. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8


« La théologie thomiste est humaniste dans la mesure où elle redécouvre une certaine autonomie de la nature, où elle souligne la grandeur de l’homme créé à l’image de Dieu et la dignité de son intelligence (…) Le thomisme est une vision globale où la philosophie prépare les voies de la théologie, tout comme la théologie conduit cette philosophie à son terme puisque la nature existe pour la grâce de même que l’homme existe pour Dieu. » (Guy Augé de Vive Le Roy, in. Saint Thomas d’Aquin ou la foi et la raison)

« Le point de départ de tout humanisme doit être cherché dans sa manière propre de concevoir la nature humaine. Ce concept est un héritage des Grecs que saint Thomas et l’humanisme ont en commun. D’autre part, saint Thomas et l’humanisme ont encore en commun cette façon d’appréhender rationnellement le réel et même la réalité de Dieu ; ceci aussi est un héritage des Grecs. La nature humaine et la raison sont les colonnes de la culture grecque. (…) Nous devons dire au moins qu’il existe chez saint Thomas un élément important d’humanisme : (…)il est héritier de la tradition classique qui a exercé une influence profonde sur lui ». « (…) Sans lui, la Renaissance du XVe siècle n’aurait sûrement pas été ce qu’elle fut » « Saint Thomas se montra aussi véritable humaniste dans le souci qu’il eut d’aller de l’Aristote des commentateurs arabes à l’Aristote authentique et dans les efforts qu’il multiplia pour remplacer les vieilles versions arabo-latines par de nouvelles traductions faites directement du grec original. »  (Werner Jäeger, in. Humanisme et Théologie, conférence donnée à l’Aristotelian Society vers le 7 mars 1943)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article