Archives

Publié par Anthony Le Cazals

L'illusion, en fait, philosophique se perpétue : — Le sujet : « En dehors de moi rien n'est » — La matière « Tu n'es sujet qu'autant que tu as un objet » — Tous deux : « Nous sommes donc indissolublement unis, comme les tendances nécessaires d'un tout »


Dire cela ou dire que la « matière » n'existe pas peut paraître incongrue ou tirer par les cheveux et pourtant… L'idée de matière repose selon Kant sur le principe de permanence qui lui-même repose sur l'idée qu'il y a de la « substance ». Or l'idée de substance en soi a été battue en brèche depuis plus  d’un siècle en philosophie Nz. L'idée de Matière repose sur :

 

a.       le principe de permanence de la substance.

 

b.      l'inertie : elle serait inerte et n'aurait ainsi pas de virtualité.

 

c.       l'impénétrabilité.

 

d.      Enfin la matière serait le corrélat de l' « esprit » pour les spiritualistes et le corrélat du « vide » pour les matérialistes, les naturalistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article