Archives

Publié par Paris8philo

Social Media Website/Handout via REUTERS

Social Media Website/Handout via REUTERS

Brenton Tarrant, 28 ans, est l'auteur d'un double attentat qui a fait au moins 49 morts dans deux mosquées de Nouvelle-Zélande, à Christchurch. Plusieurs assaillants ont simultanément pénétré dans les lieux de cultes, séparés de quelques kilomètres et bondés au moment de la prière, aux alentours de 13h40 (heure locale) ce vendredi, 1h40 (heure de Paris).

Brenton Tarrant, a lui-même filmé son passage à l'acte mais quelques heures avant celui-ci il  a publié un manifeste de 73 pages dans lequel il explique ses motivations. L’homme qui a été arrêté aux côtés de deux autres hommes et une femme dont les identités n’ont pas été révélées, se présente dans ce document comme un «type blanc ordinaire, né en Australie». «J’ai eu une enfance normale, sans vraiment aucun problème, j’avais peu d’application à l’école et je ne suis pas allé à l’Université parce que cela ne m’intéressait pas vraiment», écrit-il avant de poursuivre : «Je suis juste un type blanc ordinaire, d’une famille ordinaire, qui a décidé de se lever pour le futur de mon peuple». Un de ses collègue précise que son père Rodney est mort d’un cancer à 49 ans lorsque le terroriste terminait ses études au lycée. Brenton Tarrant a ensuite commencé à gagner de l’argent grâce à Bitconnect, une crypto-monnaie comme le Bitcoin, qu’il a économisée afin de pouvoir financer ses voyages en Europe et en Asie du Sud-Est et Asie de l'Est.

Brenton Tarrant raconte également qu'il a planifié son geste depuis deux ans et repéré l'endroit de son crime, Christchurch depuis trois mois. Le déclic ayant conduit à l'organisation de cette tuerie est survenu lors d'un long voyage en Europe, dont la société multi-culturelle l'a beaucoup perturbé.  C’est l’attaque survenue en Suède, le 7 avril 2017, qui a poussé Brenton Tarrant «à vouloir se venger». Ce jour-là, la jeune Ebba Akerlund, «a perdu la vie alors qu’elle rejoignait sa mère après l’école». «Elle a été assassinée par un terroriste islamiste qui conduisait un véhicule volé. Elle était en partie sourde et n’a pas entendu la voiture arriver. Elle est morte par les mains de l’envahisseur», raconte-t-il. Il cite aussi la défaite de Marine Le Pen face à Emmanuel Macron, et une scène sur un parking français, où des «flots d'envahisseurs se dirigeaient vers les portes d'un centre commercial». 

L’homme dit ensuite s’être inspiré d’Anders Behring Breivik, qu’il appelle «le chevalier justicier», qui a tué 77 personnes en Norvège en juillet 2011 : «J’ai lu beaucoup d’écrits, notamment ceux de Dylan Roof (qui a tué 9 personnes dans une église noire de Charleston, aux Etats-Unis, en 2015, ndlr) et plein d’autres, mais j’ai tiré mon inspiration du Chevalier justicier Breivik». S’il appelle à s’en prendre à Angela Merkel ou encore Recep Tayyip Erdoğan

Il est aussi fan de Candace Owens, commentatrice d'actualités policières conservatrice et proche des idées du président américain : «La personne qui m'a le plus influencée est Candace Owens. Chaque fois qu'elle parle, ses idées m'étonnent et ses propres opinions m’ont poussé de plus en plus dans la conviction que la violence prévalait sur la douceur».

 

Les autorités établissent un périmètre de sécurité aux abords de la mosquée Masjid al Noor à Christchurch le 15 mars. © TESSA BURROWS Source: AFP

Les autorités établissent un périmètre de sécurité aux abords de la mosquée Masjid al Noor à Christchurch le 15 mars. © TESSA BURROWS Source: AFP

Pour rappel, trois autres personnes ont été arrêtée en possession d'armes. Une voiture contenant des explosifs artisanaux a été accidentée par une voiture de police.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article