. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Félix Ravaisson

philosophe spiritualiste et archéologue, 1813-1900

 

 

 

Biographie
Evincé après sa thèse (De l'habitude) de l'Université Française, Ravaisson, en 1838, avait conquis le doctorat, grâce à deux thèses : Speusippi placita qualia videantur ex Aristotele et De l'Habitude (Paris, 1839; réimpr. dans la Revue de métaphysique et de morale; Paris, 1894). La même année, il fut nommé professeur de philosophie à la Faculté de Rennes où il enseigna deux ans. En 1840, il fut chargé de l'inspection générale des bibliothèques, fonction qu'il exerça jusqu'en 1859. Il fut alors nommé inspecteur général de l'enseignement supérieur. Cette fonction fut supprimée par mesure budgétaire en 1888. Ravaisson reçut alors le titre d'inspecteur général honoraire. Il est resté jusqu'à sa mort membre du conseil supérieur de l'instruction publique. En 1870, il fut nommé conservateur du département des antiquités au Louvre, dont il était encore conservateur honoraire. Ravaisson a été élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1849, à la place de Letronne. et membre de l'Académie des sciences morales en 1880, à la place de Peisse. 

OEuvres (NB : Pour afficher correctement les citations grecques, il est nécessaire d'installer la police Greek.ttf)

De l'habitude (format RTF, PDF)
Métaphysique et morale (format RTF, PDF) ou sur Wikipédia
Testament philosophique (format RTF, PDF)

 

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article