. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par La Philosophie

source de l'article : France Info

CE QU'IL FAUT DIRE AUX FRANCAIS 9 / Le genocide français au Rwanda

C'est un rapport historique. Dans ce texte remis vendredi 26 mars au président de la République, des chercheurs français pointent les "responsabilités lourdes et accablantes" de Paris, qui s'est massivement impliquée au Rwanda à partir des années 90, et "alignée" sur le régime hutu du pays, dans le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994.

 

Les conclusions de ce rapport, remis au président Emmanuel Macron, et consultées par l'AFP, pointent "la faillite de la France au Rwanda", soulignant cependant que "rien ne vient démontrer" qu'elle s'est rendue "complice" du génocide qui a fait au moins 800 000 morts selon l'ONU. La commission présidée par l'historien Vincent Duclert a été mise en place en 2019 par Emmanuel Macron.

 

Le rôle central de Mitterrand

 

Le rôle de François Mitterrand, alors président de la République, est particulièrement pointé du doigt. "La France s'est longuement investie au côté d'un régime qui encourageait des massacres racistes. Elle est demeurée aveugle face à la préparation" du génocide, et "cet alignement sur le pouvoir rwandais procède d'une volonté du chef de l'Etat et de la présidence de la République".

Cette relation, doublée "d'une grille de lecture ethniciste" de la situation au Rwanda, a justifié "la livraison en quantités considérables d'armes et de munitions au régime d'Habyarimana, tout comme l'implication très grande des militaires français dans la formation des Forces armées rwandaises" gouvernementales.

Au moment du génocide, la France "a tardé à rompre avec les responsables, et a continué à placer la menace du FPR (Front patriotique rwandais, l'ex rébellion tutsi qui mit fin au génocide) au sommet de ses préoccupations", écrivent les historiens. "Elle a réagi tardivement" avec l'opération militaro-humanitaire Turquoise entre juin et août 1994, "qui a permis de sauver de nombreuses vies, mais non celles de la très grande majorité des Tutsi du Rwanda exterminés dès les premières semaines du génocide", ajoutent-ils.

initialement publié le 26/03/2021, 21:49
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
"Le génocide Français"

Les Africains éventraient les femmes pendant qu'ils les violaient devant leurs enfants mais c'est bien sûr un génocide Français.... Qui ont passer leur temps a faire de l'humanitaire la bas en réceptionnant/protégeant les plus gros avions du monde militaire louer à la Russie (Antonov) avec centaines de milliers de dollars de vivre pour nourrir, soigner la population là-bas .

Les Africains sont des sauvages et des barbares avec des comportements tribaux aux moindre éclatement... Mais bon c'est sûrement des connard de bobo gauchiste qui n'ont jamais mis les pieds la bas qui tiens cette merde de blog et qui écrit ce genre d'articles et qui pensent connaître L'Afrique.
Répondre