. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Paris 8 philo

Sitôt les syndicats partis, l'opinion publique manipulée la réaction se met en place : ce sont tout de même des saccageurs, des bloqueurs, des casseurs, des écervelés, de futurs fonctionnaires, des peur-du-changement.

 

 

PARIS 1-4 : Le recteur de Paris (Quénet) a établi une « liste noire » d'étudiants indésirables à la Sorbonne. Des étudiants considérez comme des "meneurs" du Mouvement au sein de la Sorbonne ont été empêcher d'entrée. Certains ont déposé un recours devant le tribunal des référés. Cette liste n'est pas "arbitraire" mais "discrétionnaire" puisqu'elle n'a pas été communiquée. Lisez l'article  : tout étudiant muni de sa carte d'étudiant doit pouvoir rentrer dans la Sorbonne.

 

 

Quelques photos du début de la semaine : la répression se met en place.

 

 

PARIS 8 : Envisagez-vous en philo la création d’un Comité de validation équitable ? La création de comités de ce genre dérange : de très nombreuses affiches ont été arrachées, des profs se plaignent, c quasiment un jeu de piste pour remettre quotidiennement les affiches qui ont été arrachées… 

 

 

Drôle d'ambiance dans les cours, les gens semblent hébétés, on retrouve le bon vieil anonymat des étudiants d'antan. La négation du mouvement se fait aussi par là, il y a un peu de suspicion car on se demande bien ce que le voisin a pu faire pendant les 2 derniers mois.    

 

 

Limite il ne manque plus que la délation, un soupçon d'hyprocrise. Alors que le pouvoir a bien faillt basculer car sans Mr Galouzeau, Mr Chirac jouera ses dernières défenses. Mais bon, cela ne change rien il n'y a pas d'alternative au niveau du pouvoir, la représentation reste la représentation, un théâtre du politique. La solution appartient à tout un chacun dans ses actions, ses affirmations, sa manière de consommer et parfois d'éteindre la télé (plusieurs fois on m'a fait croire que le mouvement était éteint). Donc remuez-vous le cul et les neurones. Faites vos études mais n'oubliez pas la mobilisation.

 

 


Léo Ferré - L'oppression par Leboc

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article