. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les étudiants à Paris 8

Marc Georges

Marc Georges
Ancien secrétaire général de l'association Egalité et réconciliation (E&R) et ancien bras droit d'Alain Soral*, puisque c'est lui qui mit en place le site à la base de la résurgence de Soral. Dans un entretien accordé à Jérôme Bourbon*, Directeur de la rédaction de Rivarol, Marc George revient sur la crise qui a déchiré E&R en février 2010 et sur l'exclusion par Alain Soral qui en a suivi. Il s'est aussi exprimé sur MetaTV. « Egalité et réconciliation avait atteint un niveau de développement qui commençait à nous rendre gênants et dérangeants aux yeux du système" (re-sic). Marc George explique qu'Alain Soral "souhaitait qu'Egalité et réconciliation fut une association essentiellement consacrée à la promotion de sa personne et de son oeuvre, ce qui n'était pas mon cas (...) Soral a pris l'initiative d'une crise afin d'amener E&R à la mesure qui le satisfaisait, c'est-à-dire celle d'un fan club. » Marc George déclare que Marine Le Pen « est fondamentalement antifasciste, droit-de-l'hommiste », que « Marine Le Pen n'est pas politiquement structurée, elle n'a pas les fondamentaux nationalistes (...) Il se trouve qu'elle est l'héritière de Le Pen, elle aurait sans doute aimé être l'héritière de Régine. » ou encore que Marine Le Pen, « croit à l'histoire officielle de la seconde guerre mondiale, elle pense que le peuple juif est un peuple victime et elle sait qui a le pouvoir. Si elle gagne, elle ira en Israël comme elle a déjà tenté de le faire, elle ira à Yad Vashem rallumer la flamme, au Vel-d'Hiv' demander pardon non pour elle-même mais pour son père et pour la France, ce qui est particulièrement abject. Lorsqu'il s'agit de la seconde guerre mondiale, Marine Le Pen trouve parfaitement normal que la France soit présentée comme étant complice d'un génocide, comme étant une nation raciste, collaborationniste, délatrice. Ce qui est un ignominie, une infamie. C'est totalement insupportable. Marine Le Pen ne fait pas que se soumettre à cette idéologie antifrançaise. Pire, elle y croit. Elle est donc totalement incurable. »
Il s'est converti à l'islam.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
C'est curieux, Anthony que nous travaillons, tous les deux, sur la dissidence ...Pour un philosophe comme toi, je trouve ça curieux ...moi j'ai toujours aimé le côté absurde et loufoque de cette dissidence ...
Répondre