. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

jean gayon nous a laissé ce gentil petit message, dans l'attente du traitement de l'affiare nous avons retiré le texte argumenté tout aussi "fondé" :)

  • Depuis trois ans, l'auteur anonyme de ce blog affiche cette page dont le seul but apparent et diffamatoire. Une formulation alléchante fait progressivement remonter la page en tête, et abuse de ma notoriété. Cela suffit. Faute de retrait de cette page sous huit jours, je déposerai plainte auprès du procureur général de Paris pour diffamation. Je vous remercie pour votre attention.
  • Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés.
    Cordialement,


gayon@noos.fr


Publication originale : 19/02/2007 23:59 soit seulement depuis un an et demi.

Retirer le texte parait donné raison à Mr Gayon, mais nous avons d'autres choses à faire que de jeter dans l'oppobre quelqu'un qui a manqué de rigueur. Une disputation philosophique se joue sur de arguments ausi nous changeront comme présentement le titre allécheur pour ne faire apparaître qu'un manque de rigueur. Ce que les tribunaux pourrons statufié, sauf qu'il ne reste pas de traces des cours incriminés.


Ce n'est pas la formultion alléchante qui fait remonter l'article sur Google mais simplement les algorythmes utilisés par ce moteur de recherche qui font que tout ce qui est mis sur la plateforme over-blog vient en premier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Vous faîtes une bataille de fautes d'orhtographe?
dont le seul but apparent et diffamatoire.
Versus
Retirer le texte parait donné raison à Mr Gayon
et
Ce que les tribunaux pourrons statufié

D'ailleurs, le bon français abbrévie «Monsieur» avec «M.», et non ce «Mr» anglais qui remplace «Mister».

M. Gayon a certainement une excuse de choc : son iphone n'a pas de correcteur orthographique.


Répondre
G

Vous êtes tout à fait pathétique !


Répondre
A
Nous avons inscrit ces différents commentaires sur conseil gratieux d'un avocat.

- afin que tout jugement soit rendu nul s'il ne tenait pas compte de ce qui a été écrit ci-dessus et qui est désormais inscrit manière traçable sur la plate-forme over-blog

- qu'une dispute philosophique est par nature interminable (voir le Differend de F. Lyotard) et qu'un procureur de la République d'y mettre un terme, puisque les propos argumentées des différentes partie pourront toujours être maintenus sans qu'un caractère discriminant ou diffamatoire soit qualifiable.

- et qu'ainsi n'importe quelle cour de justice se déclare incompétente à juger d'une "vérité" scientifique ou philosophique notamment inscrite dans les écrits même du dénommé Galilée Discours concernant deux sciences nouvelles, 1638, Troisième journée.
Répondre
A
Nous souhaitons ajouter par ce commentaire que c'est la première fois qu'un tribunal aura à statufier sur un manque de rigueur selon lequel Galilée n'aurai jamais procédé par expérimentation ce que contredisent les documents et recherches suivantes


http://www.philocours.com/cours/cours-galilee-experimentation.htm

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=12290687

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=12305114

Les tribunaux ont déjà statufié sur l'histoire (tribunal de Nuremberg ou Cour Pénal internationale) mais sauf tribunal de l'inquisition jamais sur une vérité philosophique ou théologique qui n'a relevé pas de leur compétence.
Répondre
A
Nous invitons par ce commentaire Jean Gayon à écrire à la société Google pour qu'elle retire le référencement de notre article car désormais c'est elle qu'il faut incriminer.

DNS Admin
Google Inc.
1600 Amphitheatre Parkway
Mountain View CA 94043

Nous rappelons que nous ne sommes pas les générateurs des logarithmes qu'utilise le moteur de recherche Google et qui nous a fait plaer à une place qui gêne la notoriété de monsieur Gayon. Par une missive et sans argent, l'article peut être retiré du référencement Google.

Cordialement
Répondre
A
Nous stipulons par ce commentaire que nous avons retiré le texte, les images et les fichiers incriminés. Nous pouvons si besoin est le faire constater par huissier.
Répondre
A
Nous indiquons par ce commentaire la bonne réception du message de Jean Gayon dont nous gardons trace.

Bonjour,
un visiteur de votre blog paris8philo vient de reporter un contenu abusif sur les pages dont vous avez la responsabilité.
Voici son message et ses coordonnées.
# nom et prénom : jean gayon
# email : gayon@noos.fr
# description : http://www.paris-philo.com/article-5716932.html Page intitulée "j'accuse jean gayon, professeur en Sorbonne..."
# raisons : Depuis trois ans, l'auteur anonyme de ce blog affiche cette page dont le seul but apparent et diffamatoire. Une formulation alléchante fait progressivement remonter la page en tête, et abuse de ma notoriété. Cela suffit. Faute de retrait de cette page sous huit jours, je déposerai plainte auprès du procureur général de Paris pour diffamation. Je vous remercie pour votre attention.
Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés.
Cordialement,
- L'équipe d'Overblog -
Répondre