. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

Thomas Mirallès sur France Bleue. Capture d’écran France 3 Occitanie

Thomas Mirallès sur France Bleue. Capture d’écran France 3 Occitanie

Thomas Mirallès

Gilet jaune

Parcours

Chef d’entreprise de 27 ans, qui travaille sur la page Facebook « La France en Colère » avec Priscillia Ludosky (1).

Faits
Le Catalan, fait partie de la même délégation que Jason Herbert (1)

Rapport au politique et croyances :
Il refuse toute récupération politique. « Un parti m’a approché pour les Européennes et les municipales de 2020 à Perpignan, mais j’ai dit non. Ça ne m’intéresse pas », avoue-t-il (1). Précisant son activisme « Je continue les manifestations, soit en centre-ville de Perpignan, soit à Toulouse, ou sur les péages » (1), nous rappelle-t-il. « Je travaille sur les communiqués, je fais remonter les revendications de mon département, les Pyrénées-Orientales, je fais le relais depuis Perpignan » (1) En revanche, le jeune homme se dit ouvert à toute invitation par le gouvernement dans le cadre d’un dialogue. « Si on m’invite, je viendrai avec plaisir », assure-t-il. « Mais j’irai pour aller à la pêche aux infos et faire remonter des revendications de mon département. Je ne prendrai pas de décision au nom des Gilets jaunes, je ne m’en sens pas légitime. » (1)

Propos
Thomas Mirallès rappelle ce que sont, selon lui, les deux priorités du mouvement : « la révision à la baisse de toutes les taxes » (2), et « la création d'une Assemblée citoyenne qui examinera tous les projets de réforme, étudiera les dossiers de transport, écologie, emploi, retraites, éducation et autres grand thèmes » (2). Il Propose qu'une Assemblée citoyenne soit tirée au sort et devienne une force de proposition et des référendums populaires pourraient ensuite trancher (2).

Propos démentis par la réalité
 

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)
 

Son réseau :
 

Avis
« »

Sources
1. Le Parisien, Mouraud, Herbert, Barnaba… que deviennent les «autres» figures des Gilets jaunes ?, 25 janvier 2019, par Paméla Rougerie
2. Les Inrockuptibles, Après avoir été reçu par le gouvernement, un porte-parole des “gilets jaunes” appelle à manifester samedi, 28 novembre 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article