. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Désirer est un terme issu par réduction phonétique (1050) du latin « desiderare », composé en « de » (à valeur privative) de « sidus » (« astre », « fixe »  voir « sidéral », « sidéré », « qui subi le désastre »), sans doute sur le modèle de « considerare » (« considérer »). Ce verbe latin sènefie littéralement cesser de contempler (l'étoile, l'astre, le repère fixe), d'où moralement le sens de « constater l'absence  de », avec une forte idée de regret. L'intuition première de « regretter l'absence » a tendu à s'effacer derrière la projection en avant qu'est « chercher à obtenir, spihaiter », déjà usuel en latin et qui correspond à la sémiance astral (cf. « demander la lune », etc.). C'est ce sens qui est passé en français pour exprimer dans un contexte courtois « aspirer aux faveurs d'une femme » ou dans le mimétisme girardien « convoiter ».

(0) D'après le dictionnaire Robert historique, amendé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article