Archives

Publié par Les étudiants à Paris 8

Jean-Pierre Chevènement

Néorépublicain, souverainiste transversal

Parcours
Ancien membre du Mouvement républicain et citoyen (MRC) qu'il a quitté en juin 2015 pour se rapprocher des « républicains de l’autre rive » dont Nicolas Dupont-Aignan. Ce dont s'enthousiasmera le Front National1 . Animateur de la Fondation Res Publica. Soutien de Michel Onfray* à la Mutualité. Assiste à l'enterrement de Philippe Cohen* le 25 octobre 2013.

Engagement Politique et activisme


Faits


Propos
Selon Roger Martelli de la revue Regards, Jean-Pierre Chevènement assimile le fédéralisme européen au prolongement naturel du modèle allemand, reprenant ainsi les positions de Régis Debray, qui voit par ailleurs l'Allemagne comme une tête de pont de l'« Empire américain »2. Jean-Pierre Chevènement estime de plus que l'Allemagne ne peut pas assurer le coût des transferts de solidarité qu'une Europe fédérale exigerait3.

Propos démentis par la réalité
 

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)
 

Son réseau :
 

Avis
« »

Sources
1. frontnational.com/2015/06/chevenement-demissionne-du-mrc-plutot-que-de-fermer-sa-gueule/.
2. Regards, « Fédéralisme contre souverainisme ? », par Roger Martelli, 1er juillet 2000.
3. L'expansion, « Jean-Pierre Chevènement et Alain Minc : l'avenir de l'euro en débat »,




 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article