. . . . BIENVENU.E . . . .

;)


Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

Les éditions Kontre Kulture

organe de propagande et de revenus d'Alain Soral

Présentation
De la société Culture pour tous sont issues les éditions Kontre Kulture dont Alain Sorla se fait le promoteur et le publicitaire en ligne, par des vidéos présentation de livres et par des liens depuis son site Egalité et réconciliation,. Ces éditions publient entres les oeuvres de Goebbels, de Hitler, du banquier d'Hilter, de la nouvelle coqueluche de Soral Maurras. D'après StreetPress, en 2015, 21 ouvrages du catalogue sont consacrés au judaïsme. Est Gérée par Julien Limes.

Lieu et adresse
INDESUR / Culture pour tous, 3 Rue du Fort de la Briche 93200 Saint-Denis

Avis
« Les boutiquiers de la dissidence [il pense à Soral et à Dieudonné].  Les propos des boutiquiers de la dissidence reviennent souvent à expliquer que les peuples auraient les dirigeants qu’ils méritent.  Nous l’avons dit : c’’est l’expression de leur superstition du suffrage universel, de l’étroitesse de leur vue, leur horizon borné par la prochaine échéance électorale, le nec plus ultra de leur médiocre conscience réformiste.  Cela revient au fond à protéger le pouvoir, à dédouaner la pourriture politicienne de ses crimes, et faire porter au pauvre peuple le poids de son malheur.  C’est l’opinion classique des demi-habiles, qui méprisent les simples qui les admirent, mais ignorent qu’ils sont eux-même méprisés par les spirituels. Lire Pascal. Et Orwell. » Félix Niesche sur son blog le 20 avril 2017.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article