grand magasin, c’est une toute autre histoire.

Le référencement Google fonctionne de la même façon. Les 3/4 des internautes ne visiterons même pas la seconde page de résultats de recherches. Lorsque vous pensez référencement, vous devez donc penser visibilité avec pour objectif d’être présent en première page des résultats de recherches pour des mots clefs pertinents, en rapport avec votre activité et votre clientèle.

Pour bien se référencer sur Google, vaut mieux se concentrer sur les critères de classement de Google qui ont le plus grand impact. Ensuite, il faut mettre toutes vos ressources à l'échelle de ces facteurs de ranking qui comptent le plus.

Le référencement naturel dit SEO
Définition du SEO

Le référencement naturel désigne l’ensemble des pratiques visant à rendre visible votre site web sur un moteur de recherches (dans les résultats naturels). Avoir un bon référencement naturel nécessite beaucoup de temps et des connaissances techniques pour être mis en place. C’est la raison pour laquelle les éditeurs de sites font appel en général à une agence de référencement SEO. Le moteurs de recherche indexe en effet les fichiers suivant des algorithmes complexes qui déterminent leur pertinence pour ensuite ressortir ces fichiers dans un ordre logique lorsqu’un internaute effectue une recherche. Pour ressortir efficacement sur la page des résultats de recherches, il faut donc comprendre comment fonctionne cet algorithme afin d’optimiser le site en fonction.

L’optimisation se fait à deux niveaux :

  • Le référencement On Site : ce sont les pratiques intervenant directement sur le site à référencer. On y retrouve l’optimisation technique du site, l’optimisation de la structure, l’optimisation du contenu..
  • Le référencement Off Site : ce sont les pratiques intervenant en dehors du site à référencer, mais avec pour objectif de favoriser indirectement son référencement. On parle essentiellement de stratégie de liens entrants, de liens externes, de netlinking ou d’acquisition de backlink. Si des sites B, C, D font un lien vers un site A, l’algorithme du moteur de recherches va estimer que le site A est pertinent car d’autres sites le mentionnent. Le site A va ainsi améliorer son référencement. Plus les sites faisant des backlinks vers votre site sont des sites biens réputés, avec une forte autorité, plus leurs liens auront un impact positif sur le site A.
 

Référencement Google


Maintenant, vous pensez probablement : Google utilise plus de 200 signaux de référencement pour classer les sites Web. Alors, sur quels facteurs de référencement se concentrer le plus pour obtenir un classement Google plus élevé ?

Jeff Bullas vous propose justement les 10 principaux critères de référencement Google les plus importants sur lesquels les sites Web devraient se concentrer en 2017.



 

  1. Autorité de la page :

    L'autorité de la page est l'un des facteurs les plus critiques pour le ranking sur Google que chaque propriétaire de site Web, qui espère bien se classer sur les pages de résultats, doit avoir conscience et prendre en compte.

    L'autorité de la page se réfère à la crédibilité de votre page aux yeux des robots de Google. Google détermine la crédibilité de votre page Web en regardant le profil des backlinks de votre site Web.

    Fondamentalement, plus la quantité et la qualité des liens entrants pointant vers votre page Web sont importantes, plus l'autorité qu'il vous accordera sera plus grande dans les pages de résultats.

     

  2. En fait, si votre page n'a pas la moindre autorité, Google ne la classera pas du tout ou la classera mal.

    Alors, comment augmenter l'autorité de votre site Web maintenant ?

    Pour chaque page de votre site Web, essayez d'attirer autant de liens entrants de haute qualité que possibles. Plus facile à dire qu’à faire par ces temps qui courent, n’est-ce pas ?

    Au lieu de cela, vous pouvez aussi essayer une stratégie de maillage de liens profonds pour construire une meilleure autorité pour chacune de vos pages importantes.

Autorité de la page

Images via Jeffbullas.com



 

  1. Pertinence des liens :

    Comme indiqué ci-dessus, Google détermine comment votre site Web est autoritaire sur la base de la qualité et la quantité des backlinks pointant vers votre site Web, voire vers votre page Web.

    Mais il ya un hic : il ne s'agit pas seulement d'obtenir de nombreux liens entrants de haute qualité, il s'agit aussi d'obtenir des liens entrants pertinents. Google tenant beaucoup plus compte de la pertinence des liens entrants qui pointent vers votre site Web.

    En fait, la pertinence des liens serait le nouveau PR (PageRank) dès lors qu’il s’agit des classements sur Google.

    Cherchez à obtenir autant de liens entrants de haute qualité que vous pouvez, mais assurez-vous que tous ces liens sont pertinents. Concentrez-vous sur la construction de liens majoritairement à partir de sites d’autorité et pertinents. Cela permettra de vous assurer que les liens pointant vers votre site sont ceux des sites ou des blogs qui sont de la même thématique et de la même niche que le vôtre.

    En d’autres termes, si vous êtes une Agence de marketing en ligne et que vous publiez du contenu sur les techniques d'optimisation web, le marketing des médias sociaux et le marketing de contenu, vous devriez chercher à obtenir des liens entrants à partir des sites ayant une autorité supérieure qui publient du contenu sur les mêmes sujets que le vôtre.
  1. La taille du contenu publié :

    Cela peut vous étonner d'apprendre que le contenu est l'un des facteurs de classement les plus importants. En fait, le contenu est le deuxième signal le plus important que Google utilise pour classer les sites Web dans ses SERPS.

    Mais ça ne devrait pas être une surprise.

    Pas facile, je l’avoue. Mais, ça peut arriver si votre contenu est excellent.

    Depuis plus d'une décennie, le contenu a été le carburant essentiel qui anime les machines de marketing modernes. De plus en plus d'entreprises s'appuient maintenant sur le marketing de contenu pour augmenter le trafic, recruter des prospects et optimiser les taux de conversion des contacts (leads).

    Le seul problème, c'est que maintenant, 93% des commerçants B2B utilisent le marketing de contenu. Alors, comment vous assurer que votre contenu est capable de sortir du lot, d’attirer du trafic vers votre site et obtenir un meilleur référencement sur Google ?

     

La taille du contenu publié



Pour ce faire, publiez autant que faire se peut du contenu long, plus détaillé, et donc profond. Idéalement, une longueur supérieure à 2.000 mots serait recommandée. Surtout, ne vous dîtes pas que plus c’est long, plus c’est ennuyeux. Tant que vous saurez capter l’attention du lecteur jusqu’à la fin de l’article, ce sera parfait.



 

  1. Le contenu sans valeur ajoutée :

    Alors que je viens de vous parler de l'impact de la longueur du contenu sur les classements Google, il est temps de dire que les sites avec du contenu de faible qualité qui offre peu ou pas de valeur pour les gens sont la plupart du temps déclassés par Google.

    Un contenu de faible qualité est un contenu qui n’apporte aucune valeur ou peu à une requête de recherche connexe. Rappelez-vous les mises à jour de Panda et Penguin ? Ces algorithmes de pénalité ont cherché à identifier les fermes de liens, les fermes de contenu (sites avec des contenus de faible valeur truffés mots-clés pour se classer plus haut) et les sites de scrapeurs (sites qui dupliquent du contenu d’autrui, souvent de façon automatisée) pour les pénaliser.

    De nos jours, les mises à jour de Google se concentrent principalement sur des sites avec du contenu de faible qualité (Quality Update) ou quasi dupliqué.

    Bien que Google ne pénalise pas formellement les sites ayant du contenu de faible qualité, il peut potentiellement mal guider les crawlers de Google quand ils essaient de trouver la page à contenu unique parmi les contenus de faible qualité. Ce qui peut générer un mauvais classement dans les résultats de recherche.

    Alors, que devez-vous faire?

    Les robots d’exploration et d’indexation de Google préfèrent assigner de meilleurs classements aux sites qui fournissent du contenu original et unique. Alors, supprimez ou n'indexez pas (balise noindex) les pages avec un contenu de faible qualité ou dupliqué.

    Incluez les pages archivées et les catégories dans cette liste. Jeff Bullas recommande de supprimer ou ‘ajouter la balise “noindex” sur de telles pages.

    Après tout, ces pages n'ajoutent souvent aucune valeur pour les chercheurs sur Google. Donc, si vous tenez à ces pages et que vous les conservez telles quelles, vous êtes en fait en train de mettre à mal votre référencement Google.




 

  1. Temps moyen passé sur la page :

    La plupart des blogs ont un taux moyen de rebond compris entre 70 et 98%.

    Cela signifie que lorsque quelqu'un atterrit sur votre page de blog, ils ne passent pas plus de quelques secondes avant de l'abandonner. Alors, comment cela impacte-t-il votre classement Google ?

    Google accorde une attention particulière à combien de temps les gens passent sur votre page Web quand il s'agit de classer votre site sur les SERPs. Si les gens ont tendance à passer plus de temps là-bas, Google suppose que votre page est instructif et vous classe bien.

     

Temps moyen passé sur la page



Si vous pensez que votre taux de rebond n'a pas vraiment d'impact sur votre classement, sachez tout de même qu’il est un critère de classement très important pour Google.

Alors, question : Comment puis-je réduire mon taux de rebond ?

Retenez simplement que plus votre site est meilleur, plus instructif et plus intéressant, plus le temps moyen passé sur votre page sera élevé et meilleur sera votre classement sur Google.



 

  1. Autorité du domaine :

    Peut-être que vous ne le saviez pas, l'autorité du nom de domaine de votre site Web ou une page Web joue un rôle important pour le classement sur Google.

    L'autorité du nom de domaine est en fait une métrique qui inclut 40 différents signaux de ranking et donne une note aux sites Web allant de 1 à 100, où 1 est pour le pire et 100 pour le top.

    Évidemment, plus votre autorité de domaine est élevé, plus votre classement sur Google est élevé.

     

Autorité du nom de domaine



Un grand nombre d'experts SEO estiment que vous ne pouvez pas vraiment faire grand-chose pour augmenter votre autorité de domaine, car cela prend du temps et il ne dépend pas uniquement de l'âge du nom de domaine.  Voici toutefois ce que vous pouvez faire pour augmenter rapidement votre autorité de domaine :
 

    •  Essayez d'obtenir autant de liens entrants de haute qualité et pertinents que possibles pointant vers votre site Web,
       
    •  Alimenter régulièrement et intelligemment votre mot-clé cible tout au long de votre contenu détaillé.
  1. Mots-clés dans les balises title :

    Les mots-clés sont si importants que vous ne pouvez pas vraiment penser à classer votre blog ou site Web sans avoir les bons mots clés.

    Mais saviez-vous que Google considère, de façon attentive, les mots-clés utilisés dans vos balises title lors du classement des sites Web sur ses pages de résultats ? Il donne en fait plus de poids aux pages qui utilisent des mots clés dès le début de leurs balises title.

     

Mots-clés dans les balises title



Et ceci parce que les robots de Google sont en mesure de comprendre instantanément le sujet dont parle la page si les mots-clés cibles sont placés au tout début des balises title.

  1. Positionnement et pertinence des mots clés :

    Maintenant que nous parlons des mots clés, permettez-moi également de révéler que Google est aussi attentif à la façon dont vous positionnez votre mot-clé cible sur votre page Web.

    Cela signifie que le robot de Google (GoogleBot) vérifie soigneusement les mots clés dans l’URL de votre page, dans vos contenus, et dans vos balises H1, H2 et H3. Placer vos mots clés dans ces zones fait comprendre au robot de Google que votre page est centrée sur ces mots-clés cibles.

    Mais voici ce qui peut être un choc pour vous : Si le contenu de votre page ne correspond pas vraiment à vos mots clés, votre site peut être pénalisé par Google.

    Le temps où Google prêtait attention à la densité des mots-clés est révolu. Aujourd'hui, il recherche aussi la pertinence des mots clés. Alors, que devez-vous faire ?

    Structurez intelligemment votre page en utilisant des mots-clés pertinents. Placez les mots-clés dans les premiers 100 mots de vos contenus, dans l’URL de votre page, et dans vos balises H1/H2/H3.

    N'oubliez pas d'inclure des mots clés au début de vos balises meta descriptions.




 

  1. Vitesse de chargement de la page :

    Un temps de chargement de la page plus lent affecte considérablement les performances de vos pages Web. En fait, un délai d'une seconde supplémentaire en temps de chargement de page signifie 11% de pages en moins qui seront vues.

    Et pire : 25% des visiteurs abandonneront votre site si votre page ne charge pas dans les 4 secondes.

    Rappelez-vous, Google est le plus grand moteur de recherche au monde et il prend l’expérience utilisateur très au sérieux. Donc, naturellement, il pénalise les sites avec un temps de chargement plus lent en baissant drastiquement leurs classements.

     

Vitesse de chargement de la page



Maintenant, et vous l’aurez aussi compris, la vitesse de chargement de la page reste l'un des facteurs les plus significatifs de classement de Google dont vous devriez être conscients.

La question est de savoir comment vous pouvez améliorer la vitesse de chargement de votre page Web qui est lente :


 

    •  Tout d'abord, analysez la vitesse de chargement de vos pages en utilisant l’outil Test My Site de Google fourni par PageSpeed Insights.
       
    •  Ensuite, en fonction de l'analyse de votre vitesse de page, mettez à niveau votre serveur.
       
    •  N'oubliez pas de minimiser vos fichiers HTML, CSS et JavaScript ainsi que toutes les redirections.
       
    •  L'optimisation des images, en réduisant leurs tailles sans les dénaturer, peut également vous aider à réduire la vitesse de chargement de votre page.



 

  1. Responsive design :

    L’usage des appareils mobiles pour se connecter à Internet atteint globalement les 51,3%. Considérant le nombre de personnes qui utilisent maintenant des appareils mobiles pour les recherches sur Google, il est facile de comprendre pourquoi Google prend le responsive design très au sérieux pour le classement de sites Web.

    En effet, une étude menée par Google a révélé que plus de 67% des utilisateurs préfèrent acheter sur des lancement prochain du mobile-first.

    Or, qui dit index mobile first, dit site Web compatible avec le mobile en raison du fait que le classement de la version mobile du contenu s’imposera au classement du même contenu sur ordinateur.

    Par conséquent, sans le dire explicitement, le responsive design aura un impact sur la visibilité du site Web dans les résultats de recherche de Google.


Voici donc les 10 critères les plus importants pour le référencement sur Google à considérer et à prendre en compte quand vous chercherez à booster le classement de votre site Web !

Toutefois, on peut ajouter 
RankBrain de Google qui fait partie du trio de tête des facteurs SEO et qui fait appel à l’intelligence artificielle et au machine learning pour comprendre le langage naturel, et donc l’intention de l’utilisateur au-delà des simples mots-clés.

Mais, contrairement au 10 critères présentés ici, on ne peut pas agir directement sur RankBrain. Sauf à utiliser le langage conversationnel qui devra alors offrir une place de choix aux expressions de la longue traîne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article