Archives

Publié par La Philosophie

Voir nos différents articles peut-être plus construits pour certains. Google a choisi celui-ci on ne sait pourquoi

 

 

Auteur millénariste qui valorise le Christianisme, pourfendeur de l'immigration, pour la suppression et dépopulation des peuplements urbains par la suppression de la distinction dite « aliénatoire des villes et des campagnes. (voir son long entretien avec Etienne Chouard) : « Le  christ n'a pas fondé une église, il a fondé une écclésia c’est-à-dire une assemblée insurrectionnelle du cœur de l’Être. » (1)


Francis Cousin : Traduction des évangiles (1)

Origines du christianisme primitif

  • « Il y a une différence radicale entre toutes ces réfections de connivences, de génuflexions et de soumission et le christianisme qui indépendamment de la religion institutionnelle qui s'est constituée avec le temps est d'abord une contradiction à la religion institutionnelle puisque c'est d'abord une insurrection du Christ radical. Et dans le texte de Engels sur Les origines du christianisme primitif, il compare l'émergence des premières communautés communistes radicales pour l'abolition de l'Etat et pour l’abolition de l'argent avec, bien évidement dans une perspective, dans un climat, dans une séquence historico-géographique différente, les premières communautés chrétiennes. On précise d'ailleurs dans le cadre de l'épitre aux Corinthiens que les premières communautés chrétiennes étaient précisément des communautés de la mise en commun qui étaient en récusation de l'ordre des chose. [...] On va traduire un climat, une perspective, un enracinement, un positionnement et que ce positionnement n'est pas neutre, on va traduire une radicalité insurrectionnelle qui remet totalement en cause le temple de la marchandise. » (1)
  • « Marx montre qu'il y a une falsification ou consciente ou inconsciente de la langue grecque. » (1) Francis Cousin en abuse lui-même à la manière de son maître Heidegger.

Origine de l'Etat, de la famille et de la propriété.

[...]


 

Francis Cousin : Critique de la société de l’indistinction

  • « La fonction de la gauche et de l'extrême gauche est d'embrigader le prolétariat pour fusiller le prolétariat. » (2)

Francis Cousin : « Le Communisme comme tradition primordiale »

  • « La religion est l'opium du peuple est une phrase qui a été très très peu comprise. L'opium du peuple ça ne veut pas dire que la religion est le poison du peuple, ça veut dire que la religion est cette puissance soporifique alors même que dans une société sans cœur il a besoin de retrouver son coeur Là il faut opposer deux chose le sacral et le sacré (et on repart dans des distinctions aliénatoires avec un fétichisme réactionnaire pour les communautés originelles) où tout serait sacrale même les complémentarités homme femme au passage [étrange !]. Dans la communauté archaïque des Germains, dans la communauté archaïque des Sioux, il n'y a pas de sacré et il n'y a pas de profane, parce que tout [y] est sacral. Pendant des millénaires l'homme a vécu dans des communautés communistes où le sacral était l'université présente. Le sacré et le profane comme division émerge pour détruire le sacral quand la marchandise précisément se met en mouvement. Marx est quelqu'un qui est profondément enraciné dans ce qu'il appelle l'Etre générique. Notre Etre générique c'est la geman wessen, c'est à dire cette notre communauté de l'Etre dans la sacralité première. Et la sacralité première c'est notre tradition primordiale qui n'a rien à voir avec les traditions falsifiées. » (3)

L'être générique comme communauté de l'être est tout entière une apologétique déployée par l'extrême droite après la défaite pour eux de la guerre d'Algérie et tirée de l’œuvre de Heidegger et non de Marx. Vous retrouverez aisément les auteurs qui gravitaient autour d'Europe-Action qui donnera le GRECE d'Alain de Benoist. Au passage, les triskels des couvertures de Cousin renvoient aux triskels utilisés par les mouvements néo-nazis comme Terre et peuple.

  • « La logique marchande de l’équivalence généralisée correspond au développement du quantitatif d'indistinction  au détriment du qualitatif de la distinction. » (4)
  • « Le monde contemporain qui est le monde de la domination marchande est finalement le monde de la confusion qualitative généralisée et vous parlez ainsi de chaos de l'indistinction. » (4)
  • Résumé par l'animateur de son œuvre : « La logique marchande de l'équivalence généralisée correspond au développement du quantitatif d'indistinction  au détriment du qualitatif de la distinction tel que le monde contemporain qui est le monde de la domination marchande est finalement le monde de la confusion qualitative généralisée et vous parlez ainsi de chaos de l'indistinction »
  • « J'en arrive à Marx et à l'immigration parce que c'est évidement décisif. Marx a fait un travail considérable sur l'immigration à partir de la question irlandaise... Pourquoi l'immigration aujourd'hui prend une telle place ? Il faut revenir en 68-69 » (4)
  • « Chaque fois que le mouvement radical émerge on l’amalgame comme suppôt de l'extrême droite pour qu'il ne soit pas saisi dans sa vrai nature » (4)

Il faudrait développer mais comme les membres de l'extrême droite qui ont dû revoir toute leur logiciel théorique mais sont tout en restant partisan de l'Algérie Française, Francis Cousin est demeurer un partisan de l'Algérie Française, ce qu'il assume tout benoitement devant des algériens, étrange pour un lecteur de Marx. Ces algériens n'ont même pas vu la perversion dans le discours, la même qu'avec Etienne Chouard, qui jouant les candides a fait se révéler la nature profonde d'un Francis Cousin, appâteur de mouches.

Par ailleurs, autres points de repère, Francis Cousin est ami et admirateur de Pierre Guillaume l'éditeur des textes négationnistes (à La vieille Taupe) comme le rappelle sont disciple Guillaume dans une vidéo du Cercle Marx réalisée à Nantes. Il aime à citer Bordiga autre auteur antisémite et négationniste dont la critique et la prise de distance a été faite il y a bien longtemps. Il a été édité par Alain de Benoist. Il a fait l'éloge funèbre d'Emmanuel Ratier, à son enterrement, autre auteur antisémite, disciple direct de Colson, aussi accusé d'antisémitisme.

Par ailleurs, l'antiphilosophie ou paraphilosophie de Francis Cousin ressort à nombre de moments, nous en avons fait un article par aileurs :

  • Quand il parle de Hegel redécouvrant les présocratiques (ce qui est une méconnaissance du milieu intellectuel allemand patente).
  • « Le divisé aliénatoire ». La philosophie repose sur la distinction voire la nuance quand on veut la faire plus souple.
  • « des vérités officielles qui sont des impostures avérées »
  • « il faut en revenir au concept de radicalité le plus explosif, c'est-à-dire la critique communiste. [...] Elle est d'abord l’expression de ces groupes radicaux qui dans la première internationale ont ouvert la voie méthodologique tribale des grandes profondeurs du jouir incendiaire qui traverse la vie des hommes dans leur refus de se voir ravaler au rang de marchandises. »

Sources :

1. Francis Cousin : Traduction des évangiles https://www.youtube.com/watch?v=UryAy4kpmMg

2. Francis Cousin : Critique de la société de l'indistinction, Radio Courtoisie, 08/02/2012 : https://www.youtube.com/watch?v=qiyNQIL9gQA

3. Francis Cousin : Le Communisme comme tradition primordiale, LTS 13 Mai 2012 : https://www.youtube.com/watch?v=3H_m3vlJtBc

4. Rencontre du Cercle Marx avec Francis Cousin (entretien complet) : https://www.youtube.com/watch?v=__TLTtehsIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

VERONIKA JAKIK 29/01/2020 15:57

Rassurez-moi, vous étiez ivre en osant nommer votre site : LA PHILOSOPHIE ? Mes élèves de terminale ont pu rire grâce à vous, en tout cas.
Veronika Jakik, agrégée de philosophie

jyslain 13/10/2019 00:04

"pervers narcissique", "antiphilosophe" et meme "petite bite", non sans déconner, c'est du sérieux chez vous la critique!!

Onfray 07/10/2019 10:54

À quand un procès en diffamation pour l'auteur de ce blog ?

Paul 03/10/2019 08:44

Au lieu de critiquer obstinément et inopportunément F. Cousin, relisez-vous et corrigez vos trop nombreuses fautes.

Tietie007 24/08/2019 15:37

Ne médisez pas sur Francis le Couz, il a le mérite de me faire rire avec ses discours clownesques ! La Soralie est vraiment un repère de fatigués du bulbe !

Anon 11/08/2019 11:23

Je reviens sur cette page des plus calomnieuses et des plus lamentables, c'est à se damner de la trouver en première page de google pour qui s'intéresse à francis cousin, la gauche et l'extrême gauche du capital sont vraiment les pires ennemis de l'émancipation de l'humanité.

Tietie007 24/08/2019 15:38

Ce sont les sionistes qui ont référencé cet article pour qu'il soit en haut de la première page !

Anon 11/08/2019 11:31

Je félicite le cercle marx d'avoir rétabli la vérité en commentaire de cet article misérable

Lung 03/08/2019 00:45

Extraction de textes et commentaires n'arrivant même pas a dénigré l'auteur et sa pensée. Je ne suis pas spécialement un grand "fan" de FC, mais là visiblement c'est d'une médiocrité totale. À défaut de vouloir produire une contre pensée vous tentez le dénigrement. Bidon...

La Philosophie 03/08/2019 03:59

Bénigrement or not Bénigrement

Avez-vous un peu de sérieux ? J'appelle écoogiste ou fasciste, le discours qui prône la suppression de 5 milliards d'habitants - c'est-à-dire la population des villes ! Lieu que Marx a identifié comme celui du prolétariat par opposition aux ouvriers des manufactures (ce que l'on retrouve dans la Lyon de 1792). Mais vous ne semblez pas connaître Marx qui défendait le Volkstaat et la dictature du prolétariat (c'est-à-dire le mandat impératif et révocatoire des soviets). Marx n'avait rien contre les assemblée, L'AIT fonctionnait ainsi !

Une révolution (une cousinade) qui défend l'Algérie française et l'accumulation primitive du Capital est nationale avant tout ! Regardez bien dans quel camp vous êtes !

On doit écrire bigrement pour des benêts comme Cousin ! Permettre de remettre au goût du jour le VolkStaat de Marx c'est tout ce que permettra Cousin. Les choses finissent par se savoir... Le proléariat ne pas divisable en sous groupe, en communauté de l'être Heil Hitler - puisque c'est Europe Action et Pierre Guillaume qui les ont remis au goût du jour - même Rosa Luxembourg parlait de société du communisme primitif pas de communauté Heil Hitler dégénérées (gentilée) !

Marx avait beaucoup de compassion pour sa femme qui soignait ses verrues et disait que ce monde n'était pas fait pour les femmes ! Francis Cousin a plutôt une attitude viriliste e complémentarité homme-femme sur ce point ! Demandez à son ancienne famille qui ne souhaite plus lui parler (femmes et enfants compris) !

Le pervers narcissique se fait jour comme chez tous les antiphilosophes !

Mazagan 24/07/2019 22:11

Votre article pue le stalinisme à plein nez, le bon vieux stalinisme, celui qui assassinait des communistes révolutionnaires en leur attribuant une collusion avec le nazisme, celui qui montait des procès aux preuves fabriquées contre tous ceux qui gênaient le Petit Père des Peuples, celui qui conspuait l'"hitlero-trotskisme", celui qui lançait ses nervis contre les prolétaires en Espagne, celui qui appelait à refuser à Trotsky tout refuge contre ses projets d'assassinat, celui qui dressa l'intelligentsia stupide et moutonnière contre Arthur Koestler quand celui-ci rompit avec lui et dénonça ses travers dans L'aveu.
Je vous conchie, vous et vos semblables, ennemis de la révolution qui en prenez le masque pour mieux la poignarder.

La Philosophie 03/08/2019 03:50

Avez-vous un peu de sérieux ? J'appelle écoogiste ou fasciste, le discours qui prône la suppression de 5 milliards d'habitants - c'est-à-dire la population des villes ! Lieu que Marx a identifié comme celui du prolétariat par opposition aux ouvriers des manufactures (ce que l'on retrouve dans la Lyon de 1792). Mais vous ne semblez pas connaître Marx qui défendait le Volkstaat et la dictature du prolétariat (c'est-à-dire le mandat impératif et révocatoire des soviets). Marx n'avait rien contre les assemblée, L'AIT fonctionnait ainsi !

Une révolution (une cousinade) qui défend l'Algérie française et l'accumulation primitive du Capital est nationale avant tout ! Regardez bien dans quel camp vous êtes !

Charles.Z 11/07/2019 10:55

Vas baiser tes morts Anthony le chacal!

Mony Vibescu 25/04/2019 19:41

Fuck You !!!!!

Philippe Schaffhauser 11/07/2019 05:53

Voilà venu le temps de l'impressionnissme intellectectuel où les concepts sont les signes de l'émotion de celle où celui qui prétend s'en servir à dessein ou par caprisse.
Ce que Mr. Francis Cousin n'a visiblement pas compris dans son analyse du monde moderne par ailleurs écrasé sous la botte du capital, à la différence de Debord par exemple, c'est que la pensée sur celui-ci n'est pas un exercice du (ou de) spectacle mais un acte de réflexion et de retrait, le sacerdoce d'une humilité. Donc moins de videos sur Youtube et davantage de réflexions distilées avec parcimonie. Nous prenons l'engagement d'attendre la diffusion de celles-ci.
Lire Marx et comprendre Marx sont deux choses (2 engagements) bien différentes (différents), même si on a n'a pas la seconde sans la première.
Il serait heureux, en ce sens, que Mr. Cousin s'intéresse aux travaux des philosophes de la théorie de la critique de la valeur (depuis Robert Kurz...) afin que qu'il prenne une bonne fois pour toutes congé de son "fétichisme" de la tradition, du communisme primitif et des communautés primordiales...
La critique du capital nous impose la construction d'un avenir et non pas de ressacer avec languissement un retour en arrière.
Nous prétendons tous lire et nous inspirer de Marx, Mr. Cousin comme nous autres. Mais le capital, qui est le moment dans lequel nous faisons cette lecture, nous conduit à zizaguer et à divaguer... Nous n'avons raison que sur un point - le capital est la cible - mais nos trajectoires critiques pour l'atteindre son diverses pour ne pour ne pas dire très éloignées les unes des autres.
Hasta pronto...

Anthony Le Cazals 29/04/2019 13:22

Vous avez tout à fait raison, il n'y a pas que Cousin qui soit un prétexte à penser même votre Fuck you le permet, pour preuve cette petite insertion !

Amr 07/04/2019 10:40

Avez vous lu toute la reponse de ce pseudo cercle ?
J'aimerai reellement avoir votre avis sur ce sujet

amr 05/04/2019 02:45

Ceci est texte hyper long mais c'est une reponse a des textes comme celui qui est ecrit la et j'aimerai avoir l'avis de l'auteur



Cercle Marx
October 18, 2017 ·
En réponse à certains trolls (après nous passerons à autre chose car nous avons vraiment autre chose à faire), et cela va nous permettre de faire une petite mise au point...
Depuis quelques temps nous subissons des attaques de trolls léninistes/gauchistes/staliniens/pseudo-communistes/marxistes qui tentent de nous expliquer que nous sommes « dans l'erreur » (merci à ces nouveaux évangélistes !).
On nous a ainsi envoyé récemment la vidéo d'un certain Loïc Chaigneau (que nous ne connaissions pas, apparemment c'est une nouvelle « star » de la pensée pour certains), vidéo supposée « détruire » ou « faire disparaitre » Francis Cousin au niveau de l'argumentation. Cette vidéo a été relayée par « initiative-communiste.fr », site internet auquel participe également Aymeric Monville (le directeur marxiste des éditions Delga, le qualificatif de « marxiste » devrait déjà suffire à le décrédibiliser totalement pour quiconque veut être un peu fidèle à la pensée de Marx, mais visiblement pour certains non...).
La première chose qu'il nous faut signaler préalablement c'est que le travail d'Aymeric Monville n'est vraiment pas fameux... Nous avons encore en souvenir son bouquin sur Nietzsche que nous avions lu attentivement lors de la rédaction de l'un de nos mémoires de maitrise consacré à Nietzsche (oui parce que cette page est en partie administrée par des gens certifiés/agrégatifs en philosophie, il est bon de le rappeler pour ceux qui s'interrogent un peu sur notre légitimité, même si nous pensons que la possession d'un diplôme n'est pas nécessairement la récompense de l'intelligence mais peut-être la preuve d'un vrai crétinisme, surtout quand on sort de l'université...). Sans prétention aucune : le niveau nous était apparu comme vraiment assez faible (même si la critique qu'il faisait de Michel Onfray avait du sens), on va dire gentiment qu'en écrivant son bouquin il ne s'était vraiment pas foulé... Le livre de Laurent-Michel Vacher (à peu près sur le même sujet, à savoir "Nietzsche = vilain fasciste ?") était en comparaison bien plus travaillé. En ce qui concerne Marx et la pensée critique, c'est à peu près pareil... Pour avoir vu une intervention d'Aymeric Monville, on ne peut pas dire que son travail soit très convaincant et très subversif. Pour être honnête : c'est mou et très aseptisé, on s'ennuie...
On nous a donc envoyé une vidéo intitulée « Confusion sur une pseudo-pensée dite radicale » (prodigieusement chiante et ennuyeuse, il faut être honnête, cela a été dur de la regarder jusqu'au bout...) dont la malhonnêteté nous force à réagir (parce qu'il y a quand même des idées de fond qui sont exprimées, contrairement aux vidéos youtube de certains toxicomanes dégénérés). Nous allons donc reprendre les différentes attaques (à peu près dans leur ordre) et y répondre point par point.
Cela va nous permettre aussi de procéder à une clarification à propos de Francis Cousin et de la gestion de cette page : nous n’idolâtrons pas du tout cet homme comme le gourou d'une secte (contrairement à ce que certains crétins peuvent penser) mais nous apprécions (et nous l'assumons sans problème) hautement la qualité de son travail philosophique (en particulier son livre par lequel nous l'avons découvert, à savoir la « Critique de la société de l'indistinction » qui est vraiment très bon), étant entendu que nous baignons nous-mêmes dans la philosophie depuis un certain nombre d'années (et cela ne veut pas dire que nous partageons toujours toutes ses positions, par exemple sur Heidegger). Nous avons commencé à lire sérieusement Marx lorsque ce dernier était au programme de l'agrégation externe de philosophie il y a quelques années, tout a commencé comme cela pour nous, et c'est ensuite dans la foulée que nous avons ricoché (un peu par hasard il faut le dire) sur le travail de Francis Cousin avec lequel nous avons sympathisé. Voici donc notre réponse à la ridicule vidéo qui nous a été envoyée :
1) Si Loïc Chaigneau (nous aimerions l'appeler affectueusement « le Moineau » vu la peine qu'a pu susciter en nous le visionnage de la vidéo de ce pauvre garçon qui doit s'être senti pousser des ailes depuis qu'il a décroché sa licence de philosophie à la faculté) et Aymeric Monville (le marxiste « anti-faf » invité sur France 3 pour parler de la légalisation du cannabis) avaient lu un tout petit peu les bouquins de Francis Cousin (juste un tout petit peu), ils auraient découvert que Francis est tout autant critique de l'extrême gauche que de l'extrême droite et qu'il désamorce cette alternative binaire gauche/droite. Il aurait pour cela suffit simplement de LIRE Francis Cousin (ce que ces deux compères n'ont visiblement jamais fait, limités probablement aux vidéos youtube comme d’innombrables illettrés qui viennent troller cette page). Considérer ainsi que Francis Cousin "travaille pour le Front National" ou la "vilaine extrême droite racialiste" est déjà sacrément malhonnête et mensonger. Voici par exemple ce que tous ces supers marxistes auraient pu découvrir s'ils avaient lu "L’Être contre l'Avoir" :
"Les très vulgaires racistes réactionnaires du droitisme xénophobe ne sont que l'image inversée mais sur le même terrain aliénatoire de piteuse crucherie des très incultes métissolâtres progressistes du gauchardisme xénophile. Les premiers ne sont nullement dérangés par les puanteurs irrespirables des infectons marchandes mais ils les voudraient simplement moins exotiques. Les seconds ne sont pas le moins du monde importunés par les infamies inqualifiables de la commercialisation de la vie mais ils les souhaiteraient davantage colorées. Bref, les aberrants et déplorables propagandistes de la gestion salariale de l'humanité captive, de l'extrême droite à l'extrême gauche du marché, forment une émouvante et navrante Sainte-Alliance de la misère monnayable qui cherche à faire oublier que l'immigration a dès le départ été un phénomène purement et essentiellement capitaliste puisque nœud stratégie de la domination parfaitement réalisée de la loi de la valeur ayant tout à la fois disposé que l'homme doit être expulsé de l'histoire et que l'histoire doit sortir de l'homme. Ceux qui prétendent flétrir la société du profit en ovationnant l'immigration dont la classe ouvrière est la cible première ne sont que de faibles et désastreuses têtes déconfites. Ceux qui en écho auxiliaire affectent de réprouver l'immigration en ne disant mot sur la désolation mercantile éclatante expriment également la même affligeante confusion mentale de la fripouillerie épicière."
Francis Cousin, L’Être contre l'Avoir
2) Ces gens là accusent ainsi Francis Cousin de faire le « jeu du Front National » en critiquant l'immigration sur la base du travail de Marx... Or il s'agit simplement d'un rappel intellectuel des positions critiques de Marx par rapport à ce sujet. Bien évidemment, ce qui dérange par-dessus tout Loïc le Moineau et Aymeric Monville (qui représentent bien à eux 2 toute la misère intellectuelle de la Gauche du Capital) c'est que Marx ait pu non seulement critiquer radicalement l'immigration comme arme du Capital (voir par exemple ici : https://www.facebook.com/CercleMarx/posts/1832335520116704 ), mais en plus se prononcer très clairement CONTRE l'immigration lors d'un procès-verbal de 1871 :
"Le citoyen Jung annonça que les menuisiers de Newcastle étaient en grève pour la journée de neuf heures et que les patrons avaient fait venir des ouvriers de Belgique et essayaient d'en recruter de nouveaux. Il fut aussitôt décidé de se mettre en relation avec la Section belge en vue d'arrêter l'immigration d'ouvriers belges."
Marx, procès-verbal de 1871
Si Francis Cousin dérange donc tous ces gens-là, ce n'est pas parce qu'il est malhonnête et qu'il « fait le jeu du Front National », mais au contraire parce qu'il est tout simplement honnête vis-à-vis des textes de Marx et qu'il exhume certains textes marxiens qui vont à l'encontre de l'idéologie immigrationniste/anti-raciste/progressiste/réformiste/mondialiste de ces dissidents marxistes en carton-pâte. Il ne s'agit nullement là d'essentialisme mais d'un rappel intellectuel de textes de Marx que tous ces pseudos anticapitalistes sont incapables d'assumer (c'est d'ailleurs ce qui nous distingue des idéologues gauchistes, à savoir que nous faisons l'effort de prendre en compte la totalité des textes de Marx). Que le Front National puisse par ailleurs servir les intérêts du grand Capital, c'est très exactement ce dont nous parlons dans notre dernier entretien avec Francis Cousin (disponible sur la chaine youtube)... Considérer là encore que Francis Cousin est un défenseur du Front National est donc de la pure malhonnêteté, malhonnêteté d'autant plus importante quand on connaît un peu son passé de militant communiste dans divers groupes et pour plusieurs revues, par exemple "Guerre de Classes"...
3) Francis Cousin proche de la nouvelle droite ? Donc Francis Cousin vilain fasciste d'extrême droite ? On a déjà démonté cent fois l'antifascisme sur cette page... Si Loïc le Moineau et Aymeric Monville le marxiste « anti-faf » lisaient les vieilles revues communistes, ils comprendraient peut-être enfin l'imposture idéologique de l'antifascisme (tout comme d'ailleurs celle du fascisme) à partir d'une ligne communiste et marxienne un peu sérieuse... Encore une fois : c'est en lisant les vieilles revues communistes qu'on réalise à quel point les courants de l'actuelle Gauche sont d'une misère intellectuelle effrayante. Nous avons déjà consacré plusieurs publications à l'escroquerie idéologique de l'antifascisme, tout le travail a déjà été fait : https://www.facebook.com/…/a.13868734113…/1864480303568892/…
https://www.facebook.com/…/a.13868734113…/1865732543443668/…
http://www.sinistra.net/lib/bas/progco/qioi/qioiipebef.html…

http://fr.internationalism.org/…/democratie_fascisme_anti_f…

https://www.marxists.org/…/wo…/1960/00/bordiga_auschwitz.htm

http://www.pcint.org/40_pdf/04_PC-pdf/PC_056-w.pdf

http://archivesautonomies.org/…/programmecommuni…/pc-n19.pdf

http://archivesautonomies.org/spip.php?article2372

http://archivesautonomies.org/…/guer…/2e_serie/GC-s2-n08.pdf
"Depuis près de quarante ans, le grand opéra de l'Antifascisme occupe le devant de la scène politique. Depuis près de quarante ans, tous les démocrates, de la droite classique aux anarchistes, appellent par des chœurs pathétiques à la lutte contre le fascisme. Depuis près de quarante ans, tous les partis, fascistes et antifascistes, invitent le peuple à participer au grand « drame historique », à la lutte homérique entre Fascisme et Démocratie. Seul contre tous, notre courant, solidement accroché à la théorie marxiste, n'a cessé de dénoncer le caractère purement bourgeois de cette prétendue « alternative historique », de montrer que participer à l'antifascisme, sous quelque forme et pour quelque mobile que ce soit, revient automatiquement à abandonner les positions de classe et à enrôler le prolétariat sous les drapeaux bourgeois." (Programme Communiste, avril/juin 1962)
"La lutte pour la démocratie représente donc un puissant diversif pour arracher les ouvriers de leur terrain de classe et les entraîner dans les voltiges contradictoires où l’État opère sa métamorphose de démocratie en État fasciste. Le dilemme fascisme-antifascisme agit donc dans l’intérêt exclusif de l’ennemi ; et l’antifascisme, la démocratie chloroformisent les ouvriers pour les laisser ensuite poignarder par les fascistes, étourdissent les prolétaires afin qu’ils ne voient plus le champ et la voie de leur classe." (Bilan, novembre/décembre 1934)
"L'antifascisme ramène la lutte anticapitaliste à un combat contre l'une des formes politiques du Capital. En posant l'alternative fascisme ou démocratie on ne fait que contraindre la classe à choisir entre deux formes de domination du Capital. On fait de la démocratie bourgeoise une légalité au dessus des classes. L'antifascisme en tant que lutte interne au système ne peut donc que tourner à l'avantage de la bourgeoisie. Ce faux dilemme est le paravent derrière lequel se dessine une attaque généralisée contre le prolétariat. [...] Fascisme, démocratie et réformisme agissent en forces solidaires au service du Capital." (Guerre de classes, mars 1974)
Aymeric Monville et Loïc le Moineau attaquent ainsi Francis Cousin sur la base d'un logiciel antifasciste déjà déconstruit et dénoncé comme escroquerie idéologique par des vieilles revues communistes (dont ils devraient eux-mêmes parfois se réclamer puisque ces revues sont elles-mêmes parfois marxistes/léninistes) 100 000 fois plus intelligentes et plus subversives que toutes leurs « productions intellectuelles » narcissiquement prétentieuses réunies...
Il va donc falloir trouver autre chose que la formule « Francis Cousin vilain fasciste qui se planque derrière les textes de Marx » pour qu'on vous prenne au sérieux les mecs... Et quand bien même Francis Cousin aurait des amitiés avec des gens de Droite (le défunt Emmanuel Ratier par exemple), cela ne signifie pas pour autant qu'il partage les mêmes idées qu'eux. Visiblement ces gens n'ont pas le moins du monde le sens de la nuance ou du concept d' "amitié intellectuelle" (on peut être intellectuellement ami avec quelqu'un sans pour autant partager sa ligne). Ces marxistes/gauchistes/trotskystes sont sectaires, dès que vous n'êtes pas d'accord avec eux, dès que vous remettez en question leur progressisme vous devenez subitement un "fasciste", un "raciste", un vilain "faf", un vilain "réactionnaire" avec des idées "nauséabondes"... Changez de disque les mecs ou alors allez vous inscrire à SOS racisme, mais ne parlez pas de Marx, s'il vous plaît...
4) Si ces nouvelles "stars" de la pensée dissidente avaient lu un tout petit peu Marx (un peu plus que Lénine ou Trotski), en particulier la lettre à Ruge de 1843, ils auraient pu découvrir que l'expression récurrente de Francis Cousin, à savoir celle de « critique radicale » (qui semble les faire marrer), est une expression de Marx lui-même :
"Si construire l’avenir et dresser des plans définitifs pour l’éternité n’est pas notre affaire, ce que nous avons à réaliser dans le présent n’en est que plus évident ; je veux dire la critique radicale de tout l’ordre existant, radicale en ce sens qu’elle n’a pas peur de ses propres résultats, pas plus que des conflits avec les puissances établies."
Marx, lettre à Ruge (1843)
5) Francis tire à boulets rouges davantage sur la Gauche que sur la Droite ? Il a parfaitement raison, c'est totalement cohérent avec son positionnement communiste et marxien. La Gauche est l'ennemie la plus fourbe du prolétariat puisqu'elle se fait passer pour anti-système alors qu'elle marche main dans la main avec lui (ce qu'expliquent très bien les vieilles revues communistes qui ont formé intellectuellement Francis Cousin et que nous partageons de plus en plus sur cette page). Au moins la Droite (qui est toujours la Droite du Capital, donc qu'on ne peut également aucunement soutenir) n'a pas la prétention d'être anticapitaliste, on ne peut donc pas lui reprocher de mentir sur ce terrain là. La Gauche a en revanche la prétention d'être anticapitaliste, ce qu'elle n'est absolument pas, nous continuerons ainsi à être impitoyables avec elle (et nous vous recommandons de lire à ce sujet l'excellent livre de Charles Robin intitulé justement "La Gauche du Capital") :
"En résumé, ce qu'on désigne couramment sous l'expression intimidante d' « économie de marché » ne peut avoir de sens et de légitimité véritables, dans une optique libérale, que si elle s'accompagne en permanence d'une avancée et d'une extension concomitantes des « droits individuels ». Cela rend beaucoup plus problématique, nous en conviendrons, l'opération habituelle de l'extrême gauche contemporaine, qui persiste à voir dans la mise en œuvre des politiques libérales le triomphe d'une idéologie «réactionnaire », « conservatrice » et « patriarcale ». Mais surtout, cela rend manifeste son inaptitude constitutive à reconnaître dans les axiomes de la pensée libérale l'arrière-plan philosophique (ou la « matrice idéologique ») de son propre engagement pour la défense des « droits des minorités » et contre toutes les formes de « discrimination » [...] l'opposition classique entre libéralisme politique (qui recueille traditionnellement les faveurs de la gauche et de l'extrême gauche) et le libéralisme économique (qui obtient plutôt, on le sait, la préférence de la droite et de l'extrême droite) tend inévitablement à s'abolir. Cela revient à dire [...] qu'il n'existe aucune contradiction de principe entre la lutte des « libertaires » d'extrême gauche [...] et les plaidoyers incessants des économistes libéraux en faveur d'un Marché mondial « libre », « ouvert » et « concurrentiel »."
Charles Robin, La Gauche du Capital
6) Si ces gens accusent Francis Cousin de "réaction" c'est parce qu'ils sont incapables de comprendre que leur progressisme n'est que l'autre nom du libéralisme par lequel la domination du capitalisme progresse à travers une avancée croissante de la modernisation de la marchandise. C'est déjà tout ce que montrait Marx dans la Question Juive (un texte central que tous ces clowns n'ont pas lu) : l'émancipation politique est ce par quoi le capitalisme progresse. La critique radicale implique nécessairement un moment conservateur, mais pour tous ces tartuffes de Gauche critiquer la catégorie du « Progrès » revient à se montrer nécessairement réactionnaire (catégorie critiquée pourtant par Marx dans de nombreux textes, voir l'une de nos publications à ce sujet : https://www.facebook.com/CercleMarx/posts/1653264681357123 ).
Si Marx n'est effectivement pas réactionnaire cela ne suffit pas pour autant à établir qu'il est "progressiste" au sens où cette Gauche du Capital l'entend, et Marx a justement montré que ce que la Gauche contemporaine appelle « Progrès » n'est que l'autre nom par lequel la marchandisation du réel progresse.
L'intérêt du travail de Jean-Claude Michéa est d'ailleurs là : montrer que le progressisme libéral de la Modernité est l'arme utilisée par le Capital pour dissoudre toutes les structures traditionnelles afin que la marchandise puisse s'emparer de l'intégralité du réel. Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ces gens-là détestent tous Jean-Claude Michéa (dont nous apprécions aussi également beaucoup le travail, nous aimerions d'ailleurs qu'un débat soit enfin organisé entre Francis Cousin et Jean-Claude Michéa, cela changerait de tous ces clowns qui se prennent pour des superstars de la pensée critique). Cette Gauche n'est ainsi bonne qu'à traiter de « fasciste », de « réactionnaire » ou de « raciste » tous ceux qui s'attaquent à son idéologie capitaliste progressiste (à Palim-Psao ce sont des champions pour cela) :
"La thèse que j’entends défendre ici a au moins le mérite de simplifier la question. Je soutiens, en effet, que le mouvement historique qui transforme en profondeur les sociétés modernes doit être fondamentalement compris comme l’accomplissement logique (ou la vérité) du projet philosophique libéral, tel qu’il s’est progressivement défini depuis le XVII e siècle, et, tout particulièrement, depuis la philosophie des Lumières. Cela revient à dire que le monde sans âme du capitalisme contemporain constitue la seule forme historique sous laquelle cette doctrine libérale originelle pouvait
se réaliser dans les faits. Il est, en d’autres termes, le libéralisme réellement existant. Et cela, nous le verrons, aussi bien dans sa version économiste (qui a, traditionnellement, la préférence de la « droite ») que dans sa version culturelle et politique (dont la défense est devenue la spécialité de la « gauche » contemporaine et, surtout, de l’« extrême gauche », cette pointe la plus remuante du Spectacle moderne)."
Jean-Claude Michéa, L'empire du moindre mal
7) Contrairement à ce que Loïc le Moineau laisse entendre dans sa vidéo, Francis Cousin doit être l'une des personnes les plus accessibles et les plus pédagogiques qui soient. Alors même qu'il ne nous connaissait absolument pas (nous lui avions simplement dit que nous étions dans l'enseignement en philosophie et que nous avions eu un coup de foudre intellectuel pour Marx depuis sa découverte lors de l'année de l'agrégation), Francis nous avait gentiment invités chez lui pour parler de Marx. Que Francis refuse des invitations staliniennes ou léninistes c'est une chose, mais il parle effectivement à tout le monde, nous avons pu le constater par nous-mêmes. Là encore la vidéo est mensongère et malhonnête.
8) Francis Cousin critique le réformisme (dans la pure continuité du Marx anti-Proudhon ou du Marx de l'Adresse du Comité central à la Ligue des communistes : http://marx.engels.free.fr/marx/txt/1850adressecc.htm
) et n'appelle pas à la passivité, là encore la vidéo est malhonnête puisque Loïc le Moineau laisse sous-entendre que Francis Cousin en appellerait à ne rien faire, à renoncer à la lutte... Or il rappelle régulièrement (en reprenant parfois Amadeo Bordiga) que le déterminisme historique est l'antithèse de la passivité. Francis Cousin a également plusieurs fois souligné que "l'Histoire ne repassait pas les plats". Dire ainsi de lui qu'il est un bourgeois cherchant à neutraliser la lutte prolétarienne est là encore très malhonnête et mensonger, surtout quand on connaît un peu le passé de Francis Cousin (de longues années de droit syndical à défendre des ouvriers dans des entreprises...).
9) Francis Cousin ne prône pas un retour en arrière (là encore le qualificatif de « réactionnaire » est malhonnête), il parle en revanche des communautés primitives (très exactement comme ce que fait Marx qui en souligne la vitalité exceptionnelle dans sa correspondance avec Vera Zassoulitch, correspondance que notre ami le Moineau n'a certainement pas du lire : https://www.marxists.org/…/marx/works/1881/03/km18810300.htm
) :
"L’histoire de la décadence des communautés primitives (on commettrait une erreur en les mettant toutes sur la même ligne ; comme dans les formations géologiques, il y a dans les formations historiques toute une série de types primaires, secondaires, tertiaires, etc.) est encore à faire. Jusqu’ici on n’a fourni que de maigres ébauches. Mais en tout cas l’exploration est assez avancée pour affirmer :
- que la vitalité des communautés primitives était incomparablement plus grande que celle des sociétés sémites, grecques, romaines, etc., et, a fortiori que celle des sociétés modernes capitalistes ;
- que les causes de leur décadence dérivent de données économiques qui les empêchaient de dépasser un certain degré de développement, de milieux historiques point du tout analogues au milieu historique de la commune russe d’aujourd’hui."
Marx, Projet de réponse à Vera Zassoulitch
10) Francis Cousin est très exactement critique du fait de ne pas lire et de se contenter de piocher parmi des vidéos youtube pour se faire sa culture, là encore Loïc le Moineau parle dans le vide... Le « socle » internet que Loïc le Moineau dénonce a déjà été critiqué par Francis Cousin à plusieurs reprises. Misère des vidéos youtube...
11) Si Loïc le Moineau avait lu les "Manuscrits de 1844" il aurait pu découvrir que Marx positionne très clairement l'opposition de l'être générique (la gemeinwesen) au "sens de l'avoir" (d'où le titre du bouquin de Francis Cousin : "L’Être contre l'Avoir") et que cela n'a rien à voir avec une quelconque connerie de "développement personnel"... Là encore, il aurait simplement fallu lire Marx lui-même :
"La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est à nous qu'à partir du moment où nous le possédons, quand il existe pour nous en tant que capital ou quand il est directement mangé, bu, porté, habité, etc., bref quand il est utilisé d'une façon ou d'une autre [...] A la place de tous les sens physiques et intellectuels est donc apparue la simple aliénation de tous ces sens, le sens de l'avoir. L'être humain devait être réduit à cette pauvreté absolue, afin d'engendrer sa richesse intérieure en partant de lui-même. [...] Moins tu es, moins tu manifestes ta vie, plus tu possèdes, plus ta vie aliénée grandit [...]"
Marx, Manuscrits de 1844
12) Comparer Bernard Friot à Francis Cousin est une comparaison des plus comiques. Quel rapport entre Bernard Friot qui fait l'apologie du travail salarié (sous une forme rénovée) et Marx qui en prône l'abolition ? Aucun. Cela n'empêche pourtant pas certains de considérer que le travail de Friot est plus fidèle à Marx que celui de Cousin, là encore il y a vraiment de quoi rigoler, surtout quand on a en tête la huitième section du livre I du Capital (en laquelle Marx fait la genèse historique du salariat) ou encore son texte intitulé "Salaire, prix et profit" (où Marx en appelle clairement à l'abolition du salariat comme condition de l'émancipation humaine : https://www.marxists.org/…/ma…/works/1865/06/km18650626o.htm
). Alors que Bernard Friot fait du travail salarié la condition de l'émancipation humaine (sous une forme rénovée), Francis Cousin insiste bien (au contraire de Friot) sur ce que positionne Marx dans sa lutte pour l'émancipation humaine : l'abolition du salariat. Allez savoir pourquoi, on se sent bien plus proche de Cousin dans notre lecture de Marx que du réformiste universitaire conformiste Friot...
13) Nous attendons vraiment que Loïc le Moineau prouve, arguments et textes à l'appui, en quoi Francis Cousin dit n'importe quoi... Quelles sont les malhonnêtetés intellectuelles opérées par Francis Cousin dans son rapport aux textes ? Que Francis Cousin puisse parfois employer certains raccourcis dans ses interventions orales c'est une chose (c'est d'ailleurs pour cela que nous sommes revenus sur Clouscard avec lui dans notre dernier entretien), mais où sont les malhonnêtetés intellectuelles dans ses textes ? Où sont-elles ? Par ailleurs, accuser Francis Cousin de faire de l'essentialisme et de ne pas dialectiser les concepts utilisés est quand même assez comique pour quelqu'un qui trouve intelligent de produire une vidéo de 30 minutes sur un mec qu'il n'a pas lu et donc pas compris... Visiblement Loïc le Moineau n'a en effet absolument rien lu de Francis Cousin. Le « vide » n'est ainsi pas le pseudo « jargon » philosophique employé par Cousin, le « vide » c'est la substance même d'une vidéo de merde mise sur youtube pour narcissiquement critiquer un mec qu'on a même pas fait l'effort de lire et de comprendre...
Il est temps de conclure. Le problème de notre époque contemporaine, il est vraiment là : les gens ne lisent rien mais écrivent ou produisent narcissiquement d’innombrables vidéos de merde sur youtube en pensant apporter quelque chose de qualitativement intéressant, alors même qu'une seule vieille revue communiste (http://archivesautonomies.org/spip.php?article1670
) pulvérise à elle seule 99% de toute leur branlette masturbatoire mise sur internet/facebook/youtube ...
Quelle époque puante et misérable !

aya 03/06/2019 01:08

"La communauté organique est et restera une préoccupation d'extrême droite... " les aborigènes ces putains de nazis, ils ont oublié de les pendre au tribunal de Nuremberg

Les étudiants de Paris 8 05/04/2019 18:41

Au fait c'est qui Pierre Guillaume ? :p. Je vous laisse on va manger avec Cousin dans une ses maisons et déboucher une bouteille de sa cave bien remplie. On fera un petit geste de la croix devant sa croix celtique, un cosmopolite se doit de toujours respecter les coutumes locales. sinon il finit à la marmite :) Vive l'Algérie Française (au fait qu'est-ce qu'elle a à voir avec Marx ?).
La communauté organique est et restera une préoccupation d'extrême droite... Cousin a juste embrayé sur les recherches du REL et d'Europe-Action. Dans Cercle Mar, on retient surtout que c'est un Cercle d'extrême droite qui a très peu à voir avec Marx (on zaurait pu dire Luxembourg, Saint-Just ou Proudhon). A bon entendeur...

sddfsve 04/04/2019 17:28

Cet article au sujet de monsieur Cousin (d'ailleurs les autres aussi) me semble extrêmement étonnant.
Avez vous rencontré monsieur Cousin (tête à tête)? Seriez vous prêt à débattre avec lui ? Avez vous lu Marx (non pas feuilleté) pour vous permettre une critique aussi dure envers quelqu'un qui y a consacré toute sa vie ?
Permettez moi de douter de l'objectivité de vos remarques, qui me semblent plutôt dériver du fanatisme antifasciste irréfléchi que d'une réelle critique élaborée et VRAIMENT précise (d'ailleurs la qualité du texte et les fautes nous donne une indication du temps que vous avez dû passer dessus...).
Bref, je changerai d'avis après avoir vu un débat, où les deux pourront se défendre à armes égales. Ou même un échange écris...et publié ici même (pourquoi pas ?) Cela relèverait le niveau et nous éviterait peut être cette impression d'avoir à faire à un malheureux réactionnaire antifa, lui même victime de son conditionnement, incapable de voir autrement qu'avec un filtre de creuses croyances posé sur les yeux.
Mais le plus triste à mes yeux est la véhémence de votre rejet envers toute sa personne, alors que lui même s'il le voulait ne pourrait changer la manière dont il pense et voit les choses.
En attendant que cette haine qui vous habite s'étiole au moins un peu avec le temps.. je vous souhaite tout le bien que vous pensez de lui.
Bonne journée

amr 21/03/2019 16:09

SVP
d'autres articles sur Cousin, mais plus construits que cela :)
Merci

Les étudiants de Paris 8 26/03/2019 15:28

On en a six. voir ici http://www.la-philosophie.fr/2019/03/liste-d-articles-autour-de-la-fachosphere.html. Par contre nous ne somems pas responsable du choix de l'intelligence/débilité artificielle Google.

maurizio magliacano 21/01/2019 12:50

Un dia-logos avec FC, serà bien, a la place de vomir des cretineries.

Tietie007 03/01/2019 17:28

Pourtant Cousin est conspirationniste à donf, puisqu'il parle de l'action souterraine de l'état profond US dans les attentats du 11 septembre ...ça devrait te plaire, Anthony !

Wilfried 02/01/2019 20:09

Bonjour Mr Le Cazals
Vous accusez Cousin d’être fasciste et raciste; Je pense le point Godwin et la réduction Ad Hitlerum un peu légère....
Connaissant bien son travail, je n y ai rien trouvé de raciste et encore moins fasciste...J'en appelle a la curiosité des lecteurs de ce blog pour aller vérifier par eux même.
Ceci dit, je trouve étonnant votre acharnement envers lui et je m'interroge: Si nous savons comment Francis Cousin gagne sa vie, vous, qui vous paye? De quoi vivez vous??
A bon entendeur....

Anthony Le Cazals 23/01/2019 22:26

Pas de la philosophie... à bon entendeur. Je n'ai rien à retirer...

Anthony Le Cazals 23/01/2019 22:26

Pas de la philosophie... à bon entendeur. Je n'ai rien à retirer...

Amr 01/10/2018 01:23

Bonjour
Je suis vos articles sur Francis Cousin, et j'aimerais approfondir encore plus le sujet avec vous (je connais quelqu'un qui l'adule mais je n'arrive pas a la convaincre du contraire).
Quelle preuve qu'il est reellement raciste/facho ? (C'est vrai qu'il est relaye QUE par l'extreme droite et la nouvelle droite)
Merci

Anthony Le Cazals 23/10/2018 23:16

C'est assez facile à démontrer : son soutien à l'OAS et à l'algérie française, sa volonté assumer d'exterminer la population urbain (vor son interview avec Etienne Chouard), son goût pour les peuplades germaines (typique de la nouvelle droite), son usage iconographique , sa volonté de défendre l'homme blanc européen qui se lit au détour des vidéos, son millénarisme (quand il intitule ses livres "des temps derniers"), sa manière d'inuslter, la parole de ses disciple qui sur aufhebung par le Pierre Guillaume et de , le lien que fait un autre disciple en apposant les livres de , ceci est étrange pour un marxiste. De plus il insiste sur la Gemeinwessen alors que Marx insiste sur le Volkstaat , son archéofuturiste typqie des fasciste (le fétichisme pour l'archaïque alors que Marx dénonce tous les fétichismes, sur ce point Cousin se contredit) et surtout sa petite bite (l'humiliation est importante, elle fut à la base de la réaction de Hitler qui était monogonadique et humilié dans la rue par son père, puis sans doute par les SA qui connaissaient ses penchants homosexuels - Il n'y a pas de preuve que Rudolph Hess fut son amant mais vous trouverez des vidéos à propos de ses penchants - seulement 45 homosexuels ont été internés à Auschwitz étrange, non ?), Mon dernier argument vous para^tra étrange mais vous avez simplement à regarder sa relation aux groupes prolétaires dont il dit qu'il ne sait plus communiquer avec eux... Il n'y a que du blabla (je ne suis même pas sûr qu'il comprenne la référence) chez cousin et une volonté d’annihiler toute action révolutionnaire, de jouer du narcissisme des "jacqueries" (autrement des subjectivités) pour les mener à l'impasse et les retourner dans une pensée anti-immigrés ce qui est étrange si on pense à la vie de Marx qui fut un perpétuel émigré. Sur le Volkstaat chez Marx et ses Partisans vous pourrez lire un texte de Bakounine. Sur le silence de cousin sur l'accumulation primitive (ce qui est étrange pour quelqu'un qui se réclame de Rosa Luxembourg), il faut comprendre que se situe là sa justification du colonialisme et de la domination de la femme. Cousin a été le nègre de de Benoist et avait une pensée compatible avec celle d'Emmanuel Ratier que de Benoist lui a fait rencontrer (c'est un parcours assez similaire avec Soral dont vous pourrez voir une vidéo sur Cousin où il dit bien qu'il est plus debordien que marxiste car partisan de l'antéprédicatif)

D'autre part Cousin n'est pas un prolétaire il possède chambres d'hôtes à Marennes d'Oléron et cabinet de sophistique thérapeutique (l'usage de l'Être est type de la sophistique et des pensées d'extrême-droite, de nos jours en tout cas où le 'monde' ne fonctionne plus selon procession et conversion). Ce monde vide sert à imposer une pensée autoritaire et réactionnaire, à noyer le crédule. Mes propos n'ont rien à voir avec la postphilosophie de Habermas ou la non-philosophie de Laruelle ou une déconstruction des concepts, c'est une pensée des termes et des éléments, une pensée hors contrat (avant le prédicat qui tourne autour de l'Être comme la plupart des langues des peuplades non décadentes, puisque l'interrogation sur l'Être est la marque de la décadence, d'une affliction de la pensée et de l'activité sous la forme de l'"action", de l'exercice d'une intériorité, ceux qui prône l'action sont toujours les idéalistes, les "sujets").

Il faut relire ce qui a précédé la nouvelle droite entre 1962 et 1968, Europe Action et d'autres groupe. Cousin est 100 pour 100 compatible avec cela. C'est un pervers qui fait dire ce qu'il veut à Marx (ou à d'autres comme Pierre Guillaume ou Bordiga qui furnet les premiers négatinnistes, ceci appert davantage chez ses disciples, lui se retient un peu, même si au détour d'une citation...).

Anthony Le Cazals 17/08/2018 21:34

Comme il serait trop insultant que je laisse un numéro de téléphone, ce serait peu courtois, voici le site d'un plombier qu'on dit réputé à Marennes car il semble bien Monsieur Cousin que la chasse d'eau soit à réparer, la pauvre merde que je suis n'arrive pas à partir...
http://www.sarlrambaud.fr/

maurizio magliacano 21/01/2019 13:49

"C'est un pervers qui fait dire ce qu'il veut à Marx", vous avez lu Marx?

Anthony Le Cazals 06/01/2019 04:07

Vous confondez le fascisme (dont est Soral) et le IIIe Reich qui est Nazi. Il y avait des Juifs, n tiers des juifs, parmi les fascistes (le gendre de Mussolini). Cousin s'est très bien ce qu'il fait mrien n'est invalidé puisque c'est un cas typique de pervers-narcissique en plein spectcle. J'ai fait un nouvel articles, mal mis en forme pour l'instant mais tout est là.

Anthony Le Cazals 11/12/2018 22:31

Et pourtant Cousin fait le jeu du fascisme pur et dur, en fait il soutient des nationaux socialistes comme Pierre Guillaume et Alain de Benoist qui sont ses amis (ce dernier lui a fait rencontré Emmanuel Ratier (les fascistes n'étaient pas antisémites puisque beaucoup de juifs italiens étaient nationalistes), avec Cousin on est à l'étape au dessus. Mais on a bien affaire à un pervers qui fait faire le sale boulot par les autres. Pour ma part cela relève d'une hiérarchie fasciste. Les fascistes n'ont jamais envahi la Pologne tout au plus un bout limitrophe de la France la Lybie et l'Ethiopie.

amr 11/12/2018 11:05

Je trouve aussi que son "extreme droite" vient aussi du fait qu'il trouve que les discussions sur la guerre dl'algerie sont la pour "culpabiliser le francais de souche". Cette position est degoutante pour n'importe quel "communiste" qui se respecte.
En plus, il n'a aucune dialectique dans sa pensee. En fait je trouve qu'il sautille tout le temps entre le gauchisme (au sens leniniste) et le brun. Aucune dialectique : a bas la marchandise, a bas l'Etat, sont ses mots d'ordre sans aucune dialectique. Et il ne cite que ce qu'il lui plait chez Marx (toujours les memes livres, les memes passages) alors que Marx a soutenu les revolutions bourgeoises, et a ete pour la centralisation etatique (voir le manifeste du parti communiste, ou Cousin ne cite jamais le programme lui meme)

Tahar 30/11/2018 21:46

En 2018 traiter un mec de fasciste...Vous êtes sérieux? J'aurais pu entendre vos critiques sur Cousin, mais votre analyse est totalement invalidée par la profondeur de surface de vos invectives puériles consistant à voir partout des cadres du 3e Reich essayant d'envahir la Pologne, et dont Cousin serait l'idéologue. Mais quel âge vous avez?

Anthony Le Cazals 17/08/2018 21:28

Monsieur Cousin prend des noms de femmes à présent pour me répondre à l'image de Monsieur Soral... Et les insultes fleurissent, marque de fabrique, d'une lignée. Reste l'imposture qui est propre à tout dialecticien (sauf aux deux plus grands Marx et Nietzsche). Il n'y a aucune erreur chez Francis Cousin car sa main toute faite de radicalité sirupeuse la balaie d'un revers. Monsieur Cousin fait des inversions accusatoires à n'est plus finir. Le radical frôle le ridicule.

A moins que le "cercle" ne procède par un étrange fonctionnement stalinien. J'aurais le droit à tous ses supposés membres. Non que je ne prétende qu'il n'existe mais bon. Les trucs auto-légitimés à la Maxence Caron, je connais. Les autocélébrations youtubesque aussi...

Reste les propos de défense de l'Algérie française. Tous ces propos de justification de l'accumulation primitive mais encore

Oui je suis plus ignare que vous mesdames et dans ma lie je me vautre orné d'une guirlande de colombin. Monsieur Cousin est plus universitaire que moi avec son discours réactionnaire du retour au primitif, sa volonté de ramener la population humaine à 500 millions d'habitants pour qu'il y ait plus de distinction entre ville et campagne, que nous soyons tous au Solanum ou Solarium de l'Ile D'Oléron !!! Elle est belle sa pensée petite bourgeoise à peine déguisée. Son proudhonisme de Gemeinwessen contre la propriété, son antithéisme christique. Ca n'a rien à voir avec la pensée de Marx. Son analyse non-déterministe sans cesse reconduite alors que Monsieur Cousin, lui, a tant de certitude et n'est pas à une étymologie tronquée près pour pouvoir amorcer son discours tel son maître Heidegger...