Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Crédit photo Sud Radio

Crédit photo Sud Radio

Didier Maïsto

Patron de grands médias. Gilet Jaune

Parcours
Né le 19 juin 1966. Didier Maïsto est président du conseil d'administration de Sud Radio (1) (2). Didier MAISTO est également mandataire de 6 autres sociétés  : Lyon Capitale (média dans lequel il s'exprime et dont il est président), Fiducial Urbavista (président), Sud Editions (président), Fiducial TV (président), Sud Radio Plus (Gérant) toutes domiciliées à 41 rue du Capitaine Guynemer 92400 Courbevoie et la société Civile Immobilière (SCI) La Dame de Rueil (Gérant, à Rueil Malmaison) (1). Précision, le propriétaire de Sud Radio est puisqu'il a racheté en 2014 le groupe Fiducial Didier Maïsto est ainsi le patron de la branche médias de ce groupe.

Faits
Lundi 1er avril il voit son compte twitter être bloqué et définitivement supprimé(3 (4).
Le 3 avril il s'en explique dans une vidéo (3).

Propos
Sur Bernard Henri Lévy : « On a mis en faute et en exergue les Gilets Jaunes [à propos de l'antisémitisme] en disant vous avez vu Bernard Henri-Lévy qui dit que ce n'est pas la marge du mouvement mais le cœur des Gilets Jaunes [Bercoff : Il 'a dit l'antisémitisme est au cœur des Gilets jaunes], ce qui est une stupidité, ce qui est une saloperie, je pèse mes mots, une stupidité et une saloperie. Les gens que j'ai interviews qui étaient là, le disent : il n'y a pas plus d'antisémitisme là qu'ailleurs. Les gens qui étaient là étaient très mesurés. Ils sont très lucides. Ils sont venus convoqués par les partis politiques et ils ont eu le sentiment d'être un peu manipulés, j'ose le mot. […] Ils sont pas dupes les gens, si vous voulez. ...  » le 20 février 2019, à l'antenne de Sud Radio (Bercof).(11)
Sur les Gilets Jaunes : « On ne peut pas aimé la France et ne pas être touché par les Gilets Jaunes. Les Gilets jaunes c’est la France laborieuse, la France de ceux qui fument des clopes et roulent au diesel, des ouvriers et des petits patrons. La France des troquets, du tiercé et des plats du dimanche. La France ni de droite ni de gauche –ou d’un peu des deux. Celle de ceux qui ne sont rien, mais pas personne, la France des illettrés, des harkis, des légionnaires, la France des prostituées et des poissonnières, la France de ceux qui ont choisi la France pour y vivre, y travailler et y mourir. » 17 décembre 2018, lisant un texte diffusé dans Lyon Capitale.(12)

Propos démentis par la réalité
 

 

Le PDG de Fiducial Médias, Didier Maïsto, au siège de Sud Radio à Paris, le 28 mars. IORGIS MATYASSY POUR M LE MAGAZINE DU MONDE

Le PDG de Fiducial Médias, Didier Maïsto, au siège de Sud Radio à Paris, le 28 mars. IORGIS MATYASSY POUR M LE MAGAZINE DU MONDE

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)
 

Son réseau :
 

Avis
France 3 régions sur la suppression du compte twitter : « Depuis quelques semaines, le PDG de la radio est devenu sur les réseaux sociaux un porte-voix des Gilets jaunes. Sur ses live sur Facebook ou à travers ses tweets, il dénonce tour à tour les violences policières, les chiffres des manifestations minimisés par le ministère de l’Intérieur, etc. … [/] Didier Maïsto reconnaît que de la part d’un patron de radio, “ça peut troubler”. On imagine en effet mal Laurence Bloch, la patronne de France Inter ou Laurent Guimier, celui d’Europe 1, prendre autant position et aller dans les manifs, portable en main en “live” au milieu des gaz lacrymogènes. (11) » 
Le Monde « Didier Maïsto est un patron de médias assez passe-partout et plutôt calme, qui parle à feu doux ; il est aussi un citoyen féroce parti à l’abordage d’un combat immense et terrible. Il tente de récolter tous les indices possibles pour prouver combien notre pays est absurde ou pitoyable, tragique et beau à la fois. Que le jaune est la couleur de l’espoir, que le peuple vaut largement les élites. [/] Ça lui a pris un vendredi soir, fin 2018 ; il se rendait en voiture à la campagne avec son épouse et, au premier rond-point tenu par des “gilets jaunes”, il a coupé le contact pour écouter ces gens qui s’y étaient rassemblés. Il a reçu comme un choc, puis il a dit à son épouse : “On ne peut pas aimer la France et ne pas être touché par ces gens-là”. (12) »

Sources
1. https://dirigeants.bfmtv.com/Didier-MAISTO-4777847/
2. Sud Radio a été créée en 1978. Le chiffre d'affaires de cette société en 2017 s'élève à 1 936 372 €.
3. Sud Radio, Didier Maïsto s'explique sur la suppression de son compte twitter, le mercredi 3 avril 2019.
4. 
Sud Radio, Jeudi Chouard: L'heure des citoyens constituants #4, le jeudi 3 avril 2019.
11. France 3 Régions
12. Le Monde, 
Didier Maïsto, le patron de Sud Radio, se rêve en « voix du peuple », 5 avril 2019, par Laurent Telo Publié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article