Pages

Archives

Publié par Jean-Charles Robin

Je n’ignore point que c’est par la parole beaucoup plus que par les livres que l’on gagne des hommes : tous les grands mouvements que l’histoire a enregistrés ont dû beaucoup plus aux orateurs qu’aux écrivains.
Il n’en est pas moins vrai qu’une doctrine ne peut sauvegarder son unité et son uniformité que si elle a été fixée par écrit, une fois pour toutes. 
Un dictateur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article