. . . . BIENVENU·E . . . .

 

Anciennement www.paris8philo.com, ce site, créé en 2006 lors du mouvement anti-CPE, a rendu compte de l'actualité et de l'expérimentation à Paris 8. Il s'occupe plus largement de rendre compte d'une transformation dans les paradigmes philosophiques suivant la pensée du Dehors ou du Surpli, omme la nomme les métaphysiciens classique. Nous avons quant à nous déjà basculé d'emblée dans la modernité quantique, résolvant la plupart des impasses philosophique du WWe siècle. Cette pensée hors contrat est la marque d'une complexité, riche de multiples facteurs et échelles. Ce site contient des articles pour être apte à un plus grand nombre de choses.

Pour nous soutenir abonnez-vous à la newsletter gratuite (2 mails par mois), commentez sans hésitation, partagez le contenu sur les réseaux et si vous le pouvez faîtes des liens depuis votre site.

Bonne lecture :) 

 

Accueil

 

Liens vers sites

Archives

La nouveauté est liée à une certaine forme d’appétit, non pour la connaissance elle-même, mais pour la jubilation de la connaissance comme « bonheur » ou comme sentiment de sécurité retrouvé suivant de quelle tonalité affective on vient. Penser, c’est...

Notre langue n’est plus celle que parlaient Platon et Aristote et nous sortons du mode de représentation dans lequel pensaient Héraclite et Parménide. L’« être » et le « cosmos » ont disparu. Cela réclame plus d’audace intempestive, plus d’endurance sagace,...

Toute époque, qui veut la vérité et se retourne contre la vie intense, est crépusculaire et décadente. Une époque, qui sait se donner ce qui a de l’importance, est native, capable d’enfanter de grandes choses et par là de régénérer sa propre énergie plutôt...

Illustration pour les deux premières dimensions. — La proximité neuronale du bonheur et du malheur correspond probablement à la nécessité de survie archaïque. … Pour que ces deux pulsions opposées [bonheur et malheur] soient couplées il faut rapidement...

L’intuition consiste en un « non » vis-à-vis de tous les symboles figés et hérités du passé, un « non » dans le « oui » NzFP°XIII . L’intuition, c’est quand on débute dans l’endurance de la pensée et que l’on est peu armé du côté d’un « oui » qui synthétise....

« Grande idée » que la justice. Toutes les « grandes idées » contiennent un esprit de vengeance, dès leur conception, parce qu’elles n’adviennent jamais. La « justice divine », le « jugement de dieu » sont la régulation morale des conflits et des contentieux...

Notre époque n'est pas contemporaine, c'est une époque à conjectures, à perspectives naissantes. Ce qui est contemporain n'est pas une époque mais une variation faite d'émotions partagées qui nous font céder sur nos désirs intimes. Les époques à conjectures...

/Ami(e)s lecteurs, désolé d'encombrer votre mailbox, le mail est parti avant que je ne le retienne, on a mis en ligne ce week-end plus de deux cents articles sans que vous vous en aperceviez et on continue en espérant vous causer le minimum de désagrément....

« Toutes nos institutions actuelles sont comme des étoiles : nous en recevons la lumière, mais par les calculs de l'astrophysique nous savons qu'elles sont déjà mortes. Il faut changer de paradigme. Nous vivons une période comparable à la paideia grecque...

Anabole 917 : voir métabole* et métabolisme*. Anesthétisme : courant qui ne fait pas passer l’art par des codes esthétiques préétablis ; in art. 538. Autonomie 334c : le fait non de faire ce qui nous chante ou de poursuivre ses convictions (croyances)...

Ils sentaient bien que toute philosophie antérieure n'avaient été qu'un songe stérile, et que la génération nouvelle était en train de s'éveiller. Schopenhauer. Il faut un certain événement, un certain hapax 412g pour vous faire pénétrer dans la pensée....

Toute situation ou tout parcours de vie n’en appelle pas à un besoin métaphysique interminable, même si une confrontation ne peut être évitée, ne serait-ce que pour sortir les métaphysiciens de leur langueur monotone. Ce qui dérange les métaphysiciens...

Ce personnage dérangeur 531 continue. « Venez en mon ménil. Venez que je vous traite, venez que je vous régale. Donnons-nous de la potence dans cette plate connaissance qui peu nous circonvient. Démant. Prenez place à la mense. Festoyons avec lumineuses...

Toute éducation passe par un mensonge, pensez à vos cours de grec ou de latin où la pédagogie voulait que l’on transforme les règles en les simplifiant puis on vous disait : « eh bien ce n’est pas comme ça que ça marche ! » Il fallait bien simplifier...

Dans le même ouvrage est aussi présente la guérison comme rebond. Le combat est en fait l'instance qui subvertit la dualité de la critique des mots et de la clinique des corps, car son urgence fait fondre cette dualité qui est propre au « Repos », à l'...

« L’infini de la dette et l’immortalité de l’existence se renvoient l’un à l’autre pour constituer « la doctrine du jugement » (Nietzsche, Antéchrist, § 42) DzCC_158-159 . » Nous avons donc en résumé, un système subjectif du jugement et de la vérité,...

La pensée de Badiou au-delà de l’apparence, au-delà de la « logique de l’apparaître », en tant que méta-ontologie, nécessite le recours à la transcendance des principes BdDE_119 . La mathématique de Badiou sape ce que sa philosophie dans un troisième...

Pour Deleuze, il y a un travers philosophique à considérer que la vie ne serait pas un tout, parce que la vie s’opposerait à la connaissance. Alors l’idéal de vie (le Tout) s’opposerait à l’idéal de connaissance classique (l’Un de la raison) . L’implicite...

Mais comment est-ce possible que l’Un se renouvelle s’il est immuable ? Comment ne pas faire de Deleuze le plus radical penseur de l’Un depuis Bergson _118, si cela permet de poursuivre sa propre illusion des choses ? l’Un n’est pas seulement contingent,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>