Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Savez-vous quelle est la terre des possibles, le territoire des renouveaux, le cluster de la culture et de la création* ? C'est Franciade, euh Saint-Denis car si je vous donne son nom révolutionnaire vous n'allez pas comprendre et si je vous donne son nom moderne, Plaine Commune vous allez être perdu. Paris est devenu une métropole et son centre intra-muros sur vide selon la vision pour devenir un âcre de musée, de luxe et d'administration (sur ce dernier point Corbu s'était un peu trompé celle-ci s'exile avec les habitants). L'hôtel de Ville de Paris pour ceux qui le visite comprendront que ce n'est qu'une coquille vide faîte pour les réceptions, notamment la première de tout président de la République. Passons ces détails. Il est trop facile de tirer sur une ambulance la vieille image de Paris. La question des clusters relié par une interconnexion très rapide qui n'est pas sans rappeler les maillage des neurones du cerveau et dont l'image s'adresse au travers d'un métro ultra-rapide, à 65 km/h, aux étudiants qui fréquenteront les différentes facs - à l'exception voulue de Paris 8 et du plateau Condorcet, pôle des humanités). Pourtant, Paris 8 c'est la fac de Foucault (sa dernière), de Deleuze, de Guyotat, de Sintonmer - le partisan du tirage au sort -, du sophiste mondialement connu - Badiou -, le lieu de la pensée du Dehors à l'urbanisme unitaire, la fac qui s'intéresse à la domination policière et à l'ostracisme des Rroms (comprenez Mathieu Rigouste et Eric Fassin). Etrangement tout cela a été évité par le métro ultra-rapide sous le mandat de Sarkozy, le fantôme maudit d'Alice Saunier-Séité guette mais en fait a offert le meilleur cadeau qui soit à cette fac, son écrin non plus arcadien - fait d'une romantisme pastoral - mais populaire. Bientôt le tramway 8 et la ligne 12 mèneront directement à la

/ce texte a vocation a évolué pour atteindre sa pleine maturité et gagné en élément pour devenir la meilleure présentation qui soit de Saint-Denis pour un temps très court et très contemporain/

Seine-Saint-Denis : un département qui bouge

Si à Paris on compte 57 bibliothèques pour 2 millions d'habitants à Saint-Denis et Plaine-Commune on compte 15 médiathèque dont celle de Saint-Ouen (Persépolis) et celle de l'ïle Saint-Denis qui valent le détour pour leurs grandes vitres sous poutres en hauteur. On pourrait parler de nouveaux collèges voulu notamment par Bartolone (oups on va passer pour socialistes alors que les idées sont des astres morts, à la différence des pensées toujours relancées, le socialisme est un idéalisme et c'est en cela qu'il se rapproche du christianisme, qu'il en est l'émanation et la périclitation). Passons cette histoire de la philosophie (c'est Jaurès devant Bergson). Nous mettrons peut-être quelques vidéo de ces nouveaux collèges.

Saint-Denis

C'et le lieu des bourges en perdition avec JBS (ultra sélect) et Légion-d'honneur où fut éduquée la fille du président parmi les fils de bourges les plus turbulents. Il n'est pas bon de rappeler les statistique mais lors des attentas du 13 novembre il n'y eu qu'un mort à Saint-Denis contre une centaine à Paris comme si on avait au dernier moment voulu éviter la mort de quelques musulmans. Comme si une malédiction pesait sur la "Capitale", à peine, et qu'elle se retournait de l'autre côté du périphérique. Comme cette rumeur du passant inconnu mort sous les balles de la police lors de l'assaut de Saint-Denis ou cette égyptien rescapé des balles de la police affolée et désemparée (5000 cartouches contre 15). Ne nous épargnons rien. N'en faisons pas un lieu ydillique.

Saint-Denis c'est un rythme de festivités, la fête de Saint-Denis avec toutes ses associations début octobre puis celle de Juin où même les parisiens investissent en costumes la Basilique toute lustrée et dorée. Saint-Denis ce sont ses restaurants pas chers les 3 marches, Ivoire Gourmand ou Timgad, ces restaurants plus huppés Le met du roy, chez rochette.

Saint-Denis c'est le lieu de Découflet, de l'école de cirque Fratellini, de la cité du Cinéma. Pas loin la soeur Aubervilliers**

j'a peu de temps pour vous dire que Saint-Denis comporte deux exemples réussis d'urbanisme unitaire sa fac et son centre-ville - dit quartier basilique. Certains architectes voulaient même faire de la basilique un centre commercial.

* sur la question des clusters d'innovation, lire notamment le livre "libéral" de Christian Blanc, ancien PDG de la RATP et d'AIR France, Paris Ville-monde.

**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article