Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

Ornella Guyet

Néoconservatrice en devenir

Parcours
Ornella Guyet, qui a pris le pseudonyme de Marie-Anne Boutoleau. Responsable du site Confusionnisme.info, observatoire du confusionnisme, calqué sur l'observatoire du conspiratonnisme.
« Mlle Guyet avait participé sous son vrai nom à un « Séminaire sur les Médias Internationaux », organisé à Paris du 15 au 21 mars 2009 sous l’égide du Center for the Study of International Communications et de la School of Media and Public Affairs de l’Université George Washington. Une université qui serait « connue pour être l’un des hauts lieux de formatage des élites américaines à la pensée unique ultra-libérale (...) [et] également connue pour être un lieu de recrutement de la Central Intelligence Agency (CIA), un certain nombre d’enseignants y servant d’agents recruteurs » » (1).

Faits
Elle tente de discréditer de nombreuses personnalités de gauche qu’elle associe aux « fascistes », en autres : François Ruffin, Pierre Carles, Michel Collon, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, Noam Chomsky...

Propos
« ... »

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)

Rudy Reichstadt. On peut admirer le mimétisme des articles :

-    Conspiracy Watch Contre la théorie du complot : ce que l’on sait sur la mort d’Arafat (et pas plus)
-    Confusionnisme.info Dix ans après, le retour des théories du complot sur la mort de Yasser Arafat
-    Conspiracy watch Une Nouvelle Donne… pour les conspirationnistes ?
-    Confusionnisme.info Nouvelle Donne | Confusionnisme.info

Son réseau :

Pierre Vivas et Lucien Pons se sont sentis floués par elle.

Avis
Pierre Stambul, coprésident de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), écrit à Viktor Dedaj qualifié d’antisémite sur la Toile : « [Ornella dérive grave [...] c’est … du délire ».
Ornella Guyet fut stagiaire au Monde Diplomatique où elle a laissé un fameux souvenir à Maurice Lemoine, rédacteur en chef à l’époque, qui la décrit ainsi : « une pseudo journaliste dénuée de talent – sauf celui de l’intrigue ».
« nous récusons les accusations de complaisances négationnistes ou antisémites portées contre Le Grand Soir dans l’article signé Marie-Anne Boutoleau (ainsi que dans ses réponses sur le forum d’Article 11), notamment et précisément parce qu’elles sont fondées sur des pratiques journalistiques que nous critiquons régulièrement (et que vous avez relevées à votre façon) : erreurs factuelles et amalgames confusionnistes, extrapolations et généralisations abusives, etc. » (2)
« Faute d’avoir obtenu d’Ornella Guyet, malgré notre insistance et plusieurs relances, qu’elle participe à une discussion, nous nous considérons comme déliés de notre réserve, même si notre solidarité associative lui reste acquise face aux accusations et aux menaces de procès émanant de l’UPR, que nous nous gardons de confondre avec la controverse qui vous oppose à elle. » (2)

Sources
1. « Qui veut nuire à l’UPR ? Dr Jekyll & Mrs Hyde : « L’antifasciste Boutoleau et la très américanophile « Professor » Guyet », u-p-r.fr, 14 juin 2011. voir aussi « Dépôt de plainte à l’encontre de Mlle Ornella Guyet et des sites internet Indymedia et Rebeyllyon », u-p-r.fr, 14 juin 2011.
2. Henri Maler, Olivier Poche, Mathias Reymond et Julien Salingue (Acrimed) in Le grand soir, droit de réponse du CA d’Acrimed, reçu le 11 juillet 2011, publié le 19 juillet 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vivi 08/11/2019 11:30

On rédige un article en puisant la source chez un détracteur ayant engagé un procédure et qui se trouve être un groupuscule politique...