Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Place de la République, 17h00

Place de la République, 17h00

Samedi 8 décembre

19h27 : Christophe Castaner compte 115 000 manifestants, dont 10 000 à Paris, 118 blessés, dont 17 du côté des forces de police (contre 201 manifestants et 284 policiers blessés la semaine dernière). Il y a eu 1 385 interpellations "et ce chiffre va encore progresser", ainsi que 974 gardes à vue.

19h05 : A Bordeaux, la situation est toujours tendue où des manifestants ont ponctuellement allumé des feux et ont élevé une nouvelle barricade. 1

19h00 : A Paris, les Champs-Elysées ont été en partie évacuer par les forces de l'ordre. Plusieurs «gilets jaunes» sont rassemblés aux alentours de la gare Saint-Lazare. 2

Le point à 18h 2 :
1.385 INTERPELLATIONS EN FRANCE A 18H
974 garés à vue en France a 18H.
118 manifestants et 17 forces de l'ordre blessés

17h25 : A Rouen, le cortège s’est dispersé, la manifestation des GiletsJaunes se termine. 5

17h18 : A Bruxelles, près de 400 personnes ont été interpellées et un policier a été blessé au visage. 2

17h13 ; Marine Le Pen revendique une attitude mesurée : “J’ai le comportement d’une responsable politique consciente de la gravité du moment. Comme responsable du 1er parti d’opposition, il est normal de peser ses réactions, je suis le porte-voix de millions de Français” 1

17h11 : Neuf personnes ont été interpellées à Nantes, en marge de la marche pour le climat qui a rassemblé 3.000 personnes. 2

17h08 : Point d'Edouard P¨hilippe depuis la Place Beauveau. 1 / twitter du 1er ministre

17h00 : Partout en France des Gilets Jaunes se mùettent à genoux devant les CRS et forces de l'ordre. 1

16h53 : A Paris, plusieurs manifestations ont convergé pacifiquement vers la place de la République. La place est remplie 2. Le schéma de fin journée que nous évoquions semble se confirmer. Le Marais risque d'être touché avec 'noyage dans la foule' sur les grands boulevards.

16h48 : Grève à la centrale à charbon de Gardanne

16h28. A Narbonne, plus de 1600 Gilets jaunes défilent dans le calme . Selon un photographe de l'AFP, les manifestants ont convergé à Narbonne et fusionné avec la marche pour le climat, accompagnés d'une centaine de motards et d'une dizaine de tracteurs avec des « remorques pleines de gilets jaunes », a précisé M. Faugères. A Carcassonne, quelque 400 autres protestataires, selon la préfecture, restés dans la cité audoise, bloquent également une zone commerciale. 4

16h22. Des précisions sur les blessés à l’hôpital Bichat. Selon notre reporter, la trentaine de blessés pris en charge affirment avoir été la cible de tirs à l’aveugle de flash-ball de la part des forces de l’ordre. Une intervention chirurgicale a été nécessaire pour un homme au tibia arraché et victime d’une hémorragie interne. 4

16h16 : La barre des 1000 interpellations dépassée. Sur l'ensemble du territoire français, près de 1000 personnes ont été interpellées. Parmi elles, 720 ont été placées en garde à vue. 2

16h12 : le Drugstore de Publicis attaqué. 4

16h08 : Deux photojournalistes du Parisien blessés . 1

16h06 : Le bras-de-fer entre les casseurs et les forces de l'ordre s'intensifie sur le boulevard de Courcelles. 1

16h05. Vers une convergence place de la République ? A l'arrivée de la Marche pour le climat, des participants, en gilets jaunes ou non, scandaient « Gilets jaunes, climat, même combat ». Puis les « Macron démission » ont repris le dessus. 4

Le point à 16h 2 :
1.000 INTERPELLATIONS EN FRANCE, 673 A PARIS A 16h
720 GARDéS A VUE en France, 551 à PARIS A 16h
55 BLESSES, DONT 3 PARMI LES FORCES DE L'ORDRE

16h00 ; Dénonciation d'Erdogan.  "Le désordre règne dans les rues de nombreux pays européens, à commencer par Paris. Les télévisions, les journaux regorgent d'images de voitures qui brûlent, de commerces pillés, de la riposte des plus violentes de la police contre les manifestants". 1 Article CNews

15h40 : Rappel Plusieurs véhicules ont été incendiés dans les VIIIe et XVIIe arrondissements. 1

15h34 : A Lyon, des incidents sont en cours dans le quartier de la Guillotière. 2

15h28 : A Lille, la manifestation, qui réunit plusieurs centaines de personnes, se déroule dans le calme. De brefs remous ont eu lieu lorsqu'une personne a été interpellée sans que l'on sache pour quelle raison pour l'instant.  2

Le point à 15h 2 :
717 INTERPELLATIONS EN FRANCE, 615 A PARIS A 15h
508 GARDES A VUE A PARIS A 15h
tensions sur les Champs-Elysées, LE PÉRIPHÉRIQUE PARISIEN BLOQUÉ
89.000 POLICIERS mobilisés DONT 8.000 A PARIS
30 BLESSES, DONT 3 PARMI LES FORCES DE L'ORDRE

15h00 : déploiement des 14 Véhicules à Roues Blindés de la Gendarmerie devant les bâtiments qui pourraient être ciblés et sur les Champs-Élysées. «Nous allons utiliser une douzaine de véhicules blindés de la gendarmerie […] parce que nous avons en face de nous des gens qui ne sont pas là pour manifester, mais qui sont là pour casser et nous voulons faire en sorte de ne pas leur laisser les mains libres », avait dit jeudi soir Edouard Philippe sur TF1. 2

14h50 : Dieudonné sur le boulevard Haussmann.2

14h40 : L'unité équestre intervient dans le IIIe arrondissement. Rue de Bretagne, à quelques centaines de mètres de la place de la République, plusieurs policiers à cheval sont intervenus afin de refouler plusieurs manifestants. A vive allure, les officiers ont remonté la rue devant les commerçants surpris par un tel spectacle. 1

14h ; plusieurs feux de véhicules rue de Courcelles dans le VIIIe arrondissement parisien.1
Une barricade avec des poubelles incendiées a été établie en début d'après-midi avenue de Friedland à Paris , indique la préfecture de police de Paris.

13h : sur les Grands Boulevards, quelques gilets jaunes ont commencé à monter une barricade à l'aide de mobiliser urbain. 1

10h : tentatives de blocage du boulevard périphérique au niveau de la Porte Maillot

Matinée : Eric Drouet, l'un des initiateurs du mouvement des «gilets jaunes» a été entendu samedi matin par la police judiciaire de Versailles pour son appel à «rentrer» dans l'Elysée. 2

Matinée : Julien Coupat a été interpellé ce matin. Il a ensuite été placé en garde à vue. Le chef retenu contre lui est celui de participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations. 2

6h : carte des blocage du 8 décembre2

Carte du dispositif de sécurité.3

Vendredi 7 décembre

Analyse de Pierre Rosa

Analyse d'Atanase Tracol (la disruption de la disruption innovatrice par les gilets jaunes)

Jeudi 6 décembre

700 personnes à la bourse du Travail de Saint-Denis.

analyse de Jean Zin

"Face aux risques de nouvelles violences pour la journée de mobilisation du 8 décembre, les fonctionnaires de la Place Beauvau ont révisé le dispositif de sécurité.". (Le Monde, le journal, la sobriété, l'aveuglement (complice de quoi et jusqu'où ? On ne sait pas.")) "Invité du « 20 Heures » de TF1 jeudi, Edouard Philippe a annoncé que : 89 000 personnels des forces de l’ordre seront déployés dans toute la France ; dont 8 000 à Paris."

 

Lundi 3 décembre

Le mouvement s'internationalise comme à Londres (Yellows Vests)

1 : source BFM.
2 : source C News.
3 ; source Paris Luttes Infohttps://mutu.mediaslibres.org/
4 : source Le Parisien / En France.
5 : FranceTV info

Mais aussi ce qui se passe à Brest, Dijon, Genève, Grenoble, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nancy et Lorraine, Nantes, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Étienne, Toulouse, Tours, via le réseau Mutu. Mais aussi Saint-Nazaire, en Allemagne.

 

Le réseau Mutu

1. La publication participative : toute personne ou collectif local concerné par les objectifs du site est invité à proposer ses articles ; la rédaction d’articles n’est pas réservée aux personnes du collectif.
2. L’aide à la publication : le collectif peut aider à la mise en forme des articles, à la rédaction, à travers une interface de modération qui permet les échanges avec les différents contributeurs du site.
3. L’ouverture : le site n’est pas la propriété d’un groupe ou collectif, il reflète la diversité des idées et des pratiques qui traversent localement les luttes ;
4. Les idées politiques anti-autoritaires : dans une perspective émancipatrice, anticapitaliste et de lutte contre toutes les dominations.
5. La volonté de diffuser le plus massivement possible les articles publiés.
6. L’ancrage dans le contexte local, dans la mise en forme comme dans son fonctionnement.
7. l’entraide entre les sites similaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article