Archives

Nous avions déjà vu le genre dans la pensée générique et le genre dit vernaculaire, parlons du genre hérité qui constitue un mode d'organisation, de la société comme de la pensée, chez les Grecs antiques. La lignée, la famille, le « genre hérité » se...

Voici un extrait remanié du Cours de M. Loraux du 18/04/08 La science est chez les Grecs comme chez Descartes l'opération de mettre ce qui est à l'abri du mouvement. Elle assure au réel (pensée) une transtemporalité. Mais pour cela il faut être à la source...

Platon voit, dans le phèdre, la limite qui existe entre le muthos et le logos. Il conçoit la nécessité d'interroger cette double origine qui fait que la philosophie est dans le recherche du dénouement romanesque. Il s'attache à mettre en récit les vérités...

Sommes nous si loin des grecs, de ceux que certains (comme Platon ou Aristote en voulant bien faire) ont obsurci ? Les Grecs aussi longtemps que nous n'aurons pas la réponse à la question : "qu'est-ce que le dionysiaque ?", nous resterons avant comme...

Au V e siècle, le débat philosophique se tiendra à Athènes. L'unité politique de la Grèce antique est celle de la cité ; unité tragique et sanglante, puisque les cités ne cessèrent pas de s'affronter. Or, bien qu'originaires de cités différentes, des...

La tragédie de Sophocle, Antigone, nous met face à ce que les grecs nommaient de la démesure ou de l’événement. La démesure ou l’hybris est ce qui excède le langage, ce langage qui tisse les choses ensemble, les met en rapport. La démesure, l’hybris,...