Archives

Publié par Gilles Andecq

Institution qui actuellement sert de creuset à la haute fonction publique avant son départ en pantouflage dans le privé et rétro-pantouflage. A noter que René Rémond a été président de la Fondation nationale de Sciences Politiques.

 

 

 

Près d’un étudiant sur quatre, trois mois après les débuts des cours, admet avoir « déjà songé sérieusement à arrêter Sciences Po» annonce donc le sondage. Trois raisons à cela, selon les répondants. Il ressort du sondage un certain mécontentement vis-à-vis des enseignements reçus au sein de la grande école au cours de cette première année. Les réponses sont cruelles pour la grande école: l’un a l’«impression de survoler les matières», un autre parle «des cours qui ne sont pas à la hauteur [...]», un troisième critique « une pensée unique enseignée et qu’on nous demande d’avaler sans jamais prendre de recul».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article