. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

On a donc vu comment l’égalité fut choisie en fonction d’une époque où il était impossible de miser ou parier sur la liberté et la fraternité.  L’instance garante de l’égalité, Badiou la nomme tribunal de l’égalité. L’Egalité est postulée mais jamais acquise. Ceci revient à dire que nous sommes égaux en droit mais jamais égaux en fait. Il faut donc recourir à une instance qui nous y fasse croire. Il y a toujours une équivocité, une ambiguïté à vouloir choisir un terme exempt de tout sens mais que l’on définira tôt ou tard en oubliant que l’on ne voulait pas le définir au départ. Truchement qui ne gêne guère Badiou. On ne peut pas tout à fait définir quelques idées sans dévier de l’axe principal qui requiert qu’on ne définisse pas l’idée de Bien : il doit demeurer impropre. On passera donc sur certaines définitions abstraites que donne Badiou de l’égalité BdAM_166. Elles nous feraient entrer un peu plus dans le piège du jargon et développer son système. Mais là encore il n’est rien dit d’une égalité effective, surtout que celle-ci, rappelons-le, n’a aucune dimension économique ou pragmatique. On peut lire d’une part que le mot égalité doit être dégagé de toute connotation économiste (égalité des conditions objectives, des statuts, des fortunes). Il faut lui restituer son tranchant subjectif  : l'égalité est ce qui ouvre à une stricte logique du Même C_247. Mais Badiou finit aujourd’hui par se replier sur un pis-aller que serait une politique égalitaire et qui assume sa haine pour les plus riches BdLM. Afin d’imposer ses vues, il n’hésite pas à prôner l’autorité du Même et la terreur de la Vérité. C’est que l’on peut bien se demander pourquoi sa pensée « axiomatique » est parasitée par tant d’idéaux révolutionnaires et s’y suture, alors qu’étant « mathématique » elle devrait se dégager de tout préjugé historique. Ainsi l’égalité ne sert que de prétexte à la mise en place d’un tribunal, qu’il porte ou non l’égalité comme attribution.  Il s’agit encore une fois de reproduire une justice divine à travers un organe d’autorité. « L'égalité c'est que chacun soit renvoyé à son choix [de pensée ou de politique] non à sa position [sociale] » LM_35.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article