Pages

Archives

Publié par La Philosophie

La pseudo politique subjective du dividualisme met en jeu le personnage de l'« l’enfant rieur » qui sommeille en nous et nous mettre en contact avec des forces insoupçonnées, profondes, qui nous portent vers la vie et nous donnent la force de supporter l’insupportable. Mais on demeure là dans une définition de la vie comme ce que l'on peut supporter, une définition passive et non une définition active, la vie c'est ce qu'on peut créer.

Pour rappelle, le logos passe aussi par la constitution intégrative de personnage : les figures de l'« l’enfant rieur » ou du « rire d'or » auquel vient s'ajouter cette dimension « clameur ». A l'inverse dans la logique compassionnelle de la vulnérabilité il s'agit de ne jamais disclamer autrui, de l'accueillir, c'est le motif de la bienveillance du tuteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article